background preloader

Tranche de vie confinée

Facebook Twitter

Yuna T 2. Jade U - 391 pages sur la bande dessinée - Part 2 by 6pieds. Bande dessinée et documentaire pour raconter le monde. Mais que lire cet été sur la plage ou au bord de la piscine ?

Bande dessinée et documentaire pour raconter le monde

Le Blog documentaire s’avance ici à une petite suggestion : la BD documentaire. Le genre n’est pas nouveau, mais il connaît aujourd’hui une nouvelle jeunesse. Petit panorama très suggestif réalisé par deux experts très inspirés : Edouard Gasnier, avec Justine Brisson. Bande dessinée et documentaire : écrire et dessiner pour raconter le monde La BD reportage est une rencontre littéraire entre la presse et les bulles, entre le factuel du reportage et la subjectivité qu’apporte le dessin. Au tout commencement : le dessin, la presse et la BD Au début du 20ème siècle, la presse va s’embellir de visuels, d’illustration et de caricatures.

Les BD reportages vont commencer à fleurir sous forme d’albums, timidement, à partir de la fin des années 60, aux Etats-Unis puis en France. Un exercice à la croisée des chemins A l’exercice journalistique, la BD reportage offre un autre point de vue. Et sur la Toile, dans tout ça ? C’est déjà demain… Histoire accélérée de la bande dessinée : le 9e art en 30 dates-clés. De 1830 à 1928. 1830 : Histoire de monsieur Jabot de Rodolphe Töpffer, premier récit en cases Le Suisse Rodolphe Töpffer (1799-1846) est considéré par d’aucun comme l’inventeur de la bande dessinée dans son acception moderne, ou plus précisément le créateur du récit en cases avec l’Histoire de monsieur Jabot.

Histoire accélérée de la bande dessinée : le 9e art en 30 dates-clés. De 1830 à 1928

Il est considéré comme le premier théoricien de ce genre nouveau. Töpffer nommait ses récits en images des « histoires en estampes ». L’appellation bande dessinée étant très récente (on commence à la mentionner après la 2e Guerre mondiale). Les appellations en vigueur durant des décennies étaient : romans en images, romans graphiques (à partir de 1918 !) 1854 : Histoire pittoresque, dramatique et caricaturale de la sainte Russie, une BD gravée sur bois de Gustave Doré. Tranche de vie confinée. Art pla aline. Yuna H 1. Yuna.H 2. Auriane. Dessin bd artsgael leccia 2nde. Annaelle. Eulalie P. Planche 1 boglarka. Planche 2 Boglarka. Planche 3 boglarka.

Varvara1. Varvara2. La mort du roi haroldTapisserie de Bayeux. Arts plastiques : " Il faut absolument aller voir cette exposition et la creuser en profondeur !" "Roman Photo" jusqu'au 23 avril au MUCEM de Marseille Présentation officielle : Le roman-photo a mauvaise presse.

Arts plastiques : " Il faut absolument aller voir cette exposition et la creuser en profondeur !"

Le terme sous-entend tout à la fois la niaiserie sentimentale, la frivolité, ou encore l’ingénuité. À ce jour, il n’a que rarement retenu l’attention des historiens de l’image, et encore moins celle des musées et des centres d’art. Grave erreur ! Car le roman-photo a pourtant bien des choses à nous dire… et pas seulement des mots d’amour. Né en 1947 en Italie, le roman-photo a constitué le plus gros succès éditorial de l’après-guerre, et restera pendant plus de vingt ans le best-seller de la littérature populaire en Méditerranée.

Reconstituer ces petites mythologies sentimentales permet ainsi d’offrir une relecture originale de l’avènement de la société de consommation et de l’évolution des mœurs, tout autant qu’un regard décalé sur l'émancipation et la libération des femmes dans l’Europe méditerranéenne de la seconde moitié du XXe siècle. Scénographie : Cécile Degos. YunaT 4. YunaT 3. Le roman-photo, histoire et détournement d'un art mineur. Saviez-vous que Johnny Halliday a été une vedette de roman-photo ?

Le roman-photo, histoire et détournement d'un art mineur

En 1964, le magazine Nous deux invitait "l'idole des jeunes" à swinguer dans ses pages. C'est l'une des surprises que nous réserve l'étonnante rétrospective dédiée à cet art populaire, proposée actuellement par le Mucem, à Marseille. Parmi les 300 documents exposés, on retrouve donc entre autres, les histoires à l'eau de rose de Nous Deux qui a bâti sur ce genre son succès. Un art populaire Dans les années 50, l'hebdomadaire féminin vend plus d'un million et demi d'exemplaires chaque semaine.

Le roman-photo a vu le jour en Italie, en 1947, inventé par les frères Del Duca, éditeurs et spécialistes de romans roses et de "fumetti", ces bandes dessinées d'action ou d'amour peuplées de super héros et de super nanas. Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement Des histoires inscrites dans le quotidien des femmes. Nadjia1. Nadjia2. Nadjia3. Yuna T. YunaT 1. Manon1. Manon2.