background preloader

Le cas Kokopelli

Facebook Twitter

FRANCE INTER 19/11/19 Biodiversité : les semences hors-la-loi. En France les semences entièrement autorisées à la vente en France sont celles inscrites au « catalogue officiel ».

FRANCE INTER 19/11/19 Biodiversité : les semences hors-la-loi

Toutes les variétés ne répondant pas aux critères de ce registre très sélectif n’ont pas le droit d’être commercialisées, ce qui contribue à leur disparition, et à une perte importante de biodiversité. Invitée du jour Blanche Magarinos-Rey, avocate au barreau de Paris, spécialisée dans le droit de l’environnement, elle a défendu l’association Kokopelli devant les juridictions françaises et la Cour de justice de l’Union européenne, et a suivi de très près les évolutions récentes de la législation européenne sur le commerce des semences et sur l’agriculture biologique. Elle est l'auteure de Semences hors-la-loi la biodiversité confisquée, éditions Gallimard / Collection Manifestô – Alternatives. Pour être inscrite dans ce catalogue officiel, il faut qu'elle réponde à trois critères: homogénéité, stabilité et distinction.

BLOG KOKOPELLI 05/11/18 COUP DE GUEULE — Dictature à la Française : encore une fausse victoire pour les semences libres ! Pour ceux qui nourrissaient encore quelques illusions sur l’état de notre démons-cratie, le Conseil constitutionnel vient de nous offrir une magnifique leçon du fonctionnement d’une bonne vieille dictature. En effet, en date du 25 octobre, les “sages” ont tout simplement et sans la moindre justification, supprimé 23 articles de la loi EGALIM !

Bien évidemment, l’article 78 autorisant la “cession à titre onéreux de variétés de semences relevant du domaine public destinées aux utilisateurs non professionnels ne visant pas une exploitation commerciale” a été lapidé au même titre que les autres sous prétexte qu’il n’a aucun lien, même indirect, avec le projet de loi. Évidemment, les semences n’ont aucun lien avec l’agriculture, c’est bien connu ! Cette censure représente un camouflet insensé pour la démocratie représentative et le droit d’amendement des élus de la République. Dès demain, nous ferons circuler un communiqué de presse dans le but de diffuser le plus largement ce scandale. FRANCE 3 22/11/18 Ariège : la commercialisation des semences anciennes par Kokopelli à nouveau en question. Le Conseil constitutionnel a censuré 23 articles de la loi Egalim pour des "raisons de procédure".

FRANCE 3 22/11/18 Ariège : la commercialisation des semences anciennes par Kokopelli à nouveau en question

Parmi ces articles, celui qui concernait l'autorisation de vente des semences anciennes aux particuliers. "Pas de lien avec le projet initial" Kokopelli, semeur de Vie VIA YOUTUBE 28/11/06 Conférence à Lyon 1 "L'agriculture et la semence" par Dominique Guillet et Jean-Pierre Berlan. KOKOPELLI SEMENCES - La Directive Européenne 98/44 au Service des Sciences de la Mort. Regardons autour de nous : les jardins communautaires se multiplient, des agriculteurs passent en bio, des festivals “décroissants”, de permaculture ont lieu un peu partout, les jeunes veulent faire pousser leur propre nourriture... et les pelouses sont retournées !

KOKOPELLI SEMENCES - La Directive Européenne 98/44 au Service des Sciences de la Mort

La révolution douce est en marche. Il s’agit de la Directive Européenne 98/44 dite de “Brevetabilité des inventions biotechnologiques”. En 1995, les industriels des Sciences de la Vie – les Fabricants de pesticides, herbicides, insecticides, fongicides, nématicides et généralement de tout ce qui tue – ont adressé à la Commission Européenne la pétition confidentielle suivante : « Messieurs les Commissaires... ... À la suite de cette pétition, la Commission européenne prend sous la dictée du complexe génético-industriel la directive de “brevetabilité des inventions biotechnologiques”.

Article 4 Article 5 Article 8. FRANCE CULTURE 23/09/14 SUR LES DOCKS - Kokopelli : graines de résistance. Depuis 1999, l'association Kokopelli commercialise 1500 variétés de graines potagères qui sont libres et reproductibles contrairement aux graines que l'on trouve en générale dans le commerce qui sont des hybrides F1, programmées pour donner beaucoup de fruits mais qui seront stériles et obligeront l'agriculteur a racheter chaque année ces graines.

FRANCE CULTURE 23/09/14 SUR LES DOCKS - Kokopelli : graines de résistance

Son activité n'est pas légale car en principe les semences doivent être homologuées par l'Etat et inscrites dans un catalogue du GNIS (Le Groupement national interprofessionnel des semences). Il en coûte 200 euros par an et par variété. Impossible quand l'association possède 4500 variétés anciennes appartenant au patrimoine commun. « Une graine de variété ancienne, donnera des tomates, dont on pourra replanter les graines. Ce n’est pas le cas des variétés hybrides, vigoureuses sur une seule saison, sans saveur et gorgées d’eau, et qui rendent les agriculteurs dépendants des semenciers » accuse le directeur de Kokopelli Ananda Guillet, 27 ans. BIOALAUNE 05/05/17 Kokopelli : dealer illégal de graines pour la bonne cause. Grâce à ses variétés reproductibles, Kokopelli se bat pour rendre les paysans moins dépendants des grands semenciers.

BIOALAUNE 05/05/17 Kokopelli : dealer illégal de graines pour la bonne cause

En effet, la loi sur les semences impose aux plantes d’être toutes identiques et de payer des royalties pour la réutilisation des semences. Beaucoup de jardiniers conservent les graines produites par leurs fleurs pour ensuite les ressemer l’année suivante. C’est ce que font également bon nombre d’agriculteurs. Le problème de cette pratique millénaire est qu’elle n’est plus tolérée par la loi depuis le début des années 1960.

PERMACULTURE TUNISIE 20/11/16 Conférence kokopelli en Tunisie.