background preloader

Environnement maritime dans l'océan pacifique

Facebook Twitter

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-002723-19 Risk of the Pacific Ocean being polluted with contaminated water. PNUE 18/07/06 Le changement climatique menace les mangroves de l’Océan pacifique. Pour affronter la menace, un nouveau rapport initié par le PNUE propose des stratégies liées à l’aménagement du littoral.

PNUE 18/07/06 Le changement climatique menace les mangroves de l’Océan pacifique

PNUE, le 10 08 06 Il faut agir d’urgence pour préserver les mangroves du Pacifique qui sont aujourd’hui menacées par l’élévation du niveau des mers résultant du changement climatique qui risque de submerger de vastes étendues de ces écosystèmes précieux de grande valeur économique. Une étude, rendue public aujourd’hui par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), indique que certaines îles de la région perdront progressivement plus de la moitié de leurs forêts de mangrove d’ici la fin du siècle. Les îles les plus menacées sont les Samoa américaines, les îles Fiji, Tuvalu et les Etats fédérés de Micronésie.

L’étude, une évaluation de la vulnérabilité de 16 Etats et territoires insulaires du Pacifique qui abritent des mangroves indigènes, conclut que près de 13 pour cent de l’aire de répartition de la mangrove risque de disparaître. CPS 13/06/12 Changement climatique, pêche et aquaculture dans le Pacifique. Mercredi 13 juin 2012, Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS), Nouméa Les représentants de quinze États et Territoires insulaires océaniens, ainsi que leurs partenaires dans le développement, se sont réunis à Nouméa la semaine dernière dans le cadre d’un atelier organisé conjointement par le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), afin de débattre les effets du changement climatique sur les ressources halieutiques et aquacoles du Pacifique.

CPS 13/06/12 Changement climatique, pêche et aquaculture dans le Pacifique

Parmi les participants se trouvaient des responsables des services des pêches de la région, des correspondants nationaux pour les questions relatives au changement climatique, ainsi que des représentants d’organisations à but non lucratif et d’organismes de financement. Le programme de l’atelier s’articulait autour d’une série d’exposés reprenant les grands thèmes de l’étude et présentés pour la plupart par les auteurs de l’ouvrage. SEAFOOD SOURCE 28/12/10 Ocean acidification takes toll on Pacific oysters.

Editor’s note: This is the first of two features on ocean acidification.

SEAFOOD SOURCE 28/12/10 Ocean acidification takes toll on Pacific oysters

Look for the follow-up piece in January. Sue Cudd, owner of Whiskey Creek Shellfish Hatchery on Netarts Bay in Tillamook, Ore., recalls 2005 as the last normal year for spawning oysters. To produce oyster, mussel and clam larvae by the millions, Whiskey Creek typically draws 200 gallons of seawater per minute into its hatchery — but can no longer count on natural seawater. In late 2007, oyster larvae started dying in huge numbers. Die-offs continued throughout 2008; Whiskey Creek lost about 75 percent of its production that year. “Batch after batch after batch with almost no survival,” recalls Cudd. In the same period, Taylor Shellfish Farms’ hatchery on Washington’s Dabob Bay also lost oyster larvae. UNIVERSITY OF COLORADO - SPRING 2017 - Thèse en ligne : The influence of ocean acidification on the economic vitality of shellfish hatcheries in the Pacific Northwest: A meta-analysisi. WIKIPEDIA - Vortex de déchets du Pacifique nord.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

WIKIPEDIA - Vortex de déchets du Pacifique nord.

Vortex de déchets du Pacifique nord Le vortex de déchets du Pacifique nord est une zone du gyre subtropical du Pacifique nord, aussi connue sous le nom de gyre[1] de déchets, « soupe plastique[2] », « septième » ou « huitième continent » ou « grande zone d'ordures du Pacifique[2] » (GPGP pour Great Pacific Garbage Patch). Pour les océans, le terme « continent de plastique[3] » est rencontré. Une zone similaire a été découverte dans le nord de l'océan Atlantique[4]. L'océanographe et skipper américain Charles J. La masse de plastiques concentrés au sein des océans est estimée à sept millions de tonnes[3], dont environ 269 000 tonnes de déchets plastiques flottants[5] selon une vaste étude internationale parue dans la revue PLOS ONE[6]. NOTRE PLANETE 17/09/12 Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord. LE PARISIEN 20/06/11 Une mer de déchets au cœur du Pacifique. Deux cents mille épaves de voitures, 30000 bateaux détruits, des centaines de milliers d'habitations, d'installations industrielles, de bâtiments réduits en miettes.

LE PARISIEN 20/06/11 Une mer de déchets au cœur du Pacifique

Le tremblement de terre, le tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima n'ont pas seulement laissé derrière eux 25 millions de tonnes de déchets au nord du Japon et des rivages contaminés par la radioactivité. Lorsque la vague géante, entrée jusqu'à 10 km à l'intérieur des terres, a reflué, elle a entraîné avec elles des quantités astronomiques d'objets qui flottent désormais entre deux eaux au milieu de l'océan Pacifique. Avions, bateaux, voitures, réservoirs, bombes aérosol, fûts, jerrycansâ? ¦ L'association Robin des bois estime que des millions de produits toxiques ont été projetés en mer, « épandant dans l'océan des solvants, des acides, des pesticides, des médicaments, des bois traités ». « Attendus au printemps sur les plages d'Hawaii » Cette gigantesque décharge flottante n'est pas sans danger pour les animaux.

FRONTIERS IN MARINE SCIENCE 24/07/18 Impacts of Marine Plastic Pollution From Continental Coasts to Subtropical Gyres—Fish, Seabirds, and Other Vertebrates in the SE Pacific. Introduction Marine plastic pollution is generating impacts on marine biota and ecosystems at many different levels (Ryan, 2016).

FRONTIERS IN MARINE SCIENCE 24/07/18 Impacts of Marine Plastic Pollution From Continental Coasts to Subtropical Gyres—Fish, Seabirds, and Other Vertebrates in the SE Pacific

Impacts are reported from a wide range of organisms, including microbiota, invertebrates, and vertebrates (Galloway et al., 2017; Law, 2017). An increasing number of reports document microplastic ingestion by marine invertebrates (Lusher, 2015); certain species also grow on large, floating plastic items, and can be transported to new habitats they had not previously inhabited (Kiessling et al., 2015).

Interactions with vertebrates are best known, because vertebrates are larger and therefore more visible and recognizable than small marine invertebrates. AFP 30/07/19 L’île Henderson, lieu à « l’écologie pratiquement intacte » désormais noyé sous le plastique.