background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-006486-18 Lutte contre les maladies cardiovasculaires. BMC PUBLIC HEALTH 01/07/20 Secular trends in cardiovascular risk factors among women aged 45–54 years in Gothenburg, Sweden, from 1980 to 2014. 1.Wilhelmsen L, Rosengren A, Johansson S, Lappas G.

BMC PUBLIC HEALTH 01/07/20 Secular trends in cardiovascular risk factors among women aged 45–54 years in Gothenburg, Sweden, from 1980 to 2014

Coronary heart disease attack rate, incidence and mortality 1975-1994 in Goteborg, Sweden. Eur Heart J. 1997;18(4):572–81.CAS Article Google Scholar 2.Levi F, Chatenoud L, Bertuccio P, Lucchini F, Negri E, La Vecchia C. Mortality from cardiovascular and cerebrovascular diseases in Europe and other areas of the world: an update. Eur J Cardiovasc Prev Rehabil. 2009;16(3):333–50.Article Google Scholar 3.Bjorck L, Rosengren A, Bennett K, Lappas G, Capewell S. QUOI DANS MON ASSIETTE 08/11/19 POURQUOI LA VIANDE ROUGE EST MAUVAISE POUR LA SANTÉ EN CAS DE CONSOMMATION EXCESSIVE ? La viande rouge mauvaise ou non pour la santé ?

QUOI DANS MON ASSIETTE 08/11/19 POURQUOI LA VIANDE ROUGE EST MAUVAISE POUR LA SANTÉ EN CAS DE CONSOMMATION EXCESSIVE ?

Une étude publiée en Octobre 2019 dans Annals of Internal Medecine laissait penser que les preuves du risque de consommer de la viande rouge sont trop faibles pour conseiller d’en manger moins. Cependant la plupart des recommandations internationales estiment le contraire. Qui croire dans cette bataille d’experts ? Viande rouge et apports nutritionnels La viande rouge et l’origine de sa couleur La viande rouge correspond au bœuf, au porc, au cheval, à l’agneau, au mouton, à la chèvre d’après l’Organisme Mondial de la Santé (OMS).

THECONVERSATION 04/07/19 Les aliments ultra-transformés sont aussi associés à un risque accru de maladies cardiovasculaires. Dans de nombreux pays, le degré de transformation des aliments a augmenté au cours des dernières décennies.

THECONVERSATION 04/07/19 Les aliments ultra-transformés sont aussi associés à un risque accru de maladies cardiovasculaires

Aujourd’hui, les aliments dits « ultra-transformés » représenteraient 25 à 60 % des apports énergétiques journaliers en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Nouvelle-Zélande, et au Brésil. Or, depuis quelques années, les études suggérant qu’une consommation excessive de ce type d’aliments pourrait avoir des effets délétères pour la santé s’accumulent. Plusieurs recherches ont notamment mis en évidence un lien entre la consommation d’aliments ultra-transformés et un risque plus élevé de surpoids ou d’obésité ainsi que d’hypertension artérielle dans une cohorte d’étudiants espagnols, tout comme un risque accru de dyslipidémies (taux anormalement élevé ou diminué de certains lipides dans le sang : cholestérol, triglycérides…) dans une cohorte d’enfants au Brésil.

Ces travaux robustes s’appuient sur des données issues de la cohorte NutriNet-Santé. Soupçons d’interactions avec la santé. INRA 01/08/19 Viande rouge : les risques pour la santé - Consommer moins de 65 g de viande rouge par jour limiterait le risque de cancer colorectal ou de maladies cardiovasculaires.

Récemment, l’OMS a conclu que la surconsommation de viande rouge était associée à une augmentation du risque de cancer colorectal et de maladies cardiovasculaires dans le monde.

INRA 01/08/19 Viande rouge : les risques pour la santé - Consommer moins de 65 g de viande rouge par jour limiterait le risque de cancer colorectal ou de maladies cardiovasculaires.

L'objectif de cette étude était d’évaluer quantitativement, à l’aide de modèles probabilistes, le nombre de personnes en France touchées par ces deux maladies du fait de leur consommation de viande rouge. La charge de morbidité, qui combine les années de vie perdues du fait d’une mortalité prématurée, et les années de vie perdues en raison d’une diminution de la qualité de vie due à la maladie, a également été estimée en DALY (Disability Adjusted Life Years). Les résultats obtenus à partir des consommations de viande rouge en France et les données épidémiologiques, ont été exprimés par classe d’âge et par genre. Ainsi, il a été estimé que 5% des cas de cancer colorectal étaient associés à la consommation de viande rouge en France par an, correspondant à 12 170 DALY. Les Producteurs de lait du Québec via youtube 12/04/18 AGA 2018 - Dr Andrew Samis - Gras saturés et maladie cardiovasculaire: quelle est la preuve.

FRANCE INTER 05/03/19 GRAND BIEN VOUS FASSE - Toutes vos questions sur l'hypertension. SANTE PUBLIQUE FRANCE 02/09/18 L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE EN FRANCE : PRÉVALENCE, TRAITEMENT ET CONTRÔLE EN 2015 ET ÉVOLUTIONS DEPUIS 2006. LE MONDE 18/09/18 La « lutte contre les maladies non transmissibles », une urgence sanitaire mondiale. Dans un tribune adressée au « Monde », un collectif s’inquiète que le diabète ou les maladies cardiovasculaires frappent désormais tous les pays, qu’ils soient à revenus élevés ou faibles.

LE MONDE 18/09/18 La « lutte contre les maladies non transmissibles », une urgence sanitaire mondiale

Ces pathologies sont aujourd’hui la principale cause de décès sur la planète. Tribune. SANTE PUBLIQUE FRANCE 11/09/18 Évolution des facteurs de risque cardiovasculaire et de la mortalité coronaire prématurée entre 1986 et 2013 dans la communauté urbaine de Lille. CIV - DEC 2016 - La consommation de viande rouge n’influencerait pas négativement les facteurs de risques cardiovasculaires selon une méta-analyse récente. Selon une méta-analyse systémique d’essais contrôlés randomisés réalisées par des chercheurs américains, la consommation de viande rouge (moins de 0,5 portion par jour ou 0,5 portion ou plus par jour) n’affecte pas les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires.

CIV - DEC 2016 - La consommation de viande rouge n’influencerait pas négativement les facteurs de risques cardiovasculaires selon une méta-analyse récente

Contexte : Les associations d’observation entre les consommations de viandes rouges et les maladies cardiovasculaires (MCV) sont hétérogènes. ORS OCEAN INDIEN - SEPT 2017 - Les maladies cardiovasculaires à La Réunion. SOLIDARITES-SANTE_GOUV_FR 17/10/17 Maladies cardiovasculaires. Les maladies cardiovasculaires ou cardio-neurovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, la deuxième en France (première pour les femmes) juste après les cancers.

SOLIDARITES-SANTE_GOUV_FR 17/10/17 Maladies cardiovasculaires

Malgré quatre décennies de baisse de mortalité et morbidité grâce à la prévention et aux progrès thérapeutiques, les maladies cardio-neurovasculaires restent à l’origine d’environ 140 000 morts par an ; elles sont aussi, l’une des principales causes de morbidité avec 3.5 millions de personnes (assurés du régime général) traitées en 2012, et plus de 11 millions pour risque vasculaire ou diabète. Il existe de fortes disparités sociales et territoriales de mortalité cardio-neurovasculaire. De plus à âge égal, le taux de mortalité des hommes est plus élevé que celui des femmes (300 versus 190 pour 100 000 personnes en 2010). RFI 15/05/17 PRIORITE SANTE - L'hypertension. RFI 14/12/16 PRIORITE SANTE - Journées de l’hypertension. Etre en bonne santé est un besoin universel.

RFI 14/12/16 PRIORITE SANTE - Journées de l’hypertension

Claire Hédon reçoit en direct des spécialistes pour faire le point sur l’actualité médicale dans le monde. Le but : faire de la prévention auprès du grand public, l’informer sur ses droits, sur les traitements et les moyens d’y accéder. Tous les jours, posez vos questions par mail à priorite.sante@rfi.fr ou par téléphone au 00 33 1 84 22 75 75. Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille VIA YOUTUBE 08/01/13 C LA SANTE - Maladies cardio-vasculaires. AFP 02/03/16 Fruits moins chers et sodas plus chers pour réduire les maladies cardiovasculaires.

Une réduction de 10 % du prix des fruits et légumes combinée à une hausse équivalente des sodas pourrait éviter un nombre important de décès dus aux maladies cardiovasculaires aux États-Unis, selon une étude présentée mardi.

AFP 02/03/16 Fruits moins chers et sodas plus chers pour réduire les maladies cardiovasculaires

«Modifier son régime alimentaire peut être difficile mais des changements sur le marché (des produits alimentaires, NDLR) pourraient permettre d'y parvenir avec des effets importants sur la santé cardiovasculaire», a expliqué le Dr Thomas Gaziano, professeur à la faculté de santé publique de l'université Harvard (Massachusetts, nord-est).

L'étude a été présentée lors de la conférence de l'American Heart Association sur l'épidémiologie et le mode de vie, cette semaine à Phoenix (Arizona, sud-ouest). Selon les chercheurs, une baisse de 10 % du prix des fruits et légumes pourrait réduire de 1,2 % la mortalité cardiovasculaire dans les cinq ans et de près de 2 % sur vingt ans, avec une diminution de 2,6 % des infarctus et de 4 % des accidents vasculaires cérébraux. UNIVERSITE TOULOUSE III - 2013 - Thèse en ligne : Nutrition et risque cardiovasculaire en France : place des produits laitiers. Huo Yung Kai, Samantha (2013) Nutrition et risque cardiovasculaire en France : place des produits laitiers.

UNIVERSITE TOULOUSE III - 2013 - Thèse en ligne : Nutrition et risque cardiovasculaire en France : place des produits laitiers

Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier. La nutrition joue un rôle déterminant dans le développement de plusieurs maladies. L'objectif de cette étude est de décrire et comparer les comportements alimentaires et le niveau de risque cardiovasculaire de 3 régions françaises (Lille, Strasbourg et Toulouse). Elle a également permis d'étudier le lien entre la consommation de produits laitiers pauvres et riches en matière grasse et le niveau de risque cardiovasculaire en population générale française. INVS 08/03/16 Maladies cardio-vasculaires. Enquêtes avec examen de santé menées par l'InVS L'étude nationale nutrition santé (ENNS) Selon l’Étude national nutrition santé (ENNS 2006-2007), 30,1 % des personnes âgées de 18 à 74 ans avaient, soit un traitement hypolipémiant, soit un taux élevé de LDL-cholestérol dans le sang : 18,9 % avaient un taux de LDL-cholestérol élevé ( >1,6 g/l ) et 12,2 % suivaient un traitement médicamenteux par hypolipémiant.().

En savoir plus : De Peretti C et al. Bull Epidemiol Hebd 2013;31. L’étude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition (Esteban) ORS REUNION - MARS 2015 - Le diabète à Mayotte. OCDE 17/06/15 La progression du diabète et de l’obésité menace les progrès enregistrés dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires. INSERM 25/03/15 Entre les bactéries intestinales et le diabète, il y a NOD2. 25 mars 2015 Si le lien entre flore intestinale et diabète ne fait plus de doute, la chaine des évènements responsables de cette association reste à clarifier. Des chercheurs de l’Inserm* en collaboration avec l’université canadienne McMaster (Hamilton, Ontario) viennent d’identifier une clé du mystère. LE MONDE SANTE 30/01/15 Le fructose est le principal moteur du diabète. Des chercheurs américains parlent de véritable épidémie de diabète de type 2, liée à la consommation croissante de sucre et de fructose.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Paul Benkimoun Les sucres ajoutés aux aliments et boissons, en tout premier lieu le fructose, font le lit du diabète de type 2. Publiée en ligne jeudi 29 mars dans les Mayo Clinic Proceedings, une analyse des données existantes effectuée par des chercheurs américains est catégorique : « Il existe un énorme corpus de preuves scientifiques, de données d’observation et de résultats d’essais cliniques qui suggèrent que le fructose ajouté – même par rapport à d’autres sucres – est le principal moteur du développement du diabète et de ses conséquences. » Représentant 90 % des formes de la maladie, le diabète de type 2 a pris des proportions épidémiques dans le monde : environ une personne sur dix dans le monde en est atteinte et la fréquence augmente avec l’âge.

LE MONDE PLANETE 14/12/12 Les maladies cardio-vasculaires, première cause de mortalité dans le monde. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Paul Benkimoun Le progrès a ses paradoxes. Les avancées dans le domaine sanitaire ont fait régresser la mortalité prématurée, notamment infantile, dans le monde. La longévité accrue est cependant grevée d'un nombre croissant de maladies chroniques ou dégénératives et de handicaps. MINERVA - FEV 2014 - Prévention primaire des maladies cardiovasculaires par une alimentation de type méditerranéen. UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER – FACULTE DE PHARMACIE DE GRENOBLE - 26/02/13 Thèse en ligne : Prise en charge nutritionnelle du patie. ENVT - 2013 - Cours en ligne : Alimentation & Prévention des Maladies Cardio-Vasculaires.

OMS - MARS 2013 - Aide-mémoire Maladies cardio-vasculaires. Que sont les maladies cardiovasculaires? Les maladies cardiovasculaires constituent un ensemble de troubles affectant le cœur et les vaisseaux sanguins, qui comprend: UNIVERSITE DE LIEGE 22/04/10 L'ULg au coeur d'une vaste enquête sur la santé cardio-vasculaire. INSPQ 11/03/11 Surveillance de l'hypertension au Québec : incidence, prévalence et mortalité. CDC MMWR 14/10/11 Prevalence of Coronary Heart Disease — United States, 2006–2010.

October 14, 2011 / 60(40);1377-1381 Age-adjusted mortality rates for coronary heart disease (CHD) have declined steadily in the United States since the 1960s (1). Multiple factors likely have contributed to this decline in CHD deaths, including greater control of risk factors, resulting in declining incidence of CHD, and improved treatment (2). Greater control of risk factors and declining incidence can reduce CHD prevalence, whereas improved treatment that results in lower mortality rates and more persons living with CHD can increase prevalence. To estimate state-specific CHD prevalence and recent trends by age, sex, race/ethnicity, and education, CDC analyzed data from Behavioral Risk Factor Surveillance System (BRFSS) surveys for the period 2006--2010.

CORDIS 12/04/12 Le risque d'accident cardiovasculaire augmenterait si un cas se déclare dans la fratrie. Le risque d'accident cardiovasculaire augmenterait si un cas se déclare dans la fratrie. CERIN 06/03/12 Acides gras saturés et maladie cardiovasculaire : une relation à revoir. FRANCE SOIR 26/03/12 Hypertension : Un milliard de personnes concernées. Tout d'abord, il convient de rappeler que la tension artérielle correspond à la pression du sang dans les artères.

Dans l’organisme, les artères jouent le rôle de mères nourricières. Elles conduisent le sang du cœur vers les différents tissus de l’organisme et fournissent ainsi aux cellules l’oxygène indispensable à leur survie. WIV ISP 12/11/14 En Belgique, le nombre de patients diabétiques a plus que doublé en 15 ans*