background preloader

Actualités francophones

Facebook Twitter

NEWSBEEZER 27/08/18 Une brève histoire du virus Zika, de sa découverte dans la forêt de Zika à la flambée mondiale actuelle – Brinkwire. INVS 30/05/17 SURVEILLANCE DU CHIKUNGUNYA, DE LA DENGUE ET DES INFECTIONS À VIRUS ZIKA EN FRANCE MÉTROPOLITAINE, 2016. ANSES - MAI 2017 - Impact sur le neurodéveloppement de l’infection in utero par le virus Zika. FRANCE CULTURE - AVRIL 2017 - Des virus suivis à la trace. BLOG LE MONDE 01/03/17 Zika : histoire d’un virus émergent.

Ll y a 63 ans, le 1er mars 1954, une revue scientifique britannique rapportait les trois premiers cas humains d’infection par le virus Zika (ZIKV), découvert chez le singe macaque rhésus en 1947.

BLOG LE MONDE 01/03/17 Zika : histoire d’un virus émergent

Transmis par des moustiques, ce virus a récemment entraîné une vaste épidémie au Brésil, associée à une grave malformation cérébrale chez le nouveau-né : la microcéphalie. PASTEUR 15/12/16 Le projet MediLabSecure contribue à la prévention du virus Zika dans le bassin méditerranéen. L’émergence actuelle du virus Zika a mis en évidence la nécessité de mener une évaluation complète des risques et de développer des activités de préparation contre les menaces de maladies arbovirales.

PASTEUR 15/12/16 Le projet MediLabSecure contribue à la prévention du virus Zika dans le bassin méditerranéen.

Un article publié dans BMC Public Health met en lumière la façon dont les actions et les stratégies mises en œuvre par le réseau MediLabSecure contribuent à la prévention et au contrôle de la menace engendrée par le virus Zika dans le bassin méditerranéen. Grâce à une approche « One Health » intégrant surveillance, prévention et contrôle dans une perspective à la fois de santé humaine, animale, entomologie médicale et de santé publique, le projet MediLabSecure a posé les bases d’une détection et d’un échange d’informations rapides entre les disciplines et entre les pays en cas d’émergence de maladies arbovirales. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-004800-16 Mesures contre Zika avec l'arrivée de l'été et le premier cas de microcéphalie en Europe.

PASTEUR 22/09/16 Les moustiques du genre Culex ne transmettent pas le virus Zika. Depuis l’identification des premiers cas d’infection au Brésil en mai 2015, le virus Zika a essaimé dans plus de 46 pays d’Amérique.

PASTEUR 22/09/16 Les moustiques du genre Culex ne transmettent pas le virus Zika

Pour expliquer l’ampleur de l’épidémie et la rapidité avec laquelle le virus a envahi le continent plusieurs pistes sont évoquées. La transmission serait facilitée par l’absence d’immunité des populations d’Amérique face à un virus d’origine africaine mais également par la concomitance de fortes densités de moustiques vecteurs et de fortes densités de populations. Toutefois, une équipe brésilienne a émis l’hypothèse d’une transmission par des moustiques autres qu’Aedes : les moustiques du genre Culex.

Ces moustiques sont fortement présents en milieu urbain où ils vivent dans des eaux très chargées en matières organiques (les caniveaux, les stations d’épuration…). Or, les campagnes de traitements insecticides ne ciblent pas ces gites larvaires car les moustiques Aedes y sont absents. PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question E-004800-16 Mesures contre Zika avec l'arrivée de l'été et le premier cas de microcéphalie en Europe. Le virus Zika. Etre en bonne santé est un besoin universel.

Le virus Zika

Claire Hédon reçoit en direct des spécialistes pour faire le point sur l’actualité médicale dans le monde. Le but : faire de la prévention auprès du grand public, l’informer sur ses droits, sur les traitements et les moyens d’y accéder. Tous les jours, posez vos questions par mail à priorite.sante@rfi.fr ou par téléphone au 00 33 1 84 22 75 75. LE MONDE SANTE 23/05/16 A l’Assemblée de l’OMS : « La propagation de Zika est le résultat de l’abandon du contrôle des moustiques » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Paul Benkimoun (Genève, envoyé spécial) Ebola, Zika, MERS-CoV, fièvre jaune.

LE MONDE SANTE 23/05/16 A l’Assemblée de l’OMS : « La propagation de Zika est le résultat de l’abandon du contrôle des moustiques »

Alors qu’elle aborde sa dernière année à la tête de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la docteure Margaret Chan, a insisté, lundi 23 mai, dans son allocution d’ouverture de la 69e Assemblée mondiale de la santé, sur les failles dans l’état de préparation du monde face aux menaces épidémiques. Elle a rappelé à ce sujet que « dans un monde interconnecté caractérisé par une profonde mobilité des populations et des biens, peu de menaces sanitaires sont encore locales ». D’où le développement d’un nouveau programme de l’OMS consacré aux urgences sanitaires. Bien sûr, la directrice générale s’est réjouie des succès obtenus à l’échelle mondiale dans le cadre des engagements sur les objectifs du millénaire pour le développement : la mortalité infantile a diminué de 19 000 décès ; la mortalité maternelle a baissé de 44 % ; et 85 % des cas de tuberculose sont guéris.

L EST REPUBLICAIN 20/05/16 MARTINIQUE Un premier décès lié à Zika en France. Un premier décès lié au virus Zika a été enregistré en fin de semaine dernière en France, avec la mort d’un octogénaire en Martinique.

L EST REPUBLICAIN 20/05/16 MARTINIQUE Un premier décès lié à Zika en France

Selon l’Agence régionale de santé (ARS) de l’île, « le patient, âgé de 84 ans, était hospitalisé depuis une dizaine de jours en réanimation pour un syndrome de Guillain-Barré », une maladie qui provoque des troubles neurologiques. Dix-neuf patients atteints par un syndrome de Guillain-Barré en Martinique Cette annonce fait suite à une expertise rendue le 18 mai par les cliniciens qui ont suivi ce patient, en vue d’évaluer les causes de ce décès.

Actualités Institut Pasteur concernant la fièvre Zika

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question P-002135-16 Réponse - Urgence de santé publique de portée mondiale concernant le virus ZIKA - P-002135/2016. Tous les experts s'accordent sur l'urgence de coordonner les efforts internationaux pour poursuivre les recherches afin de comprendre, comme le rappelle Margaret Chan.

PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question P-002135-16 Réponse - Urgence de santé publique de portée mondiale concernant le virus ZIKA - P-002135/2016

En effet, le virus est suspecté d'être à l'origine de la microcéphalie de l'enfant à naître en cas de contamination de la femme enceinte. Or, avec plus de 160 cas potentiels et 45 cas avérés, la Guyane française et la Martinique sont désormais au stade épidémique. Aussi, force est de constater que l'Union européenne est également touchée par cette épidémie au sein de l'Europe d'outre-mer. C'est notamment pour cette raison que j'avais sollicité, au nom du groupe ENF, un débat d'urgence sur l'épidémie mondiale qui se profile, débat qui a été refusé par la majorité du Parlement quelques heures avant même que l'OMS ne vienne désavouer ce dernier.

Nous demandons à la Commission si cette dernière souhaite intervenir au-delà des 10 millions d'euros d'aides d'ores et déjà débloqués au profit de la recherche. JO SENAT 07/04/16 Au sommaire: 19852 de M. Jean-Noël Guérini : Virus Zika. Question écrite n° 19852 de M.

JO SENAT 07/04/16 Au sommaire: 19852 de M. Jean-Noël Guérini : Virus Zika

UNIVERSCIENCE via YOUTUBE 24/03/16 Zika, le point sur l’épidémie. RFI 26/02/16 PRIORITE SANTE - Le virus zika. Etre en bonne santé est un besoin universel.

RFI 26/02/16 PRIORITE SANTE - Le virus zika.

Claire Hédon reçoit en direct des spécialistes pour faire le point sur l’actualité médicale dans le monde. Le but : faire de la prévention auprès du grand public, l’informer sur ses droits, sur les traitements et les moyens d’y accéder. Tous les jours, posez vos questions par mail à priorite.sante@rfi.fr ou par téléphone au 00 33 1 84 22 75 75. Consultez également le blog de l'émission: Et retrouvez Le Conseil Santé du jour en cliquant ici. *** - Du lundi au vendredi: diffusions vers toutes cibles à 09h10 TU ; vers l'océan Indien et Afrique à 20h10 TU ; vers le Cambodge à 23h10 TU Retrouvez les sujets traités par cette émission sur RFI SAVOIRS =

ANSES 12/02/16 AVIS de l'Anses relatif à l'opportunité de permettre l'utilisation par dérogation de moustiquaires imprégnées à la deltaméthrine dans les départements français d'Amérique dans le contexte de l'épidémie de Zika. I TELE via YOUTUBE 16/02/16 En Martinique, la prévention du virus Zika auprès des femmes enceintes. FRANCE INTER 15/02/16 LA TETE AU CARRE - Un virus nommé Zika. ITELE 13/02/16 Polynésie française: 60% de la population a contracté le virus Zika en 2013-2014.

Lien entre Zica EURONEWS via YOUTUBE 12/02/16 Lien entre Zika et microcéphalie : un début de preuve scientifique microcéphalie : un début de preuve scientifique. ASSEMBLEE NATIONALE 10/02/16 Vidéo : Commission des affaires sociales : Professeur Jean-François Delfraissy, dir de l'ANRS et M. Marc Meunier, dg de l'EPRUS, sur l'épidémie de maladie à virus Zika. JOURNAL DU MEDECIN 04/02/16 Zika: un test sérologique disponible, en nombre limité. 4 février 2016 L’Institut de médecine tropicale d’Anvers dispose depuis ce jeudi d’un test détectant les anticorps contre le Zika dans le sérum sanguin.

JOURNAL DU MEDECIN 04/02/16 Zika: un test sérologique disponible, en nombre limité

Si le procédé doit encore être validé par les chercheurs de l'IMT, à ce stade, ils le réservent uniquement aux femmes enceintes. L’institut anversois de référence internationale avait déjà élaboré en interne un test spécifique pour le Zika par PCR (polymerase chain reaction). Une méthode de biologie moléculaire d'amplification génique in vitro, qui en dupliquant des centaines de millions de fois la séquence d’ARN connue du virus, permet de détecter sa présence. Toutefois, cette PCR accuse certaines restrictions. « Ce test n’est utile qu’endéans une semaine ou deux semaines qui suivent le début des symptômes, respectivement dans le sérum ou les urines.

La PCR se veut complémentaire à la détection d'anticorps contre le virus. . « Le monde entier passe commande » Suivi médical particulier. ITELE via YOUTUBE 02/02/16 Zika : le Texas annonce un cas de transmission du virus par voie sexuelle. LE MONDE SANTE 02/02/16 Zika : dix questions sur un virus qui inquiète. L’inquiétude monte face au virus Zika, qui se propage de manière explosive et qui est fortement soupçonné de causer des troubles neurologiques, le syndrome de Guillain-Barré, et des malformations congénitales, les microcéphalies.

Lundi 1er février, à l’issue d’une réunion d’experts, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété que l’épidémie constitue « une urgence de santé publique de portée mondiale ». Transmis par des moustiques, comme la dengue ou le chikungunya, ce virus a déjà touché 1,5 million de personnes au Brésil, et 3 à 4 millions de cas sont attendus sur le continent américain en 2016. Des cas importés ont été identifiés en Europe, dont cinq en France métropolitaine. Accusée d’avoir réagi trop faiblement lors de l’épidémie d’Ebola, l’OMS a annoncé toute une série de recommandations pour mieux lutter contre cette nouvelle menace. En dix questions, tour d’horizon sur un virus émergent qui pose de nouveaux défis.

D’où vient Zika, et jusqu’où ira-t-il ? Non. ARS GUADELOUPE - 2016 - ZIKA : le guide en 42 questions/réponses. RADIO CANADA via YOUTUBE 01/02/16 Le virus Zika. SANTE_GOUV_FR 27/01/16 Maladie à virus Zika. Publié le21.12.15 mise à jour27.01.16 Il n’y a pas de traitement antiviral spécifique, ni de vaccins actifs sur le virus Zika. La lutte contre les moustiques vecteurs du zika et la protection individuelle constituent les meilleurs moyens de réduire le risque épidémique. Actualités. FRANCE24 via YOUTUBE 27/01/16 Virus Zika, un cousin de la dengue et du chikungunya. HAUT CONSEIL DE LA SANTE PUBLIQUE - JANV 2016 - Personnes atteintes par le virus Zika. Actualisation des modalités de prise en charge. Dans un contexte d’extension récente de la maladie due au virus Zika en Amérique du Sud et en Amérique centrale et le signalement de premiers cas de Zika autochtones dans des Départements français d’Amérique (Martinique, Guyane), le HCSP actualise ses recommandations de juillet 2015.

Sur la base des données actuellement disponibles et face à une situation de risques de complications graves (microcéphalies, syndromes de Guillain-Barré, autres complications chez le nouveau-né, l’enfant ou l’adulte) qui pourraient être induites lors d’une infection par le virus Zika, le HCSP émet des recommandations visant à une meilleure connaissance du Zika et de ses complications, la mise en place de mesures de prévention par la protection individuelle et collective contre les piqûres des moustiques vecteurs et une prise en charge prioritaire des femmes enceintes exposées à une infection Zika. Il recommande notamment : LE MONDE PLANETE 19/01/16 Cinq questions sur le virus Zika. Le virus Zika s’étend en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Deux premiers cas d’infection ont été enregistrés en Guadeloupe et à Saint-Martin, le week-end dernier. Vendredi 16 janvier, le ministère de la santé avait fait état d’un début d’épidémie en Martinique et en Guyane, avec respectivement 47 et 15 cas confirmés.

Tour d’horizon des questions qui se posent sur cette maladie non mortelle mais qui peut provoquer des malformations chez les bébés de femmes atteintes pendant leur grossesse. HAUT CONSEIL DE SANTE PUBLIQUE - JUILLET 2015 - Avis et rapport : Prise en charge médicale des personnes atteintes par le virus Zika. Le virus Zika est un arbovirus. La transmission est presque exclusivement vectorielle par les moustiques du genre Aedes qui sont également vecteurs de la dengue et du chikungunya.

Depuis 2007, des épidémies d’infections à virus Zika sont survenues en Micronésie, en Polynésie française, en Nouvelle-Calédonie et une épidémie, identifiée en mai 2015, sévit actuellement au Brésil. Le HCSP fait le point des connaissances sur le virus Zika, les modalités de transmission, la situation épidémiologique, l’expression clinique des infections par ce virus et les moyens de diagnostic biologique.

Compte tenu de la présence des moustiques vecteurs et des flux de voyageurs, le HCSP a évalué le risque d’introduction de la maladie Zika et l’impact épidémique possible dans les départements français d’Amérique (DFA), à La Réunion, à Mayotte ainsi que dans les départements métropolitains où Aedes albopictus est implanté.