background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

THE CONVERSATION VIA 20MINUTES 19/03/21 Biodiversité : La modernisation des nasses à poisson contribuerait à limiter l’impact de la pêche. Des chercheurs élaborent une nasse plus efficace et adaptée aux problématiques et obligations environnementales, selon notre partenaire The Conversation.

THE CONVERSATION VIA 20MINUTES 19/03/21 Biodiversité : La modernisation des nasses à poisson contribuerait à limiter l’impact de la pêche

Aujourd’hui, 60 % des stocks de poissons pêchés en France sont issus de populations exploitées durablement (contre 15 % il y a 20 ans). L’analyse de ce phénomène a été menée par Sonia Mehault, ingénieure en biologie et technologie halieutique à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, avec la collaboration de Fabien Morandeau et Dorothée Kopp (Ifremer). En fonction des espèces capturées, mais aussi des saisons, les pêcheurs doivent adapter leurs techniques. IFREMER VIA YOUTUBE 12/02/21 Conférence de Presse #CommentVontLesPoissons​ GREENLETTER VIA YOUTUBE 15/04/20 Surpêche & chalutage : va-t-on vider les océans ? Lamya Essemlali (co-présidente de Sea Shepherd) FRANCE INTER 18/02/20 LA TERRE AU CARRE - La durabilité de la pêche Française. En janvier dernier, l’IFREMER a publié son diagnostic sur la durabilité des pêches débarquées par les navires français.

FRANCE INTER 18/02/20 LA TERRE AU CARRE - La durabilité de la pêche Française

Ce rapport souligne une nette amélioration de la situation depuis dix ans, et souligne que 60% des stocks de pêche étaient gérés, en 2018, de manière durable. Invité du jour Frédéric le Manach est directeur scientifique de Bloom, une ONG qui s’est notamment fait connaître par sa lutte pour l’interdiction de la pêche électrique dans l’UE. Il s’est notamment formé dans le cadre d’un doctorat co-dirigé par le franco-canadien Daniel Pauly et le français Philippe Cury, deux spécialistes d’halieutique de renommée mondiale. FRANCE CULTURE 09/02/20 DE CAUSE A EFFETS - De la mer à l’assiette, la pêche durable a tout bon ! Émission en partenariat avec le service Planète-Sciences du Monde Poumon bleu de la planète, l’océan est le partenaire nourricier essentiel à l’humanité, mais il est devenu un gigantesque garde-manger.

FRANCE CULTURE 09/02/20 DE CAUSE A EFFETS - De la mer à l’assiette, la pêche durable a tout bon !

Surpêche, absence de réglementation efficace, pollution, techniques de pêche dévastatrices, gaspillage, ses ressources sont soumises à une pression destructrice et les réserves halieutiques s’épuisent. La protection des écosystèmes marins est plus que jamais devenue une question vitale ; en a-t-on seulement conscience ou pris la mesure, dans nos foyers et dans les instances supérieures, à Bruxelles et ailleurs ? Face à ces questions, des citoyens s’engagent, des voix se font entendre pour défendre une pêche durable, respectueuse, garante d’un avenir pour tous, pour les hommes et pour les espèces vivantes. Et vous êtes co-auteur avec Patricia Khenouna et Philippe Vaurès Santamaria du livre « Christopher Coutanceau, Cuisinier-pêcheur » édité chez Glénat. FRANCE BLEU 07/02/20 Chiffre du jour : 49% des poissons pêchés en France sont issus d'une pêche durable.

Les bonnes nouvelles sur le front de l'environnement sont suffisamment rares pour prendre le temps d'en parler !

FRANCE BLEU 07/02/20 Chiffre du jour : 49% des poissons pêchés en France sont issus d'une pêche durable

Désormais, 49% des poissons pêchés en France sont issus d'une pêche durable, d'après des chiffres de l'IFREMER, l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer. Certes, on peut se dire qu'encore la moitié des poissons est pêchée de manière intensive, en partie avec de gros chalutiers qui ramassent tout sur leur passage, sans faire de distinction. Mais voyons le verre à moitié plein puisque la pêche durable ne représentait que 15% il y a encore 20 ans. Pour protéger la biodiversité de nos océans, mieux vaut privilégier certains poissons. La délicieuse coquille St Jacques de la Manche se porte bien, comme l'anchois du golfe de Gascogne. D'autres espèces restent en danger : le merlan de la mer Celtique, le cabillaud de la Mer du Nord, ou encore le maquereau d'Atlantique.

JO ASSEMBLEE NATIONALE 28/01/20 Au sommaire : QE 24861 aquaculture et pêche professionnelle - Impact de la pêche intensive du bar sur l'activité des pêcheurs ligneurs. FRANCE INTER 28/01/20 LA TERRE AU CARRE - Les requins sont menacés par la pêche en haute mer. Les requins sont parmi les animaux marins les plus menacés.

FRANCE INTER 28/01/20 LA TERRE AU CARRE - Les requins sont menacés par la pêche en haute mer

Ils sont notamment les victimes accidentelles de la pêche au large, qui décime certaines espèces comme le requin tigre, le mako, le requin bleu etc. De nouveaux travaux confirment à quel point les navires de pêche sont une menace pour ces espèces. ASSEMBLEE ANTIONALE 18/07/19 Rapport : Pêche durable pour l'Union européenne. MAA CEP 18/06/19 Une étude prospective sur la durabilité de la pêche en haute mer. La pêche en haute mer ne représente que 4 % des captures annuelles mondiales de poisson, mais elle connaît un développement rapide.

MAA CEP 18/06/19 Une étude prospective sur la durabilité de la pêche en haute mer

Les prises hauturières sont ainsi passées de 450 000 tonnes en 1950 à 4,3 millions en 2014, ce qui interroge sur la durabilité de cette activité, comme le font plusieurs chercheurs dans ce document de travail de l'International Institut for Environment and Development. Leur approche combine prospective et modélisation. Dans un premier temps, des experts ont été mobilisés pour élaborer différents scénarios relatifs au devenir de la pêche hauturière aux horizons 2030, 2050 et 2090. JO ASSEMBLEE NATIONALE 12/03/19 Au sommaire : QE 12319 aquaculture et pêche professionnelle - Surpêche en Méditérannée - Position de la France. MAA VIA YOUTUBE 04/03/19 Les experts alim'agri : qu'est-ce que la pêche durable ?

JO ASSEMBLEE NATIONALE 19/02/19 Au sommaire : QE 15385 aquaculture et pêche professionnelle - Informations dues au consommateur et les risques liés à la surpêche. FRANCE CULTURE 19/02/19 LA METHODE SCIENTIFIQUE - Surpêche : on touche le fond. Après l’interdiction du chalutage profond, il y a 3 ans, l’Union Européenne vient d’interdire la pêche électrique dans ses eaux.

FRANCE CULTURE 19/02/19 LA METHODE SCIENTIFIQUE - Surpêche : on touche le fond

Un geste supplémentaire pour tenter, autant que faire se peut, de faire tendre la pêche vers un équilibre, qui assure le renouvellement des populations, et de sortir du modèle de surpêche intensive qui a largement vidé les océans de leurs ressources halieutiques. Pour autant, il reste encore du travail à faire, en cette semaine de la pêche responsable. Un tiers des stocks de poissons est encore surexploité, et il est toujours compliqué de lutter contre la pêche illégale, qui représenterait 20% des captures. Surpêche, on touche le fond : c’est le programme aquatique qui est le nôtre pour l’heure qui vient.

Bienvenue dans La Méthode scientifique. Le reportage du jour. AFP 17/12/18 « 86 % des poissons » de grandes surfaces « sont pêchés selon des méthodes non durables » - UFC-Que choisir a publié les résultats d’une enquête menée dans plus de 1 000 supermarchés. RFI 04/11/17 C EST PAS DU VENT - Stop à la surpêche illégale! Jamais une espèce vivante n'a eu sur la Terre autant d'impact que l'Homme, pourtant nous n'avons qu’une planète.

RFI 04/11/17 C EST PAS DU VENT - Stop à la surpêche illégale!

Aujourd’hui le monde prend conscience que nos modes de développement ne sont pas durables et que nous allons devoir profondément changer notre rapport à la nature pour préserver la vie sur terre. Anne-Cécile Bras vous propose de rendre compte de cette actualité sur tous les continents, pour décrypter les avancées ou les reculs de nos actions face à notre environnement en devenir. Une émission réalisée par François Porcheron. Retrouvez C'est pas du vent sur Facebook en cliquant ici. A consulter le mini-site RFI / COP 21 : Retrouvez les sujets traités par cette émission sur RFI SAVOIRS = *** A partir du 29 octobre 2017: Diffusions le samedi et le dimanche à 10h10 TU vers toutes cibles. PARLEMENT EUROPEEN - 2011 - La surpeche favorise-t-elle les proliférations d'algues? Université Libre de Bruxelles - 2016 - Mémoire en ligne : Les techniques d'aquaculture alternatives comme réponse à la surexploitation des milieux aquatiques : problématique globale et application au cas particulier de la Belgique.

MEDDE 10/12/13 Changez d’habitudes, changez de poisson ! ITELE via YOUTUBE 30/05/16 WWF alerte sur la surconsommation de poisson. FAO 14/01/11 Premières directives mondiales pour la réduction des rejets de poisson. Les pêcheurs ont besoin de nouvelles techniques leur permettant d’attraper uniquement les poissons ciblés 14 janvier 2011, Rome ­- Les premières directives mondiales sur la gestion des prises accessoires et la réduction des rejets ont été publiées aujourd'hui par la FAO.

FAO 14/01/11 Premières directives mondiales pour la réduction des rejets de poisson

Elles seront à présent soumises pour approbation au Comité des pêches lors de sa session en fin du mois à Rome. Les directives ont été avalisées par des experts de 35 pays réunis au siège de l'Organisation le mois dernier. Les directives portent sur toutes les prises accessoires confondues, y compris les rejets, c'est-à-dire le poisson capturé accidentellement puis rejeté à la mer, mort ou mourant.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-9046/2010 : Surpêche et lutte plus efficace contre la surpêche. Depuis quelque temps, les préoccupations vont croissant concernant la diminution des ressources halieutiques des mers européennes, du fait de la surpêche.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-9046/2010 : Surpêche et lutte plus efficace contre la surpêche

À titre indicatif, dans un rapport de 2007, l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) indique que 52 % des ressources halieutiques sont exploitées à leur maximum, 19 % sont surexploitées et 8 % sont épuisées. En revanche, seul 1 % des ressources est en phase de reconstitution et à peine 2 % sont sous-exploitées. Sur le plan européen, l'on estime que 88 % des stocks des mers européennes seraient menacés de surpêche et approximativement 1/3 d'entre eux risquent de ne jamais être reconstitués. ASP 01/02/11 La mort des concombres (les autres) (Agence Science-Presse) C’est sûr, le thon, la morue et même les requins, font partie des espèces victimes de la surpêche. Mais il y a aussi les concombres de mer, ces grands oubliés. Cliquer sur la photo pour agrandir De l’allure d’un cylindre avec des pattes, pouvant atteindre 2 mètres de long, ils sont très prisés dans les restaurants d’Asie... et ils sont eux aussi menacés de disparition.

La pêche de concombres de mer a décliné de 81 %, selon les écologistes marins Heike Lotze et Sein Anderson, de l’Université Dalhousie à Halifax, dont l’étude est parue dans Fish and Fisheries. Ils sont pourtant plus que jamais en demande : 400 $ du kilo, ce qui ne contribuera pas à épargner les survivants. LE COURRIER 05/02/11 Au Sénégal, les femmes paient au prix fort les effets de la surpêche. REPORTAGE - Vendeuses, mareyeuses ou transformatrices, les femmes subissent de plein fouet la baisse des ressources de poissons liée à l'activité des grands chalutiers nationaux et internationaux. Sur la plage de Hann, l'un des principaux quais de débarquement de Dakar, elles sont des dizaines à surveiller l'arrivée des pirogues. Au milieu des étals de poissons, elles attendent patiemment, un saut ou un panier à la main. ACTU ENVIRONEMENT 01/02/11 La FAO s'alarme d'une consommation record de poissons et d'une surexploitation des stocks.

La demande mondiale en poissons ne cesse d'augmenter. Alors qu'en 1950, l'offre apparente de poissons pêchés représentait moins de 3 kg par habitant et par an, elle représente, en 2009, 17,2 kg, révèle le rapport sur la situation mondiale de la pêche et de l'aquaculture 2010, publié par l'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Ainsi, pour satisfaire cette demande, 145,1 millions de tonnes de poissons ont été pêchées dans le monde en 2009, contre 134,3 Mt en 2004. Au total, 117,8 Mt étaient destinées en 2009 à l'alimentation humaine, contre 104,4 Mt en 2004. En revanche, les utilisations non alimentaires sont en baisse : 27,3 Mt en 2009 contre 29,8 Mt en 2004.

FUTURA SCIENCES 15/11/10 Surpêche : l’Europe veut la freiner et le thon attend son tour. On parlera du thon la semaine prochaine, à Paris. © Adulau CC by-sa Surpêche : l’Europe veut la freiner et le thon attend son tour - 1 Photo Après avoir discuté avec les États membres et pris l’avis du Comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP), la Commission européenne vient d’annoncer ses propositions pour les « possibilités de pêche » de l’année 2011, autrement dit les quotas alloués aux pays de l’Union. Ces négociations entre la Commission et les pays membres de l’UE ne concernent que les espèces pour lesquelles seuls les Européens sont concernés. FRANCE EXPO via YOUTUBE 25/08/15 Pourrons-nous encore manger du poisson dans 20 ans ? FRANCE CULTURE 23/03/16 DU GRAIN A MOUDRE - Économie bleue : peut-on protéger les pêcheurs ET les poissons ? La proposition de loi sur l’économie bleue est en discussion ce mercredi au Sénat. Le texte vise à accroître la compétitivité de l’activité maritime française, et donc celle de la pêche.

Tout en préservant l’environnement. Mais ces deux objectifs sont-ils compatibles ? Dans ses malheurs, l’agriculture française peut au moins compter sur le rendez-annuel du Salon de la porte de Versailles à Paris pour attirer sur elle l’attention du public. BE Etats-Unis 232  >>  21/01/2011 Energie & Environnement - Pour la première fois la fin de la surpêche aux Etats-Unis. MAPAQ 15/03/16 Écocertification – pêches et aquaculture durables. LE MONDE BIODIVERSITE 19/01/16 La surpêche et le déclin des ressources ont été largement sous-estimés. Une étude publiée dans « Nature » contredit les statistiques de l’ONU et montre que les prises dans le monde sont beaucoup plus prédatrices que déclarées.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Dans les mers et les océans du globe, on prélève nettement plus de poissons que les statistiques officielles ne le prétendent. ACTU NAUTIQUE 25/05/16 Surpêche - Petit Navire répond à Greenpeace et justifie le recours aux DCP. Après le blocage de son usine de Douarnenez par les activistes de Greenpeace, la société Petit Navire, filiale du thaïlandais Thai Union, a souhaité expliquer sa démarche, justifiant au passage l'utilisation des controversés DCP, dispositifs de concentration des poissons... Pour Amaury Dutreil, Directeur Genéral Petit Navire, les DCP bien utilisés seraient moins nocifs que l'usage de palangres par exemple. Confronté depuis des mois à Greenpeace qui lui reproche d'utiliser des Dispositifs de Concentration des Poissons ou DCP, nocives pour l'équilibre de la ressource halieutique, la société Petit Navire a décidé de répondre à l'ONG, suite au blocage de son usine de Douarnenez intervenu en début de semaine.

La société précise mener une politique destinée à "mettre en place des solutions concrètes autour d’un approvisionnement responsable au sein de l’Océan Indien", dont l'ambition est d'aller d'ici 2020 vers 100% de ses produits engagés dans une démarche obéissant aux principes MSC. BASTA 17/06/13 Surpêche : les poissons pourraient disparaître d’ici 2035. Imanol Ugartemendia a commencé sa vie de pêcheur sur les grands chalutiers pélagiques, trainant des filets de plusieurs dizaines de kilomètres qui enserrent dans leurs nasses des milliers de tonnes de poissons. Il n’en garde pas un très bon souvenir. « On maltraitait le poisson, que l’on rejetait mort par centaines de kilos [1]. Soit parce que les quotas étaient atteints. Soit parce que ce n’était pas la bonne espèce. On faisait vraiment du sale boulot. En plus, on partait pendant quinze jours, et je n’aimais pas l’ambiance à bord. » Il a donc pris le large, et s’est mis à la « petite pêche ».

EUROPE - JANVIER 2014 - Les perspectives de la pêche durable au sein et à l’extérieur de l’Union européenne. IRD - MARS 2013 - Boom des méduses : la surpêche en cause. ACTU ENVIRONNEMENT 21/08/14 Les écosystèmes marins victimes de décennies de surpêche. Alors que les écosystèmes marins ont été progressivement déstructurés par la surpêche, la politique européenne montre aujourd'hui des résultats contrastés.