background preloader

Applications traçage du COVID-19

Facebook Twitter

LE MONDE 03/10/20 StopCovid : quatre mois après son lancement, une appli à la peine, maintenue sans grande conviction. Quatre mois après son lancement, StopCovid patine toujours.

LE MONDE 03/10/20 StopCovid : quatre mois après son lancement, une appli à la peine, maintenue sans grande conviction

L’application de traçage automatique des cas contacts du Covid-19, disponible depuis le 2 juin sur smartphone, ne réunit pour l’instant qu’environ 2,2 millions d’utilisateurs actifs, soit à peine plus de 3 % de la population. StopCovid n’a pas même convaincu le premier ministre, qui a reconnu, jeudi 24 septembre, ne pas avoir installé l’application. « Oui, je pousse les Français à le faire, mais je ne l’ai pas fait », a admis Jean Castex sur France 2. Un énième accroc pour une application qui a subi, depuis la mise en route du projet, début avril, des débats politiques houleux, un démarrage retardé et des doutes quant au respect des données personnelles. En Angleterre et au Pays de Galles, NHS Covid-19, une application similaire lancée le 24 septembre, a été téléchargée 12,4 millions de fois en quatre jours. En Allemagne, malgré ses faiblesses, son équivalent a été adopté par près de 20 millions d’habitants.

FRANCE INFO 28/09/20 Royaume-Uni : l'application de traçage du Covid-19 téléchargée plus de 12 millions de fois en cinq jours. L'application NHS Covid-19 a trouvé son public en Angleterre et au pays de Galles.

FRANCE INFO 28/09/20 Royaume-Uni : l'application de traçage du Covid-19 téléchargée plus de 12 millions de fois en cinq jours

Elle a été téléchargée six millions de fois le jour de son lancement, alors que l'application française StopCovid plafonne à 2,5 millions en quatre mois. Publié le 28/09/2020 23:20 Mis à jour le 28/09/2020 23:20 Temps de lecture : 2 min. C'est un succès éclatant. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-002473/2020 Tracking and tracing citizen movements in response to the coronavirus. LE MONDE 02/09/20 Covid-19 : Apple et Google proposent un « kit clés en main » de suivi et de notification en cas d’exposition potentielle. Google et Apple vont intégrer directement dans leur système d’exploitation pour smartphone leur propre solution de traçage des contacts, et de notification en cas de contact rapproché prolongé avec une personne atteinte du Covid-19.

LE MONDE 02/09/20 Covid-19 : Apple et Google proposent un « kit clés en main » de suivi et de notification en cas d’exposition potentielle

Ce système sera présent dans les prochaines versions d’iOS et d’Android : iOS 13.7, qui a été déployé le 1er septembre, et ses versions ultérieures d’une part, et Android 6 et au-delà d’autre part auront ce système dans le courant du mois, selon le site spécialisé The Verge. Dans les pays où ce système sera mis en place, les propriétaires d’un téléphone devront accepter que celui-ci soit activé afin de savoir s’ils ont ou non croisé le chemin de porteurs du virus. FRANCE CULTURE 30/08/20 SUPERFAIL - StopCovid : encore une appli qui a planté. Selon un récent décompte de la DGS (Direction Générale de la Santé), StopCovid a été téléchargée 2,3 millions de fois, et quelque 1500 personnes ont signalé un diagnostic positif.

FRANCE CULTURE 30/08/20 SUPERFAIL - StopCovid : encore une appli qui a planté

Au final, seulement 72 personnes ont été notifiées de leur contact avec un malade, soit un résultat étonnamment bas au vu de la recrudescence actuelle du nombre de cas positifs. La question qui se pose est donc : pourquoi ? Quelles sont les causes de ce superfail ? Une application technologiquement peu fiable Pour Jean-Marc Manach, journaliste spécialiste des applications et des questions de vie privée, l’échec a plusieurs causes. Et selon Jean-Marc Manach, les responsables français ont aggravé ce manque de fiabilité en renonçant aux technologies proposées par Google et Apple : L’application à elle seule, ne peut pas être la solution La chercheuse Isobel Braithwaite qui travaille à l’University City of London rappelle que l’application ne peut pas être une solution si elle n’est pas combinée à d’autres mesures.

EUREKALERT 20/08/20 Contact tracing apps unlikely to contain COVID-19 spread. JO ASSEMBLEE NATIONALE 30/06/20 Réponse à question 29649 numérique - Utilisation de la technologie « blockchain » pour « StopCovid » BFR_BUND_DE 26/06/20 A quarter say they use the Corona-Warn-App. ONU 01/06/20 COVID-19 : l’OMS pour un usage éthique des applications de suivi des contacts. 1er juin 2020 — Au moment où de nombreux pays font le choix de recourir à la technologie numérique pour lutter contre la propagation du coronavirus, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) salue les efforts déployés pour assurer un suivi des contacts, tout en mettant en garde contre les risques inhérents à l’utilisation d’applications de traçage de proximité, notamment sur le plan éthique. « La puissance des solutions numériques pour minimiser l'impact de la COVID-19 n'a jamais été aussi claire » a reconnu Bernardo Mariano, Chef des systèmes d’information de l’OMS, lors d’un webinaire organisé le 19 mai par la Healthcare Information and Management Systems Society (HIMSS).

ONU 01/06/20 COVID-19 : l’OMS pour un usage éthique des applications de suivi des contacts

Témoin de cette tendance, l’agence sanitaire des Nations Unies développe sa propre application numérique, avec le concours d’ingénieurs issus de Google et Microsoft. Cette application, conçue pour être adaptable à des contextes spécifiques, pourrait inclure des fonctionnalités comme l’autodiagnostic. Selon M. FRANCE INTER 01/06/20 LE TELEPHONE SONNE - Toutes vos questions sur l'application StopCovid. L'application de traçage StopCovid est disponible mardi 2 juin.

FRANCE INTER 01/06/20 LE TELEPHONE SONNE - Toutes vos questions sur l'application StopCovid

Elle doit vous avertir avez été en contact avec une personne testées postiives au Covid-19. Si 45% des Français se disent prêts à télécharger l'application selon un récent sondage (Odoxa pour franceinfo), son efficacité est déjà remise en question. Mardi 2 juin, à midi, si vous le souhaitez, vous pourrez télécharger la fameuse Application StopCovid. WIKIPEDIA - COVID-19 apps. RADIO CANADA VIA YOUTUBE 23/05/20 Les limites des applications de traçage.

OSFPREPRINTS 01/04/20 Active Surveillance for COVID-19 through artificial intelligence using concept of real-time speech-recognition mobile application to analyse cough sound. Reason for withdrawal The paper is accepted for ICCE IEEE Taiwan Conference and copyright will be transferred to IEEE.

OSFPREPRINTS 01/04/20 Active Surveillance for COVID-19 through artificial intelligence using concept of real-time speech-recognition mobile application to analyse cough sound.

Letemps_ch 27/05/20 Exposée au niveau mondial avec SwissCovid, l’EPFL est sous pression. C’est un coup de projecteur mondial dont bénéficie l’EPFL depuis l’annonce de la création d’une application de traçage du virus.

letemps_ch 27/05/20 Exposée au niveau mondial avec SwissCovid, l’EPFL est sous pression

De CNBC au Washington Post, de la BBC au Times of India, l’école polytechnique profite d’une exposition planétaire qui va crescendo. Mais pour l’établissement basé à Lausanne, ce gain de notoriété – notamment dû à son influence sur Apple et Google – ne va pas sans risque. Car si l’application SwissCovid devait connaître des bugs majeurs ou devenir un échec tant du point de vue technique que sanitaire, l’EPFL pourrait voir son image se dégrader. Mais actuellement, la situation est idyllique pour l’école, au centre de toutes les attentions. Mercredi matin, elle organisait une vidéoconférence pour présenter en détail SwissCovid, mais aussi les défis techniques et sociétaux à surmonter pour la faire accepter.

Deux réussites L’EPFL peut d’ores et déjà se targuer de deux réussites. Lire aussi: L’app suisse de traçage n’est de loin pas assez connue. LE MONDE VIA YOUTUBE 24/05/20 StopCovid : nos smartphones peuvent-ils vaincre le coronavirus ? GATESNOTES 23/04/20 The first modern pandemic - The scientific advances we need to stop COVID-19. (Bill Gates) This is the full-length version of this post.

GATESNOTES 23/04/20 The first modern pandemic - The scientific advances we need to stop COVID-19. (Bill Gates)

You can read the condensed version, which appeared as an opinion article in the Washington Post, here. The coronavirus pandemic pits all of humanity against the virus. The damage to health, wealth, and well-being has already been enormous. This is like a world war, except in this case, we’re all on the same side. Everyone can work together to learn about the disease and develop tools to fight it. This memo shares my view of the situation and how we can accelerate these innovations. Exponential growth and decline In the first phase of the pandemic, we saw an exponential spread in a number of countries, starting with China and then throughout Asia, Europe, and the United States. Exponential growth is not intuitive. We use something called the reproduction rate, or R0 (pronounced “are-nought”), to calculate how many new infections are caused by an earlier infection.

Exponential decline is even less intuitive. FRANCE INFO 27/05/20 À Hangzhou, en Chine, une application contre le Covid-19 pourrait noter les habitants sur leur hygiène de vie. Surveillance de masse, la suite.

FRANCE INFO 27/05/20 À Hangzhou, en Chine, une application contre le Covid-19 pourrait noter les habitants sur leur hygiène de vie

Tout le monde se souvient de ces images au début du mois de février dernier, des drones avec haut-parleur pour traquer la population chinoise qui se promène sans masque ou sans raison en pleine épidémie de Covid-19. En Chine, il y a aussi une application sur chaque téléphone pour lutter contre le virus. Avec un code couleur à scanner par la police : rouge, orange ou vert. Rouge vous ne sortez pas de chez vous, vert vous le pouvez.

FRANCE 3 26/05/20 Application StopCovid : quels dangers et quelle efficacité ? Voici à quoi devrait finalement ressembler l'application StopCovid, l'un des atouts majeurs du gouvernement dans sa stratégie de déconfinement. Cette entreprise de Chambéry (Savoie) a participé à créer l'interface qui serait téléchargeable sur la base du volontariat et gratuitement. ECDC 02/03/20 Resource estimation for contact tracing, quarantine and monitoring activities for COVID-19 cases in the EU/EEA. ACTUIA 20/05/20 Cinq questions à se poser avant d’installer une application de traçage du COVID-19 sur son téléphone. Le traçage des contacts est un outil essentiel pour endiguer toute épidémie majeure et le COVID-19 n’y fait pas exception.

Depuis toujours, le traçage des contacts est une tâche lente et laborieuse, le personnel médical travaillant directement auprès des personnes contaminées pour identifier et contacter les individus potentiellement contagieux. Ce processus est efficace pour les maladies comme la polio et la tuberculose. Cependant, aux vues de la rapidité avec laquelle le COVID-19 se propage et du nombre élevé de personnes qui le répandent sans présenter de symptômes, une question suscite réflexion : peut-on améliorer les conditions de vie et le traçage des contacts grâce à la technologie ?