background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

INRA 20/06/16 Cerises : la lutte biologique veut faire mouche contre Drosophila suzukii. Cerises, fraises, framboises, mûres, cassis, myrtilles, abricots, pêches, mais aussi figues, tomates et raisins… Aussi minuscule soit-elle, Drosophila suzukii soulève l’inquiétude chez bien des producteurs.

INRA 20/06/16 Cerises : la lutte biologique veut faire mouche contre Drosophila suzukii

À la différence des autres drosophiles, la femelle suzukii perce la peau du fruit en maturation pour y pondre ses œufs, favorisant ainsi la contamination par diverses bactéries et champignons. Les larves se nourrissent de la pulpe, creusent des galeries entre la chair et l’épiderme du fruit qui coule et se vide. Les pertes estimées peuvent atteindre 80 % de la production. Drosophila suzukii a été détectée en France à partir de 2009 et a commencé de poser problème aux producteurs de cerises et de fraises du sud-ouest à partir de 2011.

Devant ce potentiel invasif inquiétant, l’Inra a rapidement engagé des recherches en priorisant la lutte biologique. . « Il s’agit de lutte biologique par acclimatation.

Actualités DRAAF

Actualités parlementaires concernant Drosophila suzukii. OEPP - Service d’Information 6 NO. 11 PARIS, 2016-11 2016/206 Premiers signalements de Drosophila suzukii en Bosnie-Herzégovine, Roumanie, Serbie et Turquie. GRAB 02/08/16 Résultats 2015 : Protection contre Drosophila suzukii sur Fraise. Drosophila suzukii est apparue en France en 2010.

GRAB 02/08/16 Résultats 2015 : Protection contre Drosophila suzukii sur Fraise

Ce diptère cause des dégâts importants sur les cultures de fruits rouges (cerise, framboise, fraise, raisin). Cette drosophile inquiète compte tenu de sa diffusion géographique (Amérique, Europe, Asie), de sa polyphagie et de son taux de multiplication rapide. Aucune solution ne semble être réellement efficace à l’heure actuelle. L’essai 2015 du GRAB, a consisté à tester différents produits utilisables en AB pour limiter les attaques de ce ravageur sur fraise. Produits alternatifs homologués en AB ? Comme l’année dernière, l’attaque de D. suzukii a été hétérogène, ce qui a compliqué l’analyse des résultats. Actuellement, Success4 est le seul produit homologué en AB (sur thrips) présentant une efficacité intéressante.

INRA 20/06/16 Cerises : la lutte biologique veut faire mouche contre Drosophila suzukii. LA VIGNE 15/01/15 Drosophile suzukii La lutte insecticide peu efficace. Face à l'importance des attaques de la drosophile suzukii l'an dernier, la Suisse a autorisé exceptionnellement l'acetamiprid, la kaolinite, le pyrèthre et le spinosad.

LA VIGNE 15/01/15 Drosophile suzukii La lutte insecticide peu efficace

Le bilan de ces deux derniers insecticides est mitigé, souligne le chercheur suisse Christian Linder (Agroscope Changins) : « Le spinosad et le pyrèthre ont une bonne efficacité sur la ponte des drosophiles, qu'ils diminuent de 60 à 70 %. Mais leur persistance n'est que de cinq à sept jours et il n'y a pas d'effet spectaculaire sur le taux de pourriture acide. » Agroscope a réalisé deux essais avec la kaolinite.

L'un a permis de réduire la fréquence et l'intensité des attaques de pourriture grise, mais pas l'autre. L'expert a tiré deux enseignements de ces résultats de lutte directe : la stratégie curative n'est pas à préconiser, mieux vaut miser sur des mesures préventives. L'Agroscope a également testé la chaux, de poudres de roche et de talc, obtenant des résultats contrastés en 2014 avec ces produits.

Références universitaires

IFV 12/01/15 2ndes Assises des #Vins du Sud-Ouest: actes, diaporamas et vidéos des interventions sont disponibles en ligne Au sommaire: Red blotch, Drosophila suzukii ou maladie de Pierce : un point sur ces nouveaux ravageurs et maladies émergentes de la. Les 2ndes Assises des Vins du Sud-ouest se sont déroulées les 10 & 11 décembre 2014 à Toulouse.

IFV 12/01/15 2ndes Assises des #Vins du Sud-Ouest: actes, diaporamas et vidéos des interventions sont disponibles en ligne Au sommaire: Red blotch, Drosophila suzukii ou maladie de Pierce : un point sur ces nouveaux ravageurs et maladies émergentes de la

Organisées conjointement par l'Institut Français de la Vigne et du Vin Pôle Sud-Ouest (IFV Sud-Ouest) et l'Interprofession des Vins du Sud-Ouest (IVSO) dans le cadre du projet européen Winetech Plus, elles ont permis, en réunissant près de 300 professionnels sur 2 jours, de renforcer les liens existants, de situer les vignobles du Sud-Ouest dans un cadre plus large, et d'instaurer une dynamique de réflexion sur l'avenir des vins et des cépages du Sud-Ouest.

Références AFSCA

Références MAPAQ - IRDA. CTIFL 25/05/12 Protocole pour le piégeage de Drosophila suzukii. AGROSCOPE - 2013 - Stratégie "Push and Pull" contre la Drosophila suzukii. AGROSCOPE - 2015 - Drosophila suzukii - Les caractéristiques spécifiques. CULTUR'INNOV - 2015 - Rapport sur les essais d’attractifs contre la drosophile à ailes tachetées. AGRICULTURE-BIODIVERSITE-OI 19/02/15 L’implantation de Drosophila suzukii à la Réunion – Chronique d’une arrivée annoncée. Suite à une demande émanant de la Direction Générale de l’Alimentation, l’ANSES[1] (Agence Nationale de Sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail) à récemment rendu public son rapport d’expertise sur les risques phytosanitaires à la Réunion liés à la mouche des fruit Drosophila suzukii.

AGRICULTURE-BIODIVERSITE-OI 19/02/15 L’implantation de Drosophila suzukii à la Réunion – Chronique d’une arrivée annoncée

L’agence de sécurité sanitaire y présentait le risque d’implantation de cette drosophile à la Réunion… peu de temps avant qu’elle y soit détectée. Drosophila suzukii, diptère[2]d’origine asiatique, s’attaque aux fruits charnus pour y pondre ses œufs. Une fois éclos, les larves qui en sortent se nourrissent de leur chair, causant par-là d’importantes pertes de production. Contrairement à une grande part de ses confrères, Drosophila suzukii a pour particularité de pouvoir s’attaquer aussi bien à des fruits abîmés qu’à des fruits sains… d’où l’impact conséquent qu’elle exerce sur les cultures fruitières.

BIO AGRI DIVERSITE OCEAN INDIEN 17/04/14 "Drosophila suzukii" détectée pour la 1ère fois à la Réunion. LA VIGNE 15/01/15 Drosophile suzukii La lutte insecticide peu efficace. L’an dernier, le pyrèthre et le spinosad appliqués contre la drosophile en Suisse n’ont pas permis de réduire les attaques de pourriture acide.

LA VIGNE 15/01/15 Drosophile suzukii La lutte insecticide peu efficace

Le pyrèthre et le spinosad appliqués contre la drosophile en Suisse n’ont pas permis de réduire les attaques de pourriture acide. © AGROSCOPE CHANGINS Face à l’importance des attaques de la drosophile suzukii l’an dernier, la Suisse a autorisé exceptionnellement l’acetamiprid, la kaolinite, le pyrèthre et le spinosad. Le bilan de ces deux derniers insecticides est mitigé, souligne le chercheur suisse Christian Linder (Agroscope Changins) : « Le spinosad et le pyrèthre ont une bonne efficacité sur la ponte des drosophiles, qu’ils diminuent de 60 à 70 %. Mais leur persistance n’est que de cinq à sept jours et il n’y a pas d’effet spectaculaire sur le taux de pourriture acide. » L’expert a tiré deux enseignements de ces résultats de lutte directe : la stratégie curative n’est pas à préconiser, mieux vaut miser sur des mesures préventives.

MAAF - 2013 - Projet financé avec les crédits CAS DAR 2012 - Drosophila suzukii : connaissance du ravageur, caractérisation du r. CHAMBRE D AGRICULTURE TARN ET GARONNNE 29/04/14 Note spéciale Drosophila Suzukii. UNION GIRONDINE DES VINS DE BORDEAUX - 2012 - Une nouvelle drosophile (Drosophila suzukii) dans le vignoble girondin- Rouzes et. CTIFL/ASOP CERISES/FNPF - 2013 - Eléments techniques à prendre en considération pour la protection phytosanitaire Cerise 2013, c.

CRA_WALLONIA_BE 11/02/13 Présentation : Présentation générale de la drosophile du cerisier, Drosophila suzukii : description, bi. INRA 02/08/12 Drosophila suzukii prolifère à vitesse grand V. ATS 02/09/11 Le Drosophile du cerisier, ravageur de fruits, s'attaque à la Suisse. Fruits Le Drosophile du cerisier est une petite mouche du vinaigre qui attaque les baies et les fruitiers à noyaux.

ATS 02/09/11 Le Drosophile du cerisier, ravageur de fruits, s'attaque à la Suisse

Ce ravageur de fruits sévit au Tessin et aux Grisons. Un nouveau ravageur de fruits d’origine japonaise a été identifié en Suisse. Le Drosophile du cerisier (Drosophila suzukii) a fait des dégâts sur des cultures au Tessin et aux Grisons en juillet. L’un des symptômes d’attaque est le blettissement des fruits infestés. Le Drosophile du cerisier est une mouche du vinaigre (famille des Drosophilidae), mesurant 2-3 mm de longueur, avec des yeux rouges et un corps de couleur brun-jaunâtre, a indiqué vendredi la station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil.

Baies et fruitiers à noyaux Les cultures les plus sensibles sont les fraises, les myrtilles et autres baies, le cerisier, le pêcher, l’abricotier, et d’autres fruitiers à noyaux. Il s’agit d’un ravageur majeur du fait de sa polyphagie, sa dissémination rapide et sa biologie, a précisé l’Agroscope. CLUB ADALIA 02/07/12 Une mesure urgente pour protéger les fruits des attaques du bioagresseur invasif Drosophila Suzukii. Les producteurs de fruits sont confrontés aux attaques d’une mouche introduite Drosophila suzukii.

CLUB ADALIA 02/07/12 Une mesure urgente pour protéger les fruits des attaques du bioagresseur invasif Drosophila Suzukii.

Cette espèce qui se répand en Europe est très dommageable, car elle pond ses œufs dans les fruits et les larves qui s’y développent ensuite rendent la production non commercialisable. Ce sont les fruits rouges : cerises, fraises, framboises... qui sont particulièrement et sévèrement attaqués et à la suite de gros dégâts survenus localement l’an passé les risques pour les productions sont élevés en 2012. Tous les producteurs européens sont dans l’impasse car on manque de moyen pour protéger les fruits.

Comme solution provisoire, et en raison de l’urgence, deux produits spinosad et spinetoram, sans risque toxicologique, viennent de recevoir une dérogation d’une durée de 120 jours (jusqu’au 4 septembre 2012) pour traiter les vergers et assurer la protection des fruits rouges contre les attaques de cette drosophile. AGRI85 16/05/12 Deux insecticides autorisés pour lutter contre Drosophila suzukii. Delphine Bisson Webmaster // 02 51 36 82 04 Le 16/05/2012 à 16:25 I Soyez le 1er à déposer un commentaire Les insecticides Spinosad (SUCCESS 4) et le Spinetoram bénéficient désormais d'autorisation de 120 jours pour les cerises et les fruits rouges afin de lutter contre le Drosophila Suzukii.

AGRI85 16/05/12 Deux insecticides autorisés pour lutter contre Drosophila suzukii

Non homologuées en Europe, ces deux molécules ont été homologuées en urgence et la France est en cours d'approvisionnement. La Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF) recommande aux agriculteurs de se mettre en relation avec leur conseiller technique (au sein des Chambres d'agriculture par exemple) pour avoir une bonne utilisation de ces molécules.