background preloader

Actualités

Facebook Twitter

FRANCE INTER 07/02/17 LA TETE AU CARRE - L'humanité carnivore. Dès leur apparition il y a 2,4 millions d'années, les premiers représentants sur terre du genre Homo, étaient omnivores.

FRANCE INTER 07/02/17 LA TETE AU CARRE - L'humanité carnivore

Ils se nourrissaient de végétaux et de produits animaux. Mais peu à peu, les hommes se mettent à consommer de plus en plus de viande. INRA 07/10/16 Comment les productions de viande du Massif central peuvent-elles tirer leur épingle du jeu d’ici 2050 ? Le Massif central est un territoire majoritairement en moyenne montagne, où les prairies permanentes représentent 70 % de la surface agricole utile, dédiée aux ruminants, et où sont élevées des races de bovins à viande (en Charolais, Limousin et au Sud du massif) et des agneaux.

INRA 07/10/16 Comment les productions de viande du Massif central peuvent-elles tirer leur épingle du jeu d’ici 2050 ?

La région est aussi une terre de fromages : AOC produits de l’élevage de vaches laitières et Roquefort issu de l’élevage de brebis laitières. Depuis l’après-guerre, ces filières ont traversé de fortes évolutions. Ainsi, la consommation de viande, perçue comme rare et indispensable à la santé dans les années 50, est aujourd’hui controversée, après avoir traversé il y a 20 ans la 1e crise de la « vache folle ». Les marchés se sont internationalisés et le Massif central s’est notamment spécialisé dans la filière bovine allaitante productrice d’animaux maigres destinés à l’exportation pour engraissement, au détriment de l’élevage laitier mixte. Des pistes de recherche à explorer. IDELE 06/06/16 Le marché mondial de la viande bovine en 2015.

N° Technipel : L0061Tarif : 10.00 €Édition : Institut de l'Elevage - 2016Nombre de pages : 40Format : A4Nature du produit : Téléchargement L’affolement des taux de change et le ralentissement de la croissance mondiale ont déséquilibré les marchés de la viande bovine en 2015.

IDELE 06/06/16 Le marché mondial de la viande bovine en 2015

Fort heureusement, la production mondiale a stagné, limitant les baisses de prix dans la majorité des bassins exportateurs. Mais l’année 2015 a également vu prospérer les marchés des bovins vivants, dont la France est un acteur majeur. Ce dossier Economie de l’Elevage revient sur l’ensemble des évolutions de l’année 2015 et dresse des perspectives pour le marché mondial de la viande bovine en 2016. Les échanges mondiaux de viande bovine ont marqué le pas en 2015. Corrélativement, la guerre des taux de change a repris : très forte dévaluation du rouble, du real brésilien et des autres monnaies sud-américaines ; dépréciation modérée de l’euro et des dollars océaniens.

Ce document existe aussi en version papier. FOOD CONTROL - 2014 - A qualitative risk assessment for visual-only post-mortem meat inspection of cattle, sheep, goats and farmed/wild deer. FRANCE EXPO 2015 via YOUTUBE 28/10/15 Conférence-débat #46 - Quelle place pour la viande dans les régimes alimentaires ? Tout comprendre en vidéo. INTERBEV 03/12/14 Nouvel étiquetage obligatoire des viandes vendues au rayon LS en GMS. MINEFI 13/12/14 Carole DELGA rappelle que le règlement européen INCO concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires, entre en application le 13 décembre 201.

RTL 03/12/14 L'étiquetage des viandes vendues dans les grandes surfaces va être simplifié. Par Armelle Levy Sur la barquette, vous verrez désormais trois informations.

RTL 03/12/14 L'étiquetage des viandes vendues dans les grandes surfaces va être simplifié

D'abord, le type de morceau : rumsteck, filet, entrecôte... Les morceaux moins connus disparaîtront pour devenir : pot-au-feu, blanquette de veau, rôti ou bourguignon. Il y aura ensuite aura la qualité, de une à trois étoiles. Un morceau une étoile sera plus ferme ; le trois étoiles, plus tendre ou plus moelleux. 33 morceaux dans une viande de boeuf Pour tous les morceaux, on aura comme cela le nom, le nombre d'étoiles et la cuisson.

Plat de tranche, jumeau, tende de tranche... Il y a vingt ans, les viandes étaient présentées en première et deuxième catégorie. Votre boucher vous conseille Ce nouvel étiquetage devrait nous simplifier la vie. Un jour, vous achetez votre bavette et vous trouvez cela très bon. Cet étiquetage concerne uniquement les grandes surfaces. TF1 03/12/14 JT13H Nouvel étiquetage sur les viandes, mode d'emploi. FRANCE INFO 12/10/15 LE VRAI DU FAUX - "La viande servie à la cantine est importée et de mauvaise qualité" ? C'est le député UDI Yves Jégo qui l'affirme : "Très souvent, la viande à la cantine est de mauvaise qualité et elle est importée.

FRANCE INFO 12/10/15 LE VRAI DU FAUX - "La viande servie à la cantine est importée et de mauvaise qualité" ?

" Vrai sur les importations. Plutôt vrai sur la qualité. Sur les importations Les chiffres varient d'une source à l'autre. D'après le syndicat FNSEA, qui dit s'appuyer sur les chiffres de l'Institut de l'Elevage, "80% de la viande rouge" consommée dans la restauration collective (cantines scolaires mais aussi restaurants d'entreprises, prisons et hôpitaux) est importée. Un chiffre contesté notamment par Sodexo. Deux raisons principales Même si les collectivités voulaient développer le "consommer français", ce n'est pas si facile. Deuxième raison : "la restauration collective a des besoins spécifiques en fonction des saisons.