background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

ACADEMIE DES SCIENCES - 2020 - Comptes rendus biologiques. Au sommaire notamment: Le malheur est dans le pré : cicadelles et (ré)émergence de la bactérie phytopathogène Xylella fastidiosa. Are the tiger mosquito (Aedes albopictus), the giant tick (Hyalomma marginatum), the biting midge Culicoides imicola and the meadow spittlebug (Philaenus spumarius), all still unknown in Southern France a few years or decades ago, our new plagues of Egypt?

ACADEMIE DES SCIENCES - 2020 - Comptes rendus biologiques. Au sommaire notamment: Le malheur est dans le pré : cicadelles et (ré)émergence de la bactérie phytopathogène Xylella fastidiosa

These four species of arthropods are related to vector-borne diseases (VBDs). The superlatives sometimes associated with these new scourges concerning the health of humans, animals and plants, reflect the concerns they generate in the general population, among livestock breeders, farmers and among decision-makers. Enemies needing surveillance or a fight, against which we seem to be quite helpless, these vectors used as examples give us the opportunity to ask the following questions: how did we get there?

What has led these arthropods and pathogens to become a threat? Moreover, the economic consequences of some of these vector-borne diseases on agriculture and livestock production are colossal. Definition of a vector 1. 2. 3. CORSE MATIN 12/07/20 Ooctonus vulgatus, une guêpe pour lutter contre Xylella. Elle s'appelle Ooctonus vulgatus, mesure environ 1 millimètre, et pourrait devenir une aide précieuse dans la lutte contre la bactérie Xylella fastidiosa, la "tueuse d'oliviers" dans le sud de l'Italie.

CORSE MATIN 12/07/20 Ooctonus vulgatus, une guêpe pour lutter contre Xylella

Selon une étude menée par l'Inrae (ex-Inra) de Montpellier et de San Giuliano publiée en avril dernier, cette petite guêpe permettrait de réguler les populations du principal insecte vecteur de Xylella, le cercope des prés ou Philaenus spumarius. "Il s'agit d'un parasitoïde qui se développe à l'intérieur de son hôte et le tue en même temps, explique Xavier Mesmin, ingénieur à l'Inrae de Montpellier et co-auteur de l'étude. Ooctonus pond ses œufs à l'intérieur des œufs de Philaneus, sa larve se développe aux dépens de celle de Philaenus et seul un Ooctonus adulte émerge de l'œuf. " THE CONVERSATION 17/11/19 Une redoutable bactérie disséminée par des insectes : Xylella.

Nous évoquons souvent les espèces invasives ou exotiques envahissantes sur ce site, et nous insistons régulièrement sur la nécessité de savoir les identifier pour protéger notre environnement.

THE CONVERSATION 17/11/19 Une redoutable bactérie disséminée par des insectes : Xylella

Ces espèces perturbent les écosystèmes dans lesquels elles s’installent. Comble de l’ironie, elles ont parfois été introduites de manière volontaire, pour lutter contre des organismes nuisibles à la faune ou à la flore, des déprédateurs qui peuvent eux-mêmes être invasifs : on parlera d’épidémie quand ces espèces correspondent à des microorganismes (bactéries, virus…), de pandémie si l’épidémie concerne une très large zone géographique. Une tueuse en série. FRANCE 3 VIA YOUTUBE 05/11/19 Xylella : le point sur les recherches pour éviter la propagation en Corse. FRANCE INFO 11/09/19 Cinq questions sur "Xylella fastidiosa", la bactérie "tueuse d'oliviers" Détectée officiellement pour la première fois sur des oliviers plantés sur le territoire français, cette bactérie inquiète les oléiculteurs.

FRANCE INFO 11/09/19 Cinq questions sur "Xylella fastidiosa", la bactérie "tueuse d'oliviers"

#AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ? OLIVE OIL TIMES 04/04/19 Les scientifiques cartographient le risque d'exposition à Xylella. A new study from the University of Málaga has revealed a broad bioclimatic potential for the expansion of Xylella fastidiosa.

OLIVE OIL TIMES 04/04/19 Les scientifiques cartographient le risque d'exposition à Xylella

The study, which was done by the university’s geography department, warned that increased areas of Spain and other countries with temperate climates are likely to be most exposed to this risk for expansion. The success in the management of (biological risks) depends on our ability to predict the potential geographic ranges of invading organisms and identify the factors that promote its spread. The research conducted by the university has led to the development of the first multi-scale and multi-factor model that evaluates the potential regional and global reach of the bacteria, which is very harmful to olive trees.

The study also identified the regions with the highest risk of exposure to the bacteria, which include the south of Brazil and the United States, Central America and southern Europe. AFSCA 15/10/18 Détection de la bactérie Xylella fastidiosa dans une entreprise à Roeselare. Le 27 septembre 2018, Xylella fastidiosa* a été détectée pour la première fois en Belgique dans une entreprise de Roeselare (Flandre occidentale), dans des oliviers récemment introduits d'Espagne et dont plusieurs plantes présentaient des symptômes suspects.

AFSCA 15/10/18 Détection de la bactérie Xylella fastidiosa dans une entreprise à Roeselare

Une partie des plantes étaient toujours présentes dans l’entreprise, une autre partie ayant été vendue à des entreprises dans l’intervalle (jardineries, entreprises de jardinage, etc.). Toutes les plantes contaminées et tous les oliviers présents dans l’entreprise à Roeselare ont été détruits. EFSA 10/09/18 Xylella : mise à jour des plantes hôtes dans la base de données. L'EFSA a finalisé des travaux qui contribuent à étendre considérablement nos connaissances sur Xylella fastidiosa et à mieux comprendre cet agent pathogène qui s’attaque aux arbres fruitiers ainsi qu’à d'autres plantes dans plusieurs pays européens.

EFSA 10/09/18 Xylella : mise à jour des plantes hôtes dans la base de données

L'Autorité a publié la dernière mise à jour de sa base de données recensant les plantes hôtes de X. fastidiosa. La liste actualisée comprend 563 espèces de plantes identifiées grâce à une nouvelle recherche documentaire ainsi qu’à partir des signalisations adressées à EUROPHYT, le service européen de notification des interceptions phytosanitaires.

Pour 312 de ces espèces, l'infection a pu être identifiée par deux méthodes de détection au moins. La liste couvre à présent les deux espèces d’agent pathogène – X. fastidiosa et X. taiwanensis – et inclut des informations sur les variétés de plantes résistantes ou tolérantes à Xylella. Une nouvelle évaluation complète des risques associés à X. fastidiosa devrait être finalisée début 2019. BLOG HOUSSINIA WRITING 26/06/18 Une nouvelle méthode pour détecter des oliviers infectés par la bactérie Xylella. 20MINUTES 09/04/18 VIDEO. Corse: Les questions que soulèvent Xylella Fastidiosa, la bactérie tueuse d'oliviers. Après avoir fait analyser des échantillons par l’INRA d’Angers (non certifiés), les oléiculteurs corses affirment avoir repéré la bactérie Xylella Fastidiosa sur des oliviers et des chênes verts de l’île.

20MINUTES 09/04/18 VIDEO. Corse: Les questions que soulèvent Xylella Fastidiosa, la bactérie tueuse d'oliviers

Les autorités vont procéder à de nouvelles analyses pour confirmer ou non les résultats de l’INRA. GAZETTE LABO 14/03/17 Un test ADN rapide pour dépister une bactérie préoccupante pour l'agriculture - Evry (Essonne), le 13 mars 2017 La société génopolitaine Agdia-Biofords lance la commercialisation d’un test détectant en moins de 30 minutes la bactérie. 2017-03-14 Un test ADN rapide pour dépister une bactérie préoccupante pour l'agriculture Evry (Essonne), le 13 mars 2017 Pour plus d’informations sur le test : Agdia-Biofords +33 (0) 1 60 78 81 64 info@agdia-biofords.com www.agdia-biofords.com.

GAZETTE LABO 14/03/17 Un test ADN rapide pour dépister une bactérie préoccupante pour l'agriculture - Evry (Essonne), le 13 mars 2017 La société génopolitaine Agdia-Biofords lance la commercialisation d’un test détectant en moins de 30 minutes la bactérie

AFP 16/02/17 Des millions d'oliviers menacés par une bactérie à travers l'Europe. Depuis 2013, la bactérie xylella fastidiosa décime des oliviers en Italie, mais aussi en France et aux Baléares.

AFP 16/02/17 Des millions d'oliviers menacés par une bactérie à travers l'Europe

Les oléiculteurs corses sont inquiets. Mardi, ils dénonçaient le "risque majeur que fait encourir la politique actuelle de dérogations pour l'entrée de végétaux à la Corse". RESEAU FRANCAIS POUR LA SANTE VEGETALE 19/09/16 Présentations réalisées au séminaire Xylella du 16 septembre 2016. SCIENCES ET AVENIR 28/05/16 Programme Lubixyl : les scientifiques fourbissent leurs armes contre Xylella. LUTTE BIOLOGIQUE. Comme d'autres, l'agriculteur Francesco Catrignano refuse de regarder en face la réalité qu'impose Xylella sur la culture des oliviers italiens. Pour lui, il n’y a pas de danger sanitaire. "Regardez mes arbres comme ils sont beaux. Si un rameau jaunit, je le couperai, et voilà ! " AFIDOL - MARS 2016 - Dossier de presse - Un projet de lutte contre Xylella fastidiosa. ARBORICULTURE FRUITIERE 21/04/16 Projet Lubixyl - Une approche nouvelle contre "Xylella Fastidiosa"

Lundi dernier, le laboratoire AgroBioTech de l’Université Gembloux (Belgique) a présenté ses premiers résultats de l’action de lactopéroxydase sur Xylella fastidiosa. En effet, pour lutter contre la fameuse bactérie dont des foyers ont été détectés en Corse et Paca depuis l’été dernier, le Consortium Lubixyl Innovations, réunissant 33 laboratoires dont AgroBioTech, travaille sur une approche globale et systémique, plutôt qu’un recours aux insecticides pour tenter de tuer les insectes vecteurs, explique Didier Ousset, d’AgroBioTech et en charge de la communication pour Lubixyl: "AgroBioTech travaille depuis plus de 40 ans sur le processus enzymatique de la lactopéroxydase, ou LPA, avec des effets prouvés contre le développement du mildiou de la pomme de terre et de la vigne.

Nous nous sommes donc penchés depuis un an sur l’effet de la LPA sur Xylella, et nous avons vu qu’une souche de la bactérie avait été détruite in vitro par le LPA, issu de lait de vache. 7 millions d’euros. EFSA 20/04/16 Les traitements « n’éliminent pas Xylella des oliviers, mais permettent de réduire les symptômes de la maladie » Telle est la conclusion principale d'une évaluation effectuée par l'EFSA sur l'efficacité des traitements de lutte contre X. fastidiosa sur les oliviers.

Les résultats confirment l'expérience vécue dans d'autres parties du monde, où X. fastidiosa provoque également d'énormes dégâts et où aucun traitement n'a pu être identifié pour éliminer l'agent pathogène des plantes cultivées en plein air. Les experts en santé des plantes de l'EFSA ont évalué des études menées dans les Pouilles par deux groupes : une étude menée par des chercheurs de l'Université de Foggia, l'autre par le Consiglio per la ricerca in agricoltura e l’analisi dell’economia agraria (CREA) à Caserta.

Les experts ont aussi fait le bilan des traitements utilisés dans d'autres parties du monde pour lutter contre des infections d’origine bactérienne sur les végétaux, y compris les oliviers, les agrumes, les pommiers, les poiriers et la vigne. IFV via YOUTUBE 03/02/16 Xylella fastidiosa : la crainte d'une émergence - François-Michel BERNARD (IFV) VITISPHERE 25/03/15 Bactérie Xylella fastidiosa : l’Anses et l’Inra étudient son pouvoir pathogène pour la vigne en France. FRANCE 3 AQUITAINE 14/04/15 Vigilance autour de la bactérie xylella fastidiosa: « les services de l’Etat sont en alerte » En Aquitaine et à Bordeaux, la menace que fait peser la bactérie « xylella fastidiosa » sur le vignoble est prise au sérieux. Celle-ci est arrivée en France, elle vient de faire son apparition au marché de Rungis: un plant de caféier infecté a été saisi, vient d’annoncer le Ministère de l’Agriculture.

La maladie est surtout très présente dans la région des Pouilles, à l’extrême sud de l’Italie. Alors que les Corses sont depuis plusieurs semaines déjà effrayés par une éventuelle contagion avec la zone infectée en Italie du Sud pour leurs oliviers et autres plantations, la vigilance de tous est requise partout. Denis Thiéry, directeur de recherches à l’Inra Bordeaux © Jean-Pierre Stahl Pas d’affolement, ce n’est pas l’hystérie, ni la psychose qui doit l’emporter mais bel et bien une information de tous pour être en mesure de détecter rapidement les symptômes. Le dispositif est en train de se déployer, le service est placé en alerte. Les pépinières viticoles sont aussi informées. LIEN HORTICOLE 21/04/15 Xylella fastidiosa Contrôles obligatoires sur les importations. VITISPHERE 25/03/15 Bactérie Xylella fastidiosa : l’Anses et l’Inra étudient son pouvoir pathogène pour la vigne en France. AGRICULTURE ET ENVIRONNEMENT 23/07/15 Quelles pistes pour éradiquer Xylella fastidiosa ?

Pour le Dr Jean-Louis Thillier, consultant scientifique européen, la lutte contre la bactérie Xylella fastidiosa, qui ravage actuellement les oliviers italiens, est parfaitement réalisable grâce aux moyens récemment développés par la science. A&E – Un foyer de bactéries phytopathogènes nommées Xylella fastidiosa, qui provoquent des dessèchements sur les feuilles et des symptômes de déclin rapide sur les oliviers, a été déclaré en Italie. Redoutables nuisibles, ces bactéries ont épargné l’Europe depuis un siècle. Quels sont leurs mécanismes phytopathogéniques ? Dr Jean-Louis Thillier – En 2013, le premier cas européen d’un foyer de la bactérie Xylella fastidiosa [1] a été enregistré dans la région des Pouilles, au sud-est de l’Italie. Dans la province de Lecce, située dans la péninsule du Salento qui constitue le talon haut de la « botte » de l’Italie, on recense 2,2 millions d’oliviers, soit 20% des oliviers du Salento.

Dr Thillier - Oui, il existe plusieurs alternatives prometteuses. FRANCE CORSE 31/08/15 Cette Xylella : grippe ou peste ? ARBORICULTURE FRUITIERE 22/09/15 Anticiper la propagation de Xylella. Si Xylella fastidiosa n’a pour l’heure pas été détectée sur des cultures d’intérêts agro-économiques en Corse, le risque est suffisant pour que l’on étudie le développement de cette bactérie et ses potentiels dégâts sur nos cultures, a souligné Marie-Agnès Jacques, directrice de recherche à l’Inra Nantes-Angers, lors du point presse de ce matin sur l’évaluation de la bactérie.

Détectée fin juillet en Corse du Sud sur des arbustes d’ornement, la bactérie suscite de très nombreuses craintes et interrogations, en raison des ravages qu’elle a entraînés sur vigne aux USA, plantations de caféiers et agrumes en Amérique du Sud et Centrale, et oliviers en Italie. SCIENCES ET AVENIR 06/01/16 EXCLUSIF. Des scientifiques accusés d'avoir introduit la bactérie Xylella en Europe. CHARGES. Lors d'une conférence de presse tenue le 18 décembre dernier, le procureur de Lecce, Cataldo Motta, a confirmé la mise en examen de neuf chercheurs de l’Institut de protection des plantes de Bari ainsi que le responsable des services régionaux du ministère italien de l’Agriculture.

Les charges sont lourdes : "Diffusion d’une maladie des végétaux, présentation de fausses informations et faux éléments matériels auprès de personnes publiques, pollution environnementale, destruction de paysages remarquables". Les chercheurs sont accusés d’être à l’origine de l’arrivée de la bactérie dans les Pouilles officiellement détectée sur des oliviers en octobre 2013. Ravageur de plus de 200 espèces de plantes, dont de nombreuses productions agricoles (dont la vigne, les arbres fruitiers, les caféiers), Xylella est une bactérie originaire des deux Amériques qui n’avait jusqu’à présent jamais été signalée en Europe.

Les six souches de Xylella dans le monde. ACCUSATIONS. MAFIA.