background preloader

Aide alimentaire – banque alimentaire en Auvergne-Rhône Alpes

Facebook Twitter

DRDJSCS AUVERGNE RHONE ALPES 02/03/20 Aide alimentaire : liste des associations habilitées. Banque alimentaire de la Loire. Banque alimentaire de l'Isère. FRANCE 3 05/09/17 Le département de l’Allier lutte contre le gaspillage alimentaire dans les cantines. Au printemps 2017, le Conseil départemental de l’Allier menait une étude pour quantifier le gaspillage alimentaire dans ses collèges.

FRANCE 3 05/09/17 Le département de l’Allier lutte contre le gaspillage alimentaire dans les cantines

Ainsi, sur 10 établissements, 25% des repas préparés étaient jetés à la poubelle soit 200 tonnes de nourriture en l’espace d’une année. Un coût estimé à 700.000 euros pour la collectivité. Face à ce constat, un plan d’action sur 5 ans a été décidé dès la rentrée 2017. Les chefs de cuisine et les gestionnaires des 35 collèges du département seront destinataires d’un guide pratique pour réduire ce gaspillage. FRANCE 3 23/08/17 “Too Good To Go”, l'appli anti-gaspi débarque à Grenoble. Le principe est simple : le consommateur télécharge l’application pour recevoir en temps réel le suivi des invendus des restaurants et commerces près de Grenoble.

FRANCE 3 23/08/17 “Too Good To Go”, l'appli anti-gaspi débarque à Grenoble

Quantité, proximité, type de restauration, tout est précisé à l’exception du contenu du panier. « Too Good To Go », à comprendre « trop bon pour finir à la poubelle » permet ainsi de manger des « restes » sans que ce ne soit perçu comme un gros mot. DRAAF AUVERGNE RHONE ALPES 17/07/17 Un guide contre le gaspillage alimentaire en établissement touristique. L’UNAT Auvergne-Rhône-Alpes est une représentation en région de l’Union Nationale des Associations de Tourisme et de Plein-air.

DRAAF AUVERGNE RHONE ALPES 17/07/17 Un guide contre le gaspillage alimentaire en établissement touristique

L’UNAT fédère environ 70 % des structures du Tourisme Social et Solidaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes : quelques soixante-dix adhérents qui représentent près de 400 établissements associatifs qui œuvrent pour l’accès aux vacances pour tous (villages de vacances, centres d’accueil de jeunes, colonies de vacances, classes de découvertes, séjours sportifs, séjours linguistiques, voyages à l’étranger...). Prônant un tourisme durable, respectueux des Hommes comme des territoires, l’UNAT Auvergne- Rhône-Alpes a mis plusieurs projets en place depuis 2007, dont une expérimentation d’une démarche « circuits courts alimentaires » sur le territoire du Pilat. La restauration collective (qu’elle fonctionne en buffet, en self, à volonté, ou même en plats servis à table) génère à chaque repas des pertes et du gaspillage par convive.

LE PROGRES 08/05/17 RHÔNE - Ces entreprises qui parient sur l'anti-gaspillage alimentaire. Le gaspillage alimentaire pèse lourd, en matière économique, environnementale et éthique.

LE PROGRES 08/05/17 RHÔNE - Ces entreprises qui parient sur l'anti-gaspillage alimentaire

Selon l'Ademe, Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, l'impact économique global des pertes et gaspillages alimentaires est évalué à 16 milliards d'euros chaque année en France; il pèserait pour 10 millions de tonnes par an, du producteur au consommateur (chiffres 2016). Auvergne Rhône-Alpes représenterait pour 13% environ de ces chiffres nationaux. Le vote en février 2016 de la loi de lutte contre le gaspillage alimentaire, a notamment permis de fixer l'objectif de réduire de moitié, d'ici 2025, les pertes en la matière. La problématique n'a pas échappé aux entreprises du Rhône, qui entendent, chacune à leur façon, apporter leur réponse pour contribuer à cette lutte, à l'image de Mille et un Repas (Ecully), qui oeuvre contre le "gaspi" alimentaire en restauration collective, Vracn'Roll (Villeurbanne), épicerie bio en vrac et en ligne, ou TakeAway (Lyon) et ses doggy bags.

LA MONTAGNE 07/04/17 Vingt-trois écoles du Cantal mettent les bouchées doubles contre le gaspillage alimentaire. La réduction des déchets en cuisine et à la cantine est l’une des priorités du ministère de l’Environnement.

LA MONTAGNE 07/04/17 Vingt-trois écoles du Cantal mettent les bouchées doubles contre le gaspillage alimentaire

En moyenne, sur le territoire national, 17 kg de nourriture, par an et par enfant, finissent à la poubelle. Un chiffre inacceptable et qui en dit long sur les progrès à accomplir dans le domaine environnemental bien sûr, mais aussi économique. Car ce gâchis alimentaire est estimé à 200 € par enfant. A Saint-Poncy, les enfants mangent même des brocolis (si, si !) Sur ce constat, le Sytec, engagé dans un Contrat d’objectifs déchets économie circulaire (Codec), a lancé une campagne de lutte contre le gaspillage alimentaire. Menu anti-gaspi pour les collégiens du Cantal. DRAAF AUVERGNE RHONE ALPES 10/08/17 Aide alimentaire : liste des associations habilitées. LA VIE 22/06/16 À Grenoble, la banque alimentaire lutte contre le gaspillage. Pour que les grandes surfaces ne soient plus contraintes de mettre au rebut des tonnes de produits frais, dont la date limite de consommation est atteinte, la banque alimentaire de l'Isère a lancé il y a huit mois une opération unique en son genre.

LA VIE 22/06/16 À Grenoble, la banque alimentaire lutte contre le gaspillage

Son nom ? Trois étoiles solidaires. Avec un objectif : enrayer le gaspillage alimentaire en récupérant jusqu'à 100 kg de viande et 150 kg de légumes par jour, dans les grandes surfaces de l'agglomération grenobloise (Carrefour, Casino et Métro). « Comme il est impossible de distribuer de la viande périmée, nous avons mis en place un processus pour la cuisiner le jour-même et la distribuer dès le lendemain aux plus démunis, sous forme de portions individuelles », explique son président Christian Chédru, ancien chef de service de la restauration municipale de la ville de Grenoble. Grâce à ce système ingénieux, les viandes récupérées et cuites deviennent à nouveau consommable pendant cinq jours.

FRANCE 3 RHONE ALPES 28/10/15 Des paniers de fruits et légumes "bon marché" pour les étudiants lyonnais. FRANCE 3 RHÔNE-ALPES  Une mutuelle étudiante lyonnaise donne un coup de pouce aux étudiants qui veulent manger plus sainement, équilibré et qui disposent d'un petit budget.

FRANCE 3 RHONE ALPES 28/10/15 Des paniers de fruits et légumes "bon marché" pour les étudiants lyonnais

La Smerra propose ainsi aux étudiants lyonnais d'acheter chaque semaine un panier de fruits et légumes de saison au prix de 5 euros. dmPublié le , mis à jour le © France 3 RA L'initiative de la mutuelle étudiante est partie d'un constat : un étudiant sur trois ne consomme pas assez de fruits et légumes. L'initiative a été lancée la semaine dernière grâce à une plateforme internet.