background preloader

Agriculture biologique en Auvergne-Rhône Alpes

Facebook Twitter

FRANCE INFO 26/02/21 Dans le Puy-de-Dôme, cette ferme bio a fait le pari de la vente directe. De l'élevage à la transformation jusqu'à la vente de la viande, la ferme d'agriculture biologique des Lozamies située à Saint-Georges-de-Mons dans le Puy-de-Dôme a totalement changé ses modes de production depuis huit mois.

FRANCE INFO 26/02/21 Dans le Puy-de-Dôme, cette ferme bio a fait le pari de la vente directe

Pour ne plus dépendre des grossistes, des grandes surfaces ou des cours du marché mondial, ces éleveurs font le pari de la vente directe. Les associés ont fait le choix d'une autonomie totale allant jusqu'à produire eux-mêmes toute la nourriture de leurs animaux pour réduire au maximum le recours à des fournisseurs. "Le prix des céréales en bio, c'est presque le double qu'en conventionnel, et ça revenait plus cher pour le consommateur ce qui n'est pas le but", précise l'éleveur Laurent Barlot. Plus de 500 000 euros ont été investis dans ce projet qui s'est également traduit par des créations d'emplois. Les effectifs ont doublé passant de 5 à 10 salariés.

LA VOIX DE L AIN 30/10/20 Les cantines incitées à servir des produits bio cultivés en Dombes. Un Projet alimentaire territorial est lancé.

LA VOIX DE L AIN 30/10/20 Les cantines incitées à servir des produits bio cultivés en Dombes

Inciter les écoliers, collégiens et lycéens à manger sainement des produits de saison cultivés en Dombes, et sans gaspillage. C'est en résumé l'objectif du Projet alimentaire territorial (PAT) que les élus de la communauté de communes ont approuvé à une très large majorité (50 voix pour, 6 abstentions), en séance plénière jeudi 15 octobre à Châtillon-sur-Chalaronne. La démarche découle de la loi Egalim votée à l'issue des États généraux de l'alimentation en France. Le législateur veut qu'au 1er janvier 2022, a minima la moitié du contenu des assiettes servies aux élèves par la restauration collective scolaire soit composée de produits de qualité (estampillés par des labels, AOC, AOP, Label rouge, etc.) dont 20 % proviendraient de l'agriculture biologique, locale dans la mesure du possible. Cette politique alimentaire vertueuse permettrait de développer ou de faire émerger des filières agricoles, bio en particulier, sur la Dombes.

FRANCE BLEU 31/01/18 Puy-de-Dôme : à Loubeyrat, le pari de la cantine bio. 13 heures à la cantine du groupe scolaire de Loubeyrat.

FRANCE BLEU 31/01/18 Puy-de-Dôme : à Loubeyrat, le pari de la cantine bio

Les enfants sont au dessert : yaourt puis pomme bio, après des boulettes de pois chiche. "On mange bio et local. Des produits qui sont cultivés sans produits chimiques", racontent ces élèves particulièrement avertis. Cela fait déjà sept ans que dans ce restaurant scolaire on mange des produits issus de l'agriculture biologique. Coût du repas : "4,30 € et il est facturé aux familles 3,60 € parce qu'on a 70 centimes de subventions par le Conseil départemental", explique Stéphane Lobregat, conseiller municipal délégué à la gestion de la cuisine partagée de Loubeyrat. Réduire au maximum le gaspillage alimentaire Pour rentrer dans les clous, la méthode est simple, mais exigeante : lutter de manière drastique contre le gaspillage alimentaire. Un engagement exigeant L'approvisionnement en question Après dix ans d'existence, la coopérative compte quelques 200 clients auvergnats, c'est dire si la marge de progression est importante.

CHAMBRE D AGRICULTURE DE L ALLIER 08/02/17 La Chambre d’agriculture de l'Allier accompagne les agriculteurs bio et en projet de conversion. La Chambre d’agriculture de l'Allier accompagne les agriculteurs bio et en projet de conversion Gérard Cognet, élu en charge de l’agriculture biologique au sein de la Chambre d’agriculture de l’Allier : « La Chambre d’agriculture de l’Allier a fait le choix de s’investir pour le développement de l’agriculture biologique, considérant que ce mode de production présentait des atouts et des potentialités pour l’agriculture bourbonnaise.

CHAMBRE D AGRICULTURE DE L ALLIER 08/02/17 La Chambre d’agriculture de l'Allier accompagne les agriculteurs bio et en projet de conversion

Aujourd’hui, l’accompagnement mis en œuvre repose sur l’intégration par l’ensemble des conseillers des spécificités de la production en agriculture biologique dans ses composantes réglementaires, techniques et économiques. LAMONTAGNE 23/03/17 Tendance - Les conversions à l'agriculture biologique explosent en Auvergne. «Il y a la philosophie, et il y a l’économie », résume la Chambre d’agriculture.

LAMONTAGNE 23/03/17 Tendance - Les conversions à l'agriculture biologique explosent en Auvergne

Un pragmatisme partagé par la plupart des exploitants. Sortons donc de l’image d’Épinal de l’agriculteur bio pour parler concrètement. Il y a d’abord le savoir-faire. La technicité. AUVERGNERHONEALPES_BIO 01/08/17 Développement de l'agriculture biologique en Auvergne-Rhône- Alpes - Veut-on construire ou démolir ? FRANCE 3 21/09/17 Manger Bio et Local en Ardèche est une tendance de fond. FRANCE BLEU 31/08/17 Romans-sur-Isère : l'Agglo met à disposition six hectares pour favoriser l'installation d'agriculteurs en bio. Valence Romans Agglo recherche des agriculteurs en bio.

FRANCE BLEU 31/08/17 Romans-sur-Isère : l'Agglo met à disposition six hectares pour favoriser l'installation d'agriculteurs en bio

Pour la première fois, elle met à disposition trois parcelles certifiées bio, de deux hectares chacune, à Romans-sur-Isère (Drôme) pour favoriser l'installation en bio. Si vous avez envie de vous lancer dans l'agriculture bio, c'est le moment à Romans-sur-Isère (Drôme). Pour la première fois, Valence Romans Agglo met à disposition trois parcelles certifiées bio, pour favoriser l'installation d'agriculteurs en bio. Des espaces test agricoles pendant trois ans Valence Romans Agglo met à disposition trois parcelles certifiées bio, de deux hectares chacune, sur le site des Teppes, derrière le lycée horticole de Romans-sur-Isère.

Ces terres agricoles leur seront louées pour une somme modique afin de les aider à s'installer. Cette mise en place d'espaces test agricoles est née d'un constat simple. Un accompagnement approfondi Pendant ces trois ans, les trois agriculteurs sélectionnés seront accompagnés pour mener à bien leur projet. AUVERGNE AGRICULTURE 17/05/17 Un nouveau plan régional en faveur de l’agriculture bio. FRANCE 3 14/03/17 Agriculture biologique : un marché à forte croissance en Auvergne. En France, la consommation de produits issus de l’agriculture biologique a augmenté de 20 % en 2016.

FRANCE 3 14/03/17 Agriculture biologique : un marché à forte croissance en Auvergne

Selon les chiffres de l’Observatoire de l’Agence Bio, les ventes de produits estampillés « bio » ont dépassé les 7 milliards d’euros l’an passé. Un marché en très forte croissance. Si les magasins spécialisés bénéficient de cette dynamique, les « petits producteurs » tirent également leur épingle du jeu. A Orcet, dans le Puy-de-Dôme, depuis 17 ans, le marché rencontre, lui aussi, un vif succès. CONSEIL GENERAL AUVERGNE RHONE ALPES via YOUTUBE 28/11/16 Débat agriculture biologique au conseil régional Auvergne Rhône-Alpes - 17 nov 2016. REPORTERRE 16/11/16 Laurent Wauquiez confie la bio aux agro-industriels. Confisquer la bio à ses défenseurs historiques pour mieux la confier aux industriels de la FNSEA : voilà ce que s’apprête à voter demain, jeudi 17 novembre 2016, le Conseil régional d’Auvergne–Rhône-Alpes présidé par Laurent Wauquiez, lors de son assemblée plénière.

REPORTERRE 16/11/16 Laurent Wauquiez confie la bio aux agro-industriels

Il doit adopter un « plan régional de développement de l’agriculture biologique », que Reporterre a pu se procurer : Télécharger le rapport « Agri bio » :Le plan régional de développement de l’agriculture biologique. Le texte se donne pour objectif de fixer les orientations politiques en matière de bio sur le reste du mandat, de 2017 à 2021. Un plan-cadre qui s’élèverait, selon nos informations, à un peu plus de 2,7 millions d’euros, soit un budget à peu près constant.

À première vue, ce n’est donc pas une délibération défavorable à l’agriculture biologique qui s’annonce. « Une purge » « On veut désormais faire une bio intensive et industrielle, destinée à l’export » Photos : . chapô : © Olivier Brosseau/Terra . thym : CC0. DRAAF AUVERGNE RHONE ALPES 28/09/17 Agriculture biologique. Le site du Pôle Conversion Bio Auvergne. CORABIO via YOUTUBE 01/10/15 Marc DUFUMIER - Quel avenir pour la bio en Rhône-Alpes-Auvergne ?