background preloader

PARAMPHISTOMOSE

Facebook Twitter

VETERINARY WORLD 30/01/15 Morphological and histological identification of Paramphistomum cervi (Trematoda: Paramiphistoma) in the rumen of infected sheep. 1.

VETERINARY WORLD 30/01/15 Morphological and histological identification of Paramphistomum cervi (Trematoda: Paramiphistoma) in the rumen of infected sheep

Ozdal N, Gul A, Ilhan F, Deger S. ENVT - 2015 - Thèse en ligne : Approche raisonnée du traitement de la paramphistomose bovine par l'oxyclozadine. Gladys, Samuel.

ENVT - 2015 - Thèse en ligne : Approche raisonnée du traitement de la paramphistomose bovine par l'oxyclozadine

Approche raisonnée du traitement de la paramphistomose bovine par l'oxyclozadine. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2015, 74 p. La gestion de la paramphistomose bovine se fait généralement à l’aide d’un traitement par l’oxyclozanide. Néanmoins, l’impact de la paramphistomose chronique sur les productions animales n’a jamais été prouvé et à l’heure actuelle le seul risque de perte de production reste lors de la phase aiguë, au cours de la première infestation. GDS19 23/07/14 Le paramphistome, un parasite qui reste d’actualité. ONCFS - JUIN 2015 - lettre 181 Actualités sur la paramphistomose. Veterinary Parasitology Volume 204, Issues 3–4, 29 August 2014 Bovine paramphistomes in Ireland.

A UCD School of Veterinary Medicine, University College Dublin, Irelandb School of Biological Sciences, Queens University Belfast, UKc Veterinary Sciences Division, Agri-Food and Biosciences Institute, Stormont, Belfast, UK Received 21 March 2014, Revised 8 May 2014, Accepted 11 May 2014, Available online 22 May 2014 Choose an option to locate/access this article: Check if you have access through your login credentials or your institution.

Veterinary Parasitology Volume 204, Issues 3–4, 29 August 2014 Bovine paramphistomes in Ireland

The Journal of Advances in Parasitology - 2014 - Study on Paramphistomiosis in Cattle at Sonatala Upazila, Bogra, Bangladesh. VETERINARY RESEARCH INTERNATIONAL 17/03/14 Epidemiology of paramphistomiosis in domestic ruminants of Garhwal region of Uttarakhand , India. Veterinary Parasitology (Impact Factor: 2.38). 09/2010 A molecular approach for identification of paramphistomes from Africa and Asia. PARASITE 06/10/14 Ruminal paramphistomosis in cattle from northeastern Algeria: prevalence, parasite burdens and species identification. Parasite 2014, 21, 50 Research Article Paramphistomose ruminale chez les bovins du nord-est de l’Algérie prévalence, charges parasitaires et identification des espèces.

PARASITE 06/10/14 Ruminal paramphistomosis in cattle from northeastern Algeria: prevalence, parasite burdens and species identification

Revue Méd. Vét. , 2014, 165, 5-6, 160-166 Fasciola hepatica and Paramphistomum daubneyi: decrease in prevalence of natural infection in habitats colonized by Galba truncatula and Lymnaea glabra. GDS ALLIER - Le paramphistome. GDS MANCHE - FEV 2013 - Les 2 formes de la paramphistomose des bovins. Paramphistomum daubneyi est un petit ver dont l’adulte est gros comme un grain de riz, conique, charnu et de couleur blanc-rosé.

GDS MANCHE - FEV 2013 - Les 2 formes de la paramphistomose des bovins

Il vit dans les estomacs des bovins contaminés, regroupé en colonies (de quelques individus à quelques centaines), préférentiellement autour des piliers du rumen (cf. clichés). Leur longévité est de plusieurs années (jusqu’à 5-7 ans accrochés dans la panse en l’absence de traitement !). Ils se nourrissent du jus de panse. A ce stade, l’action néfaste de ces adultes est limitée. Les signes cliniques sont absents. Une forme chronique due à une accumulation d’adultes dans la panse Les paramphistomes adultes sont très prolifiques (contrairement à Fasciola hépatica ou « Grande Douve », dont le cycle est comparable par ailleurs), avec une ponte allant de quelques œufs à plusieurs milliers d’œufs par gramme de matières fécales et une élimination quotidienne variable.

Une forme aiguë due à l’ingestion massive de larves. GDS CREUSE 20/11/13 Grande douve et paramphistome : raisonner chaque année son plan de lutte. 20/11/13 Creuse - Bovins viande Grande douve et paramphistome => La saison hivernale représente une période stratégique de gestion de la grande douve et du paramphistome.

GDS CREUSE 20/11/13 Grande douve et paramphistome : raisonner chaque année son plan de lutte

Cela implique un raisonnement précis de son plan de lutte sous peine de conséquences sanitaires. Depuis les années 80, une certaine « focalisation » sur le paramphistome a été observée avec une moindre considération de la grande douve pourtant beaucoup plus débilitante. La grande douve, un parasite à impact « économique » réel mais mal identifié dans certains élevages. VET. RES. - 1999 - Infection of Lymnaea truncatula and Lymnaea glabra by Fsciola hepatica and Paramphistomum daubneyi in farms o. Cette maladie représente un risque mortel pour les bovins. La contamination se fait par le biais des zones humides. Explications. Parasitology Research / Journal of Parasitology 103, 2 (2008) 345-9 Paramphistomum daubneyi: the number of sporocysts developing.

Vet. Res. 33 (2002) 439-447 Fasciola hepatica and Paramphistomum daubneyi: changes in prevalences of natural infections in cattl. CIRAD - Présence de Paramphistomum daubneyi Dinnik, 1962 (Digenea, Paramphistomidae, trématode) au Sénégal. INRA, EDP Sciences Vet. Res. 33 (2002) Fasciola hepatica et Paramphistomum daubneyi : changements dans les prévalences des infes. ENVA - 2003 - Thèse en ligne : LA PARAMPHISTOMOSE BOVINE, ENQUETE EPIDEMIOLOGIQUE DANS L’EST DE LA FRANCE.

Journal of Helminthology 82, 2 (2008) 175-80 Paramphistomum daubneyi: production dynamics and infectivity of metacercariae origi. CREUSE AGRICOLE 11/03/10 Grande douve – paramphistome : un état des lieux à effectuer avant la mise à l’herbe. La recrudescence d’atteintes cliniques ou subcliniques de fasciolose et paramphistomose se répète en 2010 avec d’importantes implications zootechniques et sanitaires.

En mars 2009, je vous ai alerté sur des gestions à risque des trématodes (grande douve et paramphistome) dans certains élevages avec des risques de répercussions à court terme mais aussi à moyen terme, d’où la nécessité d’une gestion urgente dans les troupeaux concernés. Malheureusement, cela s’est traduit dans les faits. Les troupeaux concernés ont ainsi subi des implications zootechniques (vaches vides, décalages de reproduction, production laitière diminuée, etc.) et sanitaires (augmentation des pathologies néonatales en relation avec une qualité du colostrum diminuée ; augmentation des mortinatalités et nouveau-nés têtus en relation avec les spoliations en oligoéléments, etc.).

Cette situation se renouvelle en 2010 d’où l’importance d’un état des lieux à effectuer dans chaque élevage. PLEINCHAMP 10/09/10 Etude des trématodes - Le plan d'expertise grande douve s'étend au paramphistome. GDS CREUSE 09/12/10 Grandes douves et paramphistomes - Un raisonnement précis de son plan de lutte plus que nécessaire. Les années 80 ont vu la progression de la paramphistomose de façon importante dans l'ensemble de la zone allaitante, notamment en Creuse.

Une hiérarchie à préciser dans chaque élevage Une certaine « focalisation » sur le paramphistome a été observée avec une moindre considération de la grande douve. Cela a entraîné une réapparition d'atteintes zootechniques (pertes de productions) voire cliniques (symptômes de grande douve). Cette situation compliquée par les conditions météorologiques favorables et des pratiques de traitement parfois « allégées » (la présence de grande douve a été identifiée de façon précoce et élevée dans nombre d'élevages cet automne) nécessite un diagnostic précis au niveau de chaque cheptel pour un plan de prévention et de lutte adapté.

Une incidence zootechnique pathologique différente selon les parasites L'impact majoritaire découle de la contamination par la grande douve. Une évaluation de l'infestation basée sur l'épidémiologie et l'éventail diagnostique. EURE AGRICOLE 01/06/11 Attention à la paraphistomose. Iranian Journal of Veterinary Research, Shiraz University, Vol. 12, No. 1, Ser. No. 34, 2011 A survey on the bovine amphistomias. Veterinary Record 2011;168:408 Prevalence of mixed trematode infections in an abattoir receiving cattle from northern Portugal.