background preloader

Sociologie des quartiers populaires

Facebook Twitter

Banlieue de la République - Une enquête inédite sur les banlieues en France. Aller au contenu principal Claude Dilain, sénateur-maire de Clichy-sous-Bois, Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, et Gilles Kepel, professeur des Universités.

Banlieue de la République - Une enquête inédite sur les banlieues en France

L’agglomération de Clichy-sous-Bois et Montfermeil a été rendue célèbre dans le monde entier depuis qu’en sont parties les émeutes de l’automne 2005. Grâce à une enquête d’une année, entre l’été 2010 et l’été 2011, autour d’entretiens approfondis avec cent personnes, Banlieue de la République donne la parole à ceux qui, aujourd’hui en marge, sont au cœur de l’avenir de notre société.www.banlieue-de-la-republique.fr.

ZONES URBAINES SENSIBLES

Observatoire des inégalités. 20 décembre 2016 - La France compte entre 5 et 8,8 millions de pauvres selon la définition adoptée.

Observatoire des inégalités

Entre 2004 et 2014, le nombre de personnes concernées a augmenté d’un million, principalement sous l’effet de la progression du chômage. Un changement majeur dans notre histoire sociale. La France compte cinq millions de pauvres si l’on fixe le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian [1] et 8,8 millions si l’on utilise le seuil à 60 %, selon les données 2014 de l’Insee (dernière année disponible). Dans le premier cas, le taux de pauvreté est de 8,1 % et dans le second de 14,1 %. Au cours des dix dernières années (2004-2014), le nombre de pauvres a augmenté [2] de 950 000 au seuil à 50 % et de 1,2 million au seuil à 60 %. Oberkampf: évolution sociale d'un quartier : essai - Léa Panigel.