background preloader

Cannabis / Chanvre

Facebook Twitter

Les 6 principaux avantages du cannabis pour le syndrome de Tourette. Le syndrome de Tourette est un trouble neuropsychiatrique héréditaire qui se manifeste chez l’enfant par des tics physiques et vocaux, comme les mouvements ou les discours (souvent mal acceptés par la société) saccadés répétitifs.

Les 6 principaux avantages du cannabis pour le syndrome de Tourette

Découverte d'un cannabis non-euphorisant. Des scientifiques israéliens viennet de mettre au point une forme cannabis non euphorisant, baptisé "Raphaël", comme l'ange.

Découverte d'un cannabis non-euphorisant

Ce végétal pourrait être utilisé à des fins thérapeutiques. Des scientifiques israéliens ont développé un cannabis sans les effets addictifs de la forme originelle mais qui aurait "la même odeur, ainsi que la forme et le goût de la plante originale", selon un responsable de l'unité à l'origine de ce développement. Ce nouveau cannabis permettrait de faire disparaître l’effet d’accoutumance, la sensation de faim et la sensation euphorique. Cette sorte de cannabis mise au point par les scientifiques pourrait être utilisée pour lutter contre l’épilepsie chez les enfants. Cannabis thérapeutique. Le cannabis contaminé-1ère Partie. Les conséquences du marché illicite des drogues ont été discutées maintes et maintes fois.

Le cannabis contaminé-1ère Partie

Les politiques prohibitionnistes en la matière provoquent de nombreuses conséquences négatives, parmi lesquelles la stigmatisation, l’impact sur la santé, la criminalisation, l’abus et les violations. Canabis Médical : Encyclopédie sur le cannabis médical. Cannabis médicinal vendu dans les pharmacies Néerlandais produit par Bedrocan Le chanvre est une plante utilisée par l’humanité depuis plus de 5000 ans, aussi bien pour ses propriétés alimentaires (huile, farine) que pour ses fibres (textiles).

Canabis Médical : Encyclopédie sur le cannabis médical

L’utilité thérapeutique du chanvre n’a été « redécouverte » qu’après près d’un siècle de prohibition et suite à des milliers de recherches scientifiques. Le cannabis médical (appelé aussi cannabis thérapeutique, marijuana médicale ou marijuana thérapeutique) désigne le Cannabis sativa (appellation botanique du Chanvre), et, par extension, l’ensemble des dizaines de phytocannabinoïdes destinés à un usage purement médical, généralement prescrits pour leurs vertus antiémétiques. Les feuilles et les fleurs séchées sont ce qui constitue la marijuana mais elles étaient aussi utilisées, avec les racines, dans la préparation de nombreux médicaments. Communauté. Cannabis thérapeutique, la législation en Europe. Au même titre que les Etats-Unis, l’Espagne et les Pays-Bas, Israël est un des pays les plus avancés en termes de recherche scientifique.

Cannabis thérapeutique, la législation en Europe

En écho à la partie non négligeable de patients âgés soignés au cannabis dans des cliniques spécialisées, un des axes de travail consiste à mettre au point une variété de cannabis sans THC, se concentrant sur les effets du CBD. Le choix de l’auto-production allié à un programme d’éducation des patients a mené à une augmentation exponentielle du nombre de bénéficiaires du cannabis médical : 1800 en 2009, plus de 11 000 en 2013. Néanmoins, les patients ne lâchent pas leurs revendications et certains ont initié une grève de la faim en mai dernier pour pousser le ministère de la Santé à ouvrir le traitement à d’autres maladies. Cannabis à des fins médicales : pourquoi pas en France ? Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a signé lundi 7 juillet une loi autorisant le cannabis à des fins médicales.

Cannabis à des fins médicales : pourquoi pas en France ?

Strictement encadrée, la distribution de cannabis ne pourra être autorisée que par des praticiens certifiés, et uniquement à des personnes souffrant de graves maladies, comme le cancer, le sida, la maladie de Lou Gehrig, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, des blessures de la moelle épinière ou encore l’épilepsie. New York est ainsi le 23e État américain à autoriser la marijuana médicale, la Californie ayant été le premier État à initier le mouvement, dès 1996.

Les limites sont différentes d’un État à l’autre, certains allant jusqu’à permettre aux malades de posséder quelques plants. Le Colorado et l'État de Washington ont complètement légalisé le cannabis. En Europe, la question du coût et du remboursement. Consommer du cannabis est un crime. À moins que nous soyons 1 million d'Européens à signer cela. Aujourd’hui en Europe, parler de cannabis, c’est parler de l’interdit.

Consommer du cannabis est un crime. À moins que nous soyons 1 million d'Européens à signer cela

Un interdit qui n’arrête pourtant pas des millions d'européens. 77 millions d'européens déclarent avoir déjà consommé du cannabis dans leur vie dont 9 millions de jeunes européens au cours du dernier mois. Ces citoyens sont contraints de fréquenter des réseaux criminels, parfois simplement pour se soigner. Un immense marché du cannabis existe bel et bien, pourtant ignoré par les autorités publiques. Weed Like to Talk propose de légaliser la consommation, la production et la vente de cannabis, et d’amorcer une réflexion globale sur les drogues en Europe.

La carte de l’Union européenne est aujourd’hui très hétérogène en matière de réglementation du cannabis : des Etats ou régions tolèrent certaines formes de possession ou de consommation, d’autres prévoient des sanctions administratives ou des amendes, d’autres enfin appliquent des sanctions pénales. Medical Cannabis Declaration » Signez la déclaration. Declaration of Human Rights for Medical Access to Cannabis and Cannabinoids According to the Universal Declaration of Human Rights adopted by the United Nations in 1948: "Everyone has the right to life, liberty and security of person" (Article 3).

Medical Cannabis Declaration » Signez la déclaration

"Everyone has the right to a standard of living adequate for the health and well-being of himself and of his family, including food, clothing, housing and medical care and necessary social services, and the right to security in the event of unemployment, sickness, disability, widowhood, old age or other lack of livelihood in circumstances beyond his control" (Article 25, Paragraph 1). Whereas this Declaration applies to everyone and all people, whereas many doctors are banned by legal requirements from treating their patients with cannabis-based medicines and whereas many people cannot afford access to cannabis-based drugs we thus declare that: 1.

Reportages cannabis thérapeutique

THC, CBD, CBG, flavonoïdes, terpènes, terpénoïdes... L'Etat entame des recherches poussées sur le cannabis médical. Le ministère de la Santé a commandé une étude des effets et de l’efficacité du cannabis médical.

L'Etat entame des recherches poussées sur le cannabis médical

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info Inscription gratuite! Selon le quotidien Haaretz, l’étude sera menée par l’Institut israélien national pour la recherche de la santé. Cannabinoïdes : de nombreuses pistes de santé sont étudiées - Découvrir. Le professeur Robert Melamede, chef du département de biologie de l’université du Colorado, a récemment fait le point sur les différents thèmes de recherches ayant été réalisées sur les cannabinoïdes.

Cannabinoïdes : de nombreuses pistes de santé sont étudiées - Découvrir

En voici les principales pistes. L’effet analgésique des cannabinoïdes est connu de longue date, mais le mécanisme de la douleur au niveau moléculaire et ses interactions avec le système des cannabinoïdes n’a été élucidé que depuis peu. Leur action antidouleur est liée au système neurosensoriel responsable de la transmission de la douleur, appelé récepteurs vanilloïdes. L’anandamide (cannabinoïde endogène) est une substance synthétisée par le corps qui ressemble chimiquement au cannabis et qui se fixe aux nerfs terminaux pour atténuer la douleur. Marijuana : les grands espoirs de la recherche médicale.

De la marijuana médicale délivrée à Los Angeles en 2007 (DR). Cet été, des chercheurs britanniques et italiens ont découvert que des molécules de marijuana peuvent détruire un staphylocoque doré résistant à la méticilline (MRSA), qui a récemment infecté sept bébés et quatre employés d’une maternité de Yonkers (Etat de New York), faisant ressurgir le spectre d’une épidémie dans les écoles, ou dans les lieux où elle se développe habituellement, les hôpitaux et les crèches. Rien ne s’oppose, en théorie, à ce que des composés dérivés du cannabis soient un jour utilisés dans des crèmes pour les patients atteints de MRSA ou d’autres infections résistant aux antibiotiques. 5 conclusions scientifiques sur le cannabis dont les médias grand publ.

Recherche sur le Cannabis: Une sélection des études médicales les plus importantes. La consommation de cannabis dans un but récréatif et médical possède une longue et riche histoire. La plante est consommée et cultivée depuis l'aube de l'humanité et elle a longtemps été très bien considérée. Ce n'est qu'au cours des cents dernières années que le cannabis a fait face à une prohibition, largement due aux insinuations des politiciens et industriels.

Heureusement, au cours des dernières années, le cannabis vit une véritable résurrection, en grande partie due à de nombreuses études scientifiques confirmant ses propriétés médicales. Les 5 meilleurs bénéfices pour la santé du cannabis médical - Suite - Zamnesia. Le cannabis est un don des dieux. C'est un aliment, un carburant et une fibre, mais c'est surtout ses propriétés médicinales qui distinguent la plante comme un végétal unique pour la santé. Si l'on considère la plante dans son ensemble, le cannabis est la plante de notre époque. Cette plante unique a le potentiel à elle seule de transformer la pénurie de ressources en abondance de ressources. Elle offre un carburant au bilan carbone neutre pour les voitures et ses fibres pourraient mettre un terme à déforestation, tout en étant assez fortes pour pouvoir construire même des maisons. Mais à notre époque connaissant tant de maladies en expansion, ses propriétés médicinales sont devenues encore plus importantes.

On a prouvé que 5 maladies répondent mieux au cannabis qu’aux médicaments prescrits. De Marco Torres Wake Up World , La raison pour laquelle le cannabis est si efficace médicalement est directement liée à sa capacité à interagir avec des récepteurs dans le corps qui inhibent l’inflammation et préviennent la maladie. Le cannabis le fait si bien, que peu de médicaments peuvent rivaliser avec son niveau d’efficacité qui ne provoque aucun effet secondaire. Il s’agit seulement de 5 maladies qui se sont révélées mieux répondre au cannabis qu’aux médicaments, cependant, il existe de nombreuses études menées aujourd’hui qui pourraient en révéler des dizaines d’autres. Le cannabis ne nuit pas au fonctionnement du cerveau - Zamnesia. Une étude sur trois ans qui a analysé les capacités de mémorisation et la consommation chronique de cannabis suggère que les dangers ont été très largement exagérés et que le cannabis n'endommage pas nécessairement le fonctionnement du cerveau.

Le terme « mémoire de travail » a été inventé dans les années 1960 et il a commencé à remplacer les termes plus anciens de « stockage à court terme » ou « mémoire à court terme » car de plus en plus de chercheurs se sont mis à utiliser le concept de mémoire de travail pour remplacer ou y inclure les anciennes notions de mémoire à court terme, mettant ainsi l'accent sur le concept de manipulation de l'information, plutôt que sa gestion passive. Les cannabinoïdes de la marijuana ralentissent la dégradation du cerveau.

Le cerveau humain contient un vaste réseau de sites récepteurs spéciaux qui modulent le fonctionnement du système nerveux seulement lorsqu’il est activé par les composés cannabinoïdes appropriés, on en trouve en abondance dans la plante de la marijuana. Et de nouvelles recherches découvrent sans cesse que ces cannabinoïdes jouent un rôle unique dans la protection du fonctionnement du cerveau, ralentissent le processus de vieillissement et inversent même les effets néfastes de la maladie d’Alzheimer ainsi que d’autres formes de démence et d’anomalies cognitives. L’une des découvertes les plus récentes concernant les cannabinoïdes implique leur capacité à agir comme antioxydants dans le cerveau. A voir aussi : Nouvelle censure en vue ? Brevet US6630507 - Cannabinoids as antioxidants and neuroprotectants - Google Brevets.

This application is a 371 of PCT/US99/08769 filed Apr. 21, 1999, which claims benefit of No. 60/082,589 filed Apr. 21, 1998, which claims benefit of No. 60/095,993 filed Aug. 10, 1998. The present invention concerns pharmaceutical compounds and compositions that are useful as tissue protectants, such as neuroprotectants and cardioprotectants. The compounds and compositions may be used, for example, in the treatment of acute ischemic neurological insults or chronic neurodegenerative diseases.

Permanent injury to the central nervous system (CNS) occurs in a variety of medical conditions, and has been the subject of intense scientific scrutiny in recent years. It is known that the brain has high metabolic requirements, and that it can suffer permanent neurologic damage if deprived of sufficient oxygen (hypoxia) for even a few minutes. Les effets neuroprotecteurs du cannabis. Une étude d’Harvard montre que le cannabis ne cause pas de schizophrénie.

Traduit de l’article publié le 08/10/13 sur : Les consommateurs de cannabis survivent davantage aux traumatismes crâniens. Un gène lié au cannabis déterminerait notre niveau de bonheur. Représentation du récepteur des endocannabinoïdes de type 1 inséré dans la membrane d'un neurone. Lorsqu'il capte une molécule d'endocannabinoïde, ce récepteur s'active et module l'activité du neurone, modifiant la perception d'un plaisir au sein d'une autre structure cérébrale nommée circuit de la récompense. Histoire du cannabis médical. Une longue histoire en médecine. Utilisations médicales du cannabis et du THC. Remarques générales. Utilisations médicales du cannabis. Vous êtes ici: Home > Medicine > Utilisations médicales Remarques généralesNausées et vomissementsAnorexie et cachexieSpasmesSyndrome de Gilles de la Tourette et autres Troubles du mouvementDouleursPruritusGlaucomeÉpilepsieAsthmeDépendance et état de manqueSymptômes psychiatriquesTrouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité (TDAH)Maladie d’AlzheimerMaladies auto-immunes, inflammations et allergiesDivers, syndromes variés.

5 maladies répondent mieux au cannabis.

Cannabis et cancer

Le cannabis a-t-il des vertus anti-inflammatoires, calmantes ou sédatives. Cannabis et Inflammations. Le CBD peut-il réduire l'anxiété ? Le Cannabis est-il anxiogène, anxiolytique ou les deux à la fois ? Le CBD réduit de moitié les crises épilepsie chez les enfants - Zamnesia. Le cannabis soulage la douleur. Étude: Le cannabis peut traiter la Maladie de Crohn. Prévenir la maladie d'Alzheimer avec le cannabis ? Cannabis and mental maps. Guide du cannabis médical - 3 variétés au contenu élevé en CBD. Les 10 meilleures variétés de Cannabis Médical. Variétés médicinales recommandées par SensiSeeds.

Huile de cannabis

Jus de cannabis. Test produit : graine de chanvre, des oméga 3 à foison. Vrac Cannabis à trier. Fumer, vaporiser, vapoter, en gélules ? Recettes cannabis. Le meilleur moyen de stocker votre herbe - Zamnesia. Cannabis thérapeutique en France (Sativex / Marinol) Comment régénérer des plantes de cannabis.