background preloader

Informations concernant les édulcorants

Facebook Twitter

MTES 25/08/11 Les travaux d’expertise menés sur l’aspartame. La fixation d’une Dose Journalière Admissible La Dose Journalière Admissible (DJA) de l’aspartame a été établie en 1980 à 40 mg/kg de poids corporel par le comité d’experts sur les additifs alimentaires de la Food and Agriculture Organization (FAO) et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) appelé JECFA (Joint Expert Committee on Food Additives).

MTES 25/08/11 Les travaux d’expertise menés sur l’aspartame

Les doses maximales d’aspartame autorisées dans les denrées sont fixées dans l’annexe II de l’arrêté du 2 octobre 1997 relatif aux additifs pouvant être employés dans la fabrication des denrées destinées à l’alimentation humaine, transcription nationale de la directive 94/35/CE. Ainsi, les limites maximales d’utilisation de l’aspartame dans les denrées sont fixées à : Réseau Environnement Santé. Le témoignage de Jacqueline Verrett. Le rapport Bressler dans sa totalité. Consultez le dossier de presse. Dossier Aspartame. L’aspartame est un édulcorant artificiel puissant et faible en calories.

Dossier Aspartame.

C’est une poudre blanche inodore dont le pouvoir sucrant est environ 200 fois supérieur à celui du sucre. En Europe, son utilisation est autorisée en tant qu’additif alimentaire dans un certain nombre de denrées alimentaires, comme des boissons, des desserts, des confiseries, des produits laitiers, des chewing-gums, des produits hypocaloriques ou amaigrissants, et également comme édulcorant de table. PARLEMENT EUROPEEN Questions parlementaires - 10 août 2009 QUESTION ÉCRITE E-4108/09 QUESTION ÉCRITE posée par Bill Newton Dunn.