background preloader

SAMSUNG GALAXY NOTE 7

Facebook Twitter

Galaxy Note 7 : 70% des utilisateurs resteront fidèles à Samsung malgré le fiasco - Phonandroid | DroidTrackr. Corée du Sud: Samsung: baisse de 30% du résultat opérationnel - High-Tech. L'héritier présomptif de Samsung J.Y. Lee a fait un grand pas vers la tête du géant sud-coréen en entrant jeudi au conseil d'administration d'un groupe dont le bénéfice a plongé en raison du fiasco du Galaxy Note 7. Cette nomination est interprétée comme un adoubement de J.Y. Lee, dont l'influence n'a cessé de grandir depuis l'attaque cardiaque subie par son père, le patriarche Lee Kun-Hee, alité depuis 2014. Âgé de 48 ans, J.Y. Lee était déjà vice-président de la division phare du groupe, Samsung Electronics.

«L'élection de M. Cette nomination a été approuvée lors d'une assemblée extraordinaire des actionnaires du groupe, qui a largement porté sur la grave crise que traverse le groupe du fait du fiasco monumental de sa «phablette» phare, le Galaxy Note 7. Echec d'un produit phare La réunion du conseil d'administration a débuté quelques heures après l'annonce d'une baisse largement anticipée de 30% du bénéfice opérationnel de Samsung Electronics au troisième trimestre. Décision dévastatrice. Samsung Galaxy Note 7, le rappel qui valait un milliard. Les 2,5 millions de Galaxy Note 7 rappelés par Samsung devraient coûter à la marque coréenne la bagatelle d’un milliard de dollars. C’est toujours moins cher que Steve Austin, mais c’est tout de même embêtant. Le rappel des Samsung Galaxy Note 7, smartphone concerné par des explosions de batterie, devrait coûter beaucoup à Samsung : un milliard de dollars.

Ce sont en effet 2,5 millions d’unités de la phablette qui sont concernées, et qui vont tout simplement être remplacées par le Coréen. Le montant de l’opération est pour l’heure une estimation et n’a pas été confirmé par Samsung, dont le chef de la section mobile s’est contenté d’indiquer qu’il s’agit d’un « montant qui brise le coeur ». Visiblement, Samsung aurait choisi de ne plus utiliser les batteries en provenance de Samsung SDI, l’entreprise à l’origine de la fabrication de 70 % de celles utilisées sur le Note 7, ce qui justifie le rappel de la totalité de la production.

Galaxy Note 7 : Samsung fond de 13,7 milliards d'euros en Bourse. JT 20H. Galaxy Note 7 : les raisons d'un fiasco. Note 7 : Samsung agite des compensations financières pour garder ses clients - ZDNet. Désormais, la principale crainte pour Samsung est de voir ses clients, notamment ceux qui se sont offerts le Note 7 explosif, l'abandonner pour d'autres marques. Le géant a donc décidé de mettre en place rapidement une opération marketing faite de compensations financières, histoire de retenir les déçus et les craintifs.

L'affaire n'est pas aisée tant l'épisode est sans précédent en terme de sécurité des utilisateurs. « Les barrières au changement de système d'exploitation sont élevées. Ce n'est pas si évident pour un utilisateur de long terme d'Android de basculer sur un iPhone, et notre stratégie marketing va jouer sur ce point », commente un dirigeant de Samsung Electronics au journal sud-coréen The Hankyoreh. Concrètement, en Corée du Sud, en Corée du Sud, les utilisateurs qui ramènent leur Note 7 se voient offrir un bon d'achat d'une valeur de 24,44 euros, en plus de leur remboursement. Il s'agit également de rassurer les autres propriétaires de Galaxy, dont le très populaire S7.