background preloader

Circuits courts en Limousin

Facebook Twitter

FRANCE 3 LIMOUSIN 17/09/15 Corrèze : les produits locaux reviennent petit à petit dans les assiettes. Ce jour-là, Jérôme Mazière, le cuisinier, a concocté un menu composé entièrement de produits locaux.

FRANCE 3 LIMOUSIN 17/09/15 Corrèze : les produits locaux reviennent petit à petit dans les assiettes

Des tomates et des pommes de terre de Brignac-la-Plaine, du fromage d’Allassac, du bœuf de Vars-sur-Roseix… Et avec ses copines, Alexia, Lara et Nelly, toutes les trois en CM2, Mariloue se régale. « Les enfants, quand ce n’est pas bon, ils vous le disent franchement », note le cuistot qui travaille depuis trois ans dans ce restaurant scolaire. Depuis 18 mois, la commune a signé une convention de partenariat avec la chambre d’agriculture favorisant l’approvisionnement de la cantine en produits de proximité. « Au départ, j’étais frileux sur la régularité et les horaires des livraisons mais aussi sur le coût, se souvient Jean-Marc Brut, maire de Cublac depuis 2001. Aujourd’hui, après deux ans d’expérience, je me rends compte que les coûts sont maîtrisés, c’est-à-dire que ça ne coûte pas plus cher. Les enfants mangent tout. Il y a moins de gaspillage.

Émilie Auffret. CREUSE AGRICOLE 15/11/14 Les circuits courts se développent en Creuse. Drive fermier En termes de production agricole, on constate en Creuse, comme partout ailleurs, une augmentation tant de l’offre que de la demande, de produits alimentaires locaux, diversifiés et accessibles directement du producteur au consommateur.

CREUSE AGRICOLE 15/11/14 Les circuits courts se développent en Creuse

Pour accompagner ce mouvement et permettre une optimisation de la mise en marché de ces produits, le service diversification de la Chambre d’Agriculture de la Creuse, ainsi que le réseau Bienvenue à la Ferme, se mobilisent fortement. Le Drive Fermier qui a été inauguré à Guéret le vendredi 7 novembre dernier en est une bonne illustration.Le Drive Fermier a ouvert ses portes à Guéret ! Si la vente de produits locaux sur internet associée au principe du Drive est déjà connue du grand public, seules les Chambres d’Agriculture ont déposé le concept de « Drive fermier » au niveau national. CAIRN / NOROIS - 2014 - Circuits courts agroalimentaires de proximité en Limousin : performance économique et processus de gentrification rurale.

UNIVERSITE DE LIMOGES 20/11/13 Thèse en ligne : Dynamiques et structuration des circuits courts agroalimentaires en Limousin : distance institutionnelle, proximités spatiale et relationnelle. FRANCE 3 LIMOUSIN 18/09/13 Premier drive paysan en Creuse. Agriculture On connaissait la tendance des drives qui se développe en ville, voici le premier à la campagne.

FRANCE 3 LIMOUSIN 18/09/13 Premier drive paysan en Creuse

Vendredi sera lancé le premier drive de six producteurs du pays de Combrailles. Ils donnent rendez-vous à leurs clients au point de livraison de Chambon sur Vouèze. Par Isabelle Rio Publié le 18/09/2013 | 12:25, mis à jour le 18/09/2013 | 13:37 © France 3 Limousin Un carnet de commandes déjà bien rempli Une cinquantaine de commandes déjà enregistrée.

Une alternative au panier fermier. LE POPULAIRE 11/02/14 Eymoutiers : un abattoir local pour fournir les cantines scolaires. INTERBIO LIMOUSIN 06/11/13 La restauration collective du Limousin à la rencontre des produits bio de proximité : une première ré. Détails Catégorie : Actualité Mercredi 6 novembre, les acteurs de la restauration collective publique et privée étaient invités aux Premières Rencontres professionnelles bio sur le site d’ESTER Technopole à Limoges.

INTERBIO LIMOUSIN 06/11/13 La restauration collective du Limousin à la rencontre des produits bio de proximité : une première ré

CRMA LIMOUSIN - AVRIL 2011 - Résultats enquête : Qualification de l’offre produit des artisans métiers de bouche en Limousin. Voici quelques éléments clés obtenus à l’issue de l’enquête sur l’offre produit dans l’artisanat en Limousin réalisée aux mois d’octobre et novembre 2010.

CRMA LIMOUSIN - AVRIL 2011 - Résultats enquête : Qualification de l’offre produit des artisans métiers de bouche en Limousin

Le but de cette enquête était de pouvoir connaître d’avantage l’offre produit des artisans pour leur proposer in fine un accompagnement ciblé. La population enquêtée est de 2 153 établissements (entreprises immatriculées au répertoire des Métiers au 1er juin 2010). Le taux de réponse exploité est de 10.66%. La structure de la population des répondants est conforme à celle de la population de l’ensemble des enquêtés, ce qui permet de tirer des résultats pertinents de l’analyse. Offre produit Sur l’échantillon, les activités représentées sont à : 28.70% des traiteurs, 28.24% des boulangeries pâtisseries, 15.27% des boucheries charcuteries, 9.26% des charcuteries traiteurs, 7.41% des pâtisseries, 1.85% des chocolateries confiseries et 9.25% d’autres activités. 63.25% des artisans ayant répondu pensent avoir une ou plusieurs spécialités.

CONSEIL GENERAL DE CORREZE – OCT 2012 - Consommer local avec les circuits courts. UNIVERSITE DE TOULOUSE - 2011 - Mémoire en ligne : Circuits courts en agglomérations et tourisme. Create a free accountJoin Calaméo to publish and share documents with the world!

UNIVERSITE DE TOULOUSE - 2011 - Mémoire en ligne : Circuits courts en agglomérations et tourisme

Rate and comment your favorite publications, download documents and share your readings with your friends. 113 pagesPublished byBen couturier Tags agglomérations, années, chambre, circuits, corrèze, courts, couturier, développement, entreprises, fermes, mémoire, paris, personnes, produits, professionnels, site, tourisme Mes publications Una web por un fin de semana Adobe PDF document. LA MONTAGNE 04/07/12 La vente directe a le champ libre. Ente directe à la ferme, sur les marchés, à un détaillant ou via des paniers livrés aux consommateurs, les circuits courts sont en vogue. Depuis une dizaine d’années, les agriculteurs vendant leur production en direct poussent comme des champignons. Ces nouveaux agriculteurs, plutôt jeunes, sont en quête d’un nouveau modèle économique, hors des circuits de distribution classique.

Leur démarche répond à une forte attente des consommateurs devenus méfiants vis-à-vis de la grande distribution et des produits industriels et désireux de se fournir en produits de qualité, sans intermédiaire. Cette agriculture à échelle humaine, facteur de lien social, connaît un beau succès d’estime, mais tout n’est pas rose pour autant.

Les circuits courts représentent une activité difficile et exigeante qui nécessite une forte motivation. Dans son numéro de juin, la revue “Agreste Limousin” dresse un inventaire complet des forces et faiblesses des circuits courts. LA MONTAGNE 12/02/13 Oui aux circuits courts, mais non aux ventes directes. Le groupement des bouchers-charcutiers traiteurs de la Corrèze a tenu son assemblée générale, lundi 11 février, au CFA des 13 vents. < Le président Jean-Paul Servantie a dressé le bilan des fermetures et des reprises de magasin. « Après plusieurs années marquées par une hausse des fermetures, la situation semble s’être stabilisée ». Rappelant que « la production de viande dans le département était de qualité et reconnue au niveau national », le président du groupement a dénoncé « les aides accordées pour les ventes directes qui consolident une concurrence déloyale et détournent les fonds publics par leurs exonérations fiscales.

Pourtant, les prix aux consommateurs sont toujours plus élevés qu’en boutique ».Les artisans bouchers se disent « pour la viande des circuits courts et contre les ventes directes qui ne sont que des courts circuits ».

Références MAAF/DRAAF