background preloader

Références francophones

Facebook Twitter

UNIVERSITE PARIS SUD 21/11/14 Thèse en ligne : Détoxication des mycotoxines par les plantes : analyse de l'interaction entre Brachypodium distachyon et Fusarium graminearum. Abstract : Fusarium head blight is a major cereal disease, mostly caused by the pathogenic and toxin-producing fungus, Fusarium graminearum (Fg).

UNIVERSITE PARIS SUD 21/11/14 Thèse en ligne : Détoxication des mycotoxines par les plantes : analyse de l'interaction entre Brachypodium distachyon et Fusarium graminearum

During its development in planta, the fungus produces mycotoxins harmful to human and animal health, including deoxynivalenol (DON). Many quantitative trait loci exhibiting an effect on resistance to Fg have been identified in wheat. Some of them were correlated with the ability to detoxify DON, particularly by glucosylation by UDP-glycosyltransferases (UGT). A barley UGT involved in the conjugation of DON was identified in a heterologous system. Brachypodium distachyon (Bd) has recently emerged as a model species for cereals. UNIVERSITE PARIS SUD 14/01/13 Thèse en ligne : Développement épidémique de la fusariose des épis de blé et conséquences des inté. AGROSCOPE CHANGINS 28/02/13 La qualité dans les grandes cultures: un défi pour la rechercheAu sommaire notamment:Variétés et cli.

AGROSCOPE CHANGINS 28/02/13 La qualité dans les grandes cultures: un défi pour la recherche Au sommaire notamment: Variétés et climat: impact sur la fusariose et l'accumulation de mycotoxines – guatemalt

DRAF HAUTE NORMANDIE AOUT 2007 Fiche technique SRPV - Les fusariotoxines. DRAF HAUTE NORMANDIE AOUT 2007 Les fusariotoxines : complément au message du 19 septembre 2007. FT_fusariotoxines_cle029233-1. FREDON CORSE - Fusarium solani. Fusarium solani Ce champignon cosmopolite présente de nombreuses souches.

FREDON CORSE - Fusarium solani

Ordre : Moniliales Famille : Phialosporaea Statut réglementaire: aucun. Photo Forestry Images Imprimer cette page Fiche technique Plantes hôtes : Fusarium solani, selon les souches, s'attaque à diverses espèces de plantes. Biologie : Le développement de ce champignon se fait par reproduction sexuée ou asexuée. La reproduction asexuée est assurée par la formation de conidies qui ne sont pas projetées mais disséminées passivement (eaux de pluies, outils de taille mal désinfectés, ...) . Symptômes et dégâts : Fusarium solani est un champignon du sol qui provoque selon la plante infestée un dépérissement racinaire, la formation de chancres mous brun foncé à noirs sur les tiges, soit au niveau des nœuds soit au niveaux de plaies.

Ces chancres au niveau des tiges perturbent la circulation de la sève et entraînent le flétrissement des organes touchés ou le flétrissement complet de l'individu. Moyens de lutte. Fusarium. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fusarium

Les formes parfaites (téléomorphes) de quelques espèces de Fusarium sont connues, et appartiennent à la classe des Ascomycètes (ordre des Hypocréales, famille des Nectriacées, genres Gibberella, Calonectria, et Nectria). Pour plusieurs espèces de Fusarium, le stade parfait demeure inconnu. Dans ce genre, plusieurs espèces causent une maladie des plantes, dite « fusariose ». Certaines espèces sont impliquées dans des infections opportunistes chez l'homme. Plusieurs espèces peuvent produire des mycotoxines. Étymologie[modifier | modifier le code] Le genre Fusarium tire son nom du latin fusus car ses spores sont en forme de fuseau.

Description[modifier | modifier le code] Le principal caractère morphologique des Fusarium est la présence de macroconidies fusiformes et cloisonnées. Impacts agro-économiques[modifier | modifier le code] Les semences pourrissent ou les plantules meurent avant leur levée. Exemples[modifier | modifier le code] INSTITUT DE L ELEVAGE 24/11/11 Fiche sanitaire FUMONISINES. Dans le cadre d’une convention entre l’Institut de l’Elevage et l’Ademe (2010-2012), le Comité National des Coproduits réalise un dossier sur les risques sanitaires liés à l’utilisation des coproduits dans l’alimentation des animaux d’élevage : les aflatoxines B1/M1, la déoxynivalenol, les fumonisines, l’ochratoxine et la zéaralénone.

INSTITUT DE L ELEVAGE 24/11/11 Fiche sanitaire FUMONISINES.

Des précisions sont apportées sur les dangers sanitaires liés à ces mycotoxines (nature de danger, risques de contamination). Les risques d'une contamination des coproduits utilisés en alimentation animale mais aussi les conséquences pour la santé humaine sont détaillés dans ces fiches. Une poursuite du travail sur d'autres risques sanitaires. D'autres risques seront abordés dans les prochains volets de ce travail au cours de l'année 2012 : les bactéries, les contaminants chimiques et les contaminants physiques. Benoît Rouillé (Institut de l'Elevage) REVUE UFA - 2011 - Fusarioses et mycotoxines.