background preloader

Informations générales francophones

Facebook Twitter

Cah. Nutr. Diét., 36, hors série 1, 2001 Risques liés à l’alimentation (2) Les toxi-infections alimentaires. UNIVERSITE DE ROUEN 04/07/13 Thèse en ligne : Le risque de toxi-infection alimentaire lié aux salariés manipulant des aliments: UNIVERSITE DE MONTREAL - Chapitre d'ouvrage en ligne - 2003 - Contamination alimentaire. Au sommaire:Toxi-infections alimentaire. SIEGRIST_Les_toxi-infections_alimentaires_U3A_2012. Mai-Juin 2004 Agents pathogènes et modifications des environnements : quels risques actuels et futurs ? Auteur(s) : Pascale Bauda1, Patrick Monfort2 1.

Mai-Juin 2004 Agents pathogènes et modifications des environnements : quels risques actuels et futurs ?

CNRS FRE 2635 « Écotoxicité, santé environnementale », Université de Metz, UFR Sciences fondamentales et appliquées, rue Général Delestraint, 57070 Metz <bauda@sciences.univ-metz.fr> 2. CNRS UMR 5119 « Écosystèmes lagunaires », Université Montpellier 2, CC93, Pl E. Bataillon, 34095 Montpellier cedex 05 <pmonfort@ univ-montp2.fr> Si la microbiologie a pu être envisagée pendant longtemps comme l’étude des micro-organismes pathogènes pour l’homme, les animaux et les végétaux, il est vite apparu que les micro-organismes jouent un rôle majeur dans le fonctionnement des écosystèmes, et ce jusqu’à l’échelle globale de la planète.

Toutefois, depuis les deux dernières décennies, deux phénomènes nouveaux renforcent le regain d’intérêt porté aux micro-organismes et à leurs interactions avec les systèmes biologiques de la planète. Tableau 1. Épidémies bactériennes Cas des zoonoses Maladies nosocomiales Épidémies virales. Annales de Biologie Clinique.Septembre - Octobre 2001 L'émergence de nouveaux risques infectieux d'origine alimentaire. Les agents pathogènes transmis par l'alimentation Les micro-organismes pathogènes transmis par les aliments et parfois l'eau du robinet sont des bactéries (Campylobacter jejuni, Salmonella spp, Shigella, Escherichia coli O157:H7, Yersinia enterocolitica, Vibrio spp...), des virus (rotavirus, virus de Norwalk, entérovirus, virus de l'hépatite A...), des parasites (cryptosporidies, Toxoplasma gondii, trichine, Taenia...), des toxines diverses produites par des champignons, des bactéries ou des parasites (mycotoxines, toxines de Clostridium botulinum, Staphylococcus aureus ou de certains Bacillus, toxines des dinoflagellés).

Annales de Biologie Clinique.Septembre - Octobre 2001 L'émergence de nouveaux risques infectieux d'origine alimentaire

À part, il faut ajouter les « protéines infectieuses » ou prions responsables de maladies neurodégénératives transmissibles par les aliments. Un certain nombre de micro-organismes pathogènes ont pris une importance croissante comme cause de toxi-infections alimentaires. Les toxi-infections alimentaires à Campylobacter jejuni La listériose Autres bactéries et parasites. SANTE CANADA 18/12/06 Maladies d'origine alimentaire. Les maladies d'origine alimentaire (également appelées empoisonnement ou intoxication alimentaire) surviennent lorsqu'une personne tombe malade à la suite de l'ingestion de nourriture contaminée par un microorganisme nuisible.

SANTE CANADA 18/12/06 Maladies d'origine alimentaire

Ces microorganismes peuvent être des bactéries, des parasites ou des virus. Chaque année, plus de 4 millions de Canadiens sont victimes d'une intoxication alimentaire. Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 1, Numéro 1, Janvier-Février 1998. D'origine bactérienne dans 60 à 80 % des cas, les diarrhées infectieuses aiguës sont des maladies transmissibles qui participent presque toujours d'un cycle féco-oral (figure 1).

Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 1, Numéro 1, Janvier-Février 1998

Les modalités épidémiologiques varient d'un continent à l'autre en fonction du niveau de développement des infrastructures sanitaires. Dans les pays à faible niveau d'hygiène, les diarrhées bactériennes sont responsables de plus de quatre millions de morts par an. Leur transmission est favorisée par l'absence d'équipements collectifs nécessaires à l'élimination des eaux usées et à la distribution d'eau potable, mais l'échange de germes entériques résulte surtout de contacts interhumains directs et d'une pollution fréquente de l'eau de boisson [1]. Dans les pays industrialisés où l'équipement sanitaire est satisfaisant, la transmission directe des germes entériques est rare et leur dissémination par l'eau de boisson exceptionnelle. Physiopathologie des diarrhées bactériennes Intoxication Infection. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes SEPT 2008 Risques sanitaires liés à l'eau et à l'alimentation. CADUCEE - Dossier explicatif concernant les intoxications alimentaires.

Les Intoxications alimentaires (1ère partie) Fin 1999.

CADUCEE - Dossier explicatif concernant les intoxications alimentaires

OMS 30/10/07 Guide à l'usage des voyageurs sur la sécurité sanitaire des aliments. FRANCHE COMTE - Les toxi-infections alimentaires collectives. Dans les pays industrialisés, la sécurité des aliments est considérée comme un thème prioritaire par les instances politiques et décisionnelles, pour des raisons sanitaires et économiques. En France, des moyens importants sont mis en œuvre pour la surveillance, la prévention et le contrôle des maladies d’origine alimentaire. L’ingestion d’aliments contaminés : quels symptômes ? La toxi-infection alimentaire est une maladie consécutive à l’ingestion d’aliments contaminés soit par des micro-organismes (bactéries, virus, parasites ou toxines secrétées par les micro-organismes) soit par des substances chimiques toxiques.

D’une manière fréquente, les effets sur la santé se manifestent avec un temps de latence variable par l’apparition de troubles gastro-intestinaux, tels que la diarrhée, les vomissements ; d’autres symptômes comme la fièvre et les maux de tête peuvent aussi survenir. La toxi-infection alimentaire collective : une maladie à déclarer à l’autorité sanitaire.