background preloader

Autres informations francophones

Facebook Twitter

INERIS - Polluants organiques persistants (POP). 1/ Qu’est-ce que les POP ?

INERIS - Polluants organiques persistants (POP).

Le terme POP (Polluants Organiques Persistants) recouvre un ensemble de substances organiques qui possèdent 4 propriétés. Elles sont : persistantes : la substance se dégrade « lentement »,bioaccumulables : la substance « s’accumule » au sein des êtres vivants,toxiques : l’exposition à la substance est susceptible de provoquer des effets nocifs,mobiles sur de grandes distances : mesure de concentrations élevées loin des points de rejet (en Arctique par exemple). 2/ D’où viennent les POP ? Les POP sont soit: - Produits de manière intentionnelle: en tant que pesticides, ou pour certains usages industriels - Ou sont produits de manière non intentionnelle: durant la combustion à l’air libre des déchets et de la biomasse (y compris les feux de forêts), et l’incinération des déchets ; ou durant les processus industriels (comme la production de substances chimiques, de métaux, de textiles, de céramique ainsi que la production artisanale de briques).

Polluants organiques persistants. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Polluants organiques persistants

Pour les articles homonymes, voir POP. Les polluants organiques persistants (POP) sont des molécules définies par les propriétés suivantes : toxicité : elles présentent un ou plusieurs impacts nuisibles prouvés sur la santé humaine et l'environnement ;persistance dans l'environnement : ce sont des molécules qui résistent aux dégradations biologiques naturelles ;bioaccumulation : inhalées ou ingérées, les molécules s'accumulent dans les tissus vivants (cerveau, foie, tissu adipeux).

Leur quantité s'accroît tout au long de la chaîne alimentaire et peut se transmettre à la descendance par le lait et par les œufs ;transport longue distance : de par leurs propriétés de persistance et de bioaccumulation, ces molécules ont tendance à se déplacer sur de très longues distances et se déposer loin des lieux d'émission, typiquement des milieux chauds (à forte activité humaine) vers les milieux froids (en particulier l'Arctique et les Alpes)[1].,[2].

ADEME - Polluants Organiques Persistants (POP) Les Polluants Organiques Persistants (POPs) présentent des effets toxiques sur la santé humaine et sur la faune, et sont associés à une vaste gamme d'effets nuisibles : dégradation du système immunitaire, effets sur la reproduction et sur le développement et propriétés cancérigènes.

ADEME - Polluants Organiques Persistants (POP)

De par leur nature persistante, ces molécules présentent potentiellement la particularité de provoquer des perturbations par une exposition chronique même à de faibles concentrations. En outre, de par leur propriété de bioaccumulation, les impacts sur la faune et la santé humaine peuvent être observés à proximité mais aussi très loin des sources d'émission. Les POPs (dont le représentant le plus célèbre est la famille des dioxines / furannes) sont des molécules complexes qui, contrairement aux autres polluants atmosphériques, ne sont pas définies à partir de leur nature chimique mais à partir de 4 propriétés qui sont les suivantes : D'une manière générale, les POPs proviennent de combustions incomplètes. Thèse sciences Ecole polytechnique fédérale de Lausanne EPFL : 2005 Méthodologie de dimensionnement des zones de protection des. This research proposes a general methodology allowing the delimitation of protection areas for abstracted groundwater against persistent chemical contaminants for the setting up of: (1) remediation programmes in the event of contamination and (2) prevention programmes, in a general way.

Thèse sciences Ecole polytechnique fédérale de Lausanne EPFL : 2005 Méthodologie de dimensionnement des zones de protection des

Since such substances are mainly transported by water circulation, this approach suggests delineating protection areas on the basis of the complete groundwater flow cycle, from the surface of the catchment zone to the groundwater source itself. Areas with the highest contribution rate to the groundwater source will be protected first and foremost. The method under consideration is essentially applied to diffuse contaminants, such as pesticides or nitrates released by agriculture. If pollution is local, a standard method must be applied to treat the problem at the root. Public defense: 2005-8-26 Reference. UNIVERSITE PARIS XI - NOV 2004 - Thèse en ligne : Modalités de contamination par les polluants organiques persistants des réseau.

2ième Symposium International sur les Sédiments Contaminés - 2003 - DEVENIR DES POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS (POP) DANS LES. GREENPEACE - 2008 - Les polluants organiques persistants. IFREMER - FEV 2008 - Distribution et Devenir de Contaminants Persistants dans les Ecosystèmes Littoraux.