background preloader

Echinococcose en France

Facebook Twitter

UNIVERSITE DE FRANCHE COMTE - MAI 2018 - L'échinococcose à la trace. À proximité de Pontarlier et de la Suisse, la petite commune des Alliés se trouve, à près de mille mètres d’altitude, en plein pays saugeais.

UNIVERSITE DE FRANCHE COMTE - MAI 2018 - L'échinococcose à la trace

Elle est également située au cœur de la zone d’endémie de l’échinococcose alvéolaire, et à ce titre représente depuis plusieurs années un champ d’investigation privilégié pour les chercheurs du laboratoire Chrono-environnement. Depuis mars 2017, grâce au programme MoniZoo, pour monitoring des zoonoses, les chercheurs effectuent un prélèvement systématique et régulier des fèces d’animaux sauvages et domestiques sur tout le village. L’objectif ? Mieux connaître la prévalence d’Echinococcus multilocularis et repérer l’impact des saisons sur la prolifération et la diffusion du parasite, dans un secteur où près de 53 % des renards sont infestés, contre 14 à 20 % dans le nord de la France, et 7 à 17 % en région parisienne (Combes et al., 2012). NEJM 20/07/18 Echinococcus in the thoracic spinal region of a French adult with no history of foreign travel #parasites.

MAAF/ANSES - JUIN 2016 - Numéro 74 Bulletin épidémiologique. Au sommaire: Évaluation du dispositif de surveillance épidémiologique d’Echinococcus multilocularis chez le Renard en France; Parasite. 2014; 21: 69. A new data management system for the French National Registry of human alveolar echinococcosis cases. CDC EID - Volume 20, Number 12—December 2014. Au sommaire: Echinococcus ortleppi Infections in Humans and Cattle, France. Author affiliations: World Health Organization Collaborating Center for Prevention and Treatment of Human Echinococcosis and French National Reference Center on Alveolar Echinococcosis, Besançon, France (F.

CDC EID - Volume 20, Number 12—December 2014. Au sommaire: Echinococcus ortleppi Infections in Humans and Cattle, France

Grenouillet, F. Arbez-Gindre, G. Mantion, E. Delabrousse, L. Millon); Chrono-Environnement Unité Mixte de Recherche 6249, Centre National de la Recherche Scientifique et Université de Franche-Comté, Besançon (F. Suggested citation for this article Abstract In 2011 and 2012, liver infections caused by Echinococcus ortleppi tapeworms were diagnosed in 2 humans in France. Cystic echinococcosis (CE) is a zoonotic disease caused by the taeniid tapeworm Echinococcus granulosus sensu lato (1).

In France, the annual incidence rate of CE was stable during 2005–2012 at ≈0.18 cases per 100,000 inhabitants, or 110 new cases per year (D. AAF/ANSES - JUIN 2015 - Bulletin Épidémiologique de l'Anses / DGAL. 7- Brève : Échinococcose kystique en Corse : identification d’Echinococcus canadensis chez le chien. EUROSURVEILLANCE 07/05/15 Landscape and climatic characteristics associated with human alveolar echinococcosis in France, 1982 to 2007.

Human alveolar echinococcosis (AE) is a severe hepatic disease caused by Echinococcus multilocularis.

EUROSURVEILLANCE 07/05/15 Landscape and climatic characteristics associated with human alveolar echinococcosis in France, 1982 to 2007.

In France, the definitive and intermediate hosts of E. multilocularis (foxes and rodents, respectively) have a broader geographical distribution than that of human AE. In this two-part study, we describe the link between AE incidence in France between 1982 and 2007 and climatic and landscape characteristics. National-level analysis demonstrated a dramatic increase in AE risk in areas with very cold winters and high annual rainfall levels.

Parasitol Res. 2013 April; 112(4): 1809–1812. Prevalence survey and first molecular characterization of Echinococcus granulosus. Bulletin épidémiologique n° 57. Aperçu du sommaire : quelle est l’incidence de la rage humaine en Inde et dans le monde ?

Bulletin épidémiologique n° 57

Universidade Santa Úrsula - USU / ICBA - Laboratoire « Espace, Nature, Culture » (UMR 8185 CNRS - Université Paris 8, UFR TES – ENVT - 2001 - Thèse en ligne : L'echinococcose alvéolaire à Echinococcus multilocularis: Etude épidémiologique du foyer d'échino. UNIVERSITE HENRI PIONCARE (Nancy) 29/10/10 Thèse en ligne : Le renard, vecteur de l’échinococcose alvéolaire : le point en Lorra. ANSES/MAAPRAT 31/08/05 BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE N°15/2004. Au sommaire : EPIDÉMIOLOGIE DE L'ÉCHINOCOCCOSE ALVÉOLAIRE EN FRANCE 2. INVS 04/07/06 BEH n°27-28 (4 juillet 2006) Numéro thématique Les zoonoses en France.

INVS 16/02/07 Etat d'avancement des actions dans le domaine des zoonoses non alimentaires après la démarche de définition des pr. JO SENAT 22/11/07 Au sommaire: Question n° 01027 Enquête sur l'ecchinococcose alvéolaire en France. Question écrite n° 01027 de M.

JO SENAT 22/11/07 Au sommaire: Question n° 01027 Enquête sur l'ecchinococcose alvéolaire en France

Bernard Piras (Drôme - SOC) publiée dans le JO Sénat du 19/07/2007 - page 1293 M. Bernard Piras attire l'attention de Mme la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports sur l'enquête sur l'ecchinococcose alvéolaire en France, qui a débuté en 2001 dans trente-neuf départements situés à l'est de la France. Cette maladie parasitaire pose un véritable problème de santé publique car elle est transmissible à l'homme et peut s'avérer fatale.

Réponse du Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. INVS 14/09/10 Zoonoses : pour une approche intégrée de la santé à l'interface Homme-Animal. CDC EID – DEC 2012 – Au sommaire: Westward Spread of Echinococcus multilocularis in Foxes, France, 2005–2010. Skip directly to local search Skip directly to A to Z list Skip directly to navigation Skip directly to site content Skip directly to page options CDC Home CDC 24/7: Saving Lives.

CDC EID – DEC 2012 – Au sommaire: Westward Spread of Echinococcus multilocularis in Foxes, France, 2005–2010

Protecting People.™ <div class="noscript"> Note: Javascript is disabled or is not supported by your browser.