background preloader

Troubles du comportement alimentaire

Facebook Twitter

Insécurité, anorexie mentale et boulimie. 1.

Insécurité, anorexie mentale et boulimie

Insécurité, anorexie mentale et boulimie2. Derrière le sentiment d'insécurité, qu’y a-t-il ? 3. Prise en charge3.1. La peur d’être agressé ou d’être blessé3.2. M. 1. Le sentiment d'insécurité : Le sentiment d'insécurité est sûrement une des caractéristiques des malades qui souffrent de troubles du comportement alimentaire (TCA), en particulier d’anorexie mentale ou de boulimie. Le sentiment d'insécurité de ces malades s’appuie sur un danger fictif, imaginaire et non réel. Anorexie Boulimie Depression. L’origine systémique des troubles alimentaires.

Les troubles alimentaires ont plusieurs origines qu’il faut distinguer.

L’origine systémique des troubles alimentaires

Selon Bert Hellinger, l’anorexie vient de la volonté de mourir à la place du père. La fille veut disparaître, ne plus être vue. Dans ce cas, le père veut mourir parce qu’il a perdu une soeur, sa mère ou tout autre être cher. La personne anorexique peut passer ensuite par une phase de boulimie. La boulimie se distingue avec ou sans vomissement. Dans le cas de la boulimie sans vomissement, quand la personne prend du poids, regardez du côté de frère ou soeur mort (la personne veut être vue ou mange pour deux) ou d’une volonté inconsciente de mourir. Les thérapies conseillées passent par les constellations familiales, la PNL (des protocoles proches des 12 étapes des AA existent) et l’EMDR qui agit sur les situations stressantes (TS des parents, séparations, disputes). Une protéine bactérienne en cause dans l’anorexie et la boulimie. MICROBIOTE.

Une protéine bactérienne en cause dans l’anorexie et la boulimie

Quelque 100 milliards de bactéries tapissent les parois intestinales de chaque être humain, elles constituent le microbiote. Leur rôle sur la santé n’est étudié que depuis quelques années mais quelques résultats intéressant se profilent déjà concernant l’obésité ou les maladies inflammatoires intestinales. L’équipe de Sergueï Fetissov de l’Inserm a elle étudié les liens entre l'intestin et le cerveau sur les troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie, la boulimie ou l’hyperphagie.

Une protéine qui mime une hormone de la satiété Ce lien entre microbiote et troubles alimentaires pourrait bien être une protéine appelée ClpB fabriquée par certaines bactéries du tube digestif comme Escherichia Coli. La ClpB a des propriétés anorexigènes, c’est-à-dire qu’elle diminue l’appétit et déclenche une réaction du système immunitaire produisant des anticorps dirigés contre elle. Vers un test de dépistage... AFDAS-TCA - Accueil.

Boulimie. BOULIMIE : et on vous fait croire que c'est de votre faute !? C'est la meilleure ! 29août Il m’est arrivé un jour – de manière totalement fortuite – de mettre à nu un des comportements de l’être humain des plus étranges : j’ai découvert, sans intention aucune, qu’absolument tous nos choix n’étaient en réalité que des réactions inconscientes, des tentatives sans cesse renouvelées, visant à combler des besoins fondamentaux restés vacants.

BOULIMIE : et on vous fait croire que c'est de votre faute !? C'est la meilleure !

Quelles que soient nos orientations, il n’y avait ni bien ni mal – et par, là aucune culpabilité ni aucun remords – mais qu’une esquisse de retour vers un équilibre perdu, perçu au tréfonds de notre être. En psychologie, nous appelons cela des compensations, mais vous comprendrez en lisant ce qui suit, que cela n’est nullement pathologique. Bien au contraire, devrais-je dire, car en prenant conscience de ce mécanisme, vous constaterez comme moi, que seule notre attitude envers cette réaction naturelle est perverse ; le reste, nullement. Mes autres frères aidèrent pour la livraison de matériels et le montage d’antennes et de paraboles. Anorexie. Comment résoudre une ambivalence apparente ? Voici un protocole de PNL simple qui vous permet de monter dans l’échelle de vos valeurs pour résoudre une ambivalence apparente.

Comment résoudre une ambivalence apparente ?

En montant dans votre échelle des valeurs, vous résolvez une contradiction interne entre 2 valeurs apparemment contradictoires. Ce protocole est très intéressant dans le cadre d’une thérapie brève pour traiter des dépendances (drogues, alcool, tabac, jeux, alimentation…) Il fait partie d’une série de protocoles inventée par Robert Dilts pour traiter les addictions qui s’inspire du programme des Alcooliques Anonymes. La contradiction interne existe dans le cas de dépendance Prenons l’exemple d’une personne qui fume. Elle fume pour une bonne raison, la raison 1 (pour le plaisir, pour se calmer, pour être en paix…).Elle veut arrêter de fumer pour une bonne raison aussi, la raison 2 (pour être en bonne santé, pour être libre, pour contribuer au bien-être de sa famille…).

Et comme elle continue à fumer, la première raison est supérieure à la deuxième. Un nouveau protocole contre les dépendances. Les dépendances répondent à un besoin urgent à satisfaire.

Un nouveau protocole contre les dépendances

Quand le phénomène devient compulsif, comme devant une bonne bière berlinoise, ou lors de pensées obsessionnelles, comme lors de TOC, il est souvent lié à un désir morbide inconscient de vouloir mourir. Ce nouveau protocole prend en compte à la fois un besoin supérieur à l’addiction, cette dynamique morbide et les stimuli enclencheurs grâce à des questions existentielles et l’EMDR. Le voici résumé : Il monte d’abord dans l’échelle des besoins pour résoudre le conflit interne et trouver un besoin supérieur à celui couvert par l’addiction. Cela permet aussi de mettre la personne en « super ressource » avant de commencer la séance. L’intention positive et l’échelle des besoins Une personne qui a envie d’arrêter un comportement compulsif est prise dans une contradiction.

Dans notre cas, le besoin de « faire une pause » est donc plus important que celui de « vivre sainement ». Le super besoin Quand je supporte ma mère à table.