background preloader

USAGE DE L'EAU DE MER PROPRE EN AGRO-ALIMENTAIRE

Facebook Twitter

Acides gras trans : présents dans un tiers des aliments américains. Réagissez à cet article Réactions Partager Noter cet article.

Acides gras trans : présents dans un tiers des aliments américains

Interdire le foie gras pour déculpabiliser du massacre des dindes. Le 26 novembre, à la veille de la fête de Thanksgiving, le président des Etats-Unis Barack Obama a procédé à la Maison Blanche à une cérémonie assez incompréhensible au reste du monde: il a gracié deux dindes, leur permettant d'échapper à ce qu’il a appelé « un sort aussi terrible que délicieux » : la table du dîner.

Interdire le foie gras pour déculpabiliser du massacre des dindes

A l’origine, l’événement consistait en une simple présentation de l’animal au président, qui l’envoyait en cuisine. Depuis que John Kennedy a épargné une dinde en 1963, le pardon s’est installé dans les mœurs politiques au point de mériter un décret présidentiel. Les deux dindes sont expédiées des meilleures fermes et passent la nuit précédente à l'hôtel Willard à côté de la Maison Blanche, dans une chambre à 350 dollars, dont la moquette est recouverte de copeaux. Eau de mer. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eau de mer

Salinité moyenne des océans[1], exprimée en PSU, c'est-à-dire en grammes de sel par kilogramme d'eau de mer. Volume[modifier | modifier le code] Les océans et mers occupent un volume estimé à 1 340 millions de km³, ce qui représente 97,4 % des réserves d'eau présentes à la surface de la Terre. Ce volume n'inclut pas les eaux souterraines (aquifères), dont environ 85 % sont salées à différents degrés. Origine du sel de l'eau de mer[modifier | modifier le code] La théorie de Halley est en grande partie correcte.

La salinité moyenne des océans est stable depuis plusieurs milliards d'années, le plus probablement grâce à un processus tectonique et chimique qui enlève autant de sel qu'il en arrive par les rivières. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Composition[modifier | modifier le code] KING SAUD UNIVERSITY - 1985 - Thèse en ligne : The Use of Sea Water in Agriculture under Arid Conditions. III. Irrigation by Dri. MARITIME AND COASTGUARD AGENCY - RECOMMENDATIONS TO PREVENT CONTAMINATION OF SHIPS FRESHWATER STORAGE AND DISTRIBUTION SYSTEMS. UNITED STATES NAVY - NOV 1990 - Manual of Naval Preventive Medicine - Chapter 6 Water Supply Afloat.

International Journal of Food Science & Technology Volume 3, Issue 2, pages 151–158, June 1968 The use of sea-water ice for stor. UNIVERSITE DE NANTES - 2007 - Thèse en ligne : Flux et usages de l'eau de mer dans les marais salés endigués Charentais : Cas du. Association Européenne des Organisations de Producteurs dans le Secteur de la Pêche - Utilisation de l’eau de mer. CODEX - NORME POUR LES CALMARS CRUS SURGELÉS - CODEX STAN 191 - 1995. CODEX - NORME POUR LE POISSON ÉVISCÉRÉ ET NON ÉVISCÉRÉ SURGELÉ - CODEX STAN 36 - 1981, Rév. 1 - 1995. Stowage of Fish in Chilled Sea Water.

Contents Index Accompanying NotesTable of Contents TORRY ADVISORY NOTE No. 73 This electronic document has been scanned using optical character recognition (OCR) software and careful manual recorrection.

Stowage of Fish in Chilled Sea Water

Even if the quality of digitalisation is high, the FAO declines all responsibility for any discrepancies that may exist between the present document and its original printed version. Accompanying Notes Discusses the advantages and disadvantages of stowage in chilled sea water compared with stowage in ice, in the context of pelagic fish caught in large quantities within a short time. (FAO in partnership with Support unit for International Fisheries and Aquatic Research, SIFAR, 2001). OMS - WATER SANITATION HEALTH - Depuration and relaying. OMS - 2010 - Safe Management of Shellfish and Harvest Waters. IFREMER - 2003 - La purification des coquillages. LES MARAYEURS - Eau de mer propre - Bonnes pratiques d'hygiène. Lorsqu'il y a usage d'eau de mer propre, le professionnel doit s'assurer que l'eau de mer utilisée ne sera pas source de contamination microbiologique, chimique ou par des phycotoxines.

LES MARAYEURS - Eau de mer propre - Bonnes pratiques d'hygiène

Pour ce faire il applique la démarche préconisée par l'AFSSA dans son avis de juillet 2007. NOTE DE SERVICE DGAL/SDSSA/MUS/N2011-8001 du 4 janvier 2011 Mesures de gestion complémentaires aux fermetures des zones de produ. ANSES - Avis du 26 juillet 2007 - Avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à la mise en place de rè. IFREMER - 2010 - Rapport : Qualité du milieu marin littoral. Synthèse nationale de la surveillance Edition 2010. Type de document : Rapport Date de publication : Référence : Auteur(s) : Marchand Michel, Amouroux Isabelle, Bedier Edouard, Belin Catherine, Claisse Didier, Daniel Anne, Denis Jacques, Lampert Luis, Le Mao Patrick, Maisonneuve Christine, Ropert Michel Résumé : L’Ifremer opère de façon coordonnée à l’échelle de l’ensemble du littoral métropolitain plusieurs réseaux de surveillance : le réseau de contrôle microbiologique (REMI), le réseau de surveillance du phytoplancton et des phycotoxines (REPHY), le réseau d’observation de la contamination chimique (ROCCH, ex-RNO) et le réseau de surveillance benthique (REBENT).

IFREMER - 2010 - Rapport : Qualité du milieu marin littoral. Synthèse nationale de la surveillance Edition 2010

Comment citer ce document:Marchand Michel, Amouroux Isabelle, Bedier Edouard, Belin Catherine, Claisse Didier, Daniel Anne, Denis Jacques, Lampert Luis, Le Mao Patrick, Maisonneuve Christine, Ropert Michel (2010). PARLEMENT EUROPEEN 01/10/10 Question en attente de réponse : E-6945/2010 The issue of the use of sea water for human consumption. The issue of the use of sea water for human consumption was discussed during the Standing Committee of Food Chain and Animal health on 16 February 2010 at the request of a Member State.

PARLEMENT EUROPEEN 01/10/10 Question en attente de réponse : E-6945/2010 The issue of the use of sea water for human consumption

It emerged that sea water for human consumption was only authorised in the Netherlands, but the authorisation had been withdrawn. In that Committee it was agreed that: Before the official reply is received from EFSA, the Commission can not take a position on the issue.