background preloader

Conseil national de l'alimentation

Facebook Twitter

BUDGET_GOUV_FR - PLF 2018 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION: AGRICULTURE, ALIMENTATION, FORÊT ET AFFAIRES RURALES. AGROPARISTECH - 2017 - Quelle interministérialité pour le Conseil National de l’Alimentation ? Vers une gestion plus efficace et ciblée de l’interministérialité pour améliorer l’impact et la reconnaissance du CNA. ASSEMBLEE NATIONALE 04/07/18 COMMISSION ALIMENTATION INDUSTRIELLE. Auditions: Alimentation industrielle : M. Guillaume Garot, président du Conseil national de l’alimentation (CNA) JO ASSEMBLEE NATIONALE 27/05/14 Au sommaire: QE 53461 agriculture - produits alimentaires - CNA. perspectives. Texte de la question M. Guénhaël Huet attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, sur le rôle du Conseil national de l'alimentation dans l'élaboration du programme national pour l'alimentation.

Depuis la mise en place du programme national de l'alimentation en 2010, le Conseil national de l'alimentation est directement associé à son élaboration et au suivi de sa mise en œuvre permettant un débat fructueux et favorisant l'implication de l'ensemble des parties prenantes. Le CNA organise de façon efficace la concertation entre les principaux acteurs de la chaîne alimentaire : producteurs agricoles, transformateurs et artisans, distributeurs, restaurateurs, ainsi que les associations de consommateurs, les syndicats de salariés et des personnalités qualifiées.

Texte de la réponse. JO ASSEMBLEE NATIONALE 18/02/14 Au sommaire: QE 46350 ministères et secrétariats d'État - structures administratives - instances consultatives. multiplicité (réponse citant le CNA et l'observatoire de l'alimentation) Texte de la question M. Jean-Jacques Candelier interroge M. le ministre délégué auprès du ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, chargé de l'agroalimentaire, sur d'éventuelles suppressions ou fusions, d'ici à fin 2014, de commissions et d'instances consultatives ou délibératives placées auprès de lui.

D'après l'annexe au projet de loi de finances pour 2014, le nombre des commissions et instances consultatives ou délibératives s'élève à 594. En dépit d'une activité réduite voire inexistante, certaines de ces commissions ou instances demeurent. Texte de la réponse Deux commissions sont rattachées au ministre délégué auprès du ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, chargé de l'agroalimentaire : le conseil national de l'alimentation et l'observatoire de l'alimentation.

CNA - JANV 2018 - Rapport d'activité du CNA - années 2016 et 2017. MAA 25/09/17 Les experts alim'agri - Le conseil de l'alimentation : défense d'un modèle français. Le CNA ? De quoi s'agit-il ? Le CNA est le « Parlement de l’alimentation ». Il réunit depuis plus de 30 ans les acteurs de la filière alimentaire, du producteur au consommateur, ainsi que des scientifiques et les pouvoirs publics pour définir ensemble quelle est l'alimentation à développer en France. Le CNA oriente ainsi la politique publique de l'alimentation. Les chiffres clés : 30 ans de fonctionnement ; 76 avis rendus, comme par exemple l'état des lieux sur le bio en France ou la qualité nutritionnelle des produits premiers prix ; un collectif de 75 représentants ; une équipe permanente de 4 personnes.

Quelques exemples concrets Le CNA permet aux décisionnaires de prendre en compte, à poids égal, les attentes sociétales et les réalités du monde économique. Les liens entre alimentation et santé ; l'information du consommateur ; l'éthique en abattoir ; le gaspillage alimentaire. Quelle est l'actualité du CNA ? CNA - JUILLET 2017 - (Re)découvrez la contribution du @CNA_Alim à la politique de l'alimentation grâce à notre frise interactive. WIKIPEDIA – Conseil national de l'alimentation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présidé depuis 2009 par le vétérinaire Bernard Vallat, qui cumule cette casquette avec celle de président de l'OIE (aussi appelée Organisation mondiale de la santé animale), le CNA est bien représenté par l'industrie agro-alimentaire et des groupes professionnels tels que l'ANIA [2],[3]. En 2011, il réfléchit à la réintroduction des farines animales[4].

Il s'est ensuite opposé, en 2015, à l'introduction de la pastille couleur pour l'information nutritionnelle [2], son président déclarant que ce code couleur risquait de « stigmatiser les produits emblématiques de la gastronomie française » [2]. Liens internes[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] Le site du CNA. JORF 05/06/10 Arrêté du 12 mai 2010 fixant les modalités de fonctionnement du Conseil national de l'alimentation.

JORF 13/08/16 Décret n° 2016-1107 du 11 août 2016 modifiant la composition du Conseil national de l'alimentation. L'article D. 824-2 du code de la consommation est ainsi modifié : 1° Au premier alinéa, le mot : « alimentaire » est remplacé par les mots : « publique de l'alimentation » ; 2° Au 2°, les mots : « des consommateurs » sont remplacés par les mots : « et à la sécurité sanitaire des aliments ».

«-de l'agriculture ; «-de la cohésion sociale ; «-du commerce et de l'artisanat ; «-de la consommation ; «-de l'économie ; «-de l'éducation nationale ; «-de l'emploi ; «-de l'environnement ; «-de l'industrie ; «-de l'outre-mer ; «-de la pêche ; «-de la recherche ; «-de la santé. » A l'article D. 824-5 du même code, la référence au f est remplacée par la référence au h et les mots : « sur proposition des organisations les plus représentatives » ainsi que le deuxième alinéa sont supprimés.

MAAF 27/10/16 Guillaume Garot nommé président d'un Conseil National de l'Alimentation renouvelé et renforcé. Ministère de l’Economie et des Finances, Ministère des Affaires sociales et de la Santé, Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt Guillaume Garot, député de la Mayenne et ancien ministre délégué à l’agroalimentaire a été nommé ce jour Président du Conseil National de l’Alimentation (CNA). Cette instance a vu son positionnement renforcé dans le cadre de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 et constitue un Parlement de l'alimentation ouvert à de nouveaux participants et contribuant au débat sociétal. Ainsi de nouveaux représentants de la société civile sont désormais membres du CNA.

Un arrêté conjoint des ministères en charge de l’Agriculture, de la Santé et de la Consommation, nomme, pour un nouveau mandat de trois ans l’ensemble des membres du CNA : Lire l'arrêté dans le Journal officiel Consulter le site du CNA.