background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

SOCIAL-SANTE_GOUV_FR 25/04/17 Etiquetage nutritionnel simplifié - Rapport du comité de pilotage de l’évaluation en conditions réelles d’achat. THE CONVERSATION 16/02/17 L’expérimentation de l’étiquetage nutritionnel: quelle transparence ? Les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par la qualité de leur alimentation et la composition des produits qui leur sont proposés.

THE CONVERSATION 16/02/17 L’expérimentation de l’étiquetage nutritionnel: quelle transparence ?

Un sondage OpinionWay pour l’Association nationale des industries alimentaires (ANIA) révélait le 24 juin 2015 que 42 % d’entre eux demandait un étiquetage nutritionnel compréhensible (en hausse de 12 %) et 54 % pensait que l’industrie n’informe pas honnêtement les consommateurs. Sur une initiative gouvernementale, une expérimentation « en conditions réelles d’achat » d’un système d’étiquetage nutritionnel a été mise en place sur 1 300 produits entre septembre et décembre 2016. Or, cette expérimentation souffre d’écarts importants aux standards déontologiques et procéduraux applicables aux essais aléatoires contrôlés. À ceci s’ajoutent les nombreux problèmes qui ont émaillés la mise en œuvre de l’expérience, et qui ont en partie été dévoilés par la presse.

ANIA 15/02/17 Étiquetage nutritionnel : l’ANIA prend note de l’avis de l’ANSES sur les systèmes d’information nutritionnelle. ANSES 14/02/17 Systèmes d’information nutritionnelle : un niveau de preuve insuffisant pour démontrer leur pertinence au regard des enjeux de santé publique. L’Anses publie ce jour son avis relatif à l’analyse de la pertinence en matière de nutrition de systèmes d’information nutritionnelle (SIN) destinés au consommateur.

ANSES 14/02/17 Systèmes d’information nutritionnelle : un niveau de preuve insuffisant pour démontrer leur pertinence au regard des enjeux de santé publique

Ce travail a consisté à évaluer l’impact potentiel de la mise en œuvre de tels systèmes sur la réduction de l’incidence de certaines pathologies dans l’ensemble de la population, par l’intermédiaire de ses effets sur les choix alimentaires. L’Agence conclut qu’en l’état actuel des connaissances, la pertinence nutritionnelle dans une perspective de santé publique des SIN examinés n’est pas démontrée. Les SIN sont des formes visuelles (logos, couleurs, graphiques, etc.) proposant au consommateur une information nutritionnelle synthétique sur la face avant des emballages, en complément de la déclaration obligatoire figurant depuis décembre 2016 en face arrière de tous les produits pré-emballés.

FRANCE INTER 05/10/16 LE TELEPHONE SONNE - L'étiquetage nutritionnel des aliments. PROCESS 19/09/16 Etiquetage nutritionnel simplifié : les détails de l'expérimentation. FFAS via YOUTUBE 17/09/16 Conférence de presse concernant l'expérimentation "code couleurs" SOCIAL-SANTE_GOUV_FR 23/02/16 (mise à jour 01/09/16) L’évaluation en "conditions réelles d’achat" des systèmes d’information nutritionnelle. ANIA 12/09/16 [Tribune libre] Mon interview avec Elise Lucet de Cash Investigation. ANIA 19/02/15 POSITION DE L’ANIA SUR L’ARTICLE 5 DU PROJET DE LOI DE SANTÉ. JO SENAT 21/08/14 Réponse à question 12324 de M. Hubert Falco : Étiquetage nutritionnel simplifié.

Question écrite n° 12324 de M.

JO SENAT 21/08/14 Réponse à question 12324 de M. Hubert Falco : Étiquetage nutritionnel simplifié.

Hubert Falco (Var - UMP) IUCPQ via YOUTUBE 24/03/16 L’étiquetage nutritionnel : l’expérience européenne et française, par le Pr Serge Hercberg, APRIFEL 25/08/15 Préconisation d’un code couleur pour informer sur la qualité nutritionnelle des aliments. Le 24 août 2015, le Haut Conseil de la Santé Publique a publié un avis relatif à l’information sur la qualité nutritionnelle des produits alimentaires.

APRIFEL 25/08/15 Préconisation d’un code couleur pour informer sur la qualité nutritionnelle des aliments

Le HCSP a retenu le système à 5 couleurs (« 5-C »). « Dans le cadre du projet de loi de modernisation du système de santé, le législateur a prévu de faciliter l’information du consommateur sur la qualité nutritionnelle des denrées alimentaires. Pour cela, la déclaration nutritionnelle obligatoire sera accompagnée d’une présentation ou d’une expression complémentaire sous forme de graphiques ou symboles, sur la face avant des emballages afin de la rendre synthétique, simple et compréhensible par tous. Dans cet avis, le HCSP qui répond à une saisine de la direction générale de la santé s’est appuyé sur les travaux scientifiques disponibles, le rapport produit par l’Anses sur le score nutritionnel de la Food Standard Agency (FSA) et a pris en considération les objectifs du Programme national nutrition santé (PNNS). Etiquetage nutritionnel : clarifier un débat haut en couleurs ! Table ronde "Initiation au Développement DurableL’étiquetage nutritionnel, pour mieux comprendre un débat haut en couleurs Le 24 novembre 2015, de 14h à 17h Grand amphi de l’Ensat, Toulouse Des chiffres qui font mal Avec 17% d’adultes touchés par l’obésité, 32% des décès dus aux maladies cardiovasculaires ou encore la flambée de cancers et autres diabètes, en France, les maladies chroniques dans lesquels les facteurs nutritionnels sont impliqués constituent des enjeux majeurs de santé publique.

Etiquetage nutritionnel : clarifier un débat haut en couleurs !

On le comprend. Depuis près de 30 ans, les pouvoirs publics tentent donc d’enrayer cette épidémie, à grands renforts de Plans « nutrition santé », livrets pédagogiques et autres slogans. Las, le fléau continue de se propager, avec le sentiment que rien ne fonctionne, ni de faire, ni de ne rien faire ! Peine perdue ? LE FIGARO 10/05/16 Quels calculs se cachent derrière les logos nutritionnels? Longtemps annoncés, promis par la loi de Santé du 26 janvier 2016, les logos nutritionnels s'approchent de nos supermarchés.

LE FIGARO 10/05/16 Quels calculs se cachent derrière les logos nutritionnels?

La ministre de la Santé a annoncé mardi dans le Parisien que quatre façons de représenter la qualité nutritionnelle des aliments allaient être testées à la rentrée. Objectif: savoir quelle représentation graphique permet le mieux au consommateur de faire les bons choix, pour une alimentation équilibrée. La ministre ne s'en cache cependant pas: la réglementation européenne interdira d'imposer quoi que ce soit aux industriels, car cela risquerait d'«entraver la libre circulation des marchandises, notamment donner lieu à une discrimination à l'encontre de denrées alimentaires provenant d'autres États membres».

Le gouvernement pourra donc simplement «recommander» un ou plusieurs systèmes aux industriels et distributeurs, libres à eux de s'y plier. Mais que se cache-t-il derrière chacun d'entre eux? POURQUOI DOCTEUR 10/05/16 Annonce de Marisol Touraine - Etiquetage nutritionnel : le code couleur prévu pour 2017. Le code couleur nutritionnel avance.

POURQUOI DOCTEUR 10/05/16 Annonce de Marisol Touraine - Etiquetage nutritionnel : le code couleur prévu pour 2017

L'expérimentation de quatre étiquetages est prévue pour septembre, annonce Marisol Touraine. L'application aura lieu en 2017. Le calendrier se précise autour du nouvel étiquetage nutritionnel. Différents codes couleurs doivent être testés, sous l’égide d’un comité de pilotage sous tutelle du ministère de la Santé. Marisol Touraine vient d’en préciser les conditions dans un entretien accordé au Parisien. 50 grandes surfaces seront tirées au sort pour mener ces tests, révèle la ministre de la Santé au quotidien. Deux systèmes équivalents Au total, quatre systèmes seront testés. LE PARISIEN 10/05/16 Alimentation : les logos nutritionnels, c'est parti.

Christine Mateus | | MAJ : Un match inédit va se jouer dans les étals des supermarchés avec, comme arbitre, le panier de la ménagère.

LE PARISIEN 10/05/16 Alimentation : les logos nutritionnels, c'est parti

La loi Santé l'a promis, les logos nutritionnels vont bel et bien débarquer en septembre dans 50 grandes surfaces de cinq régions de France, nous annonce Marisol Touraine, ministre de la Santé. Objectif ? Tester, pendant trois mois, quatre signalétiques présentant le score nutritionnel de produits alimentaires transformés. Autrement dit, est-ce que ce yaourt, ce plat préparé ou ces madeleines sont bons pour ma santé ? AFP 10/05/16 Etiquetage nutritionnel: Les logos pour informer les consommateurs en vigueur dès 2017. LE QUOTIDIEN DU MEDECIN 09/05/16 Santé cardiovaculaire - De l’épidémiologie à l’étiquetage des aliments.

HAUT CONSEIL DE LA SANTE PUBLIQUE 25/06/15 Avis relatif à l'information sur la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. SOCIAL-SANTE_GOUV_FR 10/05/16 Etiquetage nutritionnel : Marisol Touraine annonce le lancement de l’expérimentation en septembre 2016. INRA 16/12/15 Le système d’information nutritionnelle coloriel à 5 couleurs (5-C) est le plus efficace pour guider les consommateurs vers des produits de meilleure qualité nutritionnelle lors de leurs choix alimentaires. L’article 5 de la Loi de Santé présentée par Marisol Tourraine, Ministre de la Santé et votée au Parlement prévoit « pour faciliter l'information du consommateur et pour l'aider à choisir en toute connaissance de cause, que la déclaration nutritionnelle obligatoire puisse être accompagnée d'une présentation ou d'une expression complémentaire au moyen de graphiques ou symboles sur la face avant des emballages ».

INRA 16/12/15 Le système d’information nutritionnelle coloriel à 5 couleurs (5-C) est le plus efficace pour guider les consommateurs vers des produits de meilleure qualité nutritionnelle lors de leurs choix alimentaires.

Plusieurs systèmes ont été proposés au niveau national et international. Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) et de nombreuses sociétés savantes ont émis des avis favorables pour la mise en place du système d’information nutritionnelle coloriel à 5 couleurs 5-C (vert/jaune/orange/rose fuchsia/rouge). Un supermarché expérimental similaire aux sites de vente en ligne, a été utilisé. ANSES 04/04/16 Faisabilité de la classification des aliments selon l’algorithme proposé par la FCD Comparaison des résultats obtenus à ceux du système 5-C intégrant les ajustements du HCSP.

INRA 28/10/15 Le logo nutritionnel à 5 couleurs (5-C) apparait comme le logo le mieux compris et le plus facile à identifier. L’article 5 de la Loi de Santé présentée par Marisol Touraine, Ministre de la Santé et votée au Parlement prévoit « pour faciliter l'information du consommateur et pour l'aider à choisir en toute connaissance de cause, que la déclaration nutritionnelle obligatoire puisse être accompagnée d'une présentation ou d'une expression complémentaire au moyen de graphiques ou symboles sur la face avant des emballages ».

INRA 28/10/15 Le logo nutritionnel à 5 couleurs (5-C) apparait comme le logo le mieux compris et le plus facile à identifier

Le système d’information nutritionnelle coloriel à 5 couleurs 5-C (vert/jaune/orange/rose fuchsia/rouge) repose sur le calcul d’un score de qualité nutritionnelle (score de la Food Standards Agency-FSA) qui prend en compte plusieurs éléments présents sur l’étiquetage nutritionnel (calories, sucres simples, acides gras saturés, sodium, fibres, protéines et pourcentage de fruits et légumes pour 100 g de produit) pour aboutir à un indicateur unique de la qualité nutritionnelle de l’aliment. ANIA 24/08/15 Non à un dispositif d'étiquetage nutritionnel simpliste. HAUT CONSEIL DE LA SANTE PUBLIQUE 24/08/15 Information sur la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. Dans le cadre du projet de loi de modernisation du système de santé, le législateur a prévu de faciliter l’information du consommateur sur la qualité nutritionnelle des denrées alimentaires.

Pour cela, la déclaration nutritionnelle obligatoire sera accompagnée d’une présentation ou d’une expression complémentaire sous forme de graphiques ou symboles, sur la face avant des emballages afin de la rendre synthétique, simple et compréhensible par tous. Dans cet avis, le HCSP qui répond à une saisine de la direction générale de la santé (lire ci-après) s’est appuyé sur les travaux scientifiques disponibles, le rapport produit par l’Anses sur le score nutritionnel de la Food Standard Agency (FSA) et a pris en considération les objectifs du Programme national nutrition santé (PNNS). Il rappelle que l’objectif principal de la mise en place d’un système d’information nutritionnelle synthétique est, en lien avec les autres actions du PNNS, d’intervenir sur les déterminants de la santé.

CNA 11/06/15 Note de questionnement - contribution préliminaire à une réflexion pour la mise en place d'un étiquetage nutritionnel graphique sur les aliments, dans le cadre de l'article 5 du projet de Loi de santé publique. BASTAMAG 07/04/15 Un nouvel étiquetage des aliments pour détecter la malbouffe ? En France, 30% de la population est en surpoids, dont 16% obèse. Des millions de personnes souffrent d’hypertension. Comment remédier à ce problème majeur de santé publique, qui coûte par ailleurs des millions d’euros à la sécurité sociale ? « Il faut donner une information nutritionnelle claire et fiable, qui doit permettre aux consommateurs de rééquilibrer leur alimentation », estime Foowatch, organisation de défense des consommateurs.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la santé de Marisol Touraine, qui a débuté le 31 mars à l’Assemblée nationale, l’application d’un code couleur classant les produits alimentaires en fonction de leur qualité nutritionnelle va être discutée. Cette forme d’étiquetage est déjà pratiquée en Grande-Bretagne via un feu tricolore : vert pour un produit sain, orange lorsqu’il faut le consommer avec modération et rouge pour les produits à éviter. De ce côté-ci de la Manche, le code à l’étude est un brin plus compliqué.

BLOG D ALAIN BAZOT 09/10/14 Étiquetage nutritionnel simplifié : « Monsieur Carrefour », il est encore temps de nous rejoindre ! A chaque fois que je fais mes courses alimentaires, je mets en application mes propres préceptes et donc je lis les étiquettes pour connaitre l’intérêt nutritionnel des aliments ! Et là, chaussant mes lunettes, quelle n’est pas à chaque fois ma perplexité en lisant ces tableaux indigestes que les autorités européennes viennent de rendre obligatoires. Glucides késako ? Lipides, c’est dangereux ? Acides gras saturés … mais saturés de quoi ? LA PARISIENNE 14/10/14 L'étiquetage nutritionnel de Carrefour dénoncé par des professionnels de la santé. Le Parisien | 14 Oct. 2014, 11h05 Une femme vide son charriot lors de son passage en caisse dans un magasin Carrefour, en FranceIllustration.

AFP/Philippe Huguen Ils sont médecins, nutritionnistes, chercheurs et ils plaident pour le vote d'un étiquetage nutritionnel simplifié et unique des aliments. Opposés aux méthodes marketing du géant Carrefour, ils demandent au groupe hypermarché de renoncer à ses étiquettes customisées. OBSERVATOIRE DES ALIMENTS 13/10/14 Code nutritionnel : Carrefour hors-jeu. Le distributeur Carrefour lance au printemps prochain son code nutritionnel pour identifier la qualité nutritive des aliments. Une initiative contestée par les milieux de la santé et les mouvements consuméristes, qui vient parasiter le projet en cours du ministère de la santé. Carrefour lance son code nutritionnel. Baptisé « A quelle fréquence », ce pictogramme de couleur apposé sur les produits préemballés de la marque Carrefour (plats cuisinés, conserves, charcuteries…) indique la fréquence à laquelle on peut les consommer. Picto vert consommation trois fois par jour pour les bons produits; picto violet, à consommer de temps en temps (produits très gras ou nocifs), etc.

OBSERVATOIRE DES ALIMENTS 20/03/15 La grande distribution torpille le vrai code nutritionnel. LES ECHOS 27/03/15 La ministre de la Santé entend alerter sur le gras, le sucre et le sel au travers d'un nouvel étiquetage nutritionnel. La ministre de la Santé entend alerter sur le gras, le sucre et le sel au travers d'un nouvel étiquetage nutritionnel. Rouge pour le fromage, vert pour les légumes, rose ou jaune entre les deux. UNIVERSITE MCGILL 20/01/15 L’étiquetage nutritionnel, difficile à digérer Selon une étude comparant quatre types d’étiquetage nutritionnel, le moins efficace est celui exigé actuellement par le Canada et les États-Unis.

Selon une étude comparant quatre types d’étiquetage nutritionnel, le moins efficace est celui exigé actuellement par le Canada et les États-Unis. L’étiquetage nutritionnel exigé par le gouvernement ne permet pas d’améliorer l’alimentation des consommateurs, ni d’enrayer l’épidémie d’obésité, mais un système plus efficace existe. Ce sont les conclusions d’une étude réalisée par des chercheurs de l’Université McGill publiée dans le numéro de décembre de la revue spécialisée Annals of the New York Academy of Sciences.

CONSEIL ECONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL 27/06/14 Pour un logo nutritionnel sur les emballages des aliments. Comment mieux aider le consommateur à orienter ses choix et à mettre en pratique la recommandation de « ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé » ? CAHIERS DE NUTRITION ET DE DIETETIQUE - 2014 - Précisions sur le système d’information nutritionnelle sur la face avant des emballages des aliments proposé dans le rapport Hercberg 2014. FRANCE AGRICOLE 02/06/15 Étiquetage nutritionnel - L'Anses teste la méthode anglaise. L'Anses a rendu, mardi 1er juin, ses conclusions concernant la mise en place d'un système de score nutritionnel dans le cadre du règlement européen entrant en vigueur le 13 décembre 2016, et qui imposera l'affichage d'informations nutritionnelles sur les denrées alimentaires.

ANSES 01/06/15 Etiquetage nutritionnel : l’Anses évalue la faisabilité de la mise en œuvre du score de Rayner. A la demande de la Ministre des affaires sociales et de la santé, le Professeur Hercberg a remis en janvier 2014 un rapport dont l’une des préconisations est la mise en place au niveau national d’un système d’information nutritionnelle, basé sur le système score dit de Rayner, développé pour la Food Standards Agency au Royaume-Uni. Ce système d’information vise à mettre à disposition des consommateurs des informations leur permettant de discriminer les produits alimentaires selon leur qualité nutritionnelle. UFC QUE CHOISIR - FEV 2015 - Etude en ligne : Etiquetage nutritionnel simplifié - Un antidote simple et efficace contre le marketing alimentaire. PARLEMENT SUISSE 11/12/13 Feux tricolores sur le devant des emballages alimentaires. Texte déposé. INRA - JUIN 2013 - L’étiquetage nutritionnel face à l’arbitrage goût-santé.

LE POINT SUR LA TABLE 27/08/12 Code couleur ou onglets nutritionnels. POURQUOI DOCTEUR 14/05/14 Aliments : les Français plébiscitent les logos sur les étiquettes. Aliments : les Français plébiscitent les logos sur les étiquettes Par : Julien PriouxPublié le 14 Mai 2014 Après plusieurs experts qui ont signé une pétition, les Français sont favorables à des logos indiquant sur les emballages la qualité nutritionnelle des produits. Des logos clairs pour identifier la qualité des aliments, c'est ce que réclame une pétition actuellement en ligne lancée par des sociétés savantes, des associations professionnelles de santé et des associations de consommateurs.

Les 2 700 signataires défendent un système d’étiquetage indiquant la qualité nutritionnelle du produit. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question N°E-011011-13 Étiquetage des denrées alimentaires: système britannique des «feux de sign. À la suite d'une recommandation émise, le 19 juin 2013, par le ministère britannique de la santé, la grande distribution au Royaume-Uni procède à un étiquetage des produits alimentaires conformément à un système de codes de couleurs (rouge, orange et vert) qui varient selon la teneur en matières grasses, en graisses saturées, en sel et en sucre des aliments.

Cette recommandation a été adoptée sur une base volontaire, conformément à l'article 35, paragraphe 2, du règlement (UE) n° 1169/2011. Le même règlement dispose que certaines exigences doivent être respectées (article 35, paragraphe 1) et que la Commission doit adopter des actes d'exécution. AGRO MEDIA 04/06/14 Etiquetage: Le logo nutritionnel bientôt dans les supermarchés ? OBSERVATOIRE DES ALIMENTS 19/05/14 Un code couleur sur les aliments: les industriels refusent.

Un code couleur simple et intuitif permettant notamment d’identifier des aliments dangereux pour la santé. Telle est la proposition de plusieurs associations médicales, ouvertement combattue par l’industrie agro-alimentaire. Un étiquetage simple, intuitif et compréhensible par tous – concrètement, un code couleur de base – afin d’identifier les aliments nocifs, trop gras, trop sucrés, trop salés… Tel est l’objet de la pétition citoyenne adressée au gouvernement par plusieurs grandes associations médicales : Société française de pédiatrie, Société française de nutrition, Fédération française de cardiologie, etc.

57821 de M. Jean-Michel Villaumé (SRC - Haute-Saône)