background preloader

Circuits courts en Auvergne Rhône-Alpes

Facebook Twitter

FRANCE 3 03/03/21 Circuits courts : la première épicerie vrac en ligne créée à Lyon promet transparence et simplicité. A Pierre-Bénite, près de Lyon, trois entrepreneurs se sont associés pour fonder "Jevrac.fr" la première épicerie en ligne de produits locaux.

FRANCE 3 03/03/21 Circuits courts : la première épicerie vrac en ligne créée à Lyon promet transparence et simplicité

En supprimant les contraintes de la gestion des contenants, ils prônent une approche locale et une totale transparence sur l’origine des produits. Envie de shampoing solide à la poudre d'ortie ou d'amandes enrobées de chocolat noir bio et équitable ? Vous aimeriez vous faire livrer une quantité au choix de produits d'épicerie frais, transformés si possible dans la région, en connaissant précisément leur origine ? Trois entrepreneurs lyonnais ont peut-être inventé la boutique idéale. L'entreprise Jevrac.fr a ouvert ses portes il y a environ un mois, pour répondre à une demande croissante de consommation en circuits courts, et adaptée aux aspirations environnementales, pour accompagner la transition écologique sans se compliquer la vie. VICHY ECONOMIE 26/01/21 GUIDE DES PRODUCTEURS LOCAUX SUR VICHY COMMUNAUTÉ.

L’agglomération Vichy Communauté recense ses producteurs locaux dans un guide dédié.

VICHY ECONOMIE 26/01/21 GUIDE DES PRODUCTEURS LOCAUX SUR VICHY COMMUNAUTÉ

Entre ville et campagne, marchés de ville et producteurs locaux, l’agglomération de Vichy Communauté est un terreau idéal pour le développement des circuits courts. Près de 400 agriculteurs produisent sur le territoire et une centaine d’entre eux a choisi la vente directe ou en circuit court (un intermédiaire maximum). Ce guide référence 80 producteurs qui approvisionnent le territoire en circuit court en viandes, fruits et légumes, produits laitiers, produits de la ruche, poissons et autres produits « insolites » comme des plantes aromatiques et médicinales, des escargots et dérivés à base de safran. Certains d’entre eux pratiquent la vente directe sur leur exploitation, sur les différents marchés alimentaires de l’agglomération ou dans un magasin de producteur. LA MONTAGNE 22/01/21 Elus locaux et agriculteurs se concertent pour développer les circuits courts dans le Cantal.

David Peyral, maire de Pleaux, est parti de quelques constats simples : certains modèles de distribution de produits locaux fonctionnent dans le bassin d’Aurillac, des producteurs ont des relations avec des collectivités ou des restaurateurs pour vendre leurs produits mais aucune plateforme n’existe, à l’échelle départementale, pour mutualiser les moyens, assurer la collecte des différents produits et ensuite les redistribuer aux différents publics.

LA MONTAGNE 22/01/21 Elus locaux et agriculteurs se concertent pour développer les circuits courts dans le Cantal

De la viande de salers en circuit court, du producteur aux clients à Saint-Saturnin (Cantal) Alors, l’édile a décidé d’organiser une réunion afin de mettre ce projet en place. Les cibles visées par ce projet seraient les restaurateurs, les collectivités ou les particuliers. Photo d'illustration. LES ECHOS 28/10/20 Mangez Bio Isère au service des producteurs bio locaux. WEB AGRI 24/03/20 Transformation/vente directe - À Aurillac, des « Montagnards en herbe » d'un lycée agricole créent leur marque.

Avec sa ferme, ses deux troupeaux et plusieurs ateliers de transformation, le lycée agricole Georges Pompidou d'Aurillac dans le Cantal produit de nombreux fromages, viandes, charcuteries, conserves, etc. , commercialisés en direct sur place et auprès de quelques grossistes.

WEB AGRI 24/03/20 Transformation/vente directe - À Aurillac, des « Montagnards en herbe » d'un lycée agricole créent leur marque

Mais en dehors de ce petit réseau d'habitués, qui sait que l'établissement vend en direct ses produits ? Peu de consommateurs en réalité, alors pour se faire connaître, ce dernier a lancé sa propre marque. TL7 03/04/20 Une carte des circuits courts de la Loire. 18h42 "Le Printemps à nos fenêtres" Pour fêter l’arrivée du printemps, le Centre Social de Montbrison propose, pour célébrer le retour des beaux jours, samedi 18 et dimanche 19 avril, de fabriquer des fleurs (papier) et de les exposer à nos fenêtres pour partager un moment en commun et manifester notre gratitude envers la nature, qui profite de notre absence pour se réveiller tranquillement... 09h10 Veauche éteint les lumières pendant la durée du confinement.

TL7 03/04/20 Une carte des circuits courts de la Loire

LESSOR42 23/08/19 Saint-Etienne Métropole agit en faveur des circuits courts. Le 23 août 2019 - Céline Mazet - Actualités Accompagnée par la Maison de l'information sur la formation et l'emploi, Saint-Etienne Métropole lance un appel à projets pour développer les circuits courts agricoles et alimentaires.

LESSOR42 23/08/19 Saint-Etienne Métropole agit en faveur des circuits courts

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de son programme d'actions en faveur de l'économie sociale et solidaire. Actuellement, 38 % des exploitations agricoles situées sur le territoire de Saint-Etienne Métropole (SEM) vendent leurs produits en circuits courts alors qu'à l'échelle de la Loire elles ne sont que 19 %. LESSOR42 22/02/19 La ville de Firminy prête à cultiver 12 000 m2 de potager. Le 22 février 2019 - Laurie Joanou - Actualités La ville de Firminy produira bientôt des fruits et légumes pour alimenter les cantines scolaires et des Ehpad.

LESSOR42 22/02/19 La ville de Firminy prête à cultiver 12 000 m2 de potager

Près de 12 000 m2 de terres seront cultivés par les employés municipaux, qui se lancent dans une aventure peu commune. « On va commencer les labours. À terme, on pourrait produire l'équivalent de 22 tonnes de pommes de terre ». Le maire de Firminy, Marc Petit, a décidé de s'engager à fond dans le pacte de transition énergétique et de transformer une parcelle inutilisée de 12 000 m2 en un jardin en régie municipale.

Ce projet, porté par le service développement durable de Firminy, a été inspiré par des expériences similaires. La ville, qui dispose déjà de trois ruches municipales (qui ont produit 45 kg de miel l'an passé), à la maison de la culture, a choisi d'ajouter un volet éducatif à ces projets environnementaux. Laurie Joanou. LES ECHOS 04/09/19 La métropole de Lyon en quête d'une stratégie pour produire et manger local. LE MONDE PLANETE 20/12/18 Sourcieux-les-Mines, le cuisinier de la cantine privilégie les circuits courts. LA MONTAGNE 29/03/19 L'agglomération de Vichy s'engage pour le « produire et manger local »

Michel Aurambout, vice-président de l’agglo délégué au développement durable, énergies et espaces naturels sensibles, estime fondamental de « se réapproprier l’économie de l’agriculture, de façon à produire, vendre et consommer au maximum local ».

LA MONTAGNE 29/03/19 L'agglomération de Vichy s'engage pour le « produire et manger local »

Faciliter l'installation de porteurs de projets Cet engagement, qui « répond à une demande croissante de la population », passe par « la reconquête d’une agriculture de proximité et de qualité », amenée à développer les filières courtes et approvisionner de façon massive la restauration collective en produits locaux. Manger local et de saison : comment s'y prend le collège Lucien-Colon, à Lapalisse (Allier) Par cette convention, l’Agglo souhaite que « des porteurs de projets et producteurs (maraîchage, élevage…) puissent s’installer dans les meilleures conditions possibles et être accompagnés sur le territoire ».

Un manque comblé Adrien Maridet. IDEO DEMAIN 11/03/20 Du local dans les assiettes de l'agglomération de Clermont-Ferrand. FRANCE 3 27/09/18 Comment le département du Cantal favorise les circuits courts pour la restauration collective. Afin de contribuer au développement des productions issues de l’agriculture locale et permettre aux producteurs locaux de décrocher de nouveaux marchés, le département du Cantal dispose d’une plate-forme internet baptisée Agrilocal 15. Objectif : encourager les circuits courts et consommer 100% Cantal dans la restauration collective. Didier Plantecoste s’est inscrit dans cette démarche depuis quelques années. Ce producteur transforme son lait et vend ses fromages via le site internet.Lorsqu’il reçoit une alerte sur son téléphone portable, il se connecte au site et consulte l’appel d’offres.

En quelques minutes, il saura s’il a une chance de conclure l'affaire. "Je vais sur le site et je réponds à l’offre. Le département du Cantal adhère à cette démarche depuis 4 ans. FRANCE 3 11/11/17 Puy-de-Dôme : un site pour favoriser les circuits courts et les producteurs locaux. FRANCE 3 05/05/19 Haute-Savoie : favoriser les circuits courts en unissant les producteurs. #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?

FRANCE 3 05/05/19 Haute-Savoie : favoriser les circuits courts en unissant les producteurs

Cliquez ici pour nous alerter ! 135 brebis, 200 litres de lait par jour et des fromages fabriqués chaque matin. Cette petite bergerie d'Ayze, en Haute-Savoie, revend ses produits dans toute la vallée. BIEN PUBLIC 04/10/18 Un projet pour lier cantines et producteurs locaux en val de Saône [+ carte interactive] METROPOLE DE SAINT ETIENNE - 2018 - Annuaire des producteurs locaux - restauration collective.

CALAMEO - Répertoire des producteurs fermiers en vente directe - Réseau agricole Livradois-Forez. DRAAF AUVERGNE RHONE-ALPES 27/03/20 Commercialisation en circuits courts. 1.

DRAAF AUVERGNE RHONE-ALPES 27/03/20 Commercialisation en circuits courts

Quelles sont les conditions de maintien de la commercialisation et de la distribution de denrées alimentaires en circuits courts ? Les activités de commandes et de livraison de produits alimentaires et non alimentaires sont autorisées, ainsi que les activités liées à la distribution de produits alimentaires en circuits courts. Concernant les commandes et livraisons, il faut observer les règles de transport et de livraison définies à l’article 6.point II du décret n°2020-293, soit la mise en place de mesures barrières et le respect de consignes de distanciation (présence de gel hydroalcoolique ou de point d’eau pour se laver les mains, distanciation entre le vendeur ou livreur et le client). Décret du n°2020-293 et notamment son article 6.point II (format pdf - 178.3 ko - 26/03/2020). 2. 3. Le réseau des chambres d’agriculture a mis en place : une foire aux questions qui répond aux questions concrètes des agriculteurs en circuits courts 4.

CALAMEO - Répertoire des producteurs fermiers en vente directe - Réseau agricole Livradois-Forez. METROPOLE DE SAINT ETIENNE - 2018 - Annuaire des producteurs locaux - restauration collective. LACOMMERE43 22/09/17 La Région aux côtés des cuisiniers des cantines pour se fournir en produits locaux. Actuellement, en moyenne, les restaurants scolaires dans les lycées se fournissent à 15 % de produits de la région. La Région Auvergne-Rhône-Alpes veut atteindre 60 % en s'appuyant sur des cantines déjà à la pointe, comme Yssingeaux et Monistrol-sur-Loire. A Yssingeaux, au lycée Emmanuel-Chabrier, le porc est élevé à 500 m.

Les yaourts sont fabriqués dans la ferme d'à côté et toute la viande est issue de productions locales via le fournisseur Mejean. Ce vendredi, les élèves et les personnels ont même pu goûter à du "fait maison" comme ces délicieux cookies servis pour le dessert. Dans cette cantine du lycée public, 30 % des produits viennent de la région, "la plus grande région agricole de France", affirme Laurent Wauquiez, président de Région, venu présenter le plan "La Région dans mon assiette", entouré d'Eric Mikula (chef de la cantine à Yssingeaux) et Pascal Fournerie (chef de la cantine de Léonard-de-Vinci à Monistrol). 27 millions de repas par an Un plan de 1,7 million d'euros. LE PASSE JARDINS - 2017 - POUR UNE AGRICULTURE ET UNE ALIMENTATION DE PROXIMITÉ DANS L'AGGLOMÉRATION LYONNAISE - ÉTAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS -

BASTA 20/09/16 Cette petite coopérative fromagère qui paie ses agriculteurs bien mieux que les géants agroalimentaires. Une petite coopérative fromagère de l’Aubrac paie ses éleveurs laitiers bien mieux que les géants agroalimentaires : ses adhérents reçoivent 80% de plus par litre de lait comparé aux prix pratiqués par Lactalis, Danone ou Bel. Quelle sont les clés du succès ? Ici, pas de multiples intermédiaires, ni d’actionnaires. Les coopérateurs misent sur des produits de qualité impliquant en amont de bonnes conditions d’élevage, et œuvrent à la maitrise des volumes. Une partie de l’argent sert également à rémunérer des remplacements pour améliorer le quotidien des adhérents, et aider des paysans à s’installer.

Les éleveurs laitiers ont dû se battre des mois pour que les « géants » du lait daignent leur accorder quatre petits centimes d’augmentation, soit 0,29 euros le litre garanti jusqu’à fin 2016. VOIX DE L AIN 20/03/17 Ceyzériat - Les circuits courts s'intéressent à la restauration collective. AFP 31/08/17 Fruits et légumes bio : les circuits courts privilégiés en Auvergne Rhône-Alpes. De juteuses marges pointées du doigt Pour acheter ses fruits et légumes bio dans un supermarché, mieux vaut avoir les moyens au vu d'une enquête de l'UFC Que choisir. L'association de consommateurs révèle que la grande distribution pratique des prix jusqu'à 79% plus chers que ceux des produits issus de l'agriculture dite conventionnelle. L'étude a été menée par l'association sur 1541 magasins montre que le prix d'une consommation annuelle en fruits et légumes bio revient pour un ménage français en moyenne à 660 euros, contre 368 euros pour le conventionnel.

"Si les coûts de production sont plus élevés en bio, ceci n'explique qu'à peine la moitié du surcoût pour les consommateurs", car "46% provient en réalité des +sur-marges+ réalisées sur le bio par les grandes surfaces", affirme l'UFC dans son enquête. La grande distribution se défend. ALPES SUD ISERE 17/06/15 Présentation : Développons l'approvisionnement de la restauration collective avec des produits locaux et de qualité. DRAAF AUVERGNE - RHONE ALPES 15/02/16 Davantage de circuits courts en Rhône-Alpes. CONSEIL GENERAL DE L ALLIER 08/07/14 RESTAURATION COLLECTIVE ET CIRCUITS-COURTS : Une délégation du Val de Marne en visite dans l’Allier pour une journée d’échanges. LE VEIL 30/08/15 "Le mangez local" s'impose progressivement dans les cantines de Haute-Loire. Pour Laurent Duplomb, président de la Chambre d'agriculture, le choix de se fournir au plus proche est entièrement lié à la décision des élus.

Nombreuses sont les cantines de Haute-Loire à favoriser la production locale. Pour autant, on est encore loin du 100 % "mangez local". La plateforme de produits locaux "Terroirs de Haute-Loire" née fin 2012, à l'initiative de la Chambre d'agriculture, propose au moins 400 articles en optant pour les circuits courts. Pour Laurent Duplomb, cette plate-forme peut être encore développée : "jusqu'à présent, les commandes se situent autour de 100 000 euros mais il faudrait atteindre autour de 1 million d'euros pour parler véritablement de projet réussi, les collectivités notamment les grandes ont encore beaucoup à faire en terme d'approvisionnement local".

A Saint-Paulien, commune dont Laurent Duplomb est maire, la cuisine est gérée de façon autonome par une association. Nombreuses sont d'ailleurs les écoles à disposer d'une cantine autonome. RUE89 27/04/16 [APPLI] Circuits courts : à Lyon, le nombre d’initiatives ne cesse d’augmenter. C’est en réalité une lente modification des habitudes qui s’opère, accompagnée par des propositions commerciales de plus en plus nombreuses. Dans l’agglomération lyonnaise, le choix des circuits courts ne cesse de grossir. Vous pouvez trouver le format qui vous convient et près de chez vous grâce à notre appli (ci-avant) mise à jour. A La Ruche qui dit Oui, 83% de la vente revient au producteur. / © Mélany Marfella Les épiceries de produits locaux (en violet sur la carte) : elles semblent assez stables, elles n’ont essuyé aucune fermeture et ont même pu accueillir un petit nouveau : Les bons plans de Tonton avec qui elles forment désormais un réseau de 9 épiceries.Les magasins de producteurs (en bleu) : Ils se développent de plus en plus, davantage depuis les derniers épisodes de la crise agricole qui perdure.

L’activité est si dynamique que vous avez peut-être relevé d’autres initiatives qui n’apparaîtraient pas sur la carte. > Par Bertrand Enjalbal et Mélany Marfella. RUE89LYON 09/06/16 Alter-Conso ou l’évangile des circuits courts à Lyon. Circuits courts en Rhône-Alpes (avant 2016) Circuits courts en Auvergne (avant 2016)