background preloader

Algues et micro-algues dans l'alimentation

Facebook Twitter

MAA CGAAER MEDDE CGEDD - JUILLET 2012 - Expertise du projet de filière d’algoculture alimentaire en Bretagne. Mar Drugs. 2017 Dec; 15(12): 388. Recent Advances in Marine Algae Polysaccharides: Isolation, Structure, and Activities.

Algues et alimentation animale (alternative aux antibiotiques)

FRANCE 3 05/04/18 Innovation : une startup bordelaise lance le saumon fumé vegan. Sablé aux graines ou wraps aux épinards : autant de petits fours au saumon fumé pour végétaliens, donc sans un gramme de saumon. Ces tranches rose pâle viennent toutes de la même microalgue, Odontella aurita. Aujourd'hui, c'est la seule microalgue marine autorisée à la consommation humaine. Riche en iode, en oméga-3, en acides aminés et en protéines, cet organisme est omniprésent dans les océans. La microalgue est cultivée près de l'île d'Oléron (Charente-Maritime) dans de larges bassins. Il faut 15 jours pour produire un kilo de microalgues et trois heures pour les transformer en produit fini, quand le saumon a besoin de cinq ans d'élevage avant d'arriver dans l'assiette.

Ces scientifiques ont travaillé deux ans dans ce laboratoire pour sublimer la petite algue verte. Le JT. Université Bretagne Sud VIA YOUTUBE 05/03/18 Virus et microalgues par Hervé Moreau. MAISON DE LA MER via YOUTUBE 24/01/18 Les algues, sources de molécules santé ? HARPER ADAMS UNIVERSITY 04/12/17 Improving how healthy dairy products are by feeding cows microalgae.

Spiruline

J APPL PHYCOL 25/09/16 Algae as nutritional and functional food sources: revisiting our understanding. FFAS via YOUTUBE 01/12/17 Quelles innovations pour l'alimentation de demain ? Les microalgues. IDEE ALSACE VIA YOUTUBE 04/09/17 [Portrait adhérent] Algae Natural Food : les micro-algues éco-conçues - 05/09/17. J Appl Phycol. 2017;29(4):1841-1850. Microalgal food supplements from the perspective of Polish consumers: patterns of use, adverse events, and beneficial effects. The present study has provided the insight into the world of microalgal consumers. It identifies their basic demographic characteristic, motivations and other behaviours behind the use of microalgal supplements (with significance for the industry), self-reported beneficial effects of supplementation (relevant for research on the bioactivity of microalgae), the daily doses at which these supplements are taken, and the frequency of adverse events following the use of particular types of microalgal formulas (important for product safety evaluation).

However, further investigations should be conducted to ensure that these microalgal supplements are the cause of the adverse effects as well as benefits. One of the most striking findings of the present study is the high incidence of side effects reported by consumers of Aphanizomenon supplements. Little is known about the interactions between microalgal supplements and medical drugs. Applied Energy Volume 196, 15 June 2017, Life cycle assessment of seaweed biomethane, generated from seaweed sourced from integrated multi-trophic aquaculture in temperate oceanic climates. Biomethane produced from seaweed is a third generation renewable gaseous fuel. The advantage of seaweed for biofuel is that it does not compete directly or indirectly for land with food, feed or fibre production. Furthermore, the integration of seaweed and salmon farming can increase the yield of seaweed per hectare, while reducing the eutrophication from fish farming.

So far, full comprehensive life cycle assessment (LCA) studies of seaweed biofuel are scarce in the literature; current studies focus mainly on microalgal biofuels. The focus of this study is an assessment of the sustainability of seaweed biomethane, with seaweed sourced from an integrated seaweed and salmon farm in a north Atlantic island, namely Ireland. The seaweed Laminaria digitata is digested to produce biogas upgraded to natural gas standard, before being used as a transport biofuel. J APPL PHYCOL - 2017 - Microalgal food supplements from the perspective of Polish consumers: patterns of use, adverse events, and beneficial effects. AFRICAN JOURNAL OF BIOTECHNOLOGY 15/02/17 Algae for Africa: Microalgae as a source of food, feed and fuel in Kenya.

SCIENCES ET AVENIR 22/09/17 Demain, des insectes et des microalgues dans nos assiettes ? Dans les prochaines décennies, l’augmentation de la population mondiale et les transitions nutritionnelles en cours dans les pays émergents suggèrent un accroissement très fort de la demande en protéines, prévoit l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Les insectes sont vus comme une alternative à la viande idéale pour répondre à cette demande.

D'ailleurs, deux milliards d'individus en mangent quotidiennement, mais pas les Occidentaux. Les microalgues, présentes encore marginalement sur le marché, constituent une autre bonne solution du point de vue des industriels. Mais avant de voir les petites bêtes à six pattes et les algues envahir nos assiettes, des freins législatifs et culturels doivent être dépassés, ont expliqué des spécialistes de la "food tech" lors d'une conférence organisée par le Fonds Français pour l'Alimentation et la Santé (FFAS), le 15 septembre 2017 à Paris, et à laquelle Sciences et Avenir a assisté.

EUROPE 1 01/11/17 CIRCUITS COURTS - Allons-nous tous manger des algues demain? ACTU_FR 06/10/17 Valorisation des algues : une nouvelle page pour le Ceva à Pleubian. Après 10 ans de procédures, le Centre d’étude et de valorisation des algues (Ceva) basé à Pleubian, voit enfin le bout d’un long feuilleton judiciaire. Fragilisé mais blanchi, il prend un nouveau départ avec un soutien plus marqué des partenaires publics. Le président-directeur-général, Jean-Yves de Chaisemartin, appuie : C’est un véritable nouveau départ. Le Ceva est sorti de toutes procédures judiciaires en étant blanchi de toute accusation.

Créances levées L’arrêt définitif de la cour d’appel de Caen a été rendu le 23 août dernier, suite à une procédure de l’Europe pour détournement de fonds à l’encontre du centre de recherche. Déjà en 2015, le Ceva avait été relaxé des deux motifs de poursuite de l’Europe : escroquerie et détournement de fonds. Restait cet appel pour lequel l’Europe vient d’être déboutée. « La cour d’appel n’a pas soutenu non plus sa requête pour remboursement de créances ». Nouvelle directrice Recapitalisation un risque de défaillance à court terme. Quelles innovations pour l'alimentation de demain ? UNIVERSIDADE DE LISBOA - 2008 - Thèse en ligne : Microalgae in novel food products. Mar Drugs. 2015 Jul; 13(7): 4231–4254. Advances in Microalgae-Derived Phytosterols for Functional Food and Pharmaceutical Applications.

SMITHSONIAN - 2015 - Microalgae: Food Fertilizer and Fuel of the Future. EFSA 09/10/14 Scientific Opinion on the extension of use for DHA and EPA-rich algal oil from Schizochytrium sp. as a Novel Food ingredient. MAAF 18/04/16 Et si on passait aux algues ? Vous avez bien dit Wakamé, Kombu, et laitue de mer ? Les algues, végétaux marins et aquatiques les plus anciens, originaires du Japon, débarquent en France. Longtemps boudées par les Français, les algues sont pourtant bourrées de vitamines et minéraux. Petit tour du meilleur des algues cultivées en Bretagne. Fraiches, en conserve ou séchées,riches en vitamine et en minéraux, leur utilisation dans la cuisine n’est pas nouvelle, ce sont des légumes à part entière. Le wakamé, c’est quoi ? Le kombu, c’est quoi ? La laitue de mer, c’est quoi ? Le nori, c’est quoi ? Les best-seller : le beurre aux algues, la bière aux saveurs iodées ou le pain aux algues.

A lire : Mes petites recettes aux algues de Laure Kié aux Éditions Marabout (en couverture) Algues, Saveurs marines à cuisiner d’Anne Brunner. Du nouveau dans nos assiettes ! Algues et fleurs envahissent nos assiettes. Un champ dans mon assiette. TRENDS IN FOOD SCIENCE & TECHNOLOGY - 2015 - Food and feed products from micro-algae: Market opportunities and challenges for the EU.

CENTRE D ETUDE ET DE VALORISATION DES ALGUES 18/12/11 Réglementation Française - Synthèse au 10/02/2014. La microalgue Odontella aurita a reçu un avis favorable de l'AFSSA à son utilisation en tant qu'ingrédient sur la base de l'équivalence substantielle de cette microalgue avec d'autres algues alimentaire autorisées (saisine n° 2001-SA-0082) selon le règlement (CE) n° 258/97.

A ce jour, 24 algues dont 3 microalgues sont utilisables. Parmi les macroalgues, on dénombre 8 algues brunes, 11 algues rouges et 2 algues vertes. Algues Brunes : Ascophyllum nodosum Fucus vesiculosus +serratus Himanthalia elongata - Spaghetti de mer Undaria pinnatifida - Wakame Laminaria digitata - Kombu Laminaria saccharina - Kombu royal Laminaria japonica - Kombu Alaria esculenta - Wakame atlantique Algues Rouges : Algues vertes : Ulva sp. - Laitue de mer Enteromorpha sp. - Aonori Microalgues : Spirulina sp.

Les restrictions d’utilisation Les algues utilisées doivent satisfaire aux critères figurant dans les deux tableaux ci-dessous (avis du CSHPF, Saisine AFSSA n° 2007-SA-0007) : Références Saisine n° 2001-SA-0082. EUROPE - 2014 - Microalgae-based products for the food and feed sector: an outlook for Europe. FRANCE 2 via YOUTUBE 30/01/17 TOUT COMPTE FAIT - Les incroyables pouvoirs des algues. IOPSCIENCE 28/10/16 Algal food and fuel coproduction can mitigate greenhouse gas emissions while improving land and water-use efficiency. The goals of ensuring energy, water, food, and climate security can often conflict.

Microalgae (algae) are being pursued as a feedstock for both food and fuels—primarily due to algae's high areal yield and ability to grow on non-arable land, thus avoiding common bioenergy-food tradeoffs. However, algal cultivation requires significant energy inputs that may limit potential emission reductions. We examine the tradeoffs associated with producing fuel and food from algae at the energy–food–water–climate nexus. We use the GCAM integrated assessment model to demonstrate that algal food production can promote reductions in land-use change emissions through the offset of conventional agriculture. However, fuel production, either via co-production of algal food and fuel or complete biomass conversion to fuel, is necessary to ensure long-term emission reductions, due to the high energy costs of cultivation.

Impacts on net emissions from energy use and fuel offsets Challenges of resource demands. AESAN 24/09/13 Report of the Scientific Committee of the Spanish Agency for Food Safety and Nutrition on a request for initial assessment for marketing of the marine microalgae Tetraselmis chuii under Regulation (EC) No 258/97 on novel foods and novel foo. FOOD_DTU_DK 26/02/16 New extraction methods to reduce seaweed industry waste.

Danish companies aim to extract and sell more of the valuable compounds in seaweed and the National Food Institute, Technical University of Denmark, is going to help the companies do so in a three-year project. The project will reduce production waste and has just received more than seven million Danish kroner in funding from the Danish government’s Green Development and Demonstration Programme. When Danish companies today extract ingredients from seaweed for use in various food and consumer products, several valuable compounds go to waste. In a new project the National Food Institute will use its expertise within seaweed research in cooperation with four Danish companies.

The aim is to better utilize the valuable compounds in seaweed and thereby achieve a higher return. The project has received more than seven million Danish kroner in funding from the Danish government’s Green Development and Demonstration Programme. Utilizing red seaweed better Read more. BPIFRANCE 16/10/15 Interview - Algama, les microalgues entre innovation et tradition. 1- Comment vous est venue l'idée de proposer des produits à base de microalgues (spiruline) ? Quelles gammes de produits proposez-vous ? Nous connaissions déjà les vertus de la spiruline !

En 2012, lors de notre projet de fin d’étude, nous nous sommes penchés sur le potentiel alimentaire de cette microalgue. Nous nous sommes surtout intéressés aux limitations actuelles de cette ressource : organoleptiques, conservation et utilisations industrielles sous contraintes. Sa composition exceptionnelle et ses modes de production soutenables ont été des leviers importants pour nous.

Après plusieurs années de développement, nous avons aujourd’hui deux produits en phase de commercialisation : une boisson, Springwave, et une gamme de sauces de type mayonnaise végétale sans œuf. 2- Quelle place occupe le goût dans la conception de vos produits ? Elle est centrale ! 3- Vous étiez présent à Expo Milano. 4- Vous êtes en train de lever des fonds en crowdfunding.