background preloader

Xylella fastidiosa en Corse

Facebook Twitter

DRAAF CORSE 18/11/19 Etat des lieux de la situation sanitaire des oliviers en Corse. MAA CGAAER 04/10/18 Lutte contre Xylella fastidiosa en Corse. Rapport de mission interministérielle de conseil n°17120 Juin 2018 Mots clés : bactérie polyphage, Xylella fastidiosa, Corse, CROPSAV, oliviers, maquis, enrayement, détection précoce Enjeux La découverte de la présence de la bactérie Xylella fastidiosa sous-espèce multiplex en Corse en juillet 2015 suscite de vives inquiétudes pour l'avenir de certaines cultures et des milieux naturels, même si, jusqu'à présent, la bactérie n'a pas été identifiée sur un végétal cultivé sur des parcelles agricoles entretenues.

Face à la dispersion géographique des 354 foyers répertoriés dans l’île, essentiellement en milieux naturels et en zone urbaine, il a été décidé de passer d'une stratégie d'éradication à une stratégie d'enrayement pour laquelle le CGAAER et le CGEDD ont été appelés à faire des recommandations. Méthodologie La mission était composée d’Odile Stefanini-Meyrignac et Christian Barthod du CGEDD, et de Jean-Louis Barjol et Michel Larguier du CGAAER. Résumé Télécharger le rapport. NATURE SCIENTIFIC REPORT 23/10/18 Using insects to detect, monitor and predict the distribution of Xylella fastidiosa: a case study in Corsica.

RCF RADIO 19/04/18 La bactérie Xylella s'installe en Corse (interview 8 min) PREFET DE CORSE - OCT 2015 - MANUEL SUR LES INSECTES VECTEURS POTENTIELS DE XYLELLA FASTIDIOSA EN CORSE. INRA 24/08/15 Un point sur Xylella fastidiosa en Corse. AFP 28/08/15 Oliviers - Multiplication des cas de bactérie Xylella Fastidiosa en Corse. Ajaccio, 28 août 2015 (AFP) - Cinquante-six foyers de foyers de bactérie tueuse de végétaux Xylella Fastidiosa ont été découverts en Corse, exclusivement dans le Sud de l'île, depuis un mois environ, a indiqué vendredi la préfecture de région. Plus de 600 prélèvements ont été effectués dans le cadre du plan de lutte contre la bactérie dont le premier cas a été annoncé le 22 juillet, a précisé la préfecture dans un communiqué. De nouveaux cas ont été détectés sur « des faux genêts d'Espagne (Spartium Junceum) » dans le village d'Alata, près d'Ajaccio, selon le ministère de l'Agriculture.

Jusqu'à présent, tous les foyers de Xylella Fastidiosa avaient été détectés sur des polygales à feuille de myrte servant généralement à décorer des habitations individuelles et importés d'Italie. Les genêts infestés provenaient du même pépiniériste que les plants de polygale à feuilles de myrte déjà détectés à Alata et avaient été plantés en 2007, selon la préfecture. PREFECTURE DE CORSE DU SUD 04/08/15 Numéro vert dédié à la xylella fastidiosa. Un numéro vert, spécifiquement dédié à Xylella fastidiosa, a été mis en place : Tous les symptômes - ou suspicions de symptômes, évoquant la présence de cette bactérie, observées sur les différentes espèces cibles sont à signaler immédiatement.

Un agent se déplacera sur le lieu que vous lui indiquerez et procèdera, si nécessaire, à des prélèvements pour des analyses en laboratoire. Vous serez ensuite informé du résultat. Plaquettes d’information Plaquette d’information grand public (format pdf - 391.7 ko) Dépliant à l’attention des professionnels (format pdf - 238.4 ko) Plus d’infos sur le site de la FREDON Corse : www.fredon-corse.com. VILLE DE GHISONACCIA - Xylella Fastidiosa : Avis d'information aux voyageurs. Pour se protéger de la bactérie tueuse d’oliviers, Xylella fastidiosa, l'Etat a décidé d’interdire toute entrée de végétaux en Corse.

Le préfet, Christophe Mirmand, a signé un arrêté (voir en pièce jointe) décrétant « l’interdiction de l’introduction de végétaux en Corse ». Ces dispositions sont en vigueur depuis le 11 mai. AP_non_introduction_vegetaux.pdf (1.67 Mo) ALTA FREQUENZA 19/05/15 Xylella Fastidiosa : la réponse du gouvernement à Paul Giacobbi. RTL 07/04/15 Bactérie tueuse d'oliviers : "Nous sommes très inquiets", dit une oléicultrice corse. Par Yves Calvi , Loïc Farge Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a décidé d'interdire l'importation en France de végétaux sensibles à une bactérie tueuse qui s'attaque notamment aux oliviers et a déjà fait des ravages en Italie. Xyllela fastidiosa se transmet par les insectes. "Nous sommes très inquiets d'autant plus que nous avons effectué au mois d'octobre un voyage dans le sud des Pouilles, dans le Salento - c'est le talon de la botte d'Italie.

C'est là que la bactérie s'est déclarée. Et on a pu constater les désastres, à la fois économique, écologique et humain que ça entraîne", déclare Fabienne Maestracci, oléicultrice en Corse et membre du syndicat Oliu di Corsica. "Ce qui nous fait soucie, c'est la façon dont la crise a été gérée par l'État italien", poursuit-elle.

D'autres arbres peuvent être contaminés Elle explique que lors de son déplacement Italie, elle a vu des arbres morts "à perte de vue". Pour l'instant, il ne s'est encore rien passé en Corse. SCIENCES ET AVENIR 08/11/14 La menace de la bactérie Xylella Fastidiosa tueuse d'oliviers plane sur la Corse. Ajaccio (AFP) - La Corse est en alerte pour protéger ses oliviers contre une bactérie tueuse venue d'Italie, la Xylella Fastidiosa, qui a déjà fait des ravages dans les Pouilles et menace tout le verger méditerranéen. La Xylella Fastidiosa provoque le dépérissements des oliviers, mais aussi de quelque deux cents espèces végétales, comme le lierre et le laurier rose, en se transmettant par l’intermédiaire d’insectes piqueurs-suceurs, tels que la cicadelle. La présence de la bactérie dans l’arbre ne se manifeste qu'au bout de plusieurs mois, selon la Direction régionale de l'agriculture et de la forêt.

Elle attaque d’abord à la cime du feuillage, puis descend progressivement vers le tronc pour infecter l’arbre en entier, mais aussi les arbres voisins. L'alerte a été lancée à la fin de l'été par des oléiculteurs soutenus par la coalition nationaliste Femu a Corsica (Faisons la Corse) et informés des ravages de la bactérie dans les Pouilles. - Un blocus pour sauver la Corse - Pour M. FRANCE 3 CORSE 20/08/14 Un collectif pour lutter contre la bactérie Xylella fastidiosa. Environnement A l'initiative de Femu a Corsica, élus et oléiculteurs se sont rassemblés au sein d'un collectif.

Leur objectif : lutter contre la Xylella fastidiosa, une bactérie qui menace les végétaux. Angélique Mangon Publié le 20/08/2014 | 12:54, mis à jour le 20/08/2014 | 12:54 © France 3 Via Stella Autour des élus de Femu a Corsica, des professionnels de la filière agricole se sont rassemblés lundi soir à Riventosa. Alerter le préfet et lui demander de prendre des mesures pour lutter contre la bactérie Xylella fastidiosa : c’est l’objectif du collectif créé lundi soir à Riventosa. Mis en place à l’initiative de Femu a Corsica, ce collectif rassemble des élus et des oléiculteurs. Ensemble, ils demandent la mise en place d’une cellule de crise pour lutter contre cette bactérie.

Une bactérie implantée en Italie Ces élus et professionnels de l’agriculture redoutent l’arrivée en Corse de la bactérie. CORSE MATIN 11/10/14 La Xylella Fastidiosa sous haute surveillance. CORSE NET 25/10/14 Xylella fastidiosa : chronique d'un désastre annoncé ! Des oliveraies transformées en champs de ruines après le passage de la xylella fastidiosa. Le paysage est gris argent à l’infini. Une oliveraie géante s’étale sur tout le talon de la botte italienne, le Salento coincé entre deux mers, l’Adriatique et la Ionienne, à l’extrême Sud-Est des Pouilles.

Dans cette ancienne colonie de ce qu’Ovide appelait « La Grande Grèce », qui englobe la province de Lecce et une partie de celles de Brindisi et de Tarente, l’olivier est la culture nourricière et millénaire, le patrimoine inestimable et chéri, légué par les ancêtres grecs dont le parler antique subsiste encore dans certains villages. Il est, pour tous les habitants, l’arbre de vie qui plonge ses racines dans le passé pour assurer le présent et conforter l’avenir.

Une culture, un patrimoine, un paysage et un avenir, aujourd’hui, frappés d’interdit, menacés d’anéantissement par une simple bactérie venue d’ailleurs, portant avec elle le désespoir, la destruction et la mort. MEDIAPART 23/08/14 Corse: la Xylella fastidiosa, bactérie dangereuse, menace les végétaux.