background preloader

La gauche et la guerre d'Algérie

Facebook Twitter

La perception du pouvoir métropolitain par les Européens d’Algérie. 1 Le Monde du 20 juin 2000. 2 Général Aussaresses, Services spéciaux en Algérie 1955-1957, Perrin, 2001. 3 La Découverte, Paris, 1999. 4 Ouvrage cité, page 53 5 Idem, p. 65. 1Depuis un peu plus d’un an (publication du témoignage de Louisette Ighilahriz dans Le Monde 1, et plus encore depuis la publication des mémoires du général Aussaresses 2), les projecteurs des médias sont à nouveau braqués sur la guerre d’Algérie, comme un « retour du refoulé » coïncidant avec le quarantième anniversaire de la fin de cette guerre et de l’indépendance de l’Algérie.

La perception du pouvoir métropolitain par les Européens d’Algérie

Le discours journalistique établit facilement un parallèle entre la place qu’occupent ces événements dans les mémoires et celle occupée par les années noires de Vichy. Ce parallèle a plusieurs justifications. 2Le terme de « sudisme » employé par Benjamin Stora exprime bien l’existence de ce sentiment d’exclusion de la communauté nationale. 6 Article de Pierre Michelbach dans L’Histoire, n° 173, janvier 1994. 7 Cité par Pierre Michelbach. Un socialisme gouvernemental : 1956, le Front Républicain. Constitution du 27 octobre 1946. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Constitution du 27 octobre 1946

La Constitution du 27 octobre 1946 est la constitution de la Quatrième République. Adoptée par l'Assemblée nationale constituante le , la constitution fut approuvée, par référendum, le suivant. AN - 3e législature. AN - 4e législature. Gouvernement Pierre Mendès France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le gouvernement Pierre Mendès France a été le gouvernement de la France du 18 juin 1954 au 5 février 1955. En juin 1954, alors que la IVe République connaît plusieurs troubles politiques, conçernant notamment la colonisation, le président de la République, René Coty, nomme le radical-socialiste Pierre Mendès France à la présidence du Conseil. Après un vote de confiance, le cabinet Mendès France est investi de ses fonctions. Chronologie[modifier | modifier le code] 1954[modifier | modifier le code] 1955[modifier | modifier le code] Composition[modifier | modifier le code] Président du Conseil[modifier | modifier le code] Président du Conseil et (jusqu'au 20 janvier 1955), ministre des Affaires étrangères : Pierre Mendès France (PRS)

Gouvernement Guy Mollet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le gouvernement Guy Mollet a été le gouvernement de la France du 1er février 1956 au 21 mai 1957. Chronologie[modifier | modifier le code] 1956[modifier | modifier le code] 1957[modifier | modifier le code] 7 janvier : Début de la bataille d'Alger, menée par les « paras » du général Jacques Massu.16 janvier : Attentat au bazooka contre le général Raoul Salan.25 mars : Signature du Traité de Rome : création de la CEE (Communauté économique européenne) et de l'Euratom au 1er janvier suivant.21 mai : Chute du gouvernement Guy Mollet.12 juin : Début du gouvernement Maurice Bourgès-Maunoury jusqu'au 30 septembre.

Guy Mollet: un camarade en république. Mollet Guy. Un camarade en république. François Lafon, Guy Mollet. 1Bien plus qu’une biographie ; là pourrait s’arrêter le compte rendu.

François Lafon, Guy Mollet

Au seuil de ces neuf cents pages qu’il faut lire pour dépasser l’évidence historiographique qui fait de Guy Mollet la face diabolique du socialisme, le nom qu’il faut taire pour dire le dogme de la trilogie Jaurès, Blum, Mitterrand. À chacune de ces figures revient une (re) fondation du parti dans le grand récit que celui-ci se donne de lui-même. Guy Mollet n’a pas sa part dans cette geste héroïque, plus exactement, il en constitue la part d’ombre, le bouc émissaire. Guy Mollet est pour ainsi dire ce que le parti socialiste n’aurait jamais dû être. On peut alors considérer que le parti socialiste n’exista pas sous la IVe République : il n’était pas socialiste, mais molletiste. 2Selon Claude Fuzier, « Guy Mollet adhère à son parti comme la peau adhère à son muscle ». 3Ce lien tissé entre un homme et l’identité socialiste est réversible, permettant ainsi le questionnement du rapport de Guy Mollet au pouvoir.

Empires coloniaux. Armée et justice en guerre d'Algérie. Le secret sur la torture pendant la guerre d'Algérie. Police judiciaire et pratiques d'exception pendant la guerre d'Algérie. Pouvoir politique et autorité militaire en Algérie française. {*style:<b>Chapitre premier. L'Algérie avant l'insurrection, 1945-1954 15 I. Loi n°56-258 - Programme d'expansion économique, de progrès social et de reforme administrative, de rétablissement de l'ordre. Loi n°56-258 du 16 mars 1956 PROGRAMME D'EXPANSION ECONOMIQUE, DE PROGRES SOCIAL ET DE REFORME ADMINISTRATIVE, DE RETABLISSEMENT DE L'ORDRE, DE LA PROTECTION DES PERSONNES ET DES BIENS ET DE LA SAUVEGARDE DU TERRITOIRE. Fonds de la préfecture de Tiaret. Heymann - Les Libertés publiques et la guerre d'Algérie...: par Arlette Heymann. La guerre d'Algérie. Compte rendu - Arlette Heymann  Compte rendu - Heymann. Étude des discours de presse écrite française sur la violence et la torture pendant la guerre d’Algérie — Le Monde, L’Humanité, Le Figaro, L’Express, France Observateur, 1954-1962.

Justice et politique en Algérie - 1954-1962 - Sylvie Thénault.  3327 - Proposition de résolution de M. Noël Mamère visant à la création d'une commission d'enquête relative au bilan et aux conséquences de la loi no 56-258 du 16 mars 1956 autorisant le Gouvernement à disposer des pouvoirs spéciaux en vue du rétablissem. L'Algérie de la révolution (1963-1964) Militaires et guérilla dans la ... Le procès et l'écriture de l'histoire - Cairn.info. Mitterrand : Les guillotinés de Mitterrand, actualité Politique : Le Point. Au forgeron de Batna. Algérie : Les années de sang et le rôle des agents d’influence. Dans son ouvrage « La colonie française en Algérie. 200 ans d’inavouable » (*) Lounis Aggoun dénonce, notamment, les implications néfastes de personnalités médiatiques et politiques françaises dans les affaires algériennes, leur soutien aux factions qui ont torpillé le processus démocratique en Algérie, avec toutes les violences et les souffrances que cela a généré.

Algérie : Les années de sang et le rôle des agents d’influence

Cet entretien fait suite à : Algérie : Les années de sang et les complicités de la France. Silvia Cattori : En 1999 les téléspectateurs francophones ont pu voir, horrifiés, « Bentalha autopsie d’un massacre » [1] ; ce reportage montrait que, dans la nuit du 22 au 23 septembre 1997, l’armée algérienne avait sauvagement tué quelque deux cents villageois. En vous lisant on comprend que ces révélations n’avaient alors pas réussi à lever le voile sur les crimes d’État. L’effet immédiat a été de stopper net le mouvement d’opinion naissant. Silvia Cattori : Tout cela est ahurissant ! Voici une anecdote. Mais l’ambition de M. Mitterrand et la peine de mort, un mauvais procès ?

Dailymotion - ina.fr Du même auteur Cela faisait longtemps qu'on ne s'en était pas pris à François Mitterrand, à sa personnalité, son passé, sa politique, à ses secrets et à ses lumières !

Mitterrand et la peine de mort, un mauvais procès ?

Jacques Attali nous a rappelé qu'il n'avait rien de commun avec notre actuel président. Sinon peut-être qu'ils suscitent, l'un mort et l'autre vivant, la même hostilité, voire la même haine ? La recherche historique - surtout, par pitié, pas de Maison de l'histoire de France ! D'une part, je ne suis pas persuadé que François Mitterrand, contrairement à ce que soutient François Malye co-auteur de l'enquête : François Mitterrand et la guerre d'Algérie, « ne pouvait pas devenir socialiste sans être abolitionniste parce que cela fait partie du costume ». Ces jeunes gens qui ne savent pas de quoi ils parlent et font le procès de Mitterrand à la télé - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr. Hier soir, l'émission de France 2 « La semaine critique » présentée par Franz-Olivier Giesbert, était consacrée en grande partie au livre de Benjamin Stora et François Malye, livre évoquant le rôle de François Mitterrand, ministre de la Justice du gouvernement Mollet de 1956 à 1957.

Ces jeunes gens qui ne savent pas de quoi ils parlent et font le procès de Mitterrand à la télé - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr

Passons sur le faux scoop du livre. A une anecdote près, comme le démontre le site Arrêts sur Images, il n'y a rien dans cet ouvrage qui n'ait été connu. DOCUMENTAIRES : France 2 : de Gaulle et Mitterrand face au drame algérien, actualité Médias 2.0 : Le Point. Après le film Hors-la-loi de Rachid Bouchareb, France 2 creuse le sillon de la mémoire algérienne à travers deux soirées, l'une consacrée au général de Gaulle (le 2 novembre), l'autre à François Mitterrand (le 4 novembre).

DOCUMENTAIRES : France 2 : de Gaulle et Mitterrand face au drame algérien, actualité Médias 2.0 : Le Point

Un livre dévoile le rôle du ministre Mitterrand pendant la guerre d'Algérie. Quand le garde des Sceaux François Mitterrand quitte son ministère en mai 1957, en pleine guerre d'Algérie, 45 nationalistes ont été guillotinés: François Malye et Benjamin Stora dévoilent dans un livre choc un pan obscur de la vie du président qui abolira la peine capitale en 1981.

Un livre dévoile le rôle du ministre Mitterrand pendant la guerre d'Algérie

Justice, politique et République: de ... Penser le passé colonial français. Travailler sur la guerre d'indépendance algérienne : Bilan d'une expérience historienne - Cairn.info. France-algérie pour un traitement commun du passé de la guerre d'indépendance - Cairn.info. L'Algérie au cœur de l'actualité et de l'histoire. L'Algérie au cœur de l'actualité et de l'histoire. Lenseignement de lhistoire et les mémoires douloureuses du XXe siècle.