background preloader

Enquêtes nutritionnelles, de tendances et prospectives CENTRE

Facebook Twitter

SWEET FM 18/11/20 UNE CANTINE EXPÉRIMENTALE À VENDÔME. Elle a été promulguée le 30 octobre dernier : la "loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous" dite loi "EGalim" entrera en vigueur au 1er janvier 2022.

SWEET FM 18/11/20 UNE CANTINE EXPÉRIMENTALE À VENDÔME

Elle s’appliquera notamment dans les cantines des écoles avec des objectifs multiples qui vont devenir des obligations : lutte contre le gaspillage, interdiction du plastique, repas dits "végétariens", produits bio ou labellisés... Sur 171 villes françaises candidates pour tester ce dispositif, quinze ont été retenues... dont Vendôme ! 800 repas par jour dans les cantines vendômoises La municipalité vendômoise a annoncé son choix ce mardi 17 novembre lors du conseil d’école de l’établissement retenu. "Ce sera l’école Louis-Pergaud, car c’est une cantine de taille moyenne qui sert une centaine de repas par jour à des enfants d’origines diverses" explique Agnès Mac Gillivray, maire-adjointe aux Marchés publics et à l’Alimentation. LE BERRY 24/10/20 À Sury-en-Vaux, Marie-France Mullot, responsable de la cantine, prépare de bons petits plats aux écoliers. « C’est un peu une gymnastique du cerveau », confie Marie-France Mullot, responsable de la cantine, alors qu’elle accueille les petits pour le second service de la journée.

LE BERRY 24/10/20 À Sury-en-Vaux, Marie-France Mullot, responsable de la cantine, prépare de bons petits plats aux écoliers

Les enfants, rodés à l’exercice, enlèvent un à un leur manteau et se dirigent vers la table qui leur est attribuée. « Chaque table est numérotée, et associée à un numéro de porte-manteaux, ainsi, cela évite le chahut, et que les enfants ne se dispersent trop. Ensuite, les noms de tous les enfants sont inscrits au-dessus des tables pour qu’ils sachent où s’installer. Cela permet de gagner en efficacité », commente la cantinière. Effectivement, pour permettre à quatre-vingts élèves de déjeuner en une heure et demie, organisation et efficacité sont de rigueur. Une fois installés, les écoliers ne perdent pas de temps et dégustent, avec plaisir, les petits plats concoctés par Marie-France, employée à Sury-en-Vaux depuis décembre 2006. Des produits frais, locaux, bio et variés. NOUVELLE REPUBLIQUE 24/02/20 La ferme Loir-et-Cher : portraits en quelques chiffres.

FRANCE 3 VIA YOUTUBE 27/11/19 Dans les coulisses des cantines des collèges du Loir-et-Cher (Épisode 03/04) FRANCE 3 VIA YOUTUBE 26/11/19 Dans les coulisses des cantines des collèges du Loir-et-Cher (Épisode 02/04) FRANCE 3 VIA YOUTUBE 25/11/19 Dans les coulisses des cantines des collèges du Loir-et-Cher (Épisode 01/04) REPUBLIQUE DU CENTRE 20/11/19 Les jeunes se sont emparés du débat citoyen de l'Open Agrifood, à Orléans. Bio, pesticides, TVA, accessibilité, prix, bien-être animal...

REPUBLIQUE DU CENTRE 20/11/19 Les jeunes se sont emparés du débat citoyen de l'Open Agrifood, à Orléans

Les sujets d’inquiétude et de discussion étaient nombreux, mardi 19 novembre au soir, lors du débat citoyen de l’Open Agrifood, à Orléans. Un événement qui marquait à la fois la fin des débats organisés à travers la France depuis le printemps dernier, et le début du forum 2019 de l’Open Agrifood. "Ici, nous apportons un regard constructif sur les choses, car la parole est libre. Ce sont des débats dont nous avons besoin pour faire évoluer notre société. " Olivier Carré (Maire d’Orléans) Et quel succès ! REPUBLIQUE DU CENTRE 10/04/20 Agroalimentaire : une situation disparate dans le Centre-Val de Loire selon Dev'up.

Selon les premiers résultats de l'enquête de Dev'up, durant le confinement, auprès de 197 des 313 industries agroalimentaires du Centre-Val de Loire (employant 12.000 salariés), la situation économique est disparate, dans ce secteur.

REPUBLIQUE DU CENTRE 10/04/20 Agroalimentaire : une situation disparate dans le Centre-Val de Loire selon Dev'up

Près de 85% des sondés déclarent être en mesure de gérer le risque et ne sont pas en situation critique. Ils craignent, cependant, pour l'avenir, si le confinement dure. 39% rencontrent des difficultés d'accès aux matières premières, 17% aux emballages. 24% ont des problèmes de transport. 25 entreprises sont en arrêt total d’activité. 55% de l’échantillon a mis en place des mesures de chômage partiel et d’arrêt maladie. 18 % des entreprises interrogées ont déclaré une perte de stocks. La Région crée une plateforme pour les produits agricoles locaux Dev'up cite plusieurs exemples de réorganisation face à la pandémie :

NOUVELLE REPUBLIQUE 22/10/19 La cuisine centrale de Châteauroux sur le grill des critiques. NOUVELLE REPUBLIQUE 04/07/19 Nouvelle association pour les circuits courts. LE FIGARO 29/08/18 Indre : des paysans protestent contre l'accaparement des terres par les Chinois. Ils ne veulent plus des investissements chinois.

LE FIGARO 29/08/18 Indre : des paysans protestent contre l'accaparement des terres par les Chinois

Brandissant des drapeaux de la Confédération paysanne à Murs, près de Châtillon sur Indre, plus d'une centaine de paysans en colère ont rempli un semoir avec des graines de ray-grass (du gazon) et les ont ensuite semées sur une parcelle appartenant à des investisseurs chinois. Un geste symbolique signifiant la volonté de «rendre les terres aux paysans».

«La terre est là pour faire vivre des familles de paysans et produire de la nourriture. Ici, les propriétaires sont venus faire un business, de la spéculation boursière autour de l'agriculture en s'accaparant du foncier», s'insurgeait Laurent Pinatel, paysan dans la Loire et porte-parole de la Confédération, pour expliquer cette action de portée «nationale». À l'arrivée des manifestants, un membre de la Confédération Paysanne et un journaliste ont été frappés au visage par un ouvrier agricole travaillant pour les propriétaires chinois. L ECHO REPUBLICAIN 30/10/19 Lucé : la gestion des cantines de la Ville examinée par la Chambre régionale des comptes. Les enfants mangent-ils bien et à quel prix ?

L ECHO REPUBLICAIN 30/10/19 Lucé : la gestion des cantines de la Ville examinée par la Chambre régionale des comptes

C’est tout l’enjeu du rapport plutôt positif que vient de rendre la chambre régionale des comptes sur la gestion par la Ville de Lucé de la restauration collective. L’institution a émis trois recommandations à la commune : mettre en place un dispositif de mesure de la satisfaction des usagers ; adopter un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire et élaborer une prospective financière des investissements à venir sur les restaurants et de leurs incidences sur le coût du repas.

L ECHO REPUBLICAIN 07/12/17 L'Eure-et-Loir fait la part belle à un secteur agricole dynamique. Si l’Eure-et-Loir est le département le plus petit de la Région Centre en terme de superficie totale, il n’en demeure pas moins celui qui consacre le plus d’hectares à l’activité agricole.

L ECHO REPUBLICAIN 07/12/17 L'Eure-et-Loir fait la part belle à un secteur agricole dynamique

Le nombre d’exploitations agricoles Ainsi, avec plus de 454.600 hectares de surface agricole utile, il s’avère que presque 77 % des surfaces euréliennes sont valorisées par l’agriculture, contre à peine plus de 60 % pour la moyenne régionale. Pour autant, à l’instar des autres départements de la région, et selon la tendance nationale, le nombre d’exploitations agricoles ne cesse de diminuer. L ECHO REPUBLICAIN 06/10/18 Application - Quatre mois qu'Uber Eats a débarqué à Chartres : quel bilan ? « C'est le service qui nous manquait » Quand la flemme du dimanche soir vous tient et que la faim vous tenaille, il existe une solution pour manger sans bouger de votre canapé.

L ECHO REPUBLICAIN 06/10/18 Application - Quatre mois qu'Uber Eats a débarqué à Chartres : quel bilan ?

Elle s'appelle Uber Eats et a débarqué dans la vie des Chartrains il y a quatre mois. Avec un succès qui ne se dément pas. L'application de livraison de repas Uber Eats débarque à Chartres Du bout de l'index, c'est plus d'une vingtaine de restaurants qui s'offre à la gourmandise du possesseur de smartphone. Nous avons eu quelques mauvaises expériences avec des livreurs qui sont arrivés avec beaucoup de retard. L ECHO REPUBLICAIN 03/03/19 Voici les chiffres clefs de l'agriculture en Eure-et-Loir. Tous les secteurs sont passés au crible.

L ECHO REPUBLICAIN 03/03/19 Voici les chiffres clefs de l'agriculture en Eure-et-Loir

La Draaf Centre-Val de Loire (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) vient de publier son Mémento de la statistique agricole 2018. Ce document est l’occasion de faire le point sur les grands chiffres clefs de l’agriculture dans le département. 1. Influence Sans surprise, l’activité agricole recouvre 77 % du territoire eurélien, alors que le chiffre est de 52 % au niveau national, et 60 % au niveau régional. L’Eure-et-Loir est donc un département très agricole et spécialisé. 2. INSEE - FEV 2020 - Les principaux chiffres de l’agriculture en Centre-Val de Loire en 2018. FRANCE BLEU 22/11/19 Tours: Phénix, pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

FRANCE BLEU 09/09/19 Une cantine verte et aux petits oignons pour les collégiens d'Ingré. Il faut dire déjà que le collège Montabuzard ne dépend pas d'une régie de restauration collective et cela lui donne donc de "l'autonomie" pour gérer les produits, reconnait le principal de l'établissement Eric Napet.

FRANCE BLEU 09/09/19 Une cantine verte et aux petits oignons pour les collégiens d'Ingré

Mais il faut tout de même une volonté interne pour lancer ces démarches. A Ingré, elle est venue du chef de cuisine (absent temporairement pour raison de santé) et elle a tout de suite trouvé écho auprès de son équipe et du personnel du collège. Des mesures qui portent leurs fruits L'établissement en s'engageant dans la démarche Restau'co, l'année dernière a donc mis en place plusieurs mesures, d'abord sur la nourriture. Le collège propose ainsi des produits locaux, de saison, plus de bio. Les mesures visent aussi à valoriser tout ce qui peut l'être et éviter de jeter. Structurer les filières pour répondre aux besoins A Ingré ce sont environ 600 élèves (sur les 800 de l'établissement) qui fréquentent la cantine. FRANCE BLEU 06/03/19 Des distributeurs automatiques de viande et de fruits pour pallier l'absence de commerce à Paulmy, dans le Sud-Touraine.

Le petit commerce renaît à Paulmy, petit village de 240 habitants situé dans le Lochois en Indre-et-Loire. Après le distributeur de pain frais mis en place en novembre dernier, depuis quelques jours 94 casiers ont été installés dans un local de 50 mètres-carrés. Un distributeur est réfrigéré pour accueillir viande, fromages, yaourts et autres macarons. Dans l'autre on trouve des pommes, jus de fruit, oeufs, rillettes ou encore des viennoiseries. Plus de 80 000 euros investis par la municipalité et six producteurs locaux. FRANCE 3 VIA YOUTUBE 15/01/19 Dans les coulisses des cuisines de l'hôpital de Tours (épisode 02/04) FRANCE 3 VIA YOUTUBE 15/01/19 Dans les coulisses des cuisines de l'hôpital de Tours (épisode 01/04) FRANCE 3 CENTRE VIA YOUTUBE 22/05/19 Dans les coulisses de l'agriculture régionale #3. FRANCE 3 CENTRE VIA YOUTUBE 21/05/19 Dans les coulisses de l'agriculture régionale (épisode 02/04)

FRANCE 3 CENTRE VIA YOUTUBE 20/05/19 Dans les coulisses de l'agriculture régionale (épisode 01/04) FRANCE 3 CENTRE VIA YOUTUBE 19/11/18 Orléans : la restauration collective s'engage dans une démarche éco-responsable. FRANCE 3 CENTRE - OCT 2019 - Quatre reportages concernant des food trucks de la région. FRANCE 3 25/11/19 Dans les coulisses du projet de circuit-court dans les cantines des collèges du Loir-et-Cher. Un repas sur deux fait à base de produits locaux dans les cantines des 26 collèges.

C'est l'objectif du Conseil départemental du Loir-et-Cher pour 2022. Pour le moment 4 collèges sont en phase de test. Notre équipe a rencontré tous les acteurs du projet : du chef de cuisine aux producteurs locaux. FRANCE 3 21/06/20 Consommation : ce que les Loirétains mettent dans leur assiette. La Chambre d’agriculture et le Département du Loiret ont mené une enquête pour mieux connaître les habitudes alimentaires des habitants. Plus de 3.000 personnes y ont répondu. Inciter les Loirétains à consommer plus de produits locaux, c’est l’ambition de la Chambre d’agriculture et du Conseil départemental, via un projet baptisé “Mangeons Loiret”.

Mais pour atteindre cet objectif, encore faut-il connaître les habitudes alimentaires des habitants. FRANCE 3 07/10/19 Loiret : opération “Je mange bien, tout va bien” dans les écoles de Fleury-les-Aubrais. Du 7 au 17 octobre, des ateliers de sensibilisation sur l'équilibre alimentaire des jeunes enfants sont organisés dans les différentes structures petite enfance de la ville (écoles maternelles, crèches, multi-accueils, halte-garderie, maisons pour tous et ludothèque).

Apprendre à manger correctement et sainement, ça doit commencer dès la petite enfance. A Fleury-les-Aubrais dans le Loiret, des ateliers pour aider parents et enfants à manger mieux sont organisés durant toute cette semaine (du 7 au 17 octobre) dans les écoles maternelles et les structures qui accueillent les très jeunes enfants. Poursuivre votre lecture sur ces sujets. MAAPRAT - AGRESTE - Centre. FRANCE BLEU 10/10/17 Le revenu des agriculteurs d'Indre-et-Loire a baissé de 30% en 2016 selon la MSA. Si le revenu annuel des agriculteurs en France est en légère hausse en 2016 par rapport à 2015 (+4%), ce n'est pas le cas pour l'Indre-et-Loire. Selon la MSA, la Mutualité Sociale Agricole, le recul est de près de 30%. L'INSEE a également évalué à 26% la perte des revenus des exploitations agricoles pour 2016 par rapport à l'année précédente. MAA - FEV 2017 - AGRESTE - Les principaux chiffres de l’agriculture de l’Indre-et-Loire en 2015.

FRANCE 3 VIA YOUTUBE 29/08/18 A Bourré, dans le Loir-et-Cher, on conditionne des cornichons français. LE FIGARO 29/08/18 Indre : des paysans protestent contre l'accaparement des terres par les Chinois. FRANCE 3 VIA YOUTUBE 10/09/18 Orléans : la cuisine centrale ouvre une légumerie. L ECHO REPUBLICAIN 11/10/16 Ces véganes d'Eure-et-Loir qui surpassent les végétariens. Les convictions de Julien Blanchard s’étalent en lettres noires sur son avant-bras : vegan. « L’encre du tatouage aussi est végane », précise celui qui a radicalement changé de mode de vie. Depuis cinq ans, Julien n’a mangé ni viande, ni poisson, ni produits laitiers. Avec sa compagne, Julie, ils sont véganes : « En un an, nous sommes devenus végétariens, puis nous avons arrêté progressivement le lait et le poisson. » Très vite, le couple est passé au véganisme : ils ne consomment plus aucun produit d’origine animale.

Michelle, aussi, est végane depuis des années. L ECHO REPUBLICAIN 27/02/17 Céréales - Le laboratoire chartrain du pain rayonne dans l’Hexagone et à l’étranger. CGAC dans le top 10 des labos français Créé en 1976, le Centre gallardonnais d'analyses céréalières (CGAC) a perdu sa racine frange francilienne depuis son rachat par la coopérative Scael, dans les années 1989-90. Il a rejoint le jardin d'entreprises à Chartres en 2013. Quarante ans, après sa création, CGAC est devenu un fleuron français reconnu par les agriculteurs et les professionnels de la transformation des céréales par delà les frontières. « Depuis plus de quarante ans, nous exerçons notre savoir-faire dans le domaine des analyses céréalières, sanitaires, de panification et de formation. L ECHO REPUBLICAIN 22/08/16 De plus en plus d'Euréliens sont obèses, mais des solutions existent.

Quel type de personnes vient vous consulter ? Ici, il n’est pas question de personnes qui ont 5 ou 6 kg à perdre. Nos patients ont un Indice de masse corporelle supérieure à 30. L ECHO REPUBLICAIN 04/04/17 L’essor du fast-food en Eure-et-Loir. Le chiffre donne le vertige mais traduit une tendance implacable. Selon une étude du cabinet Gira conseil, spécialisé dans le marché de la consommation alimentaire hors domicile, plus d’un milliard de burgers ont été vendus en France, en 2014. Environ un sandwich mangé sur deux est un burger. LA NOUVELLE REPUBLIQUE 26/05/17 Loir-et-Cher - Une offre alimentaire adaptée. L'Unité transversale de diététique et de nutrition (UTDN) participe à la prestation alimentaire en lien avec l'Unité centrale de production alimentaire (UCPA) et anime le Comité de liaison alimentation et nutrition (Clan).

Ce dernier définit la politique nutritionnelle de l'établissement hospitalier. MAAF 07/04/14 AGRESTE Centre : Bilan annuel 2013 - n° 14 mars 2014 (PDF : 1 Mo) - 07/04/2014. LA REPUBLIQUE DU CENTRE 06/06/14 Une étude sur notre perception de l’alimentation présentée à Orléans. Dans un monde global, fournir plus de vrais repères aux consommateurs sur leur alimentation.

C’est ce qui ressort de l’étude que vient de présenter Élizabeth Pastore Reiss, présidente de l’agence Ethicity, spécialisée dans le conseil en marketing et communication éthique. Elle s’est exprimée devant une assemblée réunie à la CCI du Loiret, à l’occasion du lancement de l’Open agrifood Orléans. CLUSTER AGHIR 16/06/14 Groupe de réflexion Nutrition des personnes âgées et Innovation alimentaire. 16 juin 2014 Groupe de réflexion « Nutrition & Innovation alimentaire » A l’initiative et piloté par le Cluster AGHIR, un groupe de réflexion sur la thématique « Nutrition des personnes âgées et innovation alimentaire » a été organisé le 03 Avril dernier, réunissant un premier cercle d’acteurs issus de différents établissements et d’équipes pluridisciplinaires, en vue de partager un constat autour de l’alimentation et de la nutrition des personnes âgées en institution, et des pistes de travail à étudier avec des entreprises et structures d’innovation.

LE BERRY 28/03/14 Quels sont les produits sur et sous-consommés dans le Cher ? Quels sont les aliments les plus surconsommés et sous-consommés dans le Cher, en 2013, par rapport à la moyenne française ? La société d’information et de médias Nielsen a apporté des réponses qui permettent d’en savoir un peu plus sur les habitudes d’achat des Berrichons (lire plus dans le Berry républicain, édition du 28 mars 2014) comparativement à leurs voisins. Qu’apprend-on dans cette étude ? MAAF AGRESTE - Centre : Mémento régional (2e partie) (PDF : 2.2 Mo) – 08/10/2013. MAAF AGRESTE - Centre : Mémento régional (1ère partie) (PDF : 2.6 Mo) – 08/10/2013. ORS CENTRE - JANV 2009 - Document de synthèse sur les principales études menées sur le thème de la nutrition.

Cliquez sur la couverture pour télécharger la publication en PDF. Résumé Nous savons que de nos jours la nutrition joue un rôle clef dans l’émergence de certaines pathologies et de préservation d’une bonne santé. C’est pour cette raison qu’il est important de mener des études sur cette thématique afin de mieux connaître la consommation alimentaire des individus, et aussi leurs perceptions et comportements alimentaires. Le but de ce document est de recenser les grandes enquêtes menées sur la nutrition au niveau national (voire européen) ainsi qu’au niveau régional.

UNION REGIONALE D EPIDEMIOLOGIE HOSPITALIERE (Region Centre) - Prise en charge de l'obésité en région Centre (PMSI 2005-2007) ORS CENTRE - JANV 2009 - Document de synthèse sur les principales études menées sur le thème de la nutrition. NOUVELLE REPUBLIQUE 16/05/13 Tours - Ils préfèrent manger à la cantine. Le chef Patrick Lhuillier est à la tête d'une équipe de 28 personnes, dont une quinzaine en cuisine.

Le restaurant scolaire du lycée est le plus important de la région Centre : plus de 2.800 repas y sont servis chaque jour. AGROCAMPUS OUEST 11/09/12 Mémoire en ligne : Etude des circuits de commercialisation de la filière fruits de la région Centre. RESEAU D'OBSERVATION DES SYSTEMES AGRICOLES POUR LE CONSEIL ET LES ETUDES - 2011 - Chiffres clés Région Centre. CENTRECO - 2012 - Les industries agroalimentaires en Région Centre. REGION CENTRE - MARS 2012 - Santé perçue et comportements des jeunes en lycées publics de la région Centre.

[annexe concernant le comportement alimentaire].