background preloader

Etudes concernant les enfants

Facebook Twitter

British Journal of Nutrition - NOV 2014 - Consumption of whole grains in French children, adolescents and adults. Full Papers Dietary Surveys and Nutritional Epidemiology Consumption of whole grains in French children, adolescents and adults France Bellislea1 c1, Pascale Hébela2, Justine Colina2, Béatrice Reyéa3 and Sinead Hopkinsa3 a1 Nutritional Epidemiology Research Unit, UMR U557 INSERM, U1125 INRA, CNAM, Paris 13 University, CRNH-IdF, Bobigny, France.

British Journal of Nutrition - NOV 2014 - Consumption of whole grains in French children, adolescents and adults

INRA 26/06/15 Les calories des boissons sucrées : quel impact sur le comportement alimentaire des enfants ? Au niveau mondial, la consommation de boissons sucrées augmente.

INRA 26/06/15 Les calories des boissons sucrées : quel impact sur le comportement alimentaire des enfants ?

La contribution des boissons sucrées à la consommation énergétique totale et à la prise de poids chez les enfants et les adultes reste controversée, mais l’OMS a récemment recommandé la diminution de la consommation de sucre ajouté pour les enfants et les adultes. De plus l’impact de la consommation d’édulcorants non caloriques sur le poids n’a pas été complètement caractérisée. Les théories en vigueur suggèrent que l’association répétée entre un nouvel arôme et des calories est susceptible d’induire l’appréciation de cet arôme, par un mécanisme dit d’apprentissage hédonique « flaveur-nutriment ». Quand un nouvel arôme est associé à des calories, on apprend aussi combien l’aliment porteur de cet arôme sera satiétogène. Les retombées attendues de ce travail sont de permettre le développement des aliments visant la formation de préférences durables favorisant un équilibre nutritionnel dès l’enfance. AVANTAGES 13/02/15 Quels sont les plats préférés des enfants ? Entre ceux qui n’aiment pas les légumes, la viande ou le poisson, pas facile de contenter tout le monde dans l’assiette !

AVANTAGES 13/02/15 Quels sont les plats préférés des enfants ?

Une étude* réalisée par le site internet Magicmaman nous donne des pistes sur les préférences alimentaires des enfants. On y apprend même que les goûts de nos bambins sont finalement à peu près les mêmes que ceux de leurs parents à l’époque. A une nouveauté près : l’émergence de plats nouveaux venus souvent tout droit des Etats-Unis comme le hamburger, les nuggets, la pizza ou le cordon-bleu. IPSOS 11/10/12 Les habitudes de vie des jeunes les exposent au surpoids et à l’obésité. En partant des recherches qui ont mis en évidence des facteurs d’obésité dans les habitudes de vie, Doing Good Doing Well, a réalisé avec Ipsos et Logica Business Consulting une enquête auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 jeunes âgés de 15 à 25 ans, interrogés du 15 au 25 septembre 2012, via l’Access Panel Online d’Ipsos.

IPSOS 11/10/12 Les habitudes de vie des jeunes les exposent au surpoids et à l’obésité.

Méthode des quotas Isee (sexe, âge, profession de la personne de référence du foyer, région et catégorie d’agglomération). Un jeune sur 5 est en surpoids ou obèse. C’est l’un des constats majeurs de l’enquête conduite par Ipsos pour Doing Good Doing Well. Les habitudes de vie expliquent en grande partie cette réalité. Près d’1 jeune sur 3 rencontre des problèmes de poids : 32% des jeunes ont un problème de poids : 19% sont en état de surpoids ou d’obésité et 13% sont en état de maigreur. Le phénomène de sous-évaluation des problèmes de surpoids est réel : ADVERTISING & SOCIETY REVIEW - 2013 - From Too Little to Too Much: A Short History of the Representations of the Risks Associate. From Too Little to Too Much: A Short History of the Representations of the Risks Associated with Children’s Food in Advertising In lieu of an abstract, here is a brief excerpt of the content: As studies in the sociology of risk have shown,1 the experience of risk and danger pervades social life in Western society.

ADVERTISING & SOCIETY REVIEW - 2013 - From Too Little to Too Much: A Short History of the Representations of the Risks Associate

Sociological and anthropological approaches to studies on risk have shown that the notion of risk is always linked to the social6 and cultural7 contexts in which it is produced. “Risk objects”8 —that is, objects, actions or situations perceived and defined as risky or harmful to some degree or another, or as having negative, dangerous consequences—are not static, objective, stable entities.

Rather, they are phenomena constantly being constructed and negotiated as elements of a network of social interactions. PARISTECH MARS 2009 THESE EN LIGNE : Associations entre l’excès pondéral, l’alimentation et l’activité physique chez l’enfant Re. Lioret, Sandrine (2009) Associations entre l’excès pondéral, l’alimentation et l’activité physique chez l’enfant Relations avec le statut socio-économique des ménages Etude à partir des données des enquêtes Individuelles et Nationales sur les Consommations Alimentaires (INCA).

PARISTECH MARS 2009 THESE EN LIGNE : Associations entre l’excès pondéral, l’alimentation et l’activité physique chez l’enfant Re

Doctorat Epidémiologie, Santé publique, Agence française de sécurité sanitaire des aliments, Afssa, Paristech > AgroParistech 2009AGPT0015 p.220. L’objet de la thèse était d’étudier des comportements susceptibles de jouer sur l’équilibre énergétique et de mesurer leurs liens avec le surpoids de l’enfant et le statut socio-économique (SSE). 2010/04/21 > BE France 241 > Alimentation : 314 enfants sous l'oeil des chercheurs du programme OPALINE. FocusAlimentation : 314 enfants sous l'oeil des chercheurs du programme OPALINE Mi-2011, plus de 300 enfants de la région de Dijon auront été suivis depuis leur naissance jusqu'à l'âge 2 ans, et au-delà pour certains d'entre eux.

2010/04/21 > BE France 241 > Alimentation : 314 enfants sous l'oeil des chercheurs du programme OPALINE

En collectant des données concernant leur consommation alimentaire et en essayant d'évaluer leur réactivités sensorielle aux odeurs et aux saveurs, tout en s'intéressant à leur milieu psychosocial, la vingtaine de chercheurs impliqués dans l'Observatoire des Préférences Alimentaires du Nourrisson et de l'Enfant (OPALINE), un programme unique au monde à ce jour, labellisé par le pôle de compétitivité Vitagora et financé notamment par l'Agence Nationale pour la Recherche (ANR) et la région Bourgogne, aura alors permis d'améliorer la connaissance des facteurs expliquant la variabilité des préférences alimentaires à l'âge de deux ans. UNIVERSITE HENRI POINCARE, NANCY1 - 2011 - Thèse en ligne : Etude des facteurs de risque d’obésité chez l’enfant de moins de 6 a.