background preloader

Documents francophones et/ou Européens (avant 2010)

Facebook Twitter

UNIV-AMU - 2003 - Rapport de mission bioterrorisme (D. RAOULT) OMS 2003 Terrorist Threats to Food - Guidelines for Establishing and Strengthening Prevention and Response Systems. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-001817-17 Lutte contre le bio-terrorisme. Le bioterrorisme consiste en l'utilisation, ou la menace d'utilisation, de virus, de bactéries, de champignons, de toxines ou de micro-organismes dans le but de provoquer intentionnellement une maladie ou le décès d'êtres humains, d'animaux ou de plantes, sans déclaration de guerre officielle, ni même la nécessité que l'agresseur soit un État.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-001817-17 Lutte contre le bio-terrorisme

De nombreux spécialistes font état de la possibilité future d'une utilisation d'armes bactériologiques par des terroristes. Un expert en menace NRBC indique que «les outils modernes de génie génétique facilitent la manipulation d'agents pathogènes, de manière beaucoup plus simple et accessible que dans le passé». Les tentatives actuelles démasquées, notamment de la part d'Al-Qaïda, ont été ridicules techniquement mais des précautions sont à prendre pour se préparer économiquement, sécuritairement et médicalement à une éventuelle pandémie mondiale. La Commission prend-t-elle déjà des mesures pour lutter et prévenir le bioterrorisme et ses effets? Courrier de l’environnement de l’INRA n°56, décembre 2008 biosécurité des cultures et agroterrorisme - une menace, des questions scientifi ques et une opportunité : réactiver un dispositif d’épidémiovigilance.

AFNOR - AOUT 2016 - Guide méthodologique food defense. Université de Liège - La guerre et la médecine d’une culture de paix - 2/ Synopsis des armes biologiques. EUROSURVEILLANCE MOUNTHLY December 2004 Volume 9 - issue 12, December 2004 Au sommaire: BICHAT CLINICAL GUIDELINES FOR BIOTERROR. MINISTERE DE LA SANTE - Rapport sur le bioterrorisme du Professeur Raoult. Plan Piratox. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plan Piratox

Le plan Piratox est un volet spécialisé du plan gouvernemental Vigipirate comprenant une partie prévention et vigilance face à une menace terroriste de nature chimique, une partie plan d'urgence mis en place en France en cas d'intoxication chimique massive ainsi qu'un volet judiciaire comprenant la recherche, l'identification et la neutralisation des auteurs de l'attentat ou de l'acte malveillant. Le scénario le plus probable est celui d'une action terroriste avec diffusion d'un agent chimique toxique, comme l'attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo en 1995, l'atteinte à un site industriel traitant des produits toxiques ou la contamination volontaire de réseau d'eau potable. Le premier plan Piratox a été élaboré à la fin des années 1970, et consistait essentiellement en des mesures de contrôle des matières chimiques et biologiques (fabrication, transport, destination) en période sensible.

Notes et références[modifier | modifier le code] INRA Octobre 2002 L'épidémiologie végétale nouvelle discipline de guerre ? Lumière sur le bioterrorisme agricole, un enjeu émerg. Le Courrier de l'environnement n°47, octobre 2002 l’épidémiologie végétale nouvelle discipline de guerre ?

INRA Octobre 2002 L'épidémiologie végétale nouvelle discipline de guerre ? Lumière sur le bioterrorisme agricole, un enjeu émerg

Lumière sur le bioterrorisme agricole, un enjeu émergent pour la recherche agronomique par Frédéric Suffert, INRA - UMR BiO3P - Épidémiologie et nuisibilité de maladies fongiques appliquées à la protection intégrée Domaine de la Motte, BP 35327, 35653 Le Rheu cedex suffert@rennes.inra.fr 1. Les armes biologiques 2. Références bibliographiques Quelques sites Internet sur le sujet Article établi d'après et en complément d'une note de recherche de Michael Margolian, recherchiste au ministère de la Défense du Canada (2000), actuellement directeur de la Politique stratégique au Centre de la sécurité des télécommunications (www.cse-cst.gc.ca). [R] 1. Une arme biologique peut être décrite comme " l'association de tout agent infectieux avec un vecteur, quel qu'il soit (obus d'artillerie, bombes, missiles, aérosols...), dans le but de nuire à d'autre personnes " (2).

[R] 2. OFFICE PARLEMENTAIRE D'ÉVALUATION DES CHOIX SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES 06/07/05 RAPPORT SUR LE RISQUE EPIDEMIQUE. 2327 - Rapport sur le risque épidémique (tome 1) (Jean-Pierre DOOR) Sur le risque épidémique Tome I : Rapport Par M.

2327 - Rapport sur le risque épidémique (tome 1) (Jean-Pierre DOOR)

Jean-Pierre DOOR, Député, et Mme Marie-Christine BLANDIN, Sénatrice. 2327 - Rapport sur le risque épidémique (tome 2) (M. Jean-Pierre Door) Sur le risque épidémique Tome II - Audition publique et annexes M.

2327 - Rapport sur le risque épidémique (tome 2) (M. Jean-Pierre Door)

Jean-Pierre DOOR, Député, et Mme Marie-Christine BLANDIN, Sénatrice Sommaire I - Compte rendu de l'audition publique du 16 février 2005 Avant-propos 99 L'action gouvernementale contre le risque épidémique 1212 Introduction 1717 La légionellose 2121 Les facteurs favorisant les risques émergents en matière de maladies animales transmissibles à l'homme 2424 La grippe aviaire 2727.

OIE - Revue scientifique et technique, Volume 25 (1), Avril 2006 Catastrophes biologiques d'origine animale - Le rôle et la prép. Revue de Médecine Vétérinaire: Revue Méd. Vét., 2006, 157, 7, 371-378 Bioterrorisme et compétences vétérinaires. Biosécurité des cultures : une méthode d’évaluation des risques d’agroterrorisme.

Documents de l'Union Européenne