background preloader

COVID-19, masques et visières

Facebook Twitter

RADIO CANADA VIA YOUTUBE 28/03/21 Les masques SNN200642 du fournisseur Metallifer ont un « potentiel de toxicité pulmonaire précoce », préviennent les autorités canadiennes et québécoises. Les explications de Julie Emond. ASSEMBLEE NATIONALE 28/01/21 Audition : Commission du développement durable : Présentation des conclusions de la mission « flash » sur le traitement des masques usagés. Vidéos.Assemblée nationale Catégories de vidéos Commissions / Jeudi 28 janvier 2021 Retour au portail vidéo Commission du développement durable : Présentation des conclusions de la mission « flash » sur le traitement des masques usagés Contact Aide Info site Le site de l'Assemblée nationale Cookies Téléchargement Fermer Adresse mail de notification : L'adresse mail est conservée sur nos serveurs le temps de la mise à disposition de la vidéo (7 jours).

ASSEMBLEE NATIONALE 28/01/21 Audition : Commission du développement durable : Présentation des conclusions de la mission « flash » sur le traitement des masques usagés

Valider Quelle vidéo voulez-vous télécharger ? La retransmission en direct est terminée Accédez à la vidéo à la demande Valider Panier Panier vide. SUD RADIO 27/01/21 Un masque tueur de virus développé par une entreprise près de Toulouse. Principal fabriquant français de masques FFP2, Paul Boyé Technologies, spécialisé dans les tenues de protections de l'armée et dans le domaine du nucléaire, vient de mettre au point un masque tueur de virus.

SUD RADIO 27/01/21 Un masque tueur de virus développé par une entreprise près de Toulouse

Ils devraient être rapidement mis sur le marché. Visite du site de production à Labarthe-sur-Lèze au sud-ouest de Toulouse. Reportage Sud Radio de Christine Bouillot Empêcher les gouttelettes de passer et donc de vous contaminer, mais aussi tuer le virus en même temps: c'est l’idée qu’ont eu le président de Paul Boyé Technologies, Jacques Boyé avec ses équipes: "On a démarré ces recherches il y a cinq ans, pour répondre à un besoin du personnel hospitalier contre les maladies nosocomiales, staphylocoque doré ou les choses comme ça. FRANCE 3 28/01/21 A Locminé, les masques sont désormais collectés, et recyclés. Depuis le début de l'année à Locminé, on ne jette plus son masque n'importe comment : la mairie a cherché et trouvé une solution.

FRANCE 3 28/01/21 A Locminé, les masques sont désormais collectés, et recyclés

Désormais, les habitants, commerçants, écoliers mettent leur masque au recyclage, collecté par un ESAT de la commune. Locminé compte quelques 5.000 habitants, sans parler de la population scolaire et professionnelle, ce qui représente un potentiel journalier de 10 000 masques à traiter. Forte de ce constat, la mairie a placé 17 collecteurs, 7 dans les rues et 10 dans les écoles, les commerces, les entreprises ou les pharmacies. Les Locqueminois, plutôt séduits par l’initiative, commencent à en prendre l’habitude et à y déposer leurs masques usagés. Les équipes techniques municipales viennent ensuite les recueillir et après une quarantaine de 7 jours, les livrent à l’Etablissement de Service d’Aide par le Travail (ESAT) de Grand-Champ, à quelques kilomètres de Locminé. Un traitement complet de recyclage Une économie circulaire et solidaire. COURRIER INTERNATIONAL 25/01/21 Déchets.En Indonésie, une marée de masques usagés dans la baie de Jakarta. Courrier International et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires.

COURRIER INTERNATIONAL 25/01/21 Déchets.En Indonésie, une marée de masques usagés dans la baie de Jakarta

Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.

Pour plus d’information, consulter notre politique relative aux cookies. AFP 22/01/21 Singes, mouettes, pingouins... les masques usagés sont un grave danger pour la faune. Plusieurs associations de défense des animaux ont relayé des vidéos et photos d'animaux touchés par les masques usagés, abandonnés en grande quantité dans la nature.

AFP 22/01/21 Singes, mouettes, pingouins... les masques usagés sont un grave danger pour la faune

Les masques chirurgicaux qui permettent de sauver des vies pendant la pandémie de coronavirus sont devenus un véritable fléau pour les animaux qui peuvent se retrouver entravés ou étouffés par les masques usagés, abandonnés en grande quantité dans la nature. Des masques à usage unique ont été retrouvés sur les trottoirs, dans les rivières et sur les plages de tous les continents depuis qu'ils sont devenus obligatoires dans les espaces publics dans de nombreux pays pour contenir la propagation du virus. Les masques, fabriqués à base de polyester et polypropylène, peuvent mettre plusieurs centaines d'années avant de se décomposer. Des macaques ont été observés en train de mâcher les élastiques de masques usagés dans les collines environnant la capitale malaisienne Kuala Lumpur, au risque de s'étouffer. AFP 21/01/21 Des macaques aux crabes, les animaux mis en danger par les masques usagés.

Les masques chirurgicaux qui permettent de sauver des vies pendant la pandémie de coronavirus sont devenus un véritable fléau pour les animaux qui peuvent se retrouver entravés ou étouffés par les masques usagés, abandonnés en grande quantité dans la nature.

AFP 21/01/21 Des macaques aux crabes, les animaux mis en danger par les masques usagés

Des masques qui mettent plusieurs centaines d'années à se décomposer Des masques à usage unique ont été retrouvés sur les trottoirs, dans les rivières et sur les plages de tous les continents depuis qu'ils sont devenus obligatoires dans les espaces publics dans de nombreux pays pour contenir la propagation du virus. Les masques, fabriqués à base de polyester et polypropylène, peuvent mettre plusieurs centaines d'années avant de se décomposer. "Les masques ne vont pas disparaître de sitôt, mais quand nous les jetons, ils peuvent menacer l'environnement et les animaux qui partagent notre planète", a souligné Ashley Fruno, une responsable de l'association de défense des animaux PETA en Asie, interrogée par l'AFP.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-005871/2020 Protecting consumers against fake or fraudulent masks. QUE CHOISIR 14/10/20 Masques chirurgicaux La décontamination par enveloppe possible. Des chercheurs bénévoles rassemblés dans le collectif AdiosCorona prônent la réutilisation des masques chirurgicaux après quelques jours de stockage dans des enveloppes.

QUE CHOISIR 14/10/20 Masques chirurgicaux La décontamination par enveloppe possible

Explications. Économique et écologique : la méthode de réutilisation des masques chirurgicaux conseillée par le collectif scientifique bénévole AdiosCorona (1) permet de les réutiliser jusqu’à 30 fois. Elle peut compléter ou se substituer à une autre solution, le lavage en machine. Il suffit, une fois le masque porté, de le mettre de côté pendant quelques jours. Et les autres microbes susceptibles d’être présents sur le masque ? La méthode des enveloppes a peu de limites. . (1) www.adioscorona.org. EUROSURVEILLANCE 10/12/20 Face masks and COVID-19: don’t let perfect be the enemy of good. HPSC_IE 10/11/20 Face coverings or masks are superior to visors as a measure for prevention of transmission of COVID-19.

The HSE would like to remind everyone that cloth face coverings or masks are superior to visors as a measure for prevention of transmission of COVID-19.

HPSC_IE 10/11/20 Face coverings or masks are superior to visors as a measure for prevention of transmission of COVID-19

Expert opinion and international guidance indicates that cloth face coverings or masks are more effective than visors. The HSE is grateful to all members of the public who are helping to suppress COVID-19 in our communities by taking daily protective actions. LE MONDE 13/11/20 Pourquoi la réutilisation des masques chirurgicaux est bloquée en France. A mesure que la pandémie de Covid-19 s’installe dans la durée, des millions de masques chirurgicaux s’accumulent chaque jour au mieux dans les poubelles, au pire sur les trottoirs.

LE MONDE 13/11/20 Pourquoi la réutilisation des masques chirurgicaux est bloquée en France

Conçus pour être jetés au bout de quatre heures d’utilisation, ces accessoires composés de plusieurs couches d’un plastique nommé polypropylène continueront ainsi à constituer une source de pollution tant qu’aucune solution de recyclage à grande échelle n’aura été trouvée. Pourtant, depuis l’apparition de virus respiratoires tels que le SRAS ou le MERS-CoV dans les dernières décennies, des chercheurs ont travaillé à des procédés permettant une réutilisation de ces masques. Mais la réglementation en vigueur en France ne leur a pas permis de mettre en application les résultats de leurs recherches. Lire aussi Les masques jetables seraient-ils lavables et réutilisables ? Ce blocage réside essentiellement dans le statut légal du masque respiratoire dit chirurgical. Il vous reste 58.4% de cet article à lire. ACTU_FR 12/11/20 La direction générale de la Santé dément la possibilité de réutiliser les masques chirurgicaux.

Par Rédaction ActuPublié le 12 Nov 20 à 17:20 Dans une enquête publiée le 10 novembre 2020, le magazine UFC Que Choisir a affirmé que les masques chirurgicaux pouvaient être réutilisés jusqu’à dix fois.

ACTU_FR 12/11/20 La direction générale de la Santé dément la possibilité de réutiliser les masques chirurgicaux

L’association de consommateurs a réalisé des tests sur trois modèles achetés en grande surface et parapharmacie. Les masques chirurgicaux, normalement destinés à être jetés après 4 heures d’utilisation, conservent de très bonnes capacités de filtration après 10 lavages en machine à 60 °C. Une version contredite par la direction générale de la Santé, contactée par actu.fr, ce jeudi 12 novembre 2020 : « En principe et selon les recommandations du Haut Conseil de la santé publique, les masques chirurgicaux à usage unique doivent être jetés dans une poubelle après utilisation. » Elle indique cependant que « des travaux sont en cours en France pour étudier si une éventuelle réutilisation est possible garantissant leur efficacité et leur capacité de filtration ».

Partagez. ECONOMIE_GOUV_FR 29/10/20 À la suite de l’avis de l’ANSES, l’Etat confirme sa décision de remplacer par précaution les masques textiles traités aux zéolithes d’argent et de cuivre. AFP 28/10/20 Masques DIM : pas de risque si les précautions d’emploi sont respectées, selon l’Anses. AFP 29/10/20 Coronavirus : « Tout risque sanitaire ne peut être exclu » lors du port des masques Dim.

C’est un avis mitigé qu’a rendu l’agence sanitaire Anses sur les masques de la marque Dim, distribués notamment aux enseignants et accusés d’être traités avec des produits toxiques. L’analyse n’a pas permis de mettre en évidence d’un risque pour la santé, « dans l’hypothèse où les précautions d’emploi seraient strictement respectées ».

L’agence sanitaire rappelle qu’elle « a été saisie en urgence » pour estimer les risques potentiels de ces masques en tissu lavables traités par deux substances actives antimicrobiennes, la zéolithe d’argent et la zéolithe d’argent et cuivre. Ces produits biocides ont été accusés d’être toxiques par le site d’actualité Reporterre. Le ministère de l’Education nationale a suspendu le 20 octobre la distribution aux enseignants de ces masques controversés en attendant les résultats d’une expertise. ANSES 28/10/20 Masques en tissu lavables de la marque DIM : évaluation des risques liés au traitement par des zéolithes d’argent et des zéolithes d’argent et cuivre.

L'actualité a été ajouté à votre bibliothèque Actualité du 28/10/2020 L’Anses a été saisie en urgence pour estimer les risques potentiels liés au port de masques en tissu lavables traités par deux substances actives, la zéolithe d’argent et la zéolithe d’argent et cuivre. Ces masques réutilisables ont été mis sur le marché par la société Hanes dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Les zéolithes d’argent et les zéolithes d’argent et cuivre sont en cours d’évaluation au niveau européen dans le cadre de la réglementation sur les produits biocides.

L’Anses a analysé les données fournies par le fabriquant de masques et celles issues des évaluations conduites par les autorités européennes. Un traitement des textiles actuellement possible, dans l’attente des résultats de l’évaluation européenne Pour mener son expertise, l’Anses a examiné des données scientifiques prises en compte dans l’évaluation européenne menée actuellement sur les deux substances actives. EUREKALERT 26/10/20 Estimating risk of airborne COVID-19 with mask usage, social distancing. WASHINGTON, October 26, 2020 -- The continued increase in COVID-19 infection around the world has led scientists from many different fields, including biomedicine, epidemiology, virology, fluid dynamics, aerosol physics, and public policy, to study the dynamics of airborne transmission. In Physics of Fluids, by AIP Publishing, researchers from Johns Hopkins University and the University of Mississippi used a model to understand airborne transmission that is designed to be accessible to a wide range of people, including nonscientists.

Employing basic concepts of fluid dynamics and the known factors in airborne transmission of diseases, the researchers propose the Contagion Airborne Transmission (CAT) inequality model. While not all factors in the CAT inequality model may be known, it can still be used to assess relative risks, since situational risk is proportional to exposure time. "If you double your distance, you generally double your protection," said author Rajat Mittal. LCI 24/10/20 Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français. DIM 21/10/20 COMMUNIQUÉ DE PRESSE - DIM confirme que ses masques barrières sont sûrs et efficaces, mais suspend leur commercialisation en réponse aux questionnements suscités par des articles de presse.

Les masques barrières DIM, selon l’Anses, ne comportent pas de risques pour la santé dans des conditions d’utilisation qui seraient strictement respectées. Autun, le 29 octobre 2020 – L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a été saisie pour estimer les risques potentiels liés au port de masques traités avec de la zéolite d’argent et de la zéolite d’argent et de cuivre. Dans son avis rendu public le 28 octobre 2020, l’Agence conclut à l’absence de risque pour la santé dans des conditions d’utilisation qui seraient strictement respectées.

Les conditions d’utilisation des masques DIM sont : un lavage avant chaque utilisation, inclus la première et une utilisation maximum de 4 heures, comme indiqué sur l’emballage. L’Anses rappelle l’importance d’un lavage des masques en tissu avant leur première utilisation. LE MONDE 21/10/20 Le gouvernement suspend la distribution de masques Dim - Fabriqués par la marque de sous-vêtements, ces masques en coton sont traités à la zéolite d’argent et de cuivre, sujets à caution. Ils ont été distribués à des agents de la fonctio.

Exit les masques Dim. Sans attendre les résultats d’une étude de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) et l’avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), le gouvernement a annoncé, mardi 20 octobre, « remplacer les masques traités aux zéolites d’argent et de cuivre » fabriqués par la marque Dim par d’autres « modèles à filtration garantie » dépourvus de ces substances. Le fabricant de sous-vêtements, filiale du groupe américain Hanes, avait lancé une production de ces masques en jersey de coton en mai, dans ses usines du Vietnam, pour répondre à la pénurie dont souffrait le marché français. A l’époque, la marque en vantait le confort, la respirabilité et leur contribution à la réduction des déchets, en évoquant leurs performances jusqu’à 30 lavages en machine.

Lire aussi Le bon port du masque, garant de son efficacité. FRANCE 3 21/10/20 Tours métropole recyclera les masques chirurgicaux et en tissu à partir de la mi-novembre. Pour atténuer l'impact environnemental des masques, désormais obligatoires dans la plupart des circonstances, la métropole tourangelle les recyclera à partir de la mi-novembre. Ce sera un dispositif unique pour une métropole en France, selon Tours Métropole Val de Loire. Les masques jetables ou réutilisables usagés seront récupérés dans des points de collectes à partir de la mi-novembre.

Les dispositifs dédiés seront au nombre de 30 et répartis sur tout le territoire. "A la crise sanitaire, s’ajoute une crise écologique, celle des millions de masques usagés qui polluent nos poubelles", a déclaré Wilfried Schwartz, le président de la métropole dans un communiqué. MEDRXIV 09/09/20 The use of germicidal ultraviolet light, vaporised hydrogen peroxide and dry heat to decontaminate face masks and filtering respirators contaminated with an infectious norovirus. ACADEMIE DE MEDECINE 07/09/20 Communiqué de l’Académie : Du bon usage des masques. Télécharger le communiqué (PDF) Télécharger la version anglaise (PDF) Du bon usage des masques Communiqué de l’Académie nationale de médecine 7 septembre 2020 La circulation persistante du SARS-CoV-2 et la progression de l’épidémie de Covid-19 constatées en France au cours de l’été ont conduit à rendre le port du masque obligatoire dans tous les lieux clos à compter du 20 juillet, puis à étendre cette obligation en milieu extérieur dans de nombreuses communes et grandes villes au cours du mois d’août.

Rappelons que le port obligatoire d’un masque « grand public » ou « alternatif » avait été recommandé depuis le 2 avril par l’Académie nationale de médecine pour renforcer les mesures barrière pendant le confinement et en phase de sortie de confinement [1]. Si les masques alternatifs ont des performances légèrement inférieures à celles des masques chirurgicaux en termes de filtration et d’étanchéité, ils offrent généralement de meilleures qualités de confort et de « respirabilité ». AFP 08/09/20 Coronavirus : Pas besoin de laver les masques en tissu à 60°, estime l’Académie de médecine. Le lavage des masques en tissu réutilisables à 60° n’est « pas justifié », a fait savoir l'Académie nationale de médecine, ce mardi, appelant à « des règles faciles à comprendre » concernant cet élément de protection contre la transmission du coronavirus. « Les indicateurs épidémiologiques actuels laissant prévoir une situation épidémique prolongée, il devient nécessaire d’intégrer le port du masque dans les gestes quotidiens en le rendant compréhensible, acceptable et routinier », a estimé la société savante dans un communiqué.

Pas plus d’une journée. 20MINUTES 28/07/20 Coronavirus au Costa Rica : Un dispositif de désinfection des masques jetables a été mis au point. Le Costa Rica a mis au point et teste pour homologation un dispositif inédit de désinfection de masques jetables pour faire face à une pénurie de matériel de protection contre le nouveau coronavirus. Le prototype, mis au point par les scientifiques de l’institut universitaire technologique du Costa Rica (TEC) et l’entreprise privée Plasma Innova, est destiné à désinfecter les masques jetables N95, qui procurent la meilleure protection contre le virus.

Il combine l’action de rayons ultraviolets et la technologie de traitement au plasma, habituellement utilisée pour nettoyer des dispositifs microélectroniques. ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE 28/07/20 Communiqué de l’Académie : Masquez-vous, masquez-vous, masquez-vous ! FRANCE 3 22/07/20 Vienne : une entreprise recycle les masques à usage unique. FRANCE 3 21/07/20 Coronavirus : les fabricants de masques croulent sous les stocks. LE MONDE 21/07/20 Le port du masque, une parade efficace face à la diffusion du virus.

A l’instar d’autres pays, le port du masque est devenu obligatoire en France depuis lundi 20 juillet dans les lieux clos recevant du public. Face aux signes de reprise de l’épidémie de Covid-19, de nombreux médecins avaient appelé ces dernières semaines au respect des gestes barrières. Ces appels ont été répétés alors qu’un relâchement est observé avec la saison estivale. LE MONDE 17/07/20 Non, l’utilisation prolongée du masque contre le Covid-19 n’est pas dangereuse. Ce que dit la rumeur « L’utilisation prolongée du masque provoque une hypoxie » (un manque d’apport en oxygène), assure un texte très partagé sur Facebook ainsi que sur des sites sensationnalistes comme Tripfoumi.com ou Nouvelhorizon.sn.

Le port d’un masque s’accompagne d’une sensation d’inconfort, variable selon la personne qui le porte et le type de protection utilisée. Mais s’il demande un petit effort physique supplémentaire à son porteur pour respirer normalement, « cela n’a rien à voir avec un manque d’oxygène », tranche le médecin hygiéniste Philippe Carenco, responsable de service au centre hospitalier Marie-José-Treffot, à Hyères (Var). « Il n’y a pas de raison de craindre un manque d’oxygène lié au port du masque dans les conditions normales d’utilisation » – en dehors, par exemple, d’une activité sportive intense. Cependant, les fabricants recommandent généralement dans la notice qui accompagne leurs masques une durée d’utilisation de l’ordre de quelques heures. LE MONDE 17/07/20 Trois idées fausses sur les masques et la lutte contre la pandémie de Covid-19.

« Gadget », « bâillon » ou carrément « outil d’esclavage », le masque est décrié dans une série de publications populaires ces derniers jours. Plusieurs argumentaires diffusés sur des sites Internet et les réseaux sociaux s’indignent ainsi de la décision du gouvernement de rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos à compter du lundi 20 juillet pour contrer une reprise de l’épidémie. Mais s’ils revendiquent de développer une analyse médicale, leurs principaux arguments ne convainquent pas les spécialistes du sujet.

BFM 18/07/20 EN SUISSE, LES AUTORITÉS SANITAIRES ALERTENT SUR LE MANQUE D'EFFICACITÉ DES VISIÈRES ANTI-COVID-19. Si les visières peuvent être utilisées en complément d'un masque, elles ne le doivent pas le remplacer, selon l'Office fédéral de la santé publique suisse. Alors que le thermomètre grimpe ce samedi, le masque chirurgical, nécessaire pour se protéger contre le coronavirus, peut devenir difficile à supporter. FORBES 30/06/20 What Kind Of Mask Works Best Against Covid-19? Now that we are several months into life with Covid-19, many countries are trying to get back to normal and reopen workplaces, shops, schools and other venues. While there has been some considerable debate about the wearing of masks in the US, with Trump and other senior politicians promoting an anti-mask message, most health authorities agree that wearing masks can help to stop the virus from spreading.

Research published this week by Goldman Sachs strongly supports a national mask mandate in the US and suggests that implementing one could prevent a 5% loss in GDP (around or $1 trillion) that could be caused by continued lockdown. PHYSICS OF FLUIDS - JUNE 2020 - Visualizing the effectiveness of face masks in obstructing respiratory jets. ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE 15/07/20 Communiqué de l’Académie : Port du masque contre la Covid-19 : un geste obligatoire et non aléatoire. FRONT. VET. SCI. 15/07/20 Facemask Alternatives in Veterinary Medicine in the Context of COVID-19 Shortages. ANNALS OF INTERNAL MEDICINE 24/06/20 Masks for Prevention of Respiratory Virus Infections, Including SARS-CoV-2, in Health Care and Community Settings. QUE CHOISIR 17/06/20 Déconfinement Votre avis sur le port du masque. L EXPRESS 17/06/20 Le masque protège aussi des allergies. ONU 10/06/20 COVID-19 : l’OMS ajuste ses recommandations sur le port du masque. LA REPUBLIQUE DU CENTRE 09/06/20 Orléans prend des mesures pour lutter contre l'invasion de masques abandonnés au sol.

THE LANCET 01/06/20 Physical distancing, face masks, and eye protection to prevent person-to-person transmission of SARS-CoV-2 and COVID-19: a systematic review and meta-analysis. FRANCE CULTURE 01/06/20 SUPERFAIL - Et si l'erreur c'était de vouloir des masques jetables. MEDRXIV 27/05/20 Do Face Masks Create a False Sense of Security? A COVID-19 Dilemma. QUE CHOISIR 28/05/20 Covid-19 Faut-il choisir un masque chirurgical ou en tissu ? BFMTV 25/05/20 Un masque capable de "tuer" les virus: comment ça marche? L OBS 19/05/20 Les masques, fléau écologique. ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE 23/05/20 Communiqué de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie nationale de chirurgie : Usage des masques par le personnel soignant. MEDRXIV 21/05/20 Prevalence of facemask use among general public when visiting wet market during Covid-19 pandemic: An observational study.

VITISPHERE 11/05/20 Le laboratoire Excell analyse la toxicité de vos masques. LE MONDE 12/05/20 Masques : l’occasion manquée pour le monde d’après. BFMTV 13/05/20 "Masques, coulisses d'un fiasco": pourquoi a-t-il fallu un mois au gouvernement pour définir si son stock était utilisable ? ACADEMIE DE MEDECINE 07/05/20 Communiqué de l’Académie nationale de Médecine : Recommander le port du masque sans masquer la vérité. LE MONDE 29/04/20 Où se procurer un masque « grand public » ? Combien de temps le porter ?… Nos réponses à vos questions. THECONVERSATION 27/04/20 A global mask shortage may leave farmers and farm workers exposed to toxic pesticides. QUE CHOISIR 25/04/20 Masque de protection L’Académie de médecine se prononce pour un port généralisé. LE MONDE 22/04/20 Pénurie de masques : comment la France a arrêté de se préparer aux épidémies.

DEPECHE VETERINAIRE 22/04/20 Masques chirurgicaux ou FFP2 : le Cnov écrit à Edouard Philippe. PHARMACIEDELPECH 30/03/20 Pandémie COVID-19 et réutilisation des masques: revue bibliographique des méthodes de décontamination. J Med Virol. 2020 Mar 31. Potential utilities of mask-wearing and instant hand hygiene for fighting SARS-CoV-2. MEDRXIV 07/04/20 Efficacy of face mask in preventing respiratory virus transmission: a systematic review and meta-analysis. AFP 07/04/20 Des industriels et des chercheurs annoncent la production d'un masque réutilisable 100 fois. SUDINFO 16/03/20 Coronavirus: masques et respirateurs, les vétérinaires se disent prêts à aider les médecins.

LES ECHOS 19/02/20 Coronavirus : la collecte des déchets menacée par la pénurie de masques - Le secteur des déchets, qui n'est pas considéré comme prioritaire dans la mise à disposition de masques, risque d'être perturbé faute de pouvoir renouveler ses st. LE PROGRES 20/03/20 Attention aux masques vendus sur Internet. LE MONDE 06/04/20 Port du masque : l’exécutif amorce un virage à 180 degrés. LE MONDE 02/03/20 Coronavirus : le port du masque de protection est-il une mesure efficace ? LE MONDE 04/04/20 Faut-il généraliser le port du masque ? Le discours officiel commence à s’infléchir.

LCI 23/01/20 Virus chinois : peut-on vraiment s'en protéger avec un masque ? LA VOIX DU NORD 01/03/20 Coronavirus : pour porter efficacement un masque de protection, il faut se raser la barbe. INRS 01/04/20 Masques de protection respiratoire et risques biologiques : foire aux questions.