background preloader

Enquêtes nutritionnelles, de tendances et prospectives en Ile de

Facebook Twitter

CHAMBRE D AGRICULTURE D ILE DE FRANCE - 2016 - Chiffres-clés de l’agriculture et de l’agro-alimentaire en Ile-de-France. FRANCE 3 PARIS 23/02/16 Elevage, cultures, bio, formation, où en est l'agriculture en Île-de-France ? C'est du samedi 27 février au dimanche 6 mars que se tient à la porte de Versailles à Paris l'édition 2016 du Salon international de l'agriculture.

FRANCE 3 PARIS 23/02/16 Elevage, cultures, bio, formation, où en est l'agriculture en Île-de-France ?

L'occasion de faire un tour d'horizon de la situation agricole en Île-de-France : même si le secteur tertiaire est central, l'agriculture y est tout sauf négligeable, notamment grâce au département de la Seine-et-Marne. Beaucoup de terres mais moins d'exploitants L'Île-de-France comporte 595.000 hectares de terres agricoles. Cela représente 49 % de la superficie de la région, à peine moins que la moyenne nationale qui est de 51%. Cependant, le nombre d'exploitations est en baisse constante depuis 2000, tout comme le nombre de personnes qui y sont employées. Ce sont les petites exploitations qui disparaissent le plus, alors que celles de grande taille représentent déjà plus que les exploitations de petite et moyenne taille réunies. CESER ILE DE FRANCE 23/05/13 Quelles opportunités d’emploi et de développement économique au sein de la filière agroalimentaire francilienne ?

FRANCE 2 06/11/14 JT20H Manger français à la cantine, est-ce possible ? (interview dans la cantine du ministère de l'agriculture) Par Francetv info Mis à jour le , publié le Au menu de la cantine du ministère de l'Agriculture, jeudi 6 novembre, à midi : une choucroute 100% française.

FRANCE 2 06/11/14 JT20H Manger français à la cantine, est-ce possible ? (interview dans la cantine du ministère de l'agriculture)

Dans cette cuisine de la République, le chef ne sert quasiment que des produits made in France. Deux tiers des fruits et légumes, presque 100% des produits laitiers et toutes les viandes, sauf le veau et l'agneau, sont garantis d'origine française. Emmanuel Picard privilégie les producteurs locaux pour mieux négocier ses prix, mais aussi par conviction personnelle. PLOS 03/03/15 Is There Still a French Eating Model? A Taxonomy of Eating Behaviors in Adults Living in the Paris Metropolitan Area in 2010.

MAAF CEP 13/03/15 Y a-t-il toujours un modèle alimentaire français ? Résultats d’une étude en région parisienne. Une équipe de chercheurs français vient de publier dans la revue PloS ONE, début mars, un article consacré à l’analyse du modèle alimentaire français à partir des données de la cohorte Santé, Inégalités et Ruptures Sociales (SIRS – étude représentative de la population adulte de la région parisienne, parlant français, conduite depuis 2005).

MAAF CEP 13/03/15 Y a-t-il toujours un modèle alimentaire français ? Résultats d’une étude en région parisienne

La vague 2010 de cette cohorte a permis de renseigner différentes variables associées aux moments alimentaires de près de 3 000 individus : nombre de repas par jour, durée, lieu, avec qui ils sont pris, activités associées. En introduction, les auteurs rappellent que le temps du repas reste un moment important, la majorité des Français suivant le modèle des trois repas par jour. Toutefois, des évolutions récentes ont été détectées : diminution de la fréquence du petit-déjeuner, augmentation de la proportion de repas pris seul, simplification du contenu des repas.

L’analyse des données de la cohorte SIRS a conduit les auteurs à identifier cinq types. MAAF AGRESTE 12/11/13 Ile de France : Mémento régional (PDF : 3 Mo) – 12/11/2013. PARISTECH - 2008 - L’Etude Longitudinale Prospective Alimentation et Santé : réflexions sur la prévention précoce de l'obésité infantile. PRESSE MEDICALE - 2003 - Déterminisme socio-économique de l'obésité en Seine-Saint-Denis = Socioeconomic determinism of obesity in the Seine-Saint-Denis. CESER ILE DE FRANCE 08/03/12 LES ENJEUX DE LA PRODUCTION ET DE L’APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRES EN ILE-DE-FRANCE. INSERM / ARS ILE DE FRANCE - JANV 2014 - Les inégalités socioterritoriales de l’insécurité alimentaire dans l’agglomération pari. FRANCE 3 ILE DE FRANCE 01/10/13 Le phénomène 2013 : les food trucks à Paris. INSEE - AVRIL 2005 - Huit franciliens sur dix déclarent avoir de bonnes habitudes alimentaires. INRA IVRY - 2010 - « CHACUN SON FRUIT » : UNE ACTION DE SANTE PUBLIQUE CONFRONTEE A LA REALITE SOCIALE DE FAMILLES POPULAIRES.

BANQUE DES SAVOIRS (CG de l'Essonne) - Obésité : prévention tous azimuts. Ni les pays riches, ni les pays pauvres, ni les adultes, ni les enfants, n’échappent à l’obésité.

BANQUE DES SAVOIRS (CG de l'Essonne) - Obésité : prévention tous azimuts.

Des politiques nationales sont mises en œuvre pour lutter contre l’épidémie. Mais au niveau local aussi on tente de prévenir la maladie dès l’enfance. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié l'obésité de première épidémie non-infectieuse de l'Histoire. Sa prise en charge est considérée comme une priorité, et ce d'autant plus que l'excès de poids affecte des individus de plus en plus jeunes. Deux critères majeurs de prévention : la qualité de l’alimentation et l’activité physique.© Corbis L'obésité est devenue la première maladie non infectieuse de l'histoire. L’Europe n’échappe pas à cette pandémie. Alors que les adultes obèses consultent beaucoup plus les médecins du fait de ces pathologies, une étude réalisée par l’Assurance maladie a montré que les enfants souffrant d’obésité n’allaient pas plus souvent chez le médecin que les autres.

. * Source CNAM, juin 2005. INSERM / ARS ILE DE FRANCE - 2013 - L’insécurité alimentaire en région parisienne. L’insécurité alimentaire définit la situation où « la possibilité de s’approvisionner en nourriture suffisante et adéquate d’un point de vue nutritionnel et de façon socialement acceptable, est limitée ou incertaine ».

INSERM / ARS ILE DE FRANCE - 2013 - L’insécurité alimentaire en région parisienne

Les analyses conduites auprès de la cohorte SIRS (dans laquelle le questionnaire HFSS a été administré en 2010) permettent de dresser le portrait d’une population dans une vulnérabilité sociale particulièrement préoccupante et jusqu’à présent peu connue. Nous avons pu identifier les déterminants individuels de l’insécurité alimentaire en population générale. Certaines caractéristiques sociales telles que le revenu, l’âge ou encore la situation professionnelle sont naturellement associées à l’insécurité alimentaire. La prévalence de l’insécurité alimentaire est particulièrement élevée dans certains groupes sociaux. Télécharger la présentation détaillée du projet : projetISTIA.pdf Personnel affecté au projet : Judith Martin-Fernandez et Pierre Chauvin. BMC Public Health 2013, 13:486 Prevalence and socioeconomic and geographical inequalities of household food insecurity in the Pa.

BMC Public Health 2013, 13:486 Prevalence and socioeconomic and geographical inequalities of household food insecurity in the Paris region, France, 2010 – guatemalt

INRA 21/03/13 LES PRATIQUES CULINAIRES DES MÉNAGES FRANCILIENS. Si l’intérêt pour l’art de cuisiner se manifeste de manière croissante dans les médias, on dispose de peu de connaissances sur les pratiques culinaires des ménages au quotidien.

INRA 21/03/13 LES PRATIQUES CULINAIRES DES MÉNAGES FRANCILIENS

Des chercheurs en sciences sociales de l’Inra, du centre Versailles-Grignon, ont piloté une enquête sur les pratiques culinaires des foyers franciliens. Ils ont ainsi recueilli et exploité des données concernant la préparation des repas du soir auprès de 818 ménages d’âge actif. Une activité appréciéePlus de 60 % des franciliens chargés de la préparation des repas quotidiens apprécient cette activité. La majorité d’entre eux consacre plus d’une demi-heure par jour à préparer le dîner. Les rythmes de travail ont une forte influence sur le temps de cuisine : les personnes qui rentrent chez elles après 18 heures cuisinent moins longtemps. MAAF 29/11/13 AGRESTE - Ile-de-France : Productions animales - n° 127 novembre 2013 (PDF : 1.5 Mo) - 02/12/2013. MAAF AGRESTE 12/11/13 Ile de France : Mémento régional (PDF : 3 Mo) – 12/11/2013.

INSEE - AVRIL 2005 - Huit franciliens sur dix déclarent avoir de bonnes habitudes alimentaires. WIKIPEDIA - Agriculture des Yvelines. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

WIKIPEDIA - Agriculture des Yvelines.

L' agriculture des Yvelines occupe une place marginale dans l' économie du département sous l'angle de l'emploi, avec 4 966 actifs (dont 1 280 agriculteurs exploitants) en 2006, soit 0,9 % de la population active totale [ 1 ] . Cependant cette activité mobilise et façonne une part importante du territoire. La surface agricole utile (SAU) s'élevait à 91 045 hectares en 2000 (dernier recensement général agricole) soit 43 % du total. Ce territoire agricole, ajouté aux 32 % de territoire boisé, donne aux Yvelines un caractère rural marqué, malgré leur proximité de Paris.

Territoire [ modifier ] Petites régions agricoles [ modifier ] Petites régions agricoles. Utilisation du territoire [ modifier ] Les terres arables étaient (en 2011) consacrées pour l'essentiel aux grandes cultures, principalement céréales ( blé tendre , orge , maïs ) et aux oléagineux ( colza ). Structure des exploitations agricoles [ modifier ] INSEE - Agriculture - Ile de France. MAAF AGRESTE – Île-de-France. DRIAAF ILE DE FRANCE - Chiffres-clés de 2013. CREDOC - DEC 2005 - Exercice d’anticipation des comportements alimentaires des Français - Modèle Age – Période - Cohorte.

ORS ILE DE FRANCE - Les habitudes alimentaires des Franciliens au regard des objectifs du Programme National Nutrition Santé. UNIVERSITE PARIS DIDEROT - 2009 - Thèse en ligne : Evaluation du dépistage et de la prise en charge de l'obésité de l'enfant par. ENJEUX - JUIN 2012 - Les grandes surfaces alimentaires en Ile-de-France : de nouvelles stratégies face au changement. Commerce Le secteur du commerce regroupe en Ile-de-France 194 000 établissements et 723 500 emplois en 2013, répartis en trois branches : le commerce et réparation automobile représente la plus faible part (8% du nombre d’établissements du secteur), le commerce de gros (35%) et le commerce de détail (58%), auquel s’ajoutent les boulangeries, pâtisseries, chocolateries et charcuteries.

ENJEUX - JUIN 2012 - Les grandes surfaces alimentaires en Ile-de-France : de nouvelles stratégies face au changement

ARS ILE DE FRANCE - Surpoids et obésité en Ile-de-France. ORS ILE DE FRANCE - Surpoids et obésité : Importance du problème chez les enfants scolarisés dans le secteur public à Paris, en.