background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

UNIVERSITE PARIS 1 04/03/15 Le paradigme de l'agriculture industrielle et de la "révolution verte" MULTINATIONALES 01/02/16 Élevage industriel : la biodiversité animale sous contrôle des multinationales. Une race d’animal d’élevage sur cinq est menacée d’extinction.

MULTINATIONALES 01/02/16 Élevage industriel : la biodiversité animale sous contrôle des multinationales

L’alerte a été lancée dès 2008 par la FAO, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture [1]. Sur les 6 300 races d’animaux domestiques, 1 350 sont menacées d’extinction ou ont déjà disparu. Leur remplacement se fait au profit d’un nombre restreint de races d’élevage sélectionnées, la plupart du temps, pour leur productivité. Une douzaine d’espèces animales fourniraient à elles seules 90 % des protéines d’origine animales consommées dans le monde [2].

En creux se profile une course au contrôle de la génétique animale par une poignée d’acteurs économiques, sur fond d’agriculture industrielle. Les critères de cette sélection génétique ? Cinq races dominantes, une poignée de sélectionneurs L’élevage mondial se trouve aujourd’hui dominé par cinq races, toutes venues d’Europe et d’Amérique du Nord [3]. L’obsolescence programmée des hybrides de poulets Mais cette course au rendement a un prix.

Sophie Chapelle. IPES-FOOD - JUIN 2016 - De l'uniformité à la diversité. Changer de paradigme pour passer de l’agriculture industrielle à des systèmes agroécologiques diversifés. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-006626-16 Les limites de l'élevage intensif. JO SENAT 11/12/14 Au sommaire: 13723 de M. Jean-Vincent Placé : Agriculture industrielle. Question écrite n° 13723 de M.

JO SENAT 11/12/14 Au sommaire: 13723 de M. Jean-Vincent Placé : Agriculture industrielle

Jean-Vincent Placé (Essonne - ECOLO) publiée dans le JO Sénat du 13/11/2014 - page 2528 M. INSTITUT DU PORC - 2013 - Elevages intensifs et extensifs, visions et attentes de la société. L HUMANITE 27/02/15 Peut-on se passer de l’agriculture industrielle pour nourrir la planète ? Les défis sociaux, environnementaux et climatiques appellent à questionner la vision productiviste de l’agriculture industrielle.

L HUMANITE 27/02/15 Peut-on se passer de l’agriculture industrielle pour nourrir la planète ?

Que fait-on aujourd’hui ? Thomas Diemer Le productivisme, qui consiste à produire le plus possible sans tenir compte des coûts de production, est dépassé depuis longtemps. Les agriculteurs sont les premiers concernés par la préservation de nos ressources naturelles et d’une riche biodiversité. Malgré tout, la productivité reste, pour l’agriculture, un enjeu réel, compte tenu des besoins alimentaires de la planète. C’est pourquoi, il nous faut optimiser les facteurs de production afin de produire les quantités nécessaires et les qualités demandées par les différents marchés. Marc Dufumier On fait encore bien peu en faveur des agricultures bio et durables.

D’ici à 2050, selon certaines évaluations, il y aura plus de 9 milliards d’êtres humains à nourrir. FRANCE 3 POITOU CHARENTES 23/02/15 La Confédération Paysanne publie une carte de France de l'agriculture industrielle. Cette "carte de l'industrialisation agricole" est le fruit d'une année de recensement effectuée pour le compte du syndicat agricole.

FRANCE 3 POITOU CHARENTES 23/02/15 La Confédération Paysanne publie une carte de France de l'agriculture industrielle

La majorité de ces fermes usines ou des projets sont situés dans le Grand Ouest et au nord de Paris voulant tendre à rapprocher le modèle agricole français de celui de l'Allemagne ou des Pays-Bas. La Confédération Paysanne indique que "cette carte n'est que la partie immergée d'un énorme iceberg". "Quotidiennement, les paysans sont poussés par la profession agricole, les banques et les politiques vers l'agrandissement, la modernisation à outrance et la déconnexion de leur métier, accentuant leurs difficultés" ajoute le syndicat agricole.

En Poitou-Charentes, quatre projets sont répertoriés ainsi qu'une exploitation déjà en service dans les Deux-Sèvres à Pamproux. AGROPARISTECH via DAILYMOTION 19/03/15 Bonheur animal, transformations génétiques, élevage intensif… le rapport entre les hommes et les animaux connaît une crise majeure. À force de chercher le mode d'emploi de l'animal machine, nous...

MAAF CGAAER - AVRIL 2014 - Controverse documentée à propos de quelques idées reçues sur l’agriculture, l’alimentation et la forêt. Il y a de plus en plus de « crises sanitaires » : de quelles crises parle-t-on ?

MAAF CGAAER - AVRIL 2014 - Controverse documentée à propos de quelques idées reçues sur l’agriculture, l’alimentation et la forêt

L’animal, à l’origine de nos peurs alimentaires L’industrialisation et la mondialisation des échanges ont développé de nouvelles peurs alimentaires Les systèmes « d’alerte sanitaire » sont un gage de sécurité mais ils sont aussi générateurs d’angoisses Les nouvelles « crises de confiance alimentaire » ont pris le pas sur les crises sanitaires On ne sait plus ce qu’on mange : et pourtant, plus on a de choix mieux on se sent informé. AMIS DE LA TERRE 24/02/15 Atlas de la viande. "La production et la surconsommation de viande industrielle saccagent la planète"

Nous devons revoir radicalement nos modes de consommation et de production de viande et de produits laitiers.

AMIS DE LA TERRE 24/02/15 Atlas de la viande. "La production et la surconsommation de viande industrielle saccagent la planète"

Comme le montre ce rapport, le système industriel de production n’est pas viable, car il repose sur des ressources rares comme l’eau et les terres et fait supporter les coûts cachés aux consommateurs. Nous, citoyens, devons reprendre le contrôle de notre alimentation face aux multinationales de l’agrobusiness, si nous voulons réduire ses impacts sur nos sociétés et sur l’environnement. CNRS 02/05/14 L'intensification agricole moins efficace que les insectes pollinisateurs. REPORTERRE 30/09/14 L’agriculture intensive et le bétonnage détruisent les sols. Cela fait près de quatre-vingts ans qu’aux États-Unis l’alerte a été donnée, et à peu près comprise : les sols, trop travaillés, finissent en général par s’en aller.

REPORTERRE 30/09/14 L’agriculture intensive et le bétonnage détruisent les sols

Dans les années trente, celles de la Crise, des millions de fermiers américains et canadiens durent abandonner leurs parcelles transformées en désert. La terre si fertile s’était transformée en nuages de poussières, délogeant les buissons qui, soumis au vent, roulaient comme des boules. Ce Dust bowl, image argentique (John Ford, Dorothea Lange) et littéraire (Steinbeck, Sprinsgteen) de la Grande Dépression, fut un désastre humain et économique : les États-Unis durent acheter du blé à Staline. Encore présenté comme la conséquence d’une renverse climatique, d’un assèchement brutal du climat des Grandes plaines, le Dust Bowl fut en réalité le résultat du labourage trop profond et trop fréquent d’une terre qui ne pouvait le supporter.

Les Indiens se contentaient de fouir durant leur camp d’été, les blancs labourèrent. Que faire ? REPORTERRE 08/11/14 L’agriculture industrielle va disparaître. Avec Nourrir l’Europe en temps de crise.

REPORTERRE 08/11/14 L’agriculture industrielle va disparaître

Vers des systèmes alimentaires résilients, Pablo Servigne dresse un état des lieux sans concession de l’agriculture industrielle qui triomphe partout, mais qui porte les gènes de sa disparition. LIBERATION 13/11/14 L’agriculture intensive à tout bout de champ. ANSES - JUILLET 2014 - Bulletin de veille scientifique N°24 Au sommaire: Propagation dans l’environnement des micro-organismes et autres particules organiques issus des élevages intensifs et conséquences pour la santé des riverains. JO ASSEMBLEE NATIONALE 02/09/14 Réponse à question: QE 57410 élevage - bovins - élevage intensif. études d'impact. GREEN ET VERT 07/01/13 Vers un abandon des élevages industriels. Australie / / Océanie Pour Brian Sherman, directeur général et cofondateur du groupe de réflexion pour la protection des animaux Voiceless, l’année 2012 a marqué une étape importante dans la prise de conscience des Australiens face à la cruauté des élevages industriels.

Pour Brian Sherman, directeur général et cofondateur du groupe de réflexion pour la protection des animaux Voiceless, l’année 2012 a marqué une étape importante dans la prise de conscience des Australiens face à la cruauté des élevages industriels. Le pays serait prêt à prendre des mesures réglementaires. – guatemalt

Le pays serait prêt à prendre des mesures réglementaires.

GREEN ET VERT 07/01/13 Vers un abandon des élevages industriels

Multiplication des campagnes de sensibilisation Après les mauvais traitements infligés au bétail australien en Indonésie, en 2012, le groupe médiatique ABC a révélé la cruauté exercée à l’encontre des animaux dans les élevages industriels australiens, en particulier envers les ovins exportés vers le Moyen Orient. Pour Brian Sherman, les moyens déployés par le média australien pour enquêter régulièrement dans ce domaine témoigne de l’intérêt grandissant porté à la protection des animaux. Réactions politiques et commerciales Pour Brian Sherman, il est maintenant temps pour des mesures politiques à l’échelle nationale.

Choose Cage-Free Campaign 24/04/12 Les experts remettent en question la durabilité du système alimentaire au Canada. L ALSACE 28/04/12 Environnement Pas d’élevage industriel de porcs à Zutzendorf. BFMTV 24/06/12 Un élevage intensif de vache fait polémique dans la Somme. JO ASSEMBLEE NATIONALE 21/10/14 Au sommaire: QE 60162 agriculture - bâtiments agricoles - ferme des mille vaches. perspectives.