background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

INSPQ_QC_CA 02/03/17 La consommation de sucre et la santé. VEILLE ACTION 20/05/16 Étiquetage nutritionnel aux USA : les sucres ajoutés devront être indiqués. La Première Dame des États-Unis, Michelle Obama, vient de dévoiler les nouvelles règles d’étiquetage nutritionnel qui, pour la première fois, imposent d’indiquer les quantités de sucres ajoutés.

VEILLE ACTION 20/05/16 Étiquetage nutritionnel aux USA : les sucres ajoutés devront être indiqués

C’est la Food and Drug Administration (FDA) qui a procédé à la refonte des règles d’étiquetage nutritionnel pour qu’elles reflètent les données probantes issues des plus récentes recherches scientifiques. POURQUOI DOCTEUR 08/02/16 Pays pauvres - Sucres : la consommation continue d'augmenter dans le monde. L'alimentation dans les pays pauvres est de plus en plus riche en sucres.

POURQUOI DOCTEUR 08/02/16 Pays pauvres - Sucres : la consommation continue d'augmenter dans le monde

Dans les régions développées, et particulièrement en France, la consommation diminue. Le monde consomme de plus en plus de boissons sucrées, révèle une étude britannique publiée dans The Lancet Diabetes & Endocrinology. Ces travaux menés par la City University London et l’université de Caroline du Nord soulignent toutefois que la France ne semble pas suivre cette tendance. Les chercheurs ont analysé la consommation de sucre, et notamment celui présent dans les sodas, de 54 pays entre 2009 et 2014.

POURQUOI DOCTEUR 30/05/16 Député de la Guadeloupe - Aliments sucrés en Outre-Mer : "On nous expliquait que nous étions addict au sucre" Elle est enfin passée.

POURQUOI DOCTEUR 30/05/16 Député de la Guadeloupe - Aliments sucrés en Outre-Mer : "On nous expliquait que nous étions addict au sucre"

La loi garantissant la qualité de l’offre alimentaire dans les territoires d’Outre-Mer a été votée en 2013, mais il a fallu attendre trois ans pour que le dernier texte d’application soit promulgué au Journal Officiel. C’est chose faite, depuis ce mardi. La législation impose aux producteurs locaux et aux industriels de ne pas dépasser les taux limite de sucre fixés en métropole, alors que la plupart des aliments (produits laitiers, glaces, gâteaux, sodas…) contiennent jusqu’à 50 % de sucre en plus. La France d’Outre-Mer fait face une épidémie d’obésité ; 10,5 % des enfants en sont atteints, contre 3 % des enfants en métropole. Pour réduire les concentrations explosives de glucide dans les aliments, le député de la Guadeloupe Victorin Lurel a mené un combat semé de résistances et d'oppositions.

Nutrition Clinique et Métabolisme Volume 28, Supplement 1, December 2014 P233: Quelles recommandations alimentaires pour les trop forts consommateurs de sucres libres ? QUE CHOISIR AIX - JUILLET 2014 - Pour choisir ses "sucres" OMS - 2015 - Note d’information sur l’apport de sucres recommandé pour les adultes et les enfants dans la directive de l’OMS. INRA 26/06/15 Les calories des boissons sucrées : quel impact sur le comportement alimentaire des enfants ? Au niveau mondial, la consommation de boissons sucrées augmente.

INRA 26/06/15 Les calories des boissons sucrées : quel impact sur le comportement alimentaire des enfants ?

La contribution des boissons sucrées à la consommation énergétique totale et à la prise de poids chez les enfants et les adultes reste controversée, mais l’OMS a récemment recommandé la diminution de la consommation de sucre ajouté pour les enfants et les adultes. De plus l’impact de la consommation d’édulcorants non caloriques sur le poids n’a pas été complètement caractérisée. Les théories en vigueur suggèrent que l’association répétée entre un nouvel arôme et des calories est susceptible d’induire l’appréciation de cet arôme, par un mécanisme dit d’apprentissage hédonique « flaveur-nutriment ». Quand un nouvel arôme est associé à des calories, on apprend aussi combien l’aliment porteur de cet arôme sera satiétogène. Les retombées attendues de ce travail sont de permettre le développement des aliments visant la formation de préférences durables favorisant un équilibre nutritionnel dès l’enfance. OMS 04/03/15 WHO calls on countries to reduce sugars intake among adults and children.

BMJ 11/02/15 Sugar: spinning a web of influence Public health scientists are involved with the food companies being blamed for the obesity crisis, reports Jonathan Gornall. Public health scientists are involved with the food companies being blamed for the obesity crisis, reports Jonathan Gornall An investigation by The BMJ has uncovered evidence of the extraordinary extent to which key public health experts are involved with the sugar industry and related companies responsible for many of the products blamed for the obesity crisis through research grants, consultancy fees, and other forms of funding.

BMJ 11/02/15 Sugar: spinning a web of influence Public health scientists are involved with the food companies being blamed for the obesity crisis, reports Jonathan Gornall

Tangled web: connections between the sugar industry and UK government advisory bodies. Links represent research funding, consultancy, and advisory board membership. Click here for interactive infographic The BMJ has found that for more than a decade funding from industry has flowed to scientists involved with the research unit. Others received consultancy fees from Boots, Coca-Cola, Cereal Partners UK, Mars, and Unilever Foods. Rev. Saúde Pública vol.47 no.4 São Paulo Aug. 2013 Reducing the use of sugar in public schools: a randomized cluster trial (Brésil) Artigos Originais Redução do uso de açúcar em escolas públicas: ensaio randomizado por conglomerados Reducción del uso de azúcar en escuelas públicas: ensayo aleatorio por conglomerados Rita Adriana Gomes de SouzaI , Mauro Felippe Felix MedianoII , Amanda de Moura SouzaIII , Rosely SichieriIV IInstituto de Saúde Coletiva.

Rev. Saúde Pública vol.47 no.4 São Paulo Aug. 2013 Reducing the use of sugar in public schools: a randomized cluster trial (Brésil)

Universidade Federal de Mato Grosso. IIInstituto de Pesquisa Clínica Evandro Chagas. IIIPrograma de Pós-Graduação em Saúde Coletiva. IVDepartamento de Epidemiologia. Analisar a eficácia de ações de educação nutricional com merendeiras na redução da adição de açúcar na alimentação escolar e no próprio consumo. Ensaio randomizado por conglomerado, controlado, conduzido em 20 escolas municipais na cidade metropolitana de Niterói, RJ, de março a dezembro de 2007.

Não foi possível provar que a estratégia de redução da disponibilidade e do consumo de açúcar por merendeiras de escolas públicas se mostrou eficaz. A obesidade é considerada uma epidemia mundial. I DIETETIQUE 26/05/15 L’OMS part en guerre contre les sucres cachés. S’appuyant sur les données scientifiques les plus récentes, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publie une nouvelle « directive » sur la consommation quotidienne de sucres.

I DIETETIQUE 26/05/15 L’OMS part en guerre contre les sucres cachés

Une consommation qui devrait être sérieusement limitée si l’on veut diminuer les risques de surpoids, d’obésité et de caries dentaires. En ligne de mire surtout : les sucres ajoutés, présents notamment dans les aliments transformés, et souvent ignorés ou négligés par le consommateur. Une cuillerée à soupe de ketchup, c’est pratiquement une cuillerée à café de sucre, soit autour de 4 g de sucre. Une canette de soda, c’est environ 10 cuillerées à café de sucre, soit 40 g. A cette « dose », nous sommes presque au maximum de la consommation que l’OMS recommande de ne pas dépasser chaque jour ! LESUCRE_COM 17/06/16 « 30 ALIMENTS SUCRES COMPARES » : COMPARAISON N’EST PAS RAISON. Dans son article du 14 juin, le Journal des Femmes met en avant « 30 aliments sucrés comparés » en détaillant les teneurs en sucres (ou plutôt en glucides, mais nous y reviendrons) de différents couples d’aliments.

LESUCRE_COM 17/06/16 « 30 ALIMENTS SUCRES COMPARES » : COMPARAISON N’EST PAS RAISON

L’article a le mérite de souligner d’autres points intéressants de la composition de ces aliments mais on reste un peu sur notre faim. Il semble que cet article soit une reprise à l’identique d’un article daté du 11 juin 2013 (selon la recherche Google), comme quoi l’ouverture de la saison des maillots reste un bon marronnier pour les magazines féminins… Orange ou pamplemousse ? « Aliment le plus sucré : l’orange. EUFIC - AVRIL 2014 - Remplacer les sucres : raisons, avantages et enjeux. L’industrie alimentaire et des boissons est en train de procéder à la reformulation des aliments (au sens où elle modifie la composition des aliments transformés), notamment en en diminuant la teneur en sucres.

EUFIC - AVRIL 2014 - Remplacer les sucres : raisons, avantages et enjeux.

Néanmoins, la reformulation des aliments n’est pas une tâche aisée. Outre le goût sucré, le sucre remplit des fonctions technologiques importantes comme l’apport de volume, la consistance en bouche, la viscosité et la conservation, lesquelles doivent être prises en considération lors de son remplacement dans les aliments et les boissons. Remplacer le goût sucré apporté par le sucre Les édulcorants sont bien plus sucrés que le sucre (de dix à cent fois plus), de sorte que pour obtenir un goût sucré il suffit de les utiliser à faible dose. Les édulcorants les plus courants sont l’acésulfame K, l’aspartame, le cyclamate, le néotame, la saccharine, le sucralose et les glycosides de stéviol (extraits du Stévia).

ALLO DOCTEUR 29/06/16 Le danger des sucres cachés. Les Français ingèrent 100 g de sucre par jour, soit deux fois plus que les 50 g préconisés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

ALLO DOCTEUR 29/06/16 Le danger des sucres cachés

Mais limiter sa consommation de sucre n'est pas simple. Arrêter de sucrer son café ou ses yaourts, stopper le grignotage de bonbons ou des gâteaux sucrés n'est pas suffisant. LA CROIX 27/06/16 Alerte aux sucres cachés dans les aliments. La Fédération française des diabétiques et l'Institut national de la consommation (INC) ont alerté lundi contre la présence grandissante de sucres cachés dans les aliments / AFP/Archives La Fédération française des diabétiques et l'Institut national de la consommation (INC) ont alerté lundi contre la présence grandissante de sucres cachés dans les aliments.

"Pourquoi rajouter des sucres dans les produits qui n'en ont pas besoin", écrit notamment la Fédération française des diabétiques dans une tribune qui coïncide avec la publication d'une étude conjointe avec l'INC sur le sujet. Publiée sous le titre "192 produits analysés. FRANCE INTER 14/05/15 SERVICE PUBLIC – Faut-il arrêter le sucre? FRANCE INTER 11/05/15 LA TETE AU CARRE - Le sucre, un danger pour la santé? PROCESS 09/03/15 Sucres : le point sur les nouvelles recommandations de l'OMS. FUTURE ARTE 27/02/15 Sucre ou gras : lequel est le plus nocif ?

Sucre : Je ne veux pas t’offenser. Il ne s’agit peut-être que d’une odieuse rumeur, mais j’ai entendu dire que tu étais l’ennemi public numéro 1 en Angleterre. Parce que tu fais grimper les taux de cholestérol, tu bouches les artères et tu provoques des AVC et des infarctus. Gras : C’est absurde ! Va plutôt te renseigner aux Etats-Unis, où tu es l’ennemi public numéro 1. Et à juste titre, si tu veux mon avis : tu rends les gens gros et gras, tu es mauvais pour les dents et il se dit même que tu serais un poison et une drogue. ASSEMBLEE NATIONALE 20/03/13 RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES SUR LA PROPOSITION DE LOI tendant à proh.

Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 20 mars 2013. AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES SUR LA PROPOSITION DE LOI tendant à prohiber la différence de taux de sucre entre la composition des produits manufacturés et vendus dans les régions d’outre-mer et celle des mêmes produits vendus dans l’hexagone, PAR Mme Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE, Députée.

CAREVOX 28/11/13 Les sucres : quelles recommandations nutritionnelles ? Un peu de terminologie. I DIETETIQUE - DEC 2012 - Estimer la qualité nutritionnelle des aliments « glucidiques » Outre l’index glycémique, la densité nutritionnelle est un critère dont il faut tenir compte pour définir la qualité nutritionnelle des aliments glucidiques. C’est ce que montre une équipe australienne qui a analysé et classé 95 aliments selon ces deux critères. La densité nutritionnelle était calculée pour 6 nutriments spécifiques des catégories d’aliments testés : légumineuses, pain et produits céréaliers, fruits, légumes riches en glucides, produits laitiers, desserts et produits sucrés. Nutrition Research Volume 32, Issue 2, February 2012, High carbohydrate intake was inversely associated with high-density lipopr. Received 23 September 2011; received in revised form 20 December 2011; accepted 30 December 2011. The traditional Asian diet, which is characterized as being high in carbohydrate with an abundance of vegetables, may be beneficial for preventing metabolic syndrome abnormalities within the Asian population.

However, the prevalence of metabolic syndrome is increasing in Asian countries. This study explored the association between dietary carbohydrates and low high-density lipoprotein cholesterol (HDL-C) prevalence, one of the abnormalities of metabolic syndrome in Korean adults. We used the data from the Fourth Korea National Health and Nutrition Examination Survey and evaluated a total of 9947 Korean adults older 20 years.

To measure carbohydrate quality and quantity, total carbohydrate intake (g/d), percentage of energy from carbohydrate, glycemic index, and glycemic load were divided into quintiles. Keywords: Dietary carbohydrates, Glycemic index, Glycemic load, HDL-C, Korean. Nutrition, Metabolism and Cardiovascular Diseases Volume 22, Issue 10, October 2012, Is carbohydrate intake in the first years o.