background preloader

Autres sites et documents Internationaux francophones

Facebook Twitter

EFSA 07/02/20 Mise à jour de la base de données sur la consommation alimentaire S. L'EFSA élargit sa base de données sur la consommation alimentaire en Europe grâce à de nouvelles données recueillies dans le cadre du projet EU Menu.

EFSA 07/02/20 Mise à jour de la base de données sur la consommation alimentaire S

La nouvelle version inclut neuf enquêtes nutritionnelles supplémentaires menées dans six pays – Autriche, Belgique, Chypre, Grèce, Pays-Bas et Slovénie. Ces enquêtes fournissent de nouvelles informations dans tous les groupes d'âge couverts par le projet EU Menu – nourrissons, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées et groupes particuliers. Pour la première fois, les statistiques sont ventilées par sexe. L'objectif du projet EU Menu est de collecter des données normalisées de haute qualité auprès des États membres, couvrant tous les groupes d'âge, de trois mois à 74 ans. INSPQ - JANV 2020 - La consommation des Autres aliments et des boissons chez les Québécois.

Une saine alimentation contribue au maintien de la santé, au bien-être général ainsi qu’à la prévention des maladies chroniques.

INSPQ - JANV 2020 - La consommation des Autres aliments et des boissons chez les Québécois

La présente étude documente d’une part, la consommation des Autres aliments, soit ceux ne faisant pas partie des quatre groupes d’aliments du Guide alimentaire canadien de 2007 et, d’autre part, la consommation des boissons, peu importe leur appartenance à un groupe alimentaire. L’étude a été réalisée à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes conduite en 2015 par Statistique Canada et dont la thématique était la nutrition. Contribution aux apports en énergie Les résultats de l’enquête de 2015 indiquent qu’une calorie sur cinq provient des Autres aliments. Le pourcentage des calories que cette catégorie d’aliments fournit aux jeunes de 2 à 18 ans (16 %) est moins élevé que celui des adultes (22 %). RADIO CANADA 18/07/18 Ce qui a changé dans l'assiette des Canadiens depuis 50 ans.

MAPAQ via YOUTUBE 21/10/16 Sommet sur l'alimentation - Rencontre 1 - Deuxième partie. MAPAQ 21/10/16 Sommet sur l’alimentation – Rencontre 1 - Première partie. INSPQ - OCT 2015 - La consommation alimentaire et les apports nutritionnels des adultes québécois. OMS - Premier Plan d'action pour l'alimentation et la nutrition - Région européenne de l'OMS 2000-2005.

OMS 19/11/09 La nutrition chez le nourrisson et le jeune enfant : rapport de situation quadriennal. MAAF CEP 04/07/12 Qualité nutritionnelle de la consommation hors foyer aux États-Unis. La restauration hors foyer (restaurants, cantines, vente à emporter) a représenté, sur la période 2005-2008, 42% du budget alimentaire des Américains et 32% de la prise calorique, selon le service économique de l'USDA.

MAAF CEP 04/07/12 Qualité nutritionnelle de la consommation hors foyer aux États-Unis

Les fast food représentent la principale source de calories consommées à l'extérieur : Une enquête, menée par l'USDA et le U.S. Department of Health and Human Services auprès de 5000 personnes, a comparé la composition nutritionnelle des prises alimentaires dans et hors foyer. Par rapport à ce qui est consommé à la maison, la nourriture prise à l'extérieur contient moins de nutriments (calcium, fibres et fer) mais est plus riche en graisses, sel et cholestérol. Les Américains consomment davantage de fruits, de produits laitiers et de céréales à la maison qu'à l'extérieur, mais moins de légumes. Des données importantes pour mieux connaître la consommation alimentaire et ajuster les recommandations nutritionnelles. Céline Laisney, Centre d'études et de prospective. Université d'Abomey- Calavi (Bénin ) - 2006 - Mémoire en ligne : Prevalence et determinants de l'obesite en milieu universitaire.

Au nombre des cinq besoins vitaux de l'homme, se nourrir serait l'un des plus importants.

Université d'Abomey- Calavi (Bénin ) - 2006 - Mémoire en ligne : Prevalence et determinants de l'obesite en milieu universitaire

En effet, depuis des siècles, les populations de la terre se sont nourries mais elles ne se sont pas bien nourries tout le temps. Depuis plusieurs décennies l'Afrique souffre de la mal-nutrition par carence. Certaines maladies sont l'apanage des pays riches et industrialisés. Depuis plus d'une décennie, ces maladies non transmissibles dont l'obésité touchent aussi les pays en développement. C'est ce constat qui nous a permis de réfléchir sur le problème et arriver à la conclusion que le problème existe même dans les milieux où on l'attend le moins. La présente étude réalisée sur les étudiants (es) du Campus d'Abomey-Calavi montre que le problème cristallise au niveau des étudiants par les prévalences du surpoids et de l'obésité.

Au niveau individuel : UNIVERSITÉ DE TOULOUSE II - 2011 - Mémoire en ligne : Les changements alimentaires à Dakar : le cas du poisson. UNIVERSITÉ DE TOULOUSE II - 2011 - Mémoire en ligne : modernité alimentaire au Vietnam. INSPQ - OCT 2015 - L'environnement alimentaire autour des écoles publiques et la consommation de la malbouffe le midi par des élèves québécois du secondaire. OMS 23/09/13 Influence de la déréglementation du marché sur la consommation de services de restauration rapide et sur l'indice de masse corporelle: analyse d'une série chronologique transnationale. UNIVERSITE DE LAVAL (QC) - 2013 - mémoire en ligne : Perceptions et attitudes face aux aliments : Étude d’association et impact sur l’estimation du contenu calorique.