background preloader

Références francophones

Facebook Twitter

LE MONDE 22/01/19 Où sont les échantillons sanguins infectés par Ebola ? Lors de l’épidémie, qui a fait plus de 11 000 morts en Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016, des scientifiques ont récupéré des milliers de prélèvements sanguins pour leurs recherch. Septembre 2017, tarmac de l’aéroport de Conakry, en Guinée. Un petit avion gris de la compagnie américaine Phoenix Air s’apprête à décoller en direction des Etats-Unis. A son bord, une mystérieuse cargaison : une vingtaine de boîtes scellées, embarquées par une équipe de scientifiques américains. Dans quelques heures, elles atterriront de l’autre côté de l’Atlantique avant d’être acheminées à Atlanta, au quartier général des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), l’agence chargée de la santé publique aux Etats-Unis. A l’intérieur, des centaines d’échantillons biologiques, tous contaminés par Ebola, l’un des virus les plus mortels de la planète. Prélevés afin de diagnostiquer des patients durant l’épidémie qui a frappé l’Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016 (plus de 11 000 morts), ils étaient depuis plusieurs mois dans la ligne de mire du département d’Etat américain.

Lire aussi Ebola, une épidémie qui a tué plus de 11 000 personnes en moins de deux ans Un contexte d’urgence. ENVA - 2017 - Thèse en ligne : ESSAIS D’ÉVALUATION DU RISQUE ZOONOTIQUE ASSOCIÉ AUX VIRUS EBOLA À TRAVERS LES DONNÉES DU TERRAIN, EXPÉRIMENTALES ET DE MODÉLISATION. JOURNAL DES ANTHROPOLOGUES - 2014 - Les fièvres hémorragiques à virus Ebola et Marburg : les multiples enjeux d’une approche globale de la santé. MEDECINE TROPICALE 24/11/16 Maladie à virus Ebola. UNIVERSITE DE LA REUNION - 2015 - Thèse en ligne : Investigations éco-épidémiologiques et génétiques des Lyssavirus et des Paramyxovirus chez les micromammifères du sud-ouest de l’océan Indien.

Abstract : Since many decades, the wild fauna has been incriminated as an important reservoir of many zoonotic pathogens (Nipah, Hendra, Ebola, Hantaan viruses etc.) at risk for humans.

UNIVERSITE DE LA REUNION - 2015 - Thèse en ligne : Investigations éco-épidémiologiques et génétiques des Lyssavirus et des Paramyxovirus chez les micromammifères du sud-ouest de l’océan Indien

Tropical and subtropical islands of the South West Indian Ocean (SWIO) are part of the 34 areas of the world recognized as "hotspot" of biodiversity. They are characterized by a strong wildlife endemism especially on Madagascar. The multi-island structure of the SWIO region, the diversity of its biotopes and its biogeographical human disparities, offer a unique opportunity to investigate "in natura" the evolutionary dynamics of infectious agents and the host-virus relationships. Our research has focused on two models of negative RNA viruses, paramyxoviruses and lyssaviruses. Résumé : La faune sauvage a été depuis longtemps incriminée dans la survenue de zoonoses et joue le rôle de réservoir d'agents pathogènes (virus Nipah, Hendra, Ebola, Hantaan etc.) pour l'homme. Actualités Pharmaceutiques Volume 54, Issue 548, September 2015, Ebola : chronique d’une épidémie majeure. INSTITUT DE RECHERCHE EN SANTE DU CANADA 26/11/15 Pleins feux sur une réussite canadienne : le vaccin contre le virus Ebola.

Photo - Avec la permission de Yann Libessart/MSF.

INSTITUT DE RECHERCHE EN SANTE DU CANADA 26/11/15 Pleins feux sur une réussite canadienne : le vaccin contre le virus Ebola

Rôle du Canada dans la lutte mondiale contre l'éclosion d'Ebola 26 novembre 2015 En 2013-2014, la plus importante épidémie de la maladie à virus Ebola de l'histoire a semé l'effroi en Afrique occidentale. La maladie a éclaté en Guinée, pour se répandre ensuite au Libéria et en Sierra Leone, les pays voisins. Comme nous nous en souvenons trop bien, le virus a tué sans discrimination jeunes et vieux, enlevant les enfants à leurs parents, et en laissant d'autres orphelins.

Intervention Le gouvernement du Canada, ses organismes du portefeuille de la Santé, et les spécialistes des vaccins ont reconnu l'urgence d'agir. « La crise de l'Ebola a mis le monde devant un urgent défi scientifique », a déclaré le Dr Alain Beaudet, président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). « Nous devions agir rapidement et nous employer à contribuer à l'effort mondial de lutte contre l'épidémie. »

JLE Volume 25, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2015 L’enfant face à la maladie à virus EbolaJournée d’étude et d’échanges, Dakar, 1er octobre 2014. Illustrations Figure 1 L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest atteint les enfants dans des proportions et selon des modalités encore mal connues.

JLE Volume 25, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2015 L’enfant face à la maladie à virus EbolaJournée d’étude et d’échanges, Dakar, 1er octobre 2014

Les connaissances médicales, épidémiologiques et biocliniques sont rares et éparses, et les acteurs de terrain sont confrontés à de nombreuses questions quand ils doivent faire face à l’épidémie ou s’y préparer. LE PARISIEN 25/04/15 L'Afrique de l'Ouest désormais confrontée au mystérieux "syndrome post-Ebola" MEDECINE ET SANTE TROPICALES - OCT/DEC 2014 - Ebola : une opportunité pour les systèmes de santé ? Mst.2014.0433 Auteur(s) : Jean-Marie Milleliri j-m.milleliri@wanadoo.fr Gispe, 82 bd Tellène, 13007, Marseille, France.

MEDECINE ET SANTE TROPICALES - OCT/DEC 2014 - Ebola : une opportunité pour les systèmes de santé ?

BE Etats-Unis 384 >> 7/11/2014 Les tests développés aux Etats-Unis pour diagnostiquer le virus Ebola. Sciences de la vieLes tests développés aux Etats-Unis pour diagnostiquer le virus Ebola Depuis février 2014, une épidémie d'Ebola de grande ampleur s'est déclarée en Afrique de l'Ouest et a provoqué un affolement mondial.

BE Etats-Unis 384 >> 7/11/2014 Les tests développés aux Etats-Unis pour diagnostiquer le virus Ebola

Le taux de mortalité de cette pandémie atteindrait les 65% (on dénombre, au 31 octobre 2014, environ 5.000 décès pour 13 600 cas) [1]. Alors que certains chercheurs développent de nouveaux traitements et vaccins anti-Ebola [2,3], d'autres s'attellent à mettre au point de nouvelles techniques pour détecter l'infection par ce virus [4]. En effet, une prise en charge rapide des patients atteints d'Ebola augmente leur chance de survie et permet de diminuer les risques de propagation. [5]. Ainsi, un diagnostic rapide et précoce apparaît comme essentiel dans la lutte contre Ebola. MEDECINE ET SANTE TROPICALES - OCT/DEC 2014 - Ebola : une opportunité pour les systèmes de santé ? École Normale Supérieure de Lyon 06/02/13 Thèse en ligne : Cellules NK et fièvres hémorragiques virales : Etude de leur rôle dans la mise en place des réponses immunes et dans la pathogenèse lors de l’infection par les virus Lassa et Ebola.

WIKIAGRI 27/10/14 Ebola, l'agriculture et la sécurité alimentaire en 10 questions. Ebola (maladie à virus Ebola) Ebola : le Gouvernement met en place un dispositif d'information. La France n’a eu à connaître sur son territoire qu’un cas d’une personne malade d’Ebola dans le cas d’un rapatriement sanitaire.

Ebola : le Gouvernement met en place un dispositif d'information

Aujourd'hui, "aucun autre malade d’Ebola n’est pris en charge sur notre territoire" a déclaré Marisol Touraine. Par souci de transparence et pour rassurer le public face à d'éventuelles inquiétudes, le Gouvernement met en place un numéro vert ouvert depuis samedi 11 octobre à 9h00. Ce numéro vert sera ouvert de 9h à 21h, 7 jours sur 7 Un espace internet dédié sur le site du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes rassemblera également, dès le début de la semaine prochaine, l’ensemble des informations utiles sur la maladie pour le grand public et les professionnels libéraux et hospitaliers.

Un point d’information hebdomadaire se tiendra désormais tous les jeudis "pour garantir une information complète et transparente à nos concitoyens". 12 établissements de santé de référence existent sur le territoire. Med Trop 2011; 71 : 111-121 Les fièvres hémorragiques à virus Ebola et Marburg : l’actualité des filovirus. CONFEDERATION SUISSE 15/01/13 Fièvre hémorragique d’Ebola. IRIN 31/05/11 OUGANDA: Anatomie d'une épidémie d'Ebola. Micrographe électronique du virus Ebola, visible par accentuation des couleurs KAMPALA, 31 mai 2011 (IRIN) - Le cas d’Ebola confirmé il y a quelques semaines dans l’est de l’Ouganda a été rapidement contenu, et selon les experts sanitaires du pays, le virus mortel ne s’est pas propagé. « Selon le présent rapport, il semble que le virus n’ait pas été transmis », a indiqué Issa Makumbi, directeur de l’épidémiologie et de la veille épidémiologique au ministère de la Santé, le 25 mai.

IRIN 31/05/11 OUGANDA: Anatomie d'une épidémie d'Ebola

Une fillette de 12 ans est décédée le 6 mai dans le district de Luwero, à 75 kilomètres à peine de Kampala, la capitale densément peuplée du pays. Les responsables de la santé avaient alors averti que d’autres cas seraient déclarés mais à ce jour, il s’agit du seul cas confirmé de la souche Ebola Soudan, qui entraîne le décès dans 50 à 60 pour cent des cas. L’Ebola est une maladie mortelle qui se caractérise par des fièvres, des diarrhées, de graves hémorragies et une faiblesse intense. Selon M. D’après M. Carnets de géographes, n°2, 2011. Une géographie de la fièvre hémorragique à virus Ebola : représentations et réalités d’une mal.

Actualités Ebola des sites institutionnels francophones européen

ASPC - JUIN 2011 - Fièvre hémorragique Ebola. Chikungunya Le chikungunya est une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique.

ASPC - JUIN 2011 - Fièvre hémorragique Ebola

Il se transmet aux humains par la piqûre d'un moustique infecté. LISTE HYGIENE 03/09/14 Echange concernant la gestion de l'épidémie de fièvre Ebola. GAZETTE DU LABORATOIRE 24/10/14 Ebola : le point sur la recherche en France. EPRUS - Conduite et Moyens Sanitaires Opérationnels. BE Etats-Unis 384 >> 7/11/2014 Sciences de la vie - Les tests développés aux Etats-Unis pour diagnostiquer le virus Ebola.