background preloader

Informations francophones

Facebook Twitter

VET LYON - Cryptosporidium parvum. Taxonomie Sous-embranchement des Protozoaires, Phylum des Apicomplexa, Classe des Sporozoaires, Famille des Cryptosporiidés (51).

VET LYON - Cryptosporidium parvum

Mode de contamination Ingestion d'ookystes sporulés présents dans le milieu extérieur. Eléments d'épidémiologie C'est un parasite très peu spécifique que l'on peut donc rencontrer chez de nombreux animaux et également chez l'Homme. La maladie se développe chez les jeunes et les individus immunodéprimés. Elle est particulièrement importante dans les élevages, les chenils où sont présents de grands effectifs. Cette maladie reste rare chez le chien et le chat, très rare chez le cheval (où elle ne concernerait que les poulains immunodéficients (102) de deux semaines). Biologie C'est une coccidiose de l'intestin grêle, surtout de l'iléon. Cycle du parasite C'est un cycle monoxène, monophasique. Pronostic Sombre. Traitement Il n'existe pas de traitement spécifique efficace (y compris les sulfamides). Haut de page. PARASITE - SEPT 2000 - Cryptosporidium et faune sauvage : un risque pour l'homme ?

Rapport sur les "Infections à protozoaires liées aux aliments et à l'eau" : "Evaluation scientifique des risques associés à Cryptosporidium sp." Na_02_148. WIKIPEDIA – Cryptosporidium. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

WIKIPEDIA – Cryptosporidium.

Cryptosporidium Oocytes de Cryptosporidium muris trouvé dans des fèces humaines CryptosporidiumTyzzer, 1907 Espèces de rang inférieur Voir texte L'espèce la plus étudiée est Cryptosporidium parvum. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Le premier cas a été découvert en 1976 et la cryptosporidiose est actuellement considérée comme un problème majeur de santé publique aux États-Unis et dans les pays en voie de développement, provoquant respectivement 2 et 6 % des cas de diarrhées graves[4]. Chez la souris et en laboratoire, l'interleukine 12 ( IL-12) semble avoir un rôle protecteur, comme elle en a contre d'autres parasites unicellulaires tels la leishmanie, le toxoplasme et une plasmodie[5].

Le génome du Cryptosporidium parvum a été séquencé en 2004 et s'est trouvé être inhabituel parmi les eucaryotes. Oocystes (forme de résistance) de Cryptosporidium sp., colorés par la technique de Ziehl Nielsen Détection[modifier | modifier le code] INRA Prod. Anim., 5 (5), 319-327. 1992 La cryptosporidiose. Importance de la contamination de l’eau. Rapport annuel de C-EnterNet 2008. Pour partager cette page, veuillez cliquez sur le réseau sociale de votre choix.

Rapport annuel de C-EnterNet 2008

Cette page a été archivée Information archivée dans le Web Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. . , vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ». [Précédente] [Table des matières] [Prochaine] 8. 8.1 Giardia En 2008, on a recensé au total 80 cas de giardiase (15,9/100 000 personnes-années). Figure 8.1 - Taux d’incidence des cas endémiques de giardiase au site sentinelle 1, en fonction de l’âge et du sexe, en 2008 Texte équivalent Texte équivalent 8.1.1 Surveillance de l’exposition Agriculture Eau 8.2 Cryptosporidium Texte équivalent Texte équivalent Agriculture 8.3 Cyclosporose.

INSPQ - MAI 2003 - Fiche Cryptosporidium. BRGM - JUIN 2004 - Etude bibliographique du Cryptosporidium dans les eaux souterraines et proposition d'une méthodologie d'évacu. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question:E-0749/99 Cryptosporidium. INMA - Fiche Cryptosporidiose. VET ALFORT - 2006 - Thèse en ligne : La cryptosporidiose du chevreau, données bibliographiques et essai thérapeutique de la Nita. ANSES - Avis du 7 février 2001 - Evaluation des risques sanitaires liés à l'ingestion de coquillages contaminés par Cryptosporidium.