background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

FRANCE CULTURE 02/01/22 SUPERFAIL - Le saumon, un poisson qui prend l'eau. La période des fêtes est une période rêvée pour un superfail gastronomique : terrine médiocre, purée trop sèche, bûche inqualifiable, et sans oublier le saumon. Car le saumon est en réalité une véritable catastrophe écologique, un poisson qu'il vaudrait mieux laisser au fond de l'eau et ce, alors même que les Français vivent une véritable histoire d'amour avec ce poisson, qu'ils le dévorent en sashimi, en filet ou encore fumé. Pour en savoir plus sur les méfaits de la consommation intensive de saumon, nous nous sommes tournés vers Anthony Berthou, nutritionniste et Abdoulaye Ndiaye, chargé des campagnes océan chez Greenpeace Afrique. Le saumon sauvage : un saumon riche en contaminants Cette dernière décennie, la consommation de poisson a largement augmenté en Europe. Alors que le saumon était considéré comme un poisson de luxe, il s'est ainsi largement démocratisé.

Le saumon d'élevage : risque environnemental et drame humanitaire. LES ECHOS 17/12/20 LA STORY - PODCAST - Le saumon, un poisson au top ! RADIO CANADA 16/11/16 Commission Cohen sur le déclin des stocks de saumon rouge dans le fleuve Fraser. Le Commissaire Cohen avait entre autres pour mandat de faire des recommandations pour assurer la durabilité des stocks et, au besoin, pour apporter des changements aux politiques, pratiques et procédures du ministère des Pêches et Océans sur la gestion de cette pêche. Le gouvernement fédéral a demandé cette enquête, car en 2009, pour une troisième année de suite, la pêche au saumon rouge avait été annulée sur le fleuve Fraser en raison du déclin des stocks. Cette année-là, le ministère des Pêches et Océans avait prévu une montaison de 10,6 millions de saumons rouges alors que seulement 1,5 million était revenu frayer.

Les derniers témoignages devant la commission ont eu lieu en décembre 2011. Le Commissaire Cohen a dû tenir compte pour la rédaction de son rapport de tous les éléments présentés lors de la comparution des témoins et approximativement 900 représentations émanant du public. MAAF 25/11/16 Saumon: aucune anomalie relevée lors des contrôles sanitaires. 800 000 résultats d'analyses des denrées Chaque année, la Direction générale de l’Alimentation met en œuvre un ensemble de plans de surveillance et de plans de contrôle (PSPC) de la contamination des denrées alimentaires d’origine végétale et/ou d’origine animale ( produits de la pêche compris) et de l’alimentation animale. En départements, les services effectuent des inspections dans les établissements de la chaîne alimentaire.

Il s’agit de contrôler la conformité des produits mis sur le marché aux exigences réglementaires définies au niveau européen concernant la santé publique, et de surveiller les niveaux de contamination. Le règlement (CE) n°854/2004 impose à chaque État membre de surveiller les niveaux de contamination des parties comestibles des produits de la pêche mis sur le marché. La programmation des prélèvements s’appuie sur une expertise et une évaluation des risques. Risque chimique: qu'est ce que "l'exposition du consommateur" ? UNIVERSITE DE TOULOUSE 17/01/17 Thèse en ligne : METHODES D'EVALUATION ET DE CONTROLE DU STRESS CHEZ LES SALMONIDES D'ELEVAGE : IMPLICATIONS SANITAIRES, ZOOTECHNIQUES ET ENVIRONNEMENTALES.

MoreEven more from Google Sign in All News Videos Images Shopping Tools Any country Any time All results 9 results Search Results Méthodes d'évaluation et de contrôle du stress chez les salmonides d ... oatao.univ-toulouse.fr/17527/ Translate this page by C Delfosse - ‎2017 - ‎Related articles Feb 16, 2017 - Delfosse, Cyril.

Thèses soutenues - Irsea Cached Translate this page Université : Ecole Doctorale SEVAB (Sciences Ecologiques, Vétérinaires, Agronomiques, Bioingénieries) de l'INP Toulouse (Institut National Polytechnique). Cyril DELFOSSE, chercheur junior à l'Institut de Recherche en ... - Irsea Cached Translate this page Cyril Delfosse intégre l'institut de recherche IRSEA pour y débuter sa thèse sur « les méthodes d'évaluation et de contrôle du stress chez les salmonidés d'élevage : implications sanitaires, zootechniques et environnementales ». www.sudoc.fr/198318383 Cached Translate this page.

INAO 20/03/17 Le Label Rouge pour des rillettes de saumon. Le 20/03/17 Le cahier des charges du Label Rouge n° LA 07/16 « Rillettes de saumon » a été homologué par arrêté publié le 2 mars 2017 au Journal officiel de la République française. Les conditions de production des « Rillettes de saumon » Label Rouge sont encadrées par des critères exigeants de qualité. Elles sont composées à plus de 80 % de saumon Label Rouge (de type « atlantique » et « fumé »), auquel on ajoute des poissons blancs comme le Colin d’Alaska, le cabillaud ou l’églefin. Ces rillettes contiennent 15 % de poissons de plus que les produits courants. De plus, seuls les filets, ainsi que les morceaux de filets et de chairs sont autorisés, tandis que la pulpe de poissons est interdite.

La mise en oeuvre des délais courts dans la chaîne de production permet de garantir une qualité optimale des rillettes de saumon. La certification des « Rillettes de saumon » Label Rouge débute dès la réception des matières premières jusqu’à l’expédition. LE MONDE 15/12/16 Saumon, la vie n’est pas rose. Bio ou conventionnel, difficile de faire un choix, les deux étant soupçonnés d’être contaminés aux métaux ou aux dioxines. Et pourtant, ce poisson reste un plat de fête incontournable. La nouvelle a jeté un froid. A la veille des fêtes, une étude du magazine 60 millions de consommateurs révélait que le saumon frais issu de filières conventionnelles norvégienne ou irlandaise, était moins contaminé qu’avant, alors que le bio l’était davantage. « Sur les dix pavés frais analysés et vendus en France, seuls les quatre saumons bio présentent des traces de contamination de métaux et/ou dioxines, PCB », indiquait Patricia Chairopoulos, responsable de l’enquête.

Cependant, aucun des poissons testés ne contenait de traces de polluants supérieures aux limites maximales autorisées et tous étaient donc sans danger pour la santé. Avec 36 900 tonnes de saumon fumé consommées en 2015, la France est le plus gros mangeur en Europe devant les Allemands. Lire aussi : Alerte rouge sur le saumon. BIOALAUNE 25/11/16 Le saumon bio est-il plus toxique que le conventionnel ?

A l’approche des fêtes de fin d’année, 60 millions de consommateurs a mené une enquête sur le poisson préféré des français: le saumon. Selon l’association, c’est un véritable carton rouge pour le saumon bio en l'occurrence. Y a-t-il vraiment raison de s’inquiéter ? Réponse, non ! Et Bio à la Une a enquêté. Entre la contamination des poissons par nos océans pollués et les dérives industriels comme l’affaire des saumons d'élevage de Norvège, le poisson préféré des français a mauvaise presse.

“Apprécié de tous, presque sans arêtes, bon pour la santé, le saumon a de nombreux atouts”, précise l’association avant de révéler, dans son enquête, que “si les pavés conventionnels s’en tirent plutôt bien, on retrouve davantage de traces de mercure, d’arsenic mais aussi de quatre pesticides (naturellement parfaitement interdits) chez ceux qui devraient être à l’abri de tout soupçon”. Les saumons bio frais plus contaminés que les conventionnels Cliquez sur l'image pour l'agrandir. DGCCRF 22/11/16 Le saumon. L INDEPENDANT 24/11/16 Tout n’est pas rose dans le saumon.

IrinaChevzhik/Shutterstock.com Dans son dernier numéro, le magazine 60 millions de consommateurs est parti à la pêche aux normes sanitaires dans les saumons fumés ou frais vendus dans le commerce. Résultat, ces dernières sont globalement respectées. Problème, les produits présentés comme bio sont loin d’être indemnes de tout toxique. Les testeurs de 60 millions de consommateurs ont analysé 10 références de pavés de saumon et 15 de saumons fumés, d’origine Norvège, Irlande ou Écosse, conventionnels et bio, certains avec label Rouge ou certifiés flière responsable.

Résultat : la filière conventionnelle tient le cap puisqu’aucune « des substances recherchées ne dépasse les seuils autorisés. Le bio au banc des accusés Certains, pour se rassurer, préfèrent opter pour des saumons d’élevage bio… Le label bio garantit en effet l’achat d’un produit à l’impact minime sur l’environnement et la santé, et pour lequel l’usage de produits chimiques est limité.

Une bonne note pour les poissons fumés. AFP 24/11/16 Le saumon frais bio est plus contaminé qu'avant, contrairement aux pavés non-bio. Un pavé dans la mare du bio. Le saumon frais issu de filières conventionnelles, qu'il vienne de Norvège ou d'Irlande, est moins contaminé qu'avant, mais le bio l'est davantage, selon une étude du magazine 60 Millions de consommateurs, parue jeudi 24 novembre.

Pour les saumons dits "conventionnels" (c'est-à-dire non-bio), "ça s'est nettement amélioré par rapport à il y a quelques années", indique Patricia Chairopoulos, journaliste auteure de l'enquête. Ces poissons "s'en sortent bien, on n'a pas relevé de métaux, de PCB, de pesticides, aucun résidus de médicaments vétérinaires", note-t-elle. En revanche, "sur les dix pavés frais qu'on a analysés, les plus mal classés en termes de pollution sont les pavés bio", indique Patricia Chairopoulos.

Néanmoins, aucun des poissons testés ne présentait de teneur de ces polluants qui "excédait les limites maximales règlementaires", et tous étaient donc sans danger pour la santé. " FRANCE INTER 24/11/16 Le saumon bio n'est pas très propre. Tout n’est pas rose dans le saumon ! C'est le titre du magazine "60 millions de consommateurs", qui révèle la présence exagérée de toxiques dans les spécialités bio de ce poisson. Trois ans après la crise du saumon provoquée par un reportage accablant sur le saumon d’élevage, 60 Millions de consommateurs a analysé en laboratoire des pavés de saumon frais et des saumons fumés. Conclusion : les pavés de saumon bio sont les plus contaminés, tous toxiques confondus ! Les analyses ont été réalisées en partenariat avec l'émission de France 3 Thalassa. Elles confirment une tendance relevée en 2014, selon laquelle un poisson gras est plus susceptible de contenir des substances chimiques.

Recherche de produits toxiques Conclusion : le bio est plus contaminé que le saumon conventionnel. ►►►ÉCOUTER | Les explications de Philippe Lefebvre Concernant l’arsenic, les teneurs sont très variables. Mais pour les autres ? L'alimentation des poissons sur la sellette ■ Seul le sel est autorisé en France. RTL 24/11/16 Le saumon bio est plus toxique que le saumon conventionnel. Par Benjamin Hue , Avec AFP "Tout n'est pas rose au pays du saumon". Trois ans après la crise provoquée en 2013 par un reportage télévisé très critique sur les conditions d'élevage du poisson, "60 millions de consommateurs" a analysé en laboratoire la teneur en polluants des pavés de saumon frais et de saumon fumé issus des filières conventionnelle et bio.

Au total, dix pavés de saumon et quinze saumons fumés ont été analysés pour l'étude. Ils sont originaires d'Écosse, d'Irlande ou de Norvège, conventionnels ou bio, certifiés Label Rouge ou filière responsable. Leur matière grasse, le profil des acides gras, leur contamination en métaux et en pesticides ont été passés au crible. L'alimentation des poissons en cause Le saumon frais issu de filières conventionnelles de Norvège ou d'Irlande est moins contaminé qu'avant. En revanche, "sur les dix pavés frais qu'on a analysés, les plus mal classés en termes de pollution sont les pavés bio", poursuit Patricia Chairopoulos.

AFP 24/11/16 Le saumon frais non bio moins contaminé qu'avant. Le saumon frais issu de filières conventionnelles, qu'il vienne de Norvège ou d'Irlande, est moins contaminé qu'avant (Photo PETER PARKS. AFP) Le saumon frais issu de filières conventionnelles, qu'il vienne de Norvège ou d'Irlande, est moins contaminé qu'avant, mais le bio l'est davantage, selon une étude de 60 Millions de consommateurs à paraître jeudi.

Pour les saumons dits conventionnels (c'est-à-dire non-bio), "ça s'est nettement amélioré par rapport à il y a quelques années", indique Patricia Chairopoulos, journaliste auteure de l'enquête, jointe au téléphone par l'AFP. Ces poissons "s'en sortent bien, on n'a pas relevé de métaux, de PCB, de pesticides, aucun résidu de médicaments vétérinaires", note la journaliste. En revanche, "sur les dix pavés frais qu'on a analysés, les plus mal classés en termes de pollution sont les pavés bio", indique Patricia Chairopoulos. AFP 25/11/16 Le saumon frais non bio moins contaminé, contrairement au bio. MAAF 25/11/16 Saumon: aucune anomalie relevée lors des contrôles sanitaires. ONEMA - JUILLET 2014 - INFOS PRESSE. Au sommaire:Demain restera-t-il des saumons dans les rivières françaises ?

Du 3 au 6 juin 2014, s’est tenue la 31eme assemblée générale de l’OCSAN, organisée avec l’appui de l’Onema à Saint-Malo. L’occasion de faire le point sur le saumon, poisson migrateur emblématique de la qualité des cours d’eau et classé vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées établies par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Au cours de ces 20 dernières années, les stocks de saumons ont chuté de 75% dans le monde. En France, le saumon atlantique est encore présent dans une cinquantaine de cours d’eau, essentiellement sur le Rhin et sur toute la façade Atlantique (Bretagne, Loire, Garonne, Dordogne, Allier, Nivelle, Adour, etc.).

Toutefois, les populations sont parfois peu nombreuses voire en voie d’extinction. Le point dans chaque bassin La Bretagne compte 25 rivières à saumons, par exemple l’Odet, le Goyen, la Laïta, le Trieux, le Douron, les rivières de Morlaix…. BLOG D ALBERT AMGAR 01/12/15 Dynamique microbienne de biofilms bactériens survivants au nettoyage-désinfection de bandes transporteuses dans des usines de transformation du saumon. Résumé.

Objectifs. Le microbiote survivant au nettoyage-désinfection de bandes transporteuses utilisées dans la transformation du saumon a été identifié et sa dynamique de croissance a été investiguée dans un modèle mimant les surfaces de transformation dans ces usines.Méthodes et résultats. Un microbiote divers dominé par des bactéries gram négatif a été isolé après un nettoyage-désinfection régulier dans trois usines de transformation du saumon. Un cocktail de 14 isolats bactériens représentant tous les genres isolés de bandes transporteuses (Listeria, Pseudomonas, Stenotrophomonas, Brochothrix, Serratia, Acinetobacter, Rhodococcus et Chryseobacterium) ont formé des biofilms stables sur des coupons en acier (12°C, bouillon de saumon) avec environ 109 ufc cm-2, après deux jours.

Le séquençage à haut débit a montré que L. monocytogenes représentait 0,1 à 0,01% de la population du biofilm et que Pseudomonas spp. dominait. Référence. Commentaires. Articles similaires. USINE NOUVELLE 17/02/16 Le saumon, star des étals français en 2015. DGCCRF 30/11/15 Le saumon. UNIVERSITE DE LIEGE - 2015 - Convention relative à la réhabilitation du saumon atlantique deans le bassin de la Meuse - rapport de convention Février 2014 - janvier 2015. TESTACHATS 30/09/15 Pas de substances dangereuses à dose toxique dans le saumon. DIRECTION DE LA FAUNE AQUATIQUE (QC) - 2015 - BILAN DE L’EXPLOITATION DU SAUMON AU QUÉBEC EN 2014.

LE FIGARO 24/06/14 Tout n'est pas bon dans le saumon. 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS 24/06/14 Nos tests de saumon : du bon et deux questions préoccupantes. WWF 10/07/12 LA FRANCE DOIT DÉGAGER LA VOIE AU SAUMON ! GREENPEACE 24/05/12 Saumon d’élevage bio…vraiment? GEOPOLIS 14/12/12 Tout n’est pas rose dans le saumon. POLE VALORIAL - MAI 2011 - La dualité bénéfices / risques a de beaux jours devant elle ! (concerne la consommation du saumon) LSA CONSO 15/03/13 Le syndicat du saumon fumé dénonce les hausses de prix du poisson. Blog aquaculture 03/07/12 Distribution. E. Leclerc retire le saumon d'élevage de ses étals! BUZZECOLO 22/11/10 Notre Saumon de Norvège. 20MINUTES 12/04/11 Des saumons bien gardés pour ne pas polluer l'environnement. 20MINUTES 13/04/11 Que mangent les saumons de Norvège ?