background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

THE CONVERSATION 14/10/21 Anorexie, boulimie… Comment les médias sociaux participent au développement de troubles alimentaires. Cet été, un hashtag bien connu a refait son apparition sur les réseaux sociaux : #Summerbody.

THE CONVERSATION 14/10/21 Anorexie, boulimie… Comment les médias sociaux participent au développement de troubles alimentaires

Ce terme, qui avait généré en France 4 060 539 publications sur Instagram au 14 juin 2021, exprime une injonction qui n’est pas en soi négative : se sentir à l’aise dans son corps dénudé par les tenues et activités estivales. Il a cependant un effet pervers, car il renforce les pressions sociales menant à l’insatisfaction corporelle et perpétue le mythe du corps parfait. Cette tendance à rechercher la minceur est tellement répandue qu’elle en devient « normative », ce qui amène certaines personnes à adopter des conduites parfois extrêmes afin de modifier leur corps : régimes à répétition, hyperactivité physique, etc.

Or, ces comportements peuvent donner lieu à des troubles avérés tels que des troubles des conduites alimentaires (anorexie, boulimie…), lesquels ont des impacts importants sur la santé physique et mentale. Les réseaux sociaux, force de vente pour un idéal de minceur et de muscles. MON CULTIVAR 15/02/21 Facebook reste le réseau social préféré des agriculteurs. Les agriculteurs font partie d’une des catégories socioprofessionnelle la plus connectée !

MON CULTIVAR 15/02/21 Facebook reste le réseau social préféré des agriculteurs

En effet, 86 % des agriculteurs consultent quotidiennement Internet et deux sur trois sont présents sur les réseaux sociaux. Hytel-Datagri vient de présenter les derniers résultats de l’étude Agrinautes, commandée par Terre-net Média et la France Agricole. Au total, plus de 980 agriculteurs, de toute la France, ont répondu à cette enquête dont 40,5 % sont des éleveurs de bovins et 10,3% des éleveurs caprins, ovins, porcins ou de volailles. L'étude nous révèle que plus de 99 % des agriculteurs possèdent un ordinateur et plus de 70 % un Smartphone. Ils sont deux tiers à consulter Internet plusieurs fois par jour. 68 % des agriculteurs utilisent au moins un réseau social. MAA 03/05/21 Réseaux sociaux : immersion dans les exploitations des agricultrices françaises. Instagram, TikTok, Facebook… De nombreuses agricultrices partagent leur quotidien sur les réseaux sociaux et contribuent à casser les préjugés sur les femmes et l’agriculture.

MAA 03/05/21 Réseaux sociaux : immersion dans les exploitations des agricultrices françaises

Parmi elles figure Claire, agricultrice âgée de 26 ans. Installée sur l’exploitation familiale laitière dans la Manche (Normandie) depuis 2019, elle anime plusieurs comptes afin de mettre à l'honneur les agricultrices et promouvoir l'agriculture française. Comment est née votre envie de communiquer sur les réseaux sociaux ? JOLPRESS 04/03/13 «Chevalgate»: quand les marques tentent de gérer la crise. Le scandale alimentaire de fraude à la viande de cheval, qui touche désormais une multitude d’entreprises dans toute l’Europe, oblige les différentes enseignes incriminées, dont Findus, Picard ou encore Panzani, à gérer la crise à coups de communication sur les réseaux sociaux, de lettres d’excuses et de retraits des produits.

JOLPRESS 04/03/13 «Chevalgate»: quand les marques tentent de gérer la crise

[image:1,l] Tesco, le cas d’école Le 16 janvier 2013, l’Autorité de sécurité alimentaire irlandaise publiait une étude concernant des hamburgers censés contenir exclusivement du bœuf, mais dans lesquels l’Autorité déclarait avoir trouvé des traces de viande de cheval et de porc. L’enseigne britannique Tesco, qui vendait ces hamburgers, a été la première entreprise touchée de plein fouet par ce scandale sanitaire, qui n’a pas épargné plusieurs marques alimentaires françaises par la suite. Sur Twitter, l’enseigne a également beaucoup communiqué. Findus, « très à cheval sur la qualité » ? FRANCE CULTURE 27/10/20 LA METHODE SCIENTIFIQUE - Réseaux sociaux : l’autre pays de la science.

Le sachiez-vous ?

FRANCE CULTURE 27/10/20 LA METHODE SCIENTIFIQUE - Réseaux sociaux : l’autre pays de la science

Au cours de la première vague épidémique, au printemps… le British Medical Journal a conduit une enquête sur la pertinence et la qualité des vidéos YouTube consacrées à la maladie. Figurez-vous que sur le panel de vidéos sélectionnées, 1 sur 4 contenaient des informations non-factuelles, et trompeuses, pour un total de plus de 62 millions de vues. Heureusement, les réseaux sociaux ne sont pas qu’une route épineuse qui mène vers l’enfer de la désinformation. La crise sanitaire a donné une nouvelle ampleur à des vulgarisatrices ou teurs qui ont effectué un travail sérieux et sourcé, et qui ont vu leur nombre d’abonné s’envoler. MAA CEP 15/10/20 Google Trends, outil de détection des préoccupations sanitaires et environnementales (Suisse)

À partir des requêtes tapées dans le moteur de recherche Google accessibles via Google Trends, des chercheurs ont tenté de caractériser le rapport des internautes suisses aux produits phytosanitaires.

MAA CEP 15/10/20 Google Trends, outil de détection des préoccupations sanitaires et environnementales (Suisse)

Le volume de recherches associées aux termes « pesticides » et « produits phytosanitaires » a doublé sur la période 2011-2019. Cette variation provient de l'augmentation des requêtes sur le mot-clé « pesticides » depuis 2017, alors que celles relatives à « produits phytosanitaires » demeurent relativement stables sur l'ensemble de la période étudiée. La connotation négative du terme « pesticide », aux yeux du grand public, par rapport à « produit phytosanitaire », conduit les auteurs à expliquer cet intérêt accru des internautes par leur préoccupation croissante quant aux effets de ces produits sur la santé et sur l'environnement.

Évolution des recherches des internautes suisses dans le moteur Google. DIGIMIND - DEC 2018 - Food + Drink : l’avis des experts - Tendances 2018-2019. BLOGDUMODERATEUR 29/01/19 Visibrain livre les 4 indicateurs pour évaluer la gravité d’une crise sur les réseaux sociaux. Aucune marque n’est à l’abri d’une crise ou d’un bad buzz sur les réseaux sociaux.

BLOGDUMODERATEUR 29/01/19 Visibrain livre les 4 indicateurs pour évaluer la gravité d’une crise sur les réseaux sociaux

Il suffit parfois d’une maladresse, d’une mauvaise formulation ou d’une association de la marque à un événement négatif pour que son image s’en retrouve écornée sur Internet. Dans tous les cas, il est primordial pour l’entreprise de bien évaluer ses risques et de se montrer attentive à tout ce qui se dit autour de sa marque. Visibrain, plateforme de veille des médias sociaux, est un outil conçu pour protéger la réputation des marques. Maïlys Mas-Garrido, responsable communication chez Visibrain, nous en dévoile les multiples fonctionnalités et révèle les 4 indicateurs à sonder pour connaître le niveau de gravité d’une crise. Cette démonstration se base notamment sur le cas Starbucks.

THE CONVERSATION 07/12/18 Débat : peut-on encore gouverner à l’heure des réseaux sociaux ? Les autorités de l’État et les élus (et pas seulement ceux de la majorité, ne nous leurrons pas) font face à une défiance d’une ampleur inédite, à laquelle il est bien difficile de trouver une réponse, tant les revendications sont à la fois hétérogènes et individualistes (une par sous-catégorie de la population), irréalistes et contradictoires (davantage de services publics, mais moins d’impôts ; plus de croissance, mais moins de concurrence ; plus de sécurité, mais moins de règles), et déconnectées d’enjeux aussi fondamentaux que le réchauffement climatique ou l’endettement du pays.

THE CONVERSATION 07/12/18 Débat : peut-on encore gouverner à l’heure des réseaux sociaux ?

Comment expliquer qu’on en soit arrivé là aussi vite ? Le premier constat, c’est que la révolte des gilets jaunes n’est qu’un symptôme de plus d’un mal plus profond, celui qui a conduit au Brexit, à l’élection de Viktor Orban, Donald Trump, Matteo Salvini et Jair Bolsonaro, et qui garantit l’inamovibilité de Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan. Mobilisation et action. LES ECHOS 18/01/18 Lactalis rompt avec son tabou des réseaux sociaux. FRANCE CULTURE 11/10/17 DU GRAIN A MOUDRE - Lidl, Uber, Nutella... : Y-a-t-il de bons "bad buzz" ? En retenant le slogan ‘’On est mal patron’’ pour faire la promotion de ses supermarchés, l’entreprise Lidl n’imaginait sans doute pas à quel point cette formule allait se retourner contre elle.

FRANCE CULTURE 11/10/17 DU GRAIN A MOUDRE - Lidl, Uber, Nutella... : Y-a-t-il de bons "bad buzz" ?

Car depuis que l’émission de France 2 ‘’Cash investigation’’ s’est intéressée aux méthodes managériales de l’enseigne allemande, les mots prennent un tout autre sens : ‘’on est mal, patron !’’ : ce pourrait être le cri du cœur des salariés de Lidl, adressé à leur direction. La diffusion de cette émission aura peut-être un effet vertueux sur la façon qu’a l’entreprise de traiter ses employés. Plutôt que de nier le problème, elle promet de faire des efforts, rejoignant ainsi, dans cet acte de contrition, une autre entreprise elle aussi malmenée pour des raisons proches : Uber, dont le dernier spot de pub a dû être imaginé dans un confessionnal.

Ainsi va la communication de crise aujourd’hui. BLOG CARTOZERO 15/09/16 Cash Investigation sur l’Agroalimentaire et la santé : bon appétit ! Le dernier Cash Investigation sur la santé et l’agroalimentaire a confirmé la recette qui a fait le succès de l’émission : un angle polémique contre une industrie qui pèse 170 milliards de chiffre d’affaires en France, avec un montage qui ne peut que mettre en difficulté les dirigeants et/ou communicants interrogés par Elise Lucet.

BLOG CARTOZERO 15/09/16 Cash Investigation sur l’Agroalimentaire et la santé : bon appétit !

Quand on sait que les français ont de moins en moins confiance dans les grands groupes, cette recette ne peut que prendre … et force d’ailleurs les entreprises mises en cause à jouer le jeu de l’émission, voir à ouvrir leurs portes, comme l’a fait Fleury Michon – pour le coup très peu mise en cause, une façon d’inciter à la transparence ? Comme toujours, pour avoir l’intégralité des tweets, je suis passé par l’outil Visibrain. Ania outragée, Ania martyrisée … mais l’Ania a bien fait son taf ! Un petit couac cependant : cette stratégie a fait une victime, le sénateur LR Michel Raison … Michel Raison, sénateur sacrifié pour promouvoir la gastronomie française. LE FIGARO 19/05/16 Les réseaux sociaux favorisent-ils les troubles alimentaires ?

Les réseaux sociaux influencent-ils réellement l'image que l'on a de soi et peuvent-ils à l'extrême favoriser l'apparition de troubles alimentaires ? La question se pose depuis quinze ans, comprenez depuis l'arrivée d'Internet, mais sans qu'aucune réponse ne soit jamais trouvée. Dernières données en date, les recherches de scientifiques de l'université de Pittsburgh (États-Unis), publiées le 5 mai dans le Journal of the academy of nutrition and dietetics.

BLOG D ALBERT AMGAR 11/03/17 Le rôle des réseaux sociaux dans la communication à propos des risques alimentaires : les points de vue des journalistes, des services réglementaires alimentaires et de l’industrie alimentaire. Résumé. Objectif. MMIEUX 08/06/16 Réseaux sociaux et troubles du comportement alimentaire : attention danger. Publié le 08/06/2016 Selon des scientifiques de l’université de Pittsburgh, les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram ou encore Snapchat seraient responsables de troubles du comportement alimentaire chez de nombreuses personnes.

Une étude vient d’être publiée dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics. Elle croise les informations sur le temps d’utilisation des réseaux sociaux de 1 765 personnes âgées de 19 à 32 ans et leurs habitudes alimentaires, démontrant une corrélation entre les deux. En effet, les personnes consultant très régulièrement les réseaux sociaux, auraient plus de chances d’être exposées à des troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie ou la boulimie.

Ces troubles seraient effectivement liés à l’influence d’images parfois éloignées de la réalité et à la mise en avant de stéréotypes. SIRCOME 12/11/14 Observatoire 2014 de l’usage des réseaux sociaux par les organismes de recherche. Au sommaire : Synthèse des résultats de l’Observatoire 2014 Depuis 2012, Sircome réalise une étude annuelle de l’usage des réseaux sociaux par les organismes français de recherche. MAAF/CEP 02/11/13 Communication sur les risques alimentaires et réseaux sociaux. Les chercheurs du FoodRisC project ( projet financé par la Commission européenne, ont publié un article sur les relations entre les médias sociaux (comme YouTube, Twitter and Facebook) et les instances publiques. Ils ont choisi de prendre comme étude de cas la Food Standards Agency (FSA) britannique, responsable de la sécurité sanitaire, qui utilise les différents médias sociaux pour répondre aux interrogations de consommateurs, promouvoir l'éducation nutritionnelle et cibler les publics.

Ainsi, tout citoyen peut interpeller l'agence sur Twitter et signaler un problème, trouver des informations sur les allergies sur un site Internet dédié, réagir aux billets du Chief scientist de la FSA sur les questions scientifiques sur un blog (Hungry for Science, ou encore trouver des conseils concernant la cuisson des aliments sur Youtube. MAAF CEP 10/09/14 Quelle contribution des médias sociaux à l'information sur les risques alimentaires ? Dans le cadre du projet européen de recherche FoodRisC, un sondage en ligne a été administré auprès de 1 264 consommateurs (de 18 à 75 ans et issus de huit États membres), afin d'étudier leur propension à utiliser différentes sources pour trouver des informations sur les risques sanitaires liés aux bactéries dans les légumes frais. Ce focus thématique fait suite à la crise liée à la présence d'E. coli dans des graines germées, survenue en 2011.

INRS 13/11/14 Infographie : les organismes de recherche sur les réseaux sociaux de conversation. CULTURE NUTRITION 19/02/16 Tendance « uberisation alimentaire », l’intelligence collective au service de vos papilles. Soochef, Mamie Régale, OptiMiam… on ne compte plus les start up misant sur le mieux manger ! Et le mode de fonctionnement de la célèbre application « Uber » semble en avoir inspiré plus d’une !

L’alimentation serait-elle aussi victime du phénomène uberisation ? Qu’il s’agisse de la qualité des produits, ou bien des aspects écologiques, sociaux ou économiques qu’elles souhaitent défendre, ces jeunes pousses ont toutes actionné le levier de l’économie collaborative pour atteindre leur but. OptiMiam s’est positionné sur l’anti-gaspillage des produits alimentaires. L’entreprise met en relation en temps réel, via son application mobile géolocalisée, des commerçants de proximité ayant des excédents alimentaires avec des consommateurs souhaitant bénéficier de prix attractifs sur des produits frais.

INRA 30/07/15 Un tweet, un post, ça vous parle ? A l’heure où les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la société, la recherche n’est pas en reste ! DGCCRF 17/06/15 Les faux avis de consommateurs sur internet. PLANETE SEMENCES via VIMEO 02/03/15 On se dit tout ! Comment inventer le futur avec les réseaux sociaux? GRAINE POITOU CHARENETS 16/10/13 Les outils collaboratifs au service du fonctionnement en réseau. FREDZONE 20/02/15 Tablescape, le nouveau réseau social de Google centré sur la nourriture. SLATE 22/11/12 Quick: quand les réseaux sociaux dévoilent les coulisses de l'entreprise.

C’est un twittos qui pourrait embarrasser Quick. Baptisé «Equipier Quick», son compte est apparu sur le site de micro-blogging le 1er novembre. Dans un live-tweet quasi quotidien, cet employé de la chaîne de fast-food raconte ses journées: la pression énorme subie, les abus de pouvoir d’un nouveau manager, les manquements à l’hygiène et les violations manifestes du code du travail. publicité Avant de commencer à live-tweeter son travail, @EquipierQuick a «planté le décor» en se présentant comme «un équipier Quick de niveau 1», qui travaille 22 heures par semaine pour 700 euros par mois dans un «Quick Mystère» en sous-effectif depuis plusieurs semaines, et où ses conditions de travail se sont détériorées. Des menaces quotidiens sur certains de perdre le CDI "tu veux le perdre ton poste hein? " Depuis le 3 novembre, @EquipierQuick décrit quasiment en temps réel son travail.

Une sauce a passé la nuit hors du frigo... Le rush est terminé. «Climat préoccupant» ISEG business school Bordeaux - MBA 2012 - Mémoire en ligne: En quoi l'essor des médias sociaux influence et fait évoluer le mar. PRESSMYWEB 08/03/13 Comment les réseaux sociaux influencent-ils le comportement du #shopper. FRENCHWEB 13/02/13 [E-reputation] Que risquent les marques sur les réseaux sociaux ? EUROSTAF - 2010 - Les stratégies digitales des marques et enseignes de l’alimentaire - Quelles opportunités et quels enjeux pour. BLOG DU COMMUNICANT 02/11/12 Médias sociaux : Quand Nestlé apprend intelligemment de ses erreurs passées. Cloué au pilori pour sa calamiteuse gestion d’un bad buzz avec Greenpeace en 2010, Nestlé revient sur les réseaux sociaux avec une approche radicalement nouvelle qui est basée sur l’écoute et la conversation numérique en temps réel. AFNOR 01/03/12 Présentation d'un nouvel ouvrage : Communication de crise et médias sociaux : Web 2.0 et risques d’opinion : appr.

LA TRIBUNE 18/02/13 Comment Findus tente de se dépêtrer de "l'affaire" en soignant sa réputation sur le web. CORDIS 05/12/12 Les scientifiques conseillent aux professionnels de la sécurité alimentaire de ne pas proscrire les médias socia. UNIVERSITE DE SHERBROOKE - MAI 2012 – Thèse en ligne : ÉLABORATION D’UN OUTIL D’ÉVALUATION DU RISQUE DE RÉPUTATION ASSOCIÉ AUX E. UNIVERSITE DE BRETAGNE - 2013 - La lettre de la recherche. Au sommaire : Troubles du comportement alimentaire et réseaux sociaux. UNIVERSITE DE LYON 02/12/11 Thèse en ligne : Modélisation structurelle des réseaux sociaux : Application à un système d’aide à l. HUFFINGTON POST 19/04/13 Communication de crise: Findus gagnant! BLOG MARKETING DIGITAL 28/02/13 Alimentation, réseaux sociaux et gestion de crise : le cas Findus. FRANCE 24 02/06/13 Les internautes s’organisent face aux doutes alimentaires. JOURNAL DU NET 15/12/09 Réseaux sociaux : un défi nécessaire pour les entreprises de l’agroalimentaire et du packaged goods.

AFP 20/10/14 Marketing / Vente - Quand l'agroalimentaire surveille les réseaux sociaux. INRS - NOV 2014 - Les organismes de recherche sur les réseaux sociaux.