background preloader

Gaspillage alimentaire en Nord Pas de Calais

Facebook Twitter

LA VOIX DU NORD 10/03/15 Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ? L’exemple du Leclerc de Templeuve. Soyons clairs, le fonctionnement économique agressif des grandes surfaces dans leur ensemble depuis des décennies n’est un secret pour personne.

LA VOIX DU NORD 10/03/15 Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ? L’exemple du Leclerc de Templeuve

Il n’est donc peut-être pas étranger à son niveau, à l’explosion de la précarité actuelle. Et donc à l’afflux de bénéficiaires auprès des œuvres de charité. Néanmoins, quand certaines enseignes jettent encore systématiquement à la benne leurs invendus et les aspergent d’eau de javel pour éviter qu’ils ne soient consommés, d’autres tentent de trouver des alternatives à cette gâche alimentaire devenue presque indécente dans le contexte actuel. Reconditionnement En 2010, les trois grandes surfaces gérées par la famille Pocher (à Templeuve, Wattrelos et Fives) ont rejoint un projet européen pour lutter contre ce phénomène. Partant de là, des axes de réflexion et de travail ont pu être mis en place en 2012, comme la transformation d’une partie des marchandises boudées par les clients (lire par ailleurs). 20MINUTES 14/10/14 Nord-Pas-de-Calais: Quand la lutte contre le gaspillage alimentaire rime avec insertion.

ECONOMIE Des entreprises privées et des associations s'associent contre la précarité et le gaspillage...

20MINUTES 14/10/14 Nord-Pas-de-Calais: Quand la lutte contre le gaspillage alimentaire rime avec insertion

Mikael Libert Comment lutter contre la précarité avec des légumes moches? PREFECTURE DU NORD PAS DE CALAIS 18/09/14 Lutte contre le gaspillage alimentaire : "My poubelle is rich" Article créé le 18/09/2014 Mis à jour le 17/10/2014 20 à 30 kilos de nourriture consommable ou encore emballée sont jetés chaque année ce qui représente un budget de plus de 400€ pour un foyer de 4 personnes.

PREFECTURE DU NORD PAS DE CALAIS 18/09/14 Lutte contre le gaspillage alimentaire : "My poubelle is rich"

La France a fait de la lutte contre le gaspillage alimentaire l'un des 4 piliers de sa politique publique de l'alimentation ( Loi d'avenir pour l'Agriculture, l'Alimentation et la Forêt adoptée en septembre 2014 ). Elle est le premier pays de l'Union européenne à s'être dotée d'un Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, en juin 2013. Soutenu par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et le Programme des Nations Unies pour l’environnement, le Pacte « antigaspi » se décline en 11 mesures visant à modifier en profondeur nos habitudes de consommation, de transformation et de commercialisation des produits alimentaires en France.

QUE CHOISIR LILLE 21/05/13 Mars 2013 - Le gaspillage alimentaire... Fruits, yaourts, viandes, fromages, oeufs, pains, légumes, pâtisseries … tout y passe !

QUE CHOISIR LILLE 21/05/13 Mars 2013 - Le gaspillage alimentaire...

En moyenne, les Français jettent 20 kg de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés ! Ce gaspillage de nourriture constitue tout d'abord un scandale éthique et social dans la mesure où la souveraineté et la sécurité alimentaire ne sont pas assurées, ni dans le monde ni même en France. Le scandale est aussi économique car ce gaspillage a un coût. Ce gaspillage a aussi des impacts très importants sur l'environnement car il s'accompagne d'un gaspillage inutile de ressources et de pollutions. LA VOIX DU NORD 22/05/13 Roncq en guerre contre le gaspillage alimentaire. Selon une étude, 40 % des plateaux-repas de la cantine finissent à la poubelle.

LA VOIX DU NORD 22/05/13 Roncq en guerre contre le gaspillage alimentaire

Roncq refuse ce gaspillage et a mis des moyens en place. La ville envisage également de taxer les parents qui, ayant réservé un repas, ne mettent finalement pas leurs enfants à la cantine. Les tarifs de cantine, restauration scolaire, centres de loisirs, activités péri scolaires, piscine… vont augmenter au 1er septembre de 1 %. « C’est moins que le coût de l’inflation, a rappelé Vincent Ledoux. Et nous maintenons depuis trois ans ce niveau d’augmentation. » Le prix des repas s’échelonne entre 1,26 € et 4,20 € selon le quotient familial. La ville majore de 1 € lorsque l’enfant n’a pas été pré-inscrit dans les sept jours précédents. Depuis notamment à travers le réseau Vif (Vivre en forme), Roncq a entamé une réflexion pour limiter le gaspillage qui est « un vrai désastre économique, écologique et aussi éthique ».

CONSEIL GENERAL PAS DE CALAIS - SEPT 2012 - Manger autrement dans les collèges du Pas-de-Calais : une opération partenariale aux. CONSEIL GENERAL DU PAS DE CALAIS 15/05/13 Lutter contre le gaspillage alimentaire : une dynamique en marche dans 4 collèges de l. Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Europe > Lutter contre le gaspillage alimentaire : une dynamique en marche dans 4 collèges de l’Artois Parce qu’un tiers de la nourriture produite chaque année dans le monde finit à la poubelle, sans avoir été consommée, le Département du Pas-de-Calais a décidé de lutter contre le gaspillage alimentaire en participant au projet "anti-gaspi", lancé par la communauté d’agglomération Artois Comm, dans le cadre du projet transnational Greencook .

CONSEIL GENERAL DU PAS DE CALAIS 15/05/13 Lutter contre le gaspillage alimentaire : une dynamique en marche dans 4 collèges de l

L’opération ouverte aux 25 collèges de l’Artois a été testée dans 4 collèges et 4 écoles primaires pilotes afin de trouver une méthode efficace pour réduire le gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires du territoire.