background preloader

Paris Flibuste

Facebook Twitter

Sculptures à Paris : Palais du Louvre. Palais du Louvre. Le Palais du Louvre, à Paris (Ier'arrondissement) est un vaste ensemble de constructions monumentales, situées sur la rive droite de la Seine, dans le Ier arrondissement de Paris, et dont les plus anciennes remontent à 1546, et les plus récentes, pour l'essentiel, à 1993.

Palais du Louvre.

Depuis la destruction des Tuileries en mai 1871, le nom de Louvre s'étend au nouveau Louvre et à la « jonction du Louvre aux Tuileries ». De l'Est à l'Ouest, on rencontre le Louvre proprement dit, qui renferme la cour carrée (122 m du Nord au Sud; 124 de l'Est à l'Ouest). Derrière cette cour, au Nord et au Sud, se dirigent vers l'Ouest deux longues ailes et en retour deux grandes galeries qui allaient rejoindre les pavillons extrêmes des Tuileries; elles forment maintenant les parties latérales de la cour du Carrousel et du jardin planté sur les ruines de ce dernier palais.

Le Louvre sous Charles V, dans le Livre d'Heures du Duc de Berry (mois d'octobre),par les frères Limbourg (vers 1410) Le Louvre sous Charles V. . Liste des décorations extérieures du Louvre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des décorations extérieures du Louvre

Cet article recense les sculptures extérieures du palais du Louvre, en France. Façades extérieures[modifier | modifier le code] Nord[modifier | modifier le code] Cour carrée, aile Nord[modifier | modifier le code] Fronton : Trophée d'armes à l'antique. Palais du Louvre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Palais du Louvre

Le pavillon de l'Horloge. La construction du Louvre est indissociable de l'histoire de Paris. Elle s'étend sur plus de 800 ans[1], bien que le plan général du palais ait été imaginé dès la Renaissance. Charles V y établit sa résidence, donnant au palais un statut qu'il a conservé jusqu'au règne de Louis XIV[2]. Avec 8,9 millions de visiteurs annuels en 2011, c'est le site culturel le plus visité en France devant la tour Eiffel, la cathédrale Notre-Dame de Paris étant en tête des monuments à l'accès libre avec 13,6 millions de visiteurs estimés[3]. Origine du nom[modifier | modifier le code] La première forteresse du Louvre, sous Philippe Auguste, a été bâtie sur un lieu-dit nommé en bas-latin Lupara[4], terme désignant une louverie, lieu abritant les équipages employés à chasser le loup[5] (en latin lupus signifie « loup »).

Pavillon Richelieu. Sign in - Google Accounts. Imperial_Library_of_the_Louvre.jpg (JPEG Image, 2812 × 3722 pixels) - Scaled (26%) Les francs-maçons dans Paris - Blog du Paris maçonnique. Les francs-maçons dans Paris I ) Présentation de la franc-maçonnerie La maçonnerie est une association secrète ou discrète selon elle.

Les francs-maçons dans Paris - Blog du Paris maçonnique

Cette association prône une évolution de l’homme par un parcours initiatique, ésotérique et symbolique. Les personnes adhérentes se réunissent en différentes loges qui composent des obédiences. En France, les obédiences les plus connues sont le GODF (Grand Orient De France), la GLNF (Grande Loge National Française), la GLF (Grande Loge de France). Des francs-maçons se lancent d’ailleurs dans la maçonnerie opératives et influencent de leurs idées l’architecture, les bâtiments. Google earth plans Maçonnique Paris, France - vidéo dailymotion.

Sur la trace des Francs-maçons. Fraternité initiatique ou alliance historique d’hommes libres de religion et de politique ?

Sur la trace des Francs-maçons

Il est difficile de donner une définition unique de la Franc-Maçonnerie ! Faite de contradictions, l’histoire de ce phénomène reste un éternel mystère qui intrigue tous les curieux. L’architecture parisienne est très marquée par l’œuvre des « philosophes ». Du Panthéon au Palais Iena, les monuments de la Ville lumière portent les traces de symboles maçonniques. Les décrypter, c’est donc une manière de mieux comprendre le monde qui nous entoure. Le Paris des francs-maçons. Considérée par certains comme une société de réflexion et d’entraide, ou jugée par d’autres telle une secte parmi tant d’autres, la franc-maçonnerie ne cesse d’intriguer depuis près de 300 ans.

Le Paris des francs-maçons

Née en Angleterre au début du XVIIIe siècle, elle a compté dans ses rangs de nombreux personnages historiques français parmi lesquels Voltaire, Camille Desmoulins, La Fayette, Jules Ferry ou encore le sculpteur Bartholdi. Aujourd’hui, on estime à plus de 150 000 le nombre de membres en France. © Jem Productions Certains d’entre eux nous ont laissé quelques marques, qu’elles soient ostentatoires ou plus subtiles, à travers la capitale. Cette présence franc-maçonnique parisienne se traduit par des symboles, visibles de tous, mais compréhensible par les seuls initiés… Ces symboles représentent pour la plupart des outils correspondant aux différents grades du travail maçonnique (apprenti, compagnon ou maître).

Malgré tout, certains signes ne trompent pas. . © LExpress.fr. Paris, capitale maçonnique. Promenade à travers le Paris franc-maçon. Une visite maçonnique de Paris. Notes du Frère Gérard Gefen pour une visite-conférence réalisée en 2004 1°) Palais Royal (source : Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris ) 1771-1793 : Le duc de Chartres habite le palais parisien de la famille Orléans, le Palais Royal C'est pendant l'époque où le duc de Chartres fut le proprié­taire du Palais-Royal que ce palais subit sa plus importante transformation.

Une visite maçonnique de Paris

Fortement endetté pour avoir mené une vie brillante, Philippe d'Orléans, afin de subvenir à ses besoins d'argent, fit construire, de 1781 à 1784, sur trois des côtés de l'immense jardin, cet ensemble monumental, ouvre de l'archi­tecte Louis, auteur du théâtre de Bordeaux, que l'on voit de nos jours. Les rez-de-chaussée constituaient une suite de galeries sur lesquelles ouvraient des boutiques communiquant avec le jardin par 180 arcades en plein cintre. En même temps, l'architecte Louis achevait les travaux commencés par Contant d'Ivry pour le remaniement des bâti­ments du palais. A dit l'abbé Delille. Blog du Paris maçonnique - Paris, capitale maçonnique. Du Louvre à la tour Eiffel, en passant par le Panthéon ou la Grande Arche de la Défense, la Ville Lumière semble avoir été pensée par des « philosophes ».

Paris, capitale maçonnique

Visite guidée. La Ville Lumière porte bien son nom. Du Panthéon à la tour Eiffel, nombre de ses monuments portent les traces de symboles maçonniques. «C'est souvent par petites touches, plus que par grand dessein organisé», précise Emmanuel Pierrat, coauteur du Paris des francs-maçons. «Il ne faut pas surinterpréter les signes, mais quelques frères bâtisseurs ont réellement marqué la cité de leur empreinte, notamment avec des références antiques, très prisées au XVIII et XIXe siècle et dans nos rituels», ajoute l'initié Raphaël Aurillac, auteur du Guide du Paris maçonnique.

Crédits photo : Xavier Richer/Photononstop/Xavier Richer/Photononstop Le monument des droits de l'homme du Champ-de-Mars Ce petit monument signé Ivan Theimer fut érigé en 1989 pour le bicentenaire de la Révolution française.