background preloader

Sites de l'Union Européenne

Facebook Twitter

EFSA 18/08/22 Protocol for the intake assessments performed in the context of the revision of Tolerable Upper Intake Levels for selected nutrients. EFSA 25/05/22 Appraising diet–disease associations to be used in risk assessment, including an insight in nutritional epidemiology. EFSA 09/12/19 EU Menu Austria: Food consumption data for Austrian adolescents, adults and pregnant women.

EFSA 08/11/19 Slovenian national food consumption survey on children (infants and toddlers) EFSA 08/11/19 Slovenian national food consumption survey in adolescents, adults and elderly. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-000343-19 Promouvoir des aliments plus sains. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-005261-18 Huge reduction in meat-eating.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-004879-18 EU school fruit, vegetables and milk scheme. EFSA 26/06/18 Guidance on safety evaluation of sources of nutrients and bioavailability of nutrient from the sources. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-001971-18 EU school fruit, vegetables and milk scheme. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-000299-18 Santé et alimentation à bas coût. L'Europe est pointée du doigt par les consommateurs et les défenseurs des droits des consommateurs en raison d'un scandale lié à des surproductions alimentaires. Depuis des années, on prétend répondre aux attentes des familles les plus défavorisées en encourageant une production alimentaire de masse, l'alimentation à bas coût. Or, il s'avère que cette dernière a un coût exorbitant puisque les perturbateurs endocriniens présents dans l'alimentation coûtent 217 milliards d'euros par an aux pays de l'Union européenne, l'équivalent de 1,48 % du PIB européen, soit 428 euros par an et par personne.

La consommation de produits alimentaires fortement transformés par des processus industriels est à l'origine de l'explosion des taux d'obésité et, par conséquent, des maladies non transmissibles — diabètes, maladies cardio-vasculaires, cancers gastro-intestinaux — qui y sont liés, dont le traitement représente 80 % des coûts en soins de santé dans l'Union.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question P-000647-18 Delays in providing children with fruit, vegetables and milk. The latest EU school fruit, vegetables and milk scheme, which entered into force on 1 August 2017, is designed to help children follow a healthy diet and provide primary school and kindergarten pupils with fresh vegetables, fruit and milk. In Malta, however, the press has reported that the scheme is still not operational, despite four months already having passed since the beginning of the school year. It has been remarked that such delays are due to administrative issues — including EU procurement conditions — which are preventing children from fully enjoying the benefits of the scheme and being inculcated with healthy eating habits from a young age. 1. Is the Commission aware of the situation in Malta, and indeed of other Member States having faced such delays? 2. 3. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-007790-17 EU platform on Diet, Physical Activity and Health.

As pointed out by the World Health Organisation in its ‘World Health Report 2002 — Reducing Risks, Promoting Healthy Life’ of the ten key risk factors for chronic diseases, five are linked to nutrition and physical activity; among them obesity and overweight, sedentariness and insufficient consumption of fruit and vegetables. Moreover, given the multiple causes that influence the development of these diseases or harmful food habits, the importance of sharing best practices and assessing their impact in Europe must be stressed. To this end, in 2005 the EU Platform on Diet, Physical Activity and Health was created to address the areas of consumer information, education, the promotion of physical activity, advertising, the composition of food and its availability. Nevertheless, according to the latest figures from Eurostat, 56.1% of European adults are overweight. If so, how is the Commission hoping to link national and regional actors in this work?

PARLEMENT EUROPEEN - réponse à question E-007431-17 Benefits of healthy food. EFSA 17/11/17 Latvian National Dietary Survey on the general population. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-000097-17 Reducing calories in food. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question P-009380-16 Childhood obesity. Childhood obesity has reached alarming levels in the European Union, with 14 million overweight children. 400 000 new cases are recorded every year. Specialists are calling for obesity to be recognised as a chronic disorder. Food that is rich in sugars and harmful fats and the lack of physical activity are the main causes of obesity, which is in turn the main cause of chronic disorders such as type II diabetes, cardiovascular disease, high blood pressure, strokes and some types of cancer.

Statistics produced by the World Health Organisation (WHO) show that at least 41 million children are obese or overweight, and most cases are being recorded in poor and developing countries. The proportion of overweight children aged under five rose by 6.1% in the last 25 years, with more than 10 million new cases being recorded. If the current trend continues, the number of overweight children will reach 70 million by 2025. DG SANCO 06/11/13 public health - Nutrition and physical activity - Pilot project on increasing the consumption of fresh fruits and vegetables in vulnerable population groups - Key documents . EFSA 13/01/15 Régimes hypocaloriques: l’EFSA met à jour ses conseils en matière de nutrition. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-004254-16 Protection des consommateurs vis-à-vis des publicités relatives à la perte de poids.

Alors que nous approchons de l'été, les consommateurs sont submergés par des publicités mensongères pour des produits promettant de perdre rapidement du poids. L'Union européenne, malgré l'adoption d'un cadre législatif contraignant, ne parvient pas à enrayer ces pratiques. Cela résulte d'une absence de coordination dans les contrôles menés par les États membres mais également des incohérences émanant de la législation, qui prévoit des conditions différentes selon la catégorie de produits visée par la publicité (alimentaires, cosmétiques, dispositifs médicaux, méthodes).

Il convient aussi de distinguer les produits «miracles», à l'efficacité non prouvée, des produits dits «encadrés», dont l'efficacité a été reconnue par l'EFSA, tels que les substituts de la ration journalière totale pour le contrôle du poids. Le règlement (UE) n° 609/2013 vient apporter des restrictions drastiques à ces derniers au risque d'encourager la consommation de produits à l'efficacité non prouvée. 1. 2. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-014100-15 Child obesity. According to the World Health Organisation, around 1.6 billion people over 15 years of age throughout the world are overweight and at least 400 million are obese.

In addition, at least 20 million children are overweight, which is particularly alarming. According to recent studies, Cyprus is one of the European countries with the highest rates of childhood obesity. The problem is now assuming dramatically increasing proportions, requiring an urgent response. The situation is particularly alarming in view of the consequences and complications regarding public health.

In fact, 72% of deaths worldwide are the result of obesity (to which cardiovascular diseases, diabetes and certain types of cancer can be attributed) It is therefore imperative to take rapid and effective measures to prevent childhood obesity, which has assumed alarming proportions in Europe and for the Commission to do its part in alleviating the problem. In view of this: PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-011390-15 Addressing child malnutrition in the EU's development policy.

EFSA News in brief: Régimes hypocaloriques: l’EFSA met à jour ses conseils en matière de nutrition. Rechercher dans le site Autorité européenne de sécurité des aliments Engagés dans la sécurité des aliments en Europe Centre de presse Régimes hypocaloriques: l’EFSA met à jour ses conseils en matière de nutrition News in brief13 janvier 2015 Les produits amaigrissants hypocaloriques devraient présenter un contenu énergétique minimum de 600 kcal par jour, propose l’EFSA. Les substituts de ration journalière totale pour le contrôle du poids sont des produits spécifiquement formulés pour remplacer une alimentation complète quotidienne.

Voir aussi L’EFSA est une agence de l’Union européenne. EUROPE 25/04/08 Avis du Comité des régions sur une stratégie européenne pour les problèmes de santé liés à la nutrition, la surcharge pondérale et l'obésité. DG SANCO 13/09/13 public health - EU Health Newsletter - EU Actions to fight obesity and to promote healthier lifestyles . EUFIC - SEPT 2013 - Un nouveau centre de ressources en ligne pour une information efficace sur les risques et les bienfaits des. De nos jours, les informations sur les risques et les bienfaits des aliments sur la santé sont diffusées par de nombreux communicateurs sur les canaux les plus divers. Le consommateur peut avoir du mal à y voir clair, surtout si les messages sont contradictoires. D'une durée de trois ans et demi et financé par la Commission européenne, le projet FoodRisC, a pour objectif de comprendre les obstacles actuels à la communication des risques et bienfaits alimentaires, et à identifier les solutions pour y remédier.

Les chercheurs participant au projet FoodRisC ont comparé l'utilisation des médias classiques et des réseaux sociaux dans l'Union européenne, et évalué le comportement de recherche d'information des consommateurs ainsi que leur perception des risques et des bienfaits des aliments. Les chercheurs du projet FoodRisC suggèrent que toute organisation doit intégrer la surveillance de ces informations conservées en ligne à sa stratégie de communication. Références. Obésité au sein de l'Union européenne - E-012316/2011. Au cours de ces dernières années, la Commission a présenté toute une série de stratégies et d'orientations visant à lutter contre l'obésité et à promouvoir une alimentation saine, notamment au moyen de la «stratégie européenne pour les problèmes de santé liés à la nutrition, la surcharge pondérale et l'obésité».

Plus récemment, la Commission a dirigé le projet du réseau européen EPODE, développé le programme européen «Fruits à l'école» et elle dirige actuellement la plate-forme européenne d'action pour la nutrition, l'activité physique et la santé. Chacune de ces initiatives est tout aussi ambitieuse et créative. Dans l'ensemble, quels ont été leurs résultats concrets dans les différents États membres? Une étude récente a révélé que le taux d'obésité à Malte était l'un des plus élevés au sein de l'Union européenne. Dans quelle mesure les autorités nationales et les parties prenantes ont-elles suivi et cherché à mettre en œuvre les recommandations susmentionnées de la Commission?

EUROPE 20/06/11 Questions and Answers on Commission proposal replacing current framework legislation on dietetic foods. Brussels, 20 June 2011 Questions and Answers on Commission proposal replacing current framework legislation on dietetic foods Why did the Commission decide to revise the legislation on dietetic foods? Discussions with Member States and stakeholders highlighted the increasing difficulties related to the implementation of the legislation on dietetic foods, in particular in parallel with more recent pieces of Union legislation, such as the legislation on food supplements, on fortified foods and on the use of nutrition and health claims. A study pointed out that the type of foods regulated under the dietetic food legislation differs significantly between Member States: similar foods could be marketed in some member States as dietetic foods while in others as food for normal consumption addressed to the population in general or certain sub-groups, such as pregnant women, active individuals, older adults etc.

What are foods for particular nutritional uses or dietetic foods? EFSA 25/03/10 L’EFSA établit des valeurs nutritionnelles de référence européennes pour les apports en nutriments. Nouvelle 26 mars 2010 Le groupe scientifique de l’EFSA sur les produits diététiques, la nutrition et les allergies a défini des valeurs nutritionnelles de référence pour les apports en glucides, en fibres alimentaires, en matières grasses et en eau.

Les conseils de l’EFSA sur les apports en nutriments constituent un socle de preuves important destiné à étayer les politiques nutritionnelles, la définition d’objectifs de santé publique en matière de régime alimentaire et l’élaboration de programmes d'information et d'éducation du consommateur en matière de régimes alimentaires sains. Les avis scientifiques publiés aujourd’hui ont été adoptés par le groupe scientifique après consultation avec les États membres, la communauté scientifiques et d’autres parties intéressées. Les valeurs nutritionnelles de référence indiquent la quantité d’un nutriment donné dont les gens ont besoin pour être en bonne santé, en fonction de leur âge et de leur sexe.

Notes aux éditeurs: Que sont les VNR ? EUROPE - JUIN 2010 - EU Platform on diet, physical activity and health - 2010 ANNUAL REPORT. EUROPE 14/07/10 FOOD 4U 2010 – New partner in fight for healthy eating. 14 July 2010 FOOD 4U 2010 – New partner in fight for healthy eating The European Economic and Social Committee has signed an institutional partnership with the Italian Ministry for Agricultural, Food and Forestry Policies for the FOOD 4U campaign. With this shared patronage, the EESC wants to emphasize the importance of healthy food as well as the negative effects of unhealthy eating habits . Over 30,000 schools (20% more than last year) took part in the competition to produce a short film on the value of healthy eating habits. Obesity is a priority issue for the European Union due to the amount of diseases and disorders associated with bad eating habits.

According to the International Obesity Taskforce, the number of overweight children has soared to approximately 22 million, of whom 5 million are obese. The objective of the FOOD 4U campaign and the film competition is to inspire in-depth discussions on a subject that is often ignored. For more information, please contact: Intesa & C.P. EUROPE 14/07/10 L'édition 2010 de la campagne FOOD 4U –Un nouveau partenaire pour la promotion d'une alimentation saine. 14 juillet 2010 L'édition 2010 de la campagne FOOD 4U –Un nouveau partenaire pour la promotion d'une alimentation saine Le Comité économique et social européen a noué un partenariat institutionnel avec le ministère italien des politiques agricoles, alimentaires et forestières pour la campagne de sensibilisation FOOD 4U.

Par ce double parrainage, le CESE souhaite souligner l'importance d'une alimentation saine ainsi que les conséquences néfastes des mauvaises habitudes alimentaires. Plus de 30 000 établissements scolaires (20 % de plus par rapport à l'année dernière) ont participé à un concours de réalisation d'un court-métrage traitant de l'importance des bonnes habitudes alimentaires. Compte tenu des nombreuses maladies et affections liées aux mauvaises habitudes alimentaires, la question de l'obésité est devenue un thème prioritaire pour l'Union européenne. Le CESE soutient le concours vidéo qui a pour but de sensibiliser davantage à une alimentation saine.

Service de Presse de Food 4U. EUROPE - 2009 - Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil, Comité économique et social européen et au Com. [pic] | COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES | Bruxelles, le 28.5.2009 COM(2009) 234 final sur la politique de qualité des produits agricoles {SEC(2009) 670}{SEC(2009) 671} sur la politique de qualité des produits agricoles 1. Introduction 4 2. 3. 4. 4.1. 4.2. 4.3. 4.4. 4.5. 5. 5.1. 5.2. 6. Opter pour des aliments et boissons produits dans l’Union européenne, c’est opter pour la qualité parmi une riche variété de produits, miroir des différentes traditions et régions de la Communauté.

Cette tradition de qualité élevée prend plusieurs formes. Cette recherche de la qualité est un élément essentiel de la stratégie du secteur agroalimentaire européen sur le marché mondial. Le secteur agroalimentaire de l’Union européenne devra, dans les années à venir, exploiter davantage cette stratégie s’il veut préserver sa compétitivité et sa rentabilité. La politique de qualité des produits agricoles a évolué au fil des ans.

[pic] Figure 1. Figure 2. 4.1. 4.2. 1. 2. 3. 4. . - Mentions réservées facultatives. EUROPE - DG RECHERCHE - Biotechnologies, Agriculture and Food - 2009 - 19th Meeting of the EC-US Task Force on Biotechnology Res. EUFIC - 2008 - Addictions alimentaires ou impulsions alimentaires. Certaines personnes pensent que les aliments riches en matières grasses ou en sucre ont un pouvoir addictif, ce qui inciterait les consommateurs à manger de manière excessive et favoriserait l’obésité. Faut-il dans ce cas considérer les denrées alimentaires de la même manière que l’alcool et la cigarette ? Ou s’agit-il plus simplement d’une confusion entre « addiction », « impulsion alimentaire » et « troubles du comportement alimentaire » ?

Pourquoi parle-t-on parfois d’« addiction » alimentaire ? L’addiction se caractérise par le besoin compulsif de consommer une substance, par une consommation non contrôlée et par l’existence de symptômes de sevrage (tels que l’angoisse et l’irritabilité) lorsque l’accès à cette substance est impossible. Il semble que la sensation de plaisir que procurent la consommation alimentaire et la prise de drogues emprunte des voies communes dans le cerveau.

Contre l’« addiction alimentaire » Impulsions alimentaires et troubles du comportement alimentaire. EUROPE 08/12/05 Questions and Answers on the EU approach to tackling obesity.