background preloader

Références francophones

Facebook Twitter

NOUVELLE REPUBLIQUE 11/08/21 Tours : une découverte pinçante au lac de la Bergeonnerie (écrevisse de Louisiane) UNIPD_IT - 2019 - Thèse en ligne : Procambarus clarkii, espèce exotique envahissante dans le parc des marais d’Onara. Évaluation de la présence et définition des mesures de gestion. Procambarus clarkii, une espèce exotique envahissante dans la réserve na. Visentin, Elena (2019) Procambarus clarkii, specie esotica invasiva nel Parco Palude di Onara. Valutazione della presenza e definizione delle misure di gestione. Procambarus clarkii, an invasive exotic species in the Onara Nature Reserve.

An assassment on its presence and a definition of management measures. [Laurea triennale] Full text disponibile come: Abstract Il Procambarus clarkii, comunemente chiamato gambero rosso della Louisiana, è una delle specie invasive in assoluto più dannose per l’ambiente e la biodiversità; presenta popolazioni molto abbondanti in Italia dove, in questi ultimi anni, si sta espandendo rapidamente in particolare in Pianura Padana, invadendo ambienti diversificati. Bibliografia Solo per lo Staff dell Archivio: Modifica questo record. ESPECES EXOTIQUES ENVAHISSANTES 17/04/20 LA BIODIVERSITÉ DES MARES À L’ÉPREUVE DE L’ÉCREVISSE DE LOUISIANE. Dans un contexte mondial où l’accroissement des invasions biologiques prend de plus en plus de place au sein des changements globaux en cours, les travaux de cette thèse (Bélouard, 2018) ont consisté à étudier les possibilités de coexistence entre des espèces natives et une espèce exotique envahissante.

Les travaux ont été réalisés sur la base d’observations de terrain, permettant de prendre en compte la complexité et la variabilité du milieu naturel. La démarche générale de cette étude a été d’abord de déterminer les patrons de coexistence observés entre les espèces, puis de décomposer les effets de deux processus à l’origine de ce niveau de coexistence : les interactions trophiques au sein des communautés locales et la dispersion des espèces entre les communautés.

Figure 1. L’Écrevisse de Louisiane a été détectée dans 50 % des mares de la zone étudiée La coexistence observée en milieu naturel Figure 2. Quels mécanismes à l’origine de la coexistence observée ? Figure 3. Figure 4. LA SEMAINE DE L ALLIER 19/07/17 L’écrevisse de Louisiane menace la Vauvre. Les écrevisses de Louisiane causent de nombreux dégâts à l’Espace naturel sensible de la Vauvre à Nassigny. Un plan de lutte contre cette espèce colonisatrice a été mis en place. « Elles sont capables de se reproduire dès l’âge de six mois et peuvent effectuer trois pontes par an, de 300 à 600 œufs« , explique Chantal Krawczyk, de la Ligue des Protection des Oiseaux de Montluçon. Avec son mari, Joël, elle est chargée d’observer l’évolution de l’espèce et de lutter contre sa prolifération. L’écrevisse rouge de Louisiane est en effet néfaste à plusieurs égards. « Elle est porteuse de la peste des écrevisses. C’est un champignons qui détruit la population d’écrevisses autochtones comme l’écrevisse à pattes blanches.

Plus de 500 caputurées Pour l’instant, elle a été seulement observée à l’Espace Naturel Sensible de la Vauvre mais points de doutes pour la spécialiste. . « C’est un travail de longue haleine puisque cela va durer jusqu’en 2020 mais le résultat obtenu est déjà satisfaisant« . OUEST FRANCE 11/09/17 L'écrevisse de Louisiane, le mystère du lac. Saint-Aignan-de-Grandlieu. L'écrevisse de Louisiane est une espèce invasive qui détruit les herbiers et perturbe l'écosystème fragile du lac de Grand-Lieu.

Son nombre semble décroître. Reportage 8 h du matin. Toujours matinaux, les sept pêcheurs professionnels du lac de Grand-Lieu, situé à 20 km au sud de Nantes, mettent le cap sur la réserve naturelle. Objectif : relever les longs filets, les verveux, posés l'avant-veille. Les pêcheurs du lac ont droit à treize filets maximum, disséminés aux quatre coins du lac. Embarquement avec Frédéric Baudry, 43 ans, un ancien cuisinier reconverti dans la pêche traditionnelle. L'écrevisse, une pêche pas comme les autres Anguilles, brochets, sandres, carpes... Mais la situation s'est améliorée.

Une saison en dents de scie Elles sont vendues 5 € le kilo aux restaurants et 4 € au grossiste. La fermeture, en septembre, pourrait également fragiliser la saison des pêcheurs. « Ça dépend du temps. LA MONTAGNE 28/01/17 Mobilisation pour l’éradication de l’écrevisse de Louisiane dans l’Auzon. L'AAPPMA mène une action au long cours L'AAPPMA de Cournon (*) s'est réunie en assemblée générale, à la Maison de la chasse et de la pêche, 6 allée des Rivages. Après avoir présenté ses vœux aux adhérents, le président Yannis Palliargues a salué les amis de l'Amicale des pêcheurs à la ligne section Le Cendre (et notamment son président, Éric Verge), avant de céder la parole à Cyril Pasciuto, trésorier, dont le bilan validé par Bernard Thomas, commissaire aux comptes, a été adopté à l'unanimité.

Dressé par le président, le bilan de la saison passée fait apparaître que les effectifs ont connu une forte augmentation. Ils s'élèvent à 657 adhérents. Dans le cadre du partenariat avec l'amicale des pêcheurs du Cendre, deux lâchers de 60 kg de truites (30 kg Cournon +30 kg Le Cendre) ont été effectués, et deux lâcher de truitelles (dont un de 3.000, fournies par la fédération de pêche). Prolifération dans l'Auzon La nouvelle saison (*) Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique. LE MONDE 25/08/17 Des écrevisses de Louisiane prolifèrent dans les rues de Berlin. Le phénomène touche particulièrement le Tiergarten, parc du centre de Berlin, mais s’étend à toute la ville, alors que les raisons de leur présence restent inconnues. Depuis quelques jours, les promeneurs du Tiergarten ont des compagnons de marche pour le moins inattendus.

Des écrevisses de Lousiane, rouge vif et longues d’une dizaine de centimètres, prolifèrent dans la capitale allemande. Mais l’espèce est classée invasive et nuisible. Au lieu de faire le régal des amateurs de crustacés, leur prolifération inquiète les spécialistes qui alertent sur les dommages qu’elle pourrait causer aux écosystèmes berlinois. Les précipitations qui se sont abattues dernièrement sur la capitale allemande ont pu submerger leurs terriers, ce qui expliquerait leur migration, explique Dirk Ehlert, porte-parole de la direction des affaires environnementales de la ville de Berlin. Les aquariophiles « les apprécient beaucoup, mais, pour la plupart, pas très longtemps ». Ennemis naturels. FRANCE 3 27/07/17 Deux-Sèvres : l'écrevisse de Louisiane pullule dans le Thouet.

Dans certaines zones du Thouet, on les compte par milliers. Les écrevisses de Louisiane ont colonisé ce cours d'eau du nord des Deux-Sèvres. Pour les pêcheurs locaux, elles sont l'ennemi public numéro 1 : "Ça mange tous les poissons et tous les alevins. Il faut qu'on les élimine" raconte l'un d'entre eux. Importée sur le continent européen à des fins commerciales à la fin du 19ème siècle, cette espèce prolifère d'autant plus qu'elle est particulièrement résistante, bien plus que sa cousine française. Eaux polluées, manque d'oxygène, maladies, rien de tout cela ne lui fait peur. "Elle peut parcourir plusieurs kilomètres sur les zones terrestres" explique Anaël Lachaise, technicien rivière.

"Cela lui permet d'investir de nouveaux lieux où elle va pouvoir se développer en grande quantité". Cette prolifération inédite pose différents problèmes environnementaux : les écrevisses américaines fragilisent les barrages et transmettent des maladies. ENVA - 2013 - Thèse en ligne : LES PROCESSUS D’INVASIONS BIOLOGIQUES EN FRANCE METROPOLITAINE : LES EXEMPLES DU VISON D’AMERIQUE (NEOVISON VISON), DE LA TORTUE DE FLORIDE (TRACHEMYS SCRIPTA ELEGANS) ET DE L’ECREVISSE DE LOUISIANE (PROCAMBARUS CLARKII)

L EST REPUBLICAIN 13/03/17 Naturellement Doubs - Besançon L’écrevisse de Louisiane commence à faire des dégâts. Elle devient la hantise de nombreux ranaculteurs. Introduite en France à des fins commerciales dans les années soixante-dix, l’écrevisse de Louisiane (procambarus clarkii) commence à envahir bon nombre de points d’eau du département. Notamment sur les premiers plateaux où cette photo a été réalisée le 4 mars dernier. On la reconnaît à ses couleurs variant du gris-rouge au rouge vif et à ses points rouges ornant son corps et ses pinces suivant la mue. Elle mesure entre 10 à 12 cm sans les pinces, pèse de 35 à 55 grammes et peut vivre jusqu’à 6 ans.

L’écrevisse de Louisiane est carnassière mais mange principalement des détritus de plantes aquatiques tout en s’attaquant aux têtards de grenouilles, aux larves d’insectes et aux petits poissons… Selon sa taille, la femelle peut pondre deux fois dans l’année entre 200 à 700 œufs. Considérée comme une espèce susceptible de provoquer des déséquilibres biologiques, il est donc interdit de la transporter à l’état vivant. BRASSAC 12/06/17 Compte rendu de la réunion sur l’écrevisse signal.

Réunion « Etude écrevisse signal du Haut-Agout » Lundi 12 juin 2017 La réunion est organisée entre : Les responsables de l’AAPPMA de Brassac ;Julien Cucherousset, CNRS – Laboratoire Evolution & Diversité Biologique Université Paul Sabatier, Toulouse, France ;Melle Bénédicte PROUFF, Fédération du Tarn pour la Pêche et la Protection du Milieux aquatique. L’objectif est de faire le point sur les relevés entamés par l’AAPPMA dans le cadre de l’étude et de définir les suites à y donner.

Lafontas de l’AAPPMA présente le travail réalisé par l’AAPPMA :Des relevés par pêche à la balance ont été réalisés sur l’Agout pendant l’année 2016 ;En 2017, ils seront poursuivis avec un effort complémentaire sur la localisation, une sectorisation précise tous les 500 m ayant été établie.Une journée de présentation de l’étude à d’éventuels bénévoles intéressés a été organisée le lundi 5 juin et a permis de recruter 5 personnes en complément.

Sur la question du contrôle des populations, M. AGROCAMPUS OUEST 13/12/13 Thèse en ligne : Invasibilité de réseaux de mares par l'écrevisse de Louisiane Procambarus clarkii : rôle du paysage, de l'habitat et des interactions biotiques. Pêches et aquaculture Procambarus clarkii. Forme de corps cylindrique. Céphalothorax clairement granulaire (rude) chez les adultes, menu de plusieurs petits tubercules et des épines cervicales, céphaliques, branchiostegales, et marginales fortes. Rostre long avec des marges droites, converges, ayant des épines marginales près de ses bouts, se terminant par un acumen triangulaire. Chelae étroit et long, une échancrure dans la partie proximale du dactyle, laissant de l'espace et délimitée par le tubercule. Bords opposés du grand tubercule sur le doigt fixe; grands tubercules écarlates sur la palme et les doigts.

Carapace non séparée au milieu (dorsal) par un espace, l'aréole. La couleur des adultes est rouge foncé avec certaines nuances brunes. Une raie noire triangulaire est présente sur l'abdomen. La Procambarus clarkii se trouvait, à l'origine, dans la région s’étendant du nord du Mexique jusqu'à la Floride, et vers le nord au sud de l'Illinois et l'Ohio. Monoculture (monoproduction) Systèmes de culture en rotation. Procambarus_clarkii. Tournefeuille. "Il reste peu d'écrevisses" - Toulouse. Un an après l'invasion du lac de la Ramée par des écrevisses de Louisiane, Christian Tertre, président de l'association de Toulouse pour la pêche et la protection du milieu aquatique, dresse un bilan positif.

Un an après, les écrevisses sont-elles encore envahissantes ? Non, il y en a beaucoup moins. Il en reste autour de certains plans d'eau comme le carpodrome ici à la Ramée, le lac de la Bure ou le lac de Savères. L'opération a eu tellement de succès l'an dernier avec le relais des médias. Les gens venaient du fin fond de la Haute-Garonne pour pêcher leurs écrevisses.

Vous en savez plus sur leur arrivée dans le lac ? On ne sait pas trop. Votre opération a-t-elle suffi pour préserver l'écosystème ? L'opération fut un succès. Propos recueillis par J. Procambarus clarkii | Crusta-Fauna. Ecrevisses_louisiane. Développement d'une espèce animale nuisible. Allez au contenu, Allez à la navigation 8 ème législature Question écrite n° 09261 de Mme Marie-Claude Beaudeau (Val-d'Oise - CRC) publiée dans le JO Sénat du 14/01/1988 - page 27 Mme Marie-Claude Beaudeau attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture sur le développement d'une espèce d'écrevisse rouge des marais de Louisiane, Procambarus Clarkii, dans l'étang des Prés sous la ville à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Elle désirerait connaître les conditions, les conséquences et les conclusions pouvant être tirées de l'adaptation aux eaux de la région parisienne de cette espèce animale considérée comme nuisible.

Réponse du ministère : Agriculture publiée dans le JO Sénat du 31/03/1988 - page 435 Rapports les plus consultés. Réglementation concernant l'écrevisse de Louisiane. Question écrite n° 02930 de M. Pierre Lacour (Charente - RDSE) publiée dans le JO Sénat du 30/09/1993 - page 1757 M. Pierre Lacour attire l'attention de M. le ministre de l'environnement sur l'inadaptation de la réglementation concernant l'écrevisse de Louisiane dite écrevisse procambarus Clarkii. Réponse du ministère : Environnement. Feu vert à l'importation d'un plus grand nombre de produits d'origine animale en provenance de Chine. Bruxelles, le 20 novembre 2002 Feu vert à l'importation d'un plus grand nombre de produits d'origine animale en provenance de Chine Le Comit é permanent de la cha îne alimentaire et de la sant é animale s'est prononc é en faveur d'une proposition de la Commission europ éenne autorisant la reprise des importations de certains produits de la p êche ( écrevisses et surimi), sous r éserve de tests.

L'importation de certains autres produits de poisson, de g élatine et de boyaux a d éj à ét é autoris ée par des d écisions ant érieures. La proposition va être adopt ée officiellement par la Commission et entrer en vigueur prochainement. À la suite de la découverte de chloramphénicol (un antibiotique) dans certains produits de la pêche et de l'aquaculture importés de Chine et des lacunes constatées lors d'une mission d'inspection de la Commission en Chine, les importations de produits d'origine animale en provenance de Chine avaient été suspendues en mars de cette année (voir IP/02/143).

Écrevisse de Louisiane. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'écrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii) est un crustacé décapode d'eau douce originaire du Mexique et du Sud est des États-Unis et, comme son nom l'indique, très abondant en Louisiane. Procambarus clarkii est considérée comme l’espèce écologiquement la plus plastique des décapodes, ce qui lui permet d’être la plus répandue dans le monde. Habitat[modifier | modifier le code] Contrairement aux espèces d'écrevisses indigènes d'Europe (qui appartiennent à la petite famille Astacidae), P. clarkii est capable de tolérer des périodes sèches de plus de quatre mois[1] et des eaux stagnantes moins claires ou ayant une plus forte salinité que les espèces européennes.

Pour cette raison, elle est capable d'occuper une grande variété d'habitats, y compris les zones souterraines, prairies humides, inondées de façon saisonnière, marais et marécages et les lacs et cours d'eau permanents. Description[modifier | modifier le code] Écrevisse sur la défensive. Knowl. Managt. Aquatic Ecosyst. 01/12/14 Première mise en évidence de l’agent de la peste de l’écrevisse dans des populations de l’écrevisse marbrée (Procambarus fallax f. virginalis) « La Ramée infestée par les écrevisses » - Toulouse.

Bull. Fr. Pêche Piscic., 2006, 380-381 : 1155-1168 - 2006 - Biologie de Procambarus clarkii (Girard, 1852) dans le lac Trasimeno. Bull. Fr. Pêche Piscic., 2006, 380-381 : 883-902 Présence d'écrevisses allochtones dans le Latium (Italie centrale) AFP 25/08/17 A Berlin, l'inquiétude face à une écrevisse ravageuse. Bull. Fr. Pêche Piscic. (2006) 380-381 : 867-882 STATUT DE L'ECREVISSE À PATTES BLANCHES (AUSTROPOTAMOBIUS PALLIPES LEREBOULLET, 1858) EN BOURGOGNE : BILAN DE 5 ANNÉES DE PROSPECTION. AGROCAMPUS OUEST 13/12/13 Thèse en ligne : Invasibilité de réseaux de mares par l'écrevisse de Louisiane Procambarus clarkii : rôle du paysage, de l'habitat et des interactions biotiques.