background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

UNIVERSITE TOULOUSE III 02/06/16 Thèse en ligne : Apport de l’outil Google Trends® dans les études épidémiologiques : exemple de l’amalgame. SLATE 08/11/18 Google sait quel restaurant vous a rendu malade. Temps de lecture: 2 min — Repéré sur Quartz Une intoxication alimentaire n’est jamais une expérience agréable.

SLATE 08/11/18 Google sait quel restaurant vous a rendu malade

Pour lutter contre, les épidémiologistes cherchent à savoir comment identifier le plus rapidement possible les sources de maladies causées par de la nourriture. D’après un article récemment paru dans le NPJ Digital Medicine, la solution pourrait résider dans l’intelligence artificielle (comme, semble-t-il, pour tous les problèmes actuels). Une équipe de recherche employée par Google a travaillé avec des spécialistes en santé publique pour développer un algorithme pouvant identifier des restaurants suspectés de causer des intoxications alimentaires. Appelé FINDER pour Foodborn IllNess DEtector in Real time (et gagnant par la même occasion la médaille de l’acronyme le plus tiré par les cheveux), le programme est très efficace. Données personnelles FINDER utilise à la fois l’historique de recherche Google et son service de géolocalisation. UNIVERSITE TOULOUSE III 02/06/16 Thèse en ligne : Apport de l’outil Google Trends® dans lesétudes épidémiologiques : exemple de l’amalgame.

IRD 21/07/17 Chikungunya et Twitter en Martinique. © IRD / N.

IRD 21/07/17 Chikungunya et Twitter en Martinique

Rahola Aedes aegypti, le vecteur de Chikungunya dans les Caraïbes Indigo 43807 Pour la première fois, les scientifiques ont utilisé l’analyse des médias sociaux pour étudier la dynamique d’une épidémie de Chikungunya. Le résultat établit les tenants comportementaux de l’épidémie martiniquaise de 2014 et éclaire les mécanismes de propagation de cette pathologie émergente.

Selon une étude originale, examinant les discussions sur les réseaux sociaux, le comportement humain aurait joué un rôle déterminant dans la propagation de l’épidémie de Chikungunya de 2014 en Martinique. Cette assertion fait partie des conclusions d’un article scientifique récemment publié dans la revue Scientific Reports (1) par des scientifiques de l’IRD et leurs partenaires (2) . © IRD / D. Twitter logotype Mais surtout l’analyse des "tweets" émis à cette époque permet pour la première fois de quantifier l’impact du comportement humain dans les étapes initiales de l’épidémie. Notes 1. 2. 3. 4. 1128 km2. ABONDANCE 19/06/15 Google Trends maintenant en temps réel. Google Trends maintenant en temps réel 4.43 (88.57%) 7 votes Google Trends (ou Tendances des Recherches en français) est un outil très utile pour déceler la "chaleur" d'une requête, c'est-à-dire son côté événementiel (les pics de demandes sur le moteur).

ABONDANCE 19/06/15 Google Trends maintenant en temps réel

Il vient d'être amélioré, comme annoncé par Google, avec désormais la prise en compte des données en quasi temps réel (10 minutes de décalage à peine) et la possibilité d'afficher des courbes avec les statistiques de demandes sur Google depuis moins d'une heure, de quatre heures ou d'un jour. Les 100 milliards de requêtes mensuelles effectuées sur le moteur de recherche sont donc maintenant explorables presque à la minute près, ce qui s'avérer très intéressant lors d'événements non prédictibles ou de buzz avérés.

Enfin, cerise sur le gâteau, un certain nombre de données brutes à télécharger est également disponible sur de nombreuses actualités pour mettre en place vos propres applications. HAUTE ECOLE DE GESTION DE GENEVE 22/06/15 Thèse en ligne : L’exploration du Big Data par sa visualisation – Application au projet GEoTweet. FRENCHWEB 03/04/15 Les médecins bientôt sur Google Trends pour prédire les risques de maladies graves? L’idée paraît peu croyable, elle vient pourtant d’être démontrée par des chercheurs universitaires australiens.

FRENCHWEB 03/04/15 Les médecins bientôt sur Google Trends pour prédire les risques de maladies graves?

Les requêtes Internet que l’on fait sur les moteurs de recherche permettraient de prédire les risques de maladies non transmissibles, dans une région en particulier. L’étude reprise sur le site du Globe and Mail part du postulat selon lequel les recherches qui sont faites sont liées aux comportements. Les risques d’accidents vasculaires, de maladies cardiaques ou de cancers deviennent prévisibles. Par exemple, des internautes qui feraient une recherche Google sur les horaires d’ouverture d’un club de gym indiquent qu’il sont en recherche d’exercices physiques. Rien de surprenant jusqu’ici, sauf si l’on constate en recoupant ces données, que ces internautes effectuent aussi de nombreuses recherches de livraisons à domicile de plats préparés caloriques. Google Trends aussi fort qu’un centre de recherches Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits. INSEE - MARS 2015 - Apports de Google Trends pour prévoir la conjoncture française : des pistes limitée.

INRA - 2014 - Projet Geek - Suivre les pullulations et anticiper la progression des espèces envahissantes grâce à Google. Diaporama GEEK.