background preloader

E-commerce

Facebook Twitter

10 étapes obligatoires pour ouvrir une boutique en ligne. Comment ouvrir une boutique en ligne ? Depuis l’élaboration de votre projet jusqu’à sa réalisation, il y a tout un processus à suivre. Ainsi, chaque étape du processus devra être réalisée avec finesse pour créer une boutique viable et performante. Cela vous permettra de lancer votre activité dans les meilleures conditions. Vivre de son e-commerceavec moins de 100 visiteurs par jour ! Une méthode complète a recopier dès cette semaine(vous devriez lire ce guide avant de vous lancer). À cet effet, voici les 10 étapes essentielles pour ouvrir une boutique en ligne ! 1. Ouvrir une boutique en ligne passe d’abord par une reconnaissance juridique. Il vous faudra définir le statut juridique de votre entreprise avant de l’enregistrer auprès des services compétents, notamment l’INSEE. Il existe de nombreux statuts juridiques selon le type d’activité que vous envisagez de mettre en œuvre. 2.

Le choix du nom de domaine va de pair avec l’hébergement de votre futur site e-commerce. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. Ces nouveaux concepts d'e-commerce de mode masculine qui cartonnent. Catalogue limité, simplicité de l'expérience, relation fidélisante... Ces sites marchands ont enfin trouvé la bonne recette pour s'adapter aux habitudes de shopping des hommes. Le dernier segment e-commerce en vogue aux Etats-Unis est celui de la mode masculine. Il aura mis longtemps à décoller mais à en juger par les réussites qu'affiche toute une ribambelle d'e-marchands spécialisés, le grand jour est arrivé.

Pourquoi si tard ? Parce que les modèles de vente en ligne de mode, développés principalement pour les femmes, ne correspondaient pas aux attentes des hommes. Beaucoup d'hommes se disent submergés par l'offre disponible sur Internet Fer de lance de cette nouvelle génération, le newyorkais Bonobos. La curation, un service très apprécié Bien sûr, il n'existe pas qu'une seule recette pour séduire cette cible. Des collections propres pour améliorer le rapport qualité/prix Le Canadien Frank&Oak procède un peu différemment. Des malles d'une valeur de mille euros. Les tendances e-commerce. Bonobos.com : comment résoudre le conflit entre magasins et ecommerce. Trouvez en magasin, achetez en ligne. L'exemple de Bonobos.com Il est toujours facile d’accuser les autres de ses propres malheurs.

Quand quelque chose va mal, c’est toujours la faute de l’autre. Quand Virgin, Surcouf ou Phone House coulent, c’est la faute du ecommerce. Dans mon article, l’avenir du commerce en centre-ville passe aussi par Internet, je rappelai 2 choses : - Que le ecommerce représente toujours moins de 10% du commerce traditionnel et qu’il ne dépassera vraisemblablement pas beaucoup cette part - Que c’est bien le ecommerce qui a besoin du commerce et pas l’inverse.

Pour preuve cette expérience très intéressante citée dans le New York Times qui montre que c’est en ayant de l’imagination, de l’audace et du pragmatisme que l’on peut trouver des solutions et des moyens de concilier commerce en magasin et commerce à distance dans un juste équilibre. Ainsi Bonobos, marque américaine inconnue chez nous, vient d’ouvrir son premier « magasin » en plein centre de Mahanattan. Les nouveautés E-Commerce pour l'année 2013 (Part I) Quels e-marchands tirent le plus de trafic des recherches sur la mode ? : Quels e-marchands tirent le plus de trafic des recherches sur la mode. Le e-commerce est-il prêt pour un 2ème Big Bang ? Cette année encore, le commerce électronique devrait continuer sa progression en dépit de la crise, et grappiller encore des parts de marché au commerce traditionnel.

Toutefois, ceci ne doit pas masquer les défis majeurs auxquels sera confronté le commerce en ligne en 2013 et au-delà : un deuxième BigBang s’annonce en effet pour les marchés de vente en ligne, toujours plus concurrentiels, avec la montée en puissance des ventes de produits d’équipement de la personne et de la maison, « nouveau champ de bataille numérique », en complément de la catégorie médias et divertissement, obligeant ainsi les e-commerçants à prendre en compte les nouvelles attentes des consommateurs en matière d’expériences d’achat.

A quoi ressemblera le ecommerce cette année ? Ces défis, tous les sites de e-commerce français, même parmi les plus grands, ne peuvent aujourd’hui les relever tous. A l’évidence, concurrence aidant, il y aura des gagnants et des perdants en 2013. Mon site est-il performant ? Infographie sur le E-Commerce en France en 2012. Le Ecommerce en France. Bon, l’article d’aujourd’hui n’en ai pas vraiment un, vu que pour la première fois je vais presque faire un copier/coller d’un communiqué mais il y a au moins quatre bonnes raisons à ça : La loi Hamon va profondément modifier les obligations des e-commerçants et il est donc indispensable de diffuser au maximum ces nouvelles obligationsOn parle de points juridiques relativement précis, autant faire appel à un spécialiste pour ne pas diffuser de bêtisesLe communiqué de TrustedShops est super précis et très factuelLa loi Hamon va rentrer en application dès le 13 juin !

Soit dans 2 mois seulement Donc les infos ci dessous sont extraites d’un communiqué de presse envoyé par Trusted Shops, qui certifie des boutiques en ligne et qui grosso modo leur donne un « label » si elles respectent leurs obligations. Le but est évidement d’augmenter la confiance des clients envers la boutique. Bref, voici les principaux changements à venir dans la logistique e-commerce dès le 13 juin : 1) Délai de livraison. E-commerce: ce que les meilleurs sites doivent encore améliorer. Même les meilleurs peuvent encore progresser ! L'enquête annuelle (1) sur les performances des 10 premiers sites marchands en France, réalisée par Ernst&Young avec Yuseo, auprès de 1200 clients pointe les forces et faiblesses d'Amazon, Air France, CDiscount, Price Minister, Ebay, La Redoute, Venteprivée ou Les 3 Suisses. Fluidifier la navigation, pas assez intuitive 59% des clients éprouvent des difficultés à réaliser une recherche d'informations, 64% ont le sentiment de perdre du temps à effectuer certaines tâches sur le site...Le ressenti dominant est celui d'une navigation trop peu fluide et intuitive.

"La page d'accueil (notée 7,4/10) l'organisation, la qualité de l'information sur les fiches produit (7,2/10) ainsi que celle des outils de recherche au sein d'un même univers ne sont pas en cause", observe l'étude Ernst&Young. "La navigation n'est pas assez fluide pour passer facilement d'un univers produit à un autre. Améliorer le SAV et le retour produit, peu clairs. La Mode et le e-commerce : une histoire qui fonctionne. Contre toute attente, la Mode en ligne, ça marche ! Quelques sceptiques disaient il y a quelques années, que cela ne pourrait pas fonctionner.

Il est vrai que l’habillement est un marché où le sensoriel (visuel, essayage etc.) est un facteur important, et l’on aurait pu douter de son efficacité sur la toile. Que nenni ! Chiffre à l’appui, nous allons vous montrer que la Mode et le e-commerce s’entendent très bien… La Mode, pilier de la vente en ligne Après le tourisme, le secteur de l’habillement est celui qui fonctionne le mieux sur internet. La vente de vêtement en ligne, ne date pas d’hier, nos amis d’outre-Manche, ont pris le pas depuis un moment déjà. Revenons en terrain connu, en ce qui concerne les différentes typologies d’acteurs de la Mode en France, ce sont toujours les mastodontes de la vente par correspondance (La Redoute, les 3suisses) qui génèrent la majeure partie des ventes en ligne dans le secteur Mode (47% pour être exact).

Le profil des e-shoppers Soyons 2.0. Etat des lieux de l'e-commerce en France : Des taux de transformation variables selon les produits - Web & Tech.