background preloader

Découvertes divers

Facebook Twitter

Recherches Adrien. On a défini c quoi UN abysse. Ocean Spiral, un projet pour vivre sous la mer. Une entreprise japonaise de construction, Shimizu, a présenté l'an dernier un projet futuriste, baptisé Ocean Spiral, consistant à faire vivre des humains dans l'océan.

Ocean Spiral, un projet pour vivre sous la mer

L'idée, qui a de quoi séduire le Français Jacques Rougerie, est devenue une étude poussée assez loin, même si les technologies restent à inventer pour la réaliser. Dans une vaste sphère de 500 m de diamètre, en grande partie immergée, vivraient 4.000 personnes, pour travailler, pour étudier ou pour y passer des vacances. La structure serait ancrée au fond, entre 1.500 m et 4.000 m, par une immense torsade. Les ressources de la mer profonde, depuis les différences de température et de pression entre le fond et la surface jusqu'à la pêche et l'aquaculture, seraient exploitées pour rendre ce petit monde autonome. Takeuchi Masaki, l'architecte responsable du projet, nous résume les principes de cette idée pas si folle. Le projet Ocean Spiral est-il un rêve ou bien est-il réaliste ? En exploitant les ressources existantes. Prix Nobel de Chimie 2008 : une méduse fluorescente récompensée. Article rédigé par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie), basé sur les communiqués de presse et les informations de l' Académie Royale des Sciences de Suède, relu par Jean-Bernard Baudin (Sous-directeur du département chimie de l'ENS de Paris) .

Prix Nobel de Chimie 2008 : une méduse fluorescente récompensée.

Le Prix Nobel de Chimie 2008 a été attribué au japonais Osamu Shimomura (Marine Biological Laboratory, Woods Hole, USA & Boston University Medical School, Boston, USA) et aux américains Martin Chalfie (Colombia University, New York, USA) et Roger Y. Tsien (University of California, San Diego, La Jolla, USA) pour la découverte et le développement de la protéine fluorescente verte GFP (Green Fluorescent Protein). Dans les années 1960, Osamu Shimomura débute l'étude de la méduse bioluminescente Aequorea victoria sans se douter de la révolution scientifique que cela va provoquer. Les limites physiologiques de l'apnée Julien Baudoin Gregory Zottos avec F. Lombard à Calvin. Tecfa.unige.ch > perso > lombardf > calvin > TM > 02 > limites-apnee > baudoin-zottos.html Travail de Maturité Les limites physiologiques de l'apnée Julien Baudoin Gregory Zottos 1.Introduction: Depuis toujours la mer fascine ...

Les limites physiologiques de l'apnée Julien Baudoin Gregory Zottos avec F. Lombard à Calvin

Afin d'explorer les mystérieux abysses de l'océan et de se laisser émerveiller par le cocktail de couleurs où faune et flore sont mêlées, par la majestuosité d'un squale ou encore par cet étrange et absolu silence, l'homme brave sa condition de mammifère terrestre et se confronte, par nécessité ou par plaisir, à ce milieu qui lui est physiquement hostile. "Es-tu arrivé jusqu'aux sources de la mer, au fond de l' abîme t'es- tu promené ?

Cependant, de nos jours, les hommes se mettent à pratiquer des sports de plus en plus dangereux, de plus en plus extrêmes. Prix ? 2. La Pression : Tout d'abord, voyons si la profondeur , en apnée, peut avoir des conséquences nuisibles pour le plongeur. Pression hydrostatique et absolue : Pression partielle : Accident de Taravana : Limites du corps humain - Galerie du Radium. Les superhommes sont limités par leur propre corps.

Limites du corps humain - Galerie du Radium

En effet si certains peuvent par leur pouvoir s'immerger dans la lave, courir, traverser la matière ou voler à des vitesses supersoniques cela ne se fait pas sans danger. Toutes ces valeurs sont considérées comme étant prises sur un être humain normal sans protection aucune. Température minimale et maximale qu'un corps humain peut supporter : 28° à 42° en dehors de ces limites les températures deviennent létales Température d'environnement supportables sans équipement spéciaux : Pour un être humain en bonne santé, un maximal de 75/80°C est à la limite du supportable, au delà cela devient mortel. Pour un être humain en bonne santé, une température inférieure à 0°C devient mortelle selon les conditions extérieures (vent, milieu aquatique, etc...) Vitesse maximale qu'un corps humain peut supporter : 1G = 1x9,8m/s² soit 35,3 km/h 2G = 2x9,8m/s² soit 70,6 km/h 3G = 3x9,8m/s² soit 105 km/h etc... 1 bar = 1Kg/cm2 soit la pression sur terre.