background preloader

Importation de produits bio

Facebook Twitter

Accords d'équivalence des systèmes d'inspection. QHE CHOISIR 26/05/09 Produits bio importés - l'ombre d'un doute. > Plan du site > Nous connaître > Nous contacter > Forum Déjà abonné ?

QHE CHOISIR 26/05/09 Produits bio importés - l'ombre d'un doute

S'identifier Ex.: comparatif Champagne, saumons fumés, foie gras Enquête 26 mai 2009. BLE_DE - Import of Organic Products from Third Countries - Guidelines and decision support tools to import from countries outsid. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question H-0685/02 Importation de produits alimentaires biologiques. Une autorisation d'importation est déjà requise pour pouvoir importer des marchandises dans un État membre mais, à partir du 1er novembre, un "certificat de contrôle" sera en outre nécessaire, alourdissant encore la bureaucratie communautaire.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question H-0685/02 Importation de produits alimentaires biologiques

Ce certificat sera obligatoire pour tout envoi de produits biologiques importés d'un État non membre de l'UE. Les produits biologiques offrent aux pays pauvres la possibilité de prendre pied sur les marchés mondiaux. Or, des formalités compliquées ne pourront que porter préjudice à la situation des cultivateurs, ce qui risque de compromettre, voire d'empêcher l'importation d'aliments biologiques dans l'UE.

Lors du Sommet de Johannesburg sur l'environnement, les participants sont convenus de la nécessité d'accroître les exportations en provenance des pays en développement, les produits biologiques ayant en particulier été mentionnés. BIO INSPECTA - Importation en Suisse de produits biologiques. CONFEDERATION SUISSE - 2012 - Import of organic products: amendments. BLE_DE 15/11/12 Guidance Notes for Importers of Organic Products from Third Countries into the European Union Pursuant to Regula. BIOSUISSE - 2014 - MANUEL DES IMPORTATIONS - Guide pour l’importation de produits biologiques destinés à la commercialisation av. GERBEAUD 23/12/10 Que penser des produits bio importés ?

Thé chinois, poires d'Argentine, tomates espagnoles, fruits secs de Turquie : tous ces produits vendus comme bio peuvent contenir des pesticides, parfois même en quantités importantes.

GERBEAUD 23/12/10 Que penser des produits bio importés ?

Les produits biologiques importés peuvent ainsi être de qualité bien inégale, en dépit de leur label. Plus d'un tiers des produits bio viennent de l'étranger En France, en 2009, 38% des produits biologiques disponibles dans les rayons des magasins étaient importés, contre 30% en 2008. Le phénomène se confirme donc : de plus en plus de produits bio proviennent l'étranger, qu'il s'agisse d'un Etat membre de l'Union Européenne ou d'un pays plus lointain. Outre le problème environnemental posé par leur transport (ces produits importés, tout bio soient-ils, n'en présentent pas moins un mauvais bilan carbone), les denrées alimentaires certifiées biologiques ne seraient pas de la même qualité selon leur pays d'origine. BIOADDICT 06/11/10 Produits bio importés : faut-il les boycotter ? Une enquête menée par notre confrère l'Expansion révèle que de nombreux produits alimentaires bio importés ne le sont pas en réalité et peuvent même contenir beaucoup de pesticides.

BIOADDICT 06/11/10 Produits bio importés : faut-il les boycotter ?

Une bonne raison pour privilégier les produits bio français dont la production est particulièrement règlementée et surveillée. Il fallait s'y attendre. Devant la forte augmentation de la consommation de produits bio, les fraudeurs se sont engouffrés sur ce marché dans beaucoup de pays, y compris ceux appartenant à l'Union Européenne. Selon les contrôleurs, l'essentiel des fraudes provient des pays en dehors de l'UE comme le Kenya, la Chine, l'Argentine, le Chili, Israël, la Turquie, l'Egypte, Madagascar... Mais des pays européens sont également concernés tels l'Espagne, accusée N° 1, l'Italie, la Roumanie... Comment expliquer ces dérives ? C'est bien entendu la réglementation très insuffisante dans beaucoup de pays et le faible nombre de contrôles qui encouragent la fraude. CONSOGLOBE - DEC 2010 - Produits bio importés. Faut-il les éviter ?

Partagez : Qui dit engouement pour les produits bio dit développement des fraudes à travers l’Europe.

CONSOGLOBE - DEC 2010 - Produits bio importés. Faut-il les éviter ?

Par conséquent, il n’est pas exclu que certains produits « bio » importés que vous achetez en toute confiance, ne soient en réalité pas plus bio qu’un produit classique… Un constat inquiétant, quand on sait qu’en dépit d’une surface agricole conséquente, la France importe 38% de ses aliments bio. Dans le commerce international, lorsque la demande est supérieure à l’offre, on importe. C’est ce qui arrive avec les produits bio dont les pays européens et autres pays tiers ont bien du mal à suivre le rythme de croissance. BIO MARCHE 14/12/12 Importation de produits bio : 3 systèmes qui cohabitent … encore.

BIOFIL - JANV/FEV 2013 - Le point avec Ecocert - importer des produits bio. ECOCERT 28/08/12 GUIDE PRATIQUE des IMPORTATIONS DE PRODUITS VEGETAUX ET ANIMAUX HORS UNION EUROPEENNE (Pays Tiers) MARKAL 06/11/13 Les produits biologiques importés sont-ils moins fiables ? Les produits biologiques importés sont-ils moins fiables ?

MARKAL 06/11/13 Les produits biologiques importés sont-ils moins fiables ?

Article posté le 06/11/2013 Ils occupent une large part du marché français, mais bien qu’ils soient certifiés, leur qualité est parfois remise en cause car les réglementations et les contrôles diffèrent d'un pays à l'autre. Qu'en est-il réellement ? Un tiers des produits bio vient de l'extérieur Fruits secs de Turquie, soja de Chine, tomates d'Espagne.... Pour remédier à ces lacunes et mieux surveiller les importations en provenance de ces pays dit "tiers", l'UE a instauré en juillet 2012 un nouveau régime d'importation. Des contrôles menés en interne Que l'on se rassure toutefois, les produits bio importés et certifiés sont, dans leur grande majorité, de qualité.

Markal va encore plus loin, en menant ses propres plans de contrôle. NATURE SCIENCES 12/10/13 Bio : quelles importations, quelle consommation ? En France, la part en valeur des produits bio importés, tous produits confondus, passe sous la barre des 30 % en 2012, d’après les premières estimations de l’Agence BIO.

NATURE SCIENCES 12/10/13 Bio : quelles importations, quelle consommation ?

Elle s’élevait à 38 % en 2009, 35 % en 2010 et 32 % en 2011. L’augmentation de la part des approvisionnements en France a été notamment significative dans le secteur du lait et des produits laitiers et le secteur des fruits et légumes. L’agriculture biologique a des effets bénéfiques pour la qualité des sols, de l’air, de l’eau et pour la biodiversité. © Agence BIO Les produits exotiques (fruits exotiques, café, thé, cacao), en provenance d’hors Union européenne, représentent 31 % de la valeur des importations. Un autre 31 % est à attribuer aux productions pour lesquelles la France n’a pas d’atout particulier : agrumes, soja, aquaculture, légumes méditerranéens et divers produits d’épicerie. BIOADDICT 27/01/14 Suisse. Manor et Bio Suisse vont mieux sélectionner les produits bio importés.

CERTI BIO 16/12/13 Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-004844-13 Imports of organic products into Europe. The Commission is applying three different systems to authorise imports of organic food into the European Union.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-004844-13 Imports of organic products into Europe

This triple system is an area of legal uncertainty which allows millions of tonnes of food classified as ‘organic’ to cross our borders without meeting the rigorous certification requirements that European farmers must meet in order for their products to be marketed in the Member States. The organic agriculture sector is one of the market segments with the highest rate of growth in the field of agri-food. This represents an exceptional opportunity to take advantage of this increase in demand and for European organic farmers to increase their production and for other conventional farmers to enter into a transition so that European agriculture is able to produce more sustainably. However, instead of this, the Commission is facilitating imports of products bearing certifications from more than 130 countries throughout the world.